#Bibliophilie

À l'Institut du Monde arabe, mille mystères calligraphiques du Maroc

S’il fallait un palladium de l’ancestrale attraction culturelle du Maroc, ne serait-ce pas cette exposition exceptionnelle de ses trésors livresques à l’Institut du Monde Arabe de Paris du 23 mars au 6 avril 2017. Conçue comme une manifestation complémentaire du cafouilleux pavillon marocain au Salon du Livre, l’éblouissante rétrospective aura sans doute, malgré sa brièveté, un impact plus remarquable et plus durable.

Le 21/07/2017 à 16:30 par Auteur invité

0 Réactions |

Publié le :

21/07/2017 à 16:30

Auteur invité

linkedin mail print
ActuaLitté

Les livres sacrés côtoyant les ouvrages profanes, sortis d’un sommeil millénaire, témoignent d’époques où l’écriture, matrice d’une civilisation des signes, s’incarne dans des chefs-d’œuvre impérissables. L’ambiance éthérique, baignée de luminosités subliminaires, réunit les théories fondatrices dans un nichoir régénérateur. Une scénographie digne des bibliothèques vaticanes. Des siècles de lumière, enrichis par l’effervescence intellectuelle des medersas et des ribats des villes, des montagnes et des confins désertiques, imprégnés par le paradigme andalou où les sciences et les philosophies partagent les connaissances dans une interactivité pionnière.

Une écriture somptueusement présente dans l’architecture, l’artisanat, la structure et la texture de toutes les créations humaines. Ces livres uniques déclinent en concert la diversité marocaine, confluence historique et géographique des cultures, combinatoire symbiotique de pensées plurielles. Le rouleau de la Torah de vingt-mètre sur parchemin embobine deux mille ans de judaïté marocaine. Le savant Haïm Zafrani a magistralement mis cette histoire en perspective. L’évangile en arabe du XIIe siècle rappelle l’antique chrétienté maghrébine, fondatrice du catholicisme latin. Les figures de Tertullien, de Saint-Cyprien, de Saint-Augustin se profilent en ombres glorifiantes.

Se dégagent des grimoires exposés des corrélations secrètes, au-delà de leurs similitudes esthétiques, comme si les sillons jadis ouverts attendaient de nouvelles irrigations pour féconder des floraisons insoupçonnables.  Le sel et le miel d’une culture cumulative.

Abderrahmane Ibn Khaldoun lègue le manuscrit « Le Livre des exemples » (Kitab al-ibar) à la Bibliothèque Qararouiyyine en 1396 sans se douter que son ouvrage ferait le voyage parisien sept siècles plus tard. La graphie multicolore se couronne de sphères florales à l’image des sinuosités narratives. Le grand œuvre, source incontournable sur la complexité synergique de l’arabité conquérante et de la berbérité absorptive, étonne toujours les chercheurs par ses intuitions théoriques, ses découvertes méthodologiques, ses prouesses dialectiques.

Ibn Khaldoun trouve, dans l’interconnexion des savoirs et des époques, une belle illustration de cette sociabilité naturelle actionnée par les mécanismes des comportements historiques et la pérennisation des singularités temporelles quand elles émanent d’une totalité sociétale indéracinable et mouvante. Une déchronologie des urbanités et des ruralités structurables, des inventivités considérables, des transmutations incorporables. L’histoire et la sociologie sont théorisées comme des sciences dépurées des spéculations doctrinaires.

Attafhim fi Awaili Attanjim (Livre d'astronomie) de Mohammad ben Ahmed Al-Birouni, mort en 440 H/1048
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

Au-delà des interférences permanentes des faits sociaux et des dynamiques transformatrices, établies comme bases épistémologiques du savoir analytique, Ibn Khaldoun pose la problématique de la connaissance de soi dans une approche mystique et synthétique de l’être comme entité réflexive. L’introspective exploration des ressorts intimes de la pensée emprunte les fibres sensibles de la précognition, les fulgurations charnelles de l’osmose chamanique, la voie pascalienne de l’intelligence du cœur. Le concept de « moujahada » définit cet effort contre la concupiscence, le personnalisme, l’égoïsme, impulsés par les pressions extérieures. La connaissance de soi se libère des dénaturations idéologiques comme le signe calligraphique se dételle de sa bride sémantique.

« Connais-toi toi-même », recommande la pythie à Socrate. Les concepts façonnent le devenir quand ils fusionnent et dynamisent la réalité présente, la subjectivité pensante et la volonté agissante.

Les œuvres exhumées reflètent, avec éclat, leur contexte socioculturel de liberté de la recherche et de la pensée, avant la chape de plomb d’un dogmatisme séculaire. Une reconstitution synchronique du puzzle didactique désintégré par les options immobilistes. Le quinzième siècle apparaît dans cette optique comme un ultime feu d’artifice d’une longue et prolifique allégresse cognitive. Le patrimoine livresque jalousement protégé ravive en sourdine des mélancolies informulables, des nostalgies inconsolables, des désolations incalculables. Sont réunis dans la magnificence des enluminures, des dorures, des reliures, les florilèges théologiques et les spicilèges scientifiques.

Les Corans, majestueuses balises, ponctuent la visite d’intangibles providences. En ces temps où l’enseignement des disciplines profanes est remis en cause pour putative incompatibilité religieuse, on aurait aimé voir sous les vitrines tamisées des manuscrits du Discours décisif, du Traité du dévoilement, de l’Incohérence de l’Incohérence d’Ibn Rochd (Averroès) qui cite, dans son traité « Accord de la religion et de la philosophie », de nombreux versets exhortant l’intelligence humaine à comprendre les mécanismes subtils de l’univers. « L’univers ne fait connaître l’Artisan que par la connaissance de l’art, et plus la connaissance de l’art est parfaite et plus parfaite est la connaissance de l’Artisan ». Le savant musulman doit être, en conséquence, versé dans toutes les sciences. N’est-ce pas le sens explicite de cette exposition atypique ?

Dans la salle du haut conseil, suspendue entre terre et ciel face à Notre-Dame de Paris, ces savoirs encyclopédiques, coulés dans des stylistiques prosodiques, réunissent en conférence filiative l’agronome Al-Tolaytili (mort en 1067), le chimiste Al-Jaldaki (mort en 1342), l’astronome Al Jadiri (1375 – 1416)... Un manuscrit témoigne du Kitab al-Tasrif (Livre de la méthode), somme médicale en trente volumes d’Abou al-Qasim Khalaf ibn Abbas al-Zahrawi (Aboulcassis 940 - 1013). La médecine et la chirurgie doivent à ce praticien des découvertes fondamentales et des applications vitales qui le placent au rang d’Hippocrate, Galien et Celse.

Le « Sommaire des opérations arithmétiques » d’Ibn al -Banna al-Marrakushi al-Azdi (1256 - 1321) porte les parfums envoûtants de l’époque mérinide où les villes impériales se parent des plus belles universités. N’est-ce pas Ibn al-Banna qui forge le concept « climat », de l’arabe « al-manakh », appliqué aux données météorologiques ? S’invitent à l’homérique séminaire le géographe Al Idrissi, concepteur du planisphère médiéval de référence et découvreur de précieuses plantes médicinales, et l’explorateur Ibn Batoutta, chroniqueur des splendeurs civilisationnelles et observateur avisé des mœurs diversitaires de son siècle.

Al-Bayan wa Attahsil wa Acharh wa Attawjih wa Attaâlil fi Masaili Al-mustakhraja (Livre de fiqh malikite) de Mohammad ben Ahmed ben Rochd Al-Qortobi
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

Comment ne pas penser à la Conférence des oiseaux du poète soufi Attar où l’être taraudé entre élévation intellectuelle et régression factuelle n’a de cesse d’escalader les montagnes de l’espérance pour rechuter dans les ravines de l’ignorance ?

Je m’immobilise devant le recueil des prières du quinzième siècle de Mohammed Al-Jazouli (mort en 1465). Mon âme s’immerge dans une ensorcelante vapeur émotionnelle. L’état de grâce instantané ne provient d’aucune servitude spirituelle. Le grimoire refoule la lecture intrusive, l’intelligibilité nominative, l’induction interprétative. Il se donne comme une aimantation sensitive, une lévitation réflective, une exaltation contemplative. La calligraphie arabe institue l’écriture comme un art sacré, une perfection figurative, véhicule de l’inaltérable révélation dans sa pureté originelle.

Une écriture mystique dans ses entrelacs labyrinthiques où l’attraction visuelle envoile de beauté le mystère divin, drape les mots de nimbe séraphique, fixe l’ineffable dans sa musicalité graphique.

Un art elliptique, évocateur de la mémoire des sables, révélateur de la source méconnaissable, générateur de formes invraisemblables. La majesté verticale et la fluidité transversale effectuent la jonction entre orbitale transmigration et sommitale suspension. Chaque ouvrage, lucarne sur l’invisible, se trame comme une œuvre totale, porteuse de sa propre signification symbolique, dans une combinaison cosmique de plénitude et d’infinitude propice à la béatitude. Par un étrange effet cinétique, les lignes s’entrelacent et se déplacent, les signes se brassent et s’embrassent, les caractères s’enchaînent et se déchaînent dans une danse scripturaire.

L’étymologie s’estompe dans l’incompressible harmonie. Les configurations vibratoires entraînent l’imaginaire au-delà du miroir. L’alphabet, en résonance plastique avec les subtilités morphologiques et phonétiques de la langue, s’anamorphose librement sur surface disponible. Les cursives se transfigurent au gré de l’inspiration créative. Le regard s’hypnotise. Le corps s’électrise. La conscience s’intériorise.

La calligraphie arabe se déploie dans un espace-temps élastique, qui déborde les codifications restrictives, façonne l’inexplicable dans les artefacts embryonnaires, trace des territoires à la mesure de sa quête visionnaire. Le calligramme exprime sa vastitude dans la luxuriance végétale et géométrique. Les diacritiques élargissent le champ de l’expression artistique au-delà des académismes convenus. La flexibilité des lettres permet des extensions infinies, génératrices d’inconcevables sortilèges. Les règles fondamentales acquises, toutes les improvisations sont permises. 

Al-Dalaïl al-nabawiya wa al-makarim al-mohamadia (Livre de prières sur le prophète) de Ahmed ben Al-Haj al-Abassi Chraïbi, 30 ramadan 1324/16 novembre 1906
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

Les mots se métamorphosent au gré de l’étincelle inspiratrice. Le carré d’or s’étoile de points de fuite. Le plein creuse son relief dans le vide. Le calame, antique instrument d’écriture, clef d’or de la clairvoyance anagogique, est doté de pouvoirs magiques. Il cadence le rythme et guide le mouvement comme baguette de sourcier. Il est avatar physique et souffle métaphysique, fibrille dermique et chandelle cosmique, investigation de l’âme et illumination de l’esprit. Le signe graphique englobe le sens et l’essence. Le décryptable, pellicule superficielle, obstrue l’accès aux profondeurs où se niche la lumière des lumières.

La méditation gnostique recommande la contemplation des versets coraniques dans leur splendeur calligraphique, dans leur résonance cristalline, pour entrevoir l’impénétrable. L’écriture-mère, table inamissible d’inébranlables sagesses, se manifeste sur terre par des versets translucides et limpides.

L’alphabet nord-arabique, ultime héritier du syllabaire phénicien, synthèse des écritures sémitiques, se détache au cinquième siècle de ses matrices nabatéenne et sinaïtique, en concordance avec la poésie bédouine, qui lui procure son articulation consonantique, sa richesse euphonique, sa perfection sémantique. La révélation coranique, conçue comme prophétie des prophéties, donne à cette langue miraculeuse une aura thaumaturgique. Chaque signe est, dès lors, une apothéose allégorique, une nitescence adorative en connexion avec la source divine. La calligraphie monumentale, sculptée, gravée, ciselée, imprègne l’urbanité fonctionnelle de transcendance subliminale.

Les mosquées, les mausolées, les medersas, s’ornementent de cet art sémiotique comme des livres de pierre couvant leurs fastueuses bibliothèques. Les bois ciselés, les zelliges parementés, les plâtres sculptés, les tissus brodés inscrivent l’intarissable dans le périssable. Le Coran, étymologiquement récitation, est une injonction à la lecture. La psalmodie transforme la déclamation en captivante vocalise. Le message théogonique, inimitable par définition dans sa formulation didactique et dans son idéalité poétique, s’initialise par l’impératif d’enseigner l’écriture, unique remède à l’obscurantisme.

La foi s’accomplit et s’épanouit dans l’acquisition des savoirs, dans la lecture pénétrative et l’authentification dissertative. L’alchimie du calame et de l’encrier, sources originelles de l’intellect, revêtent, de ce fait, une magnitude anagogique qui dépasse sa fonction scripturale. Toute chose existante a été créée de la même encre primordiale. L’écriture s’absorbe de l’essence première. L’impulsion calligraphique ressasse l’acte créateur comme une réminiscence onirique. L’imaginal se manifeste dans le virginal. La tropologie des lettres articule les arcanes de l’indicible, dessine les contours de l’inaccessible, profile les mystères de l’intransmissible. Le syllabaire, en intime correspondance avec les vingt-huit phases lunaires, s’éprouve et se médite dans sa trajectoire entre nadir et zénith. Les combinaisons numériques transmutent les quatre éléments, l’air, l’eau, la terre et le feu, en arcanes cabalistiques. Se retrouvent dans les capsules talismaniques les concordances ésotériques. 

Mushaf Charif (Exemplaire du Saint Coran), 3e siècle H/9e siècle
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

Tous les parcours, dans leurs latences et leurs pénitences, mènent à la lettre initiale, l’« alef », axe focal de l’unicité du créateur et de ses créations. L’« alef » pour le soufisme s’auto-crée et se recrée dans la spontanéité de sa complétude. Le « ba », miroir horizontal, reflète la phosphorescence azurine. La couleur bleue apparaît comme une réminiscence céleste. Verticalité et transversalité tissent indéfiniment leur toile incommensurable. La belle écriture ne se nomme-t-elle pas en arabe « al khatt », le trait libérateur des pesanteurs terrestres, la ligne perceptible de l’inconnaissable ?

L’exercice calligraphique, pérégrination spirituelle, est une ascèse comportementale, une purification mentale, une chorégraphie digitale. Le geste navigue entre terre et ciel. Les chants soufis se visualisent dans les courbures, les ligatures, les flexions et déflexions anaglyptiques. Un art charnel, sensoriel, sensuel, où la transmission des techniques ancestrales est une initiation spectrale. Le signe calligraphique trace les sillages du miracle des miracles, le périple ascensionnel sur un éclair, l’incursion dans l’indicible, le dévoilement de l’incompréhensible, le discernement de l’énigme capitale sans connaissance préalable.

Les monarques marocains comprennent, dès la première dynastie, le magnétisme de l’écriture, l’occulte influence de l’empreinte, l’intercession magique du calame dans la séduction des âmes. Au dixième siècle, l’idrisside Yahya IV s’entoure de scribes, de copistes, de calligraphes, d’enlumineurs, de relieurs, de savants, de philosophes, de poètes, s’encense de toutes les connaissances profanes et religieuses. Le malékisme instaure en filigrane un rite consensualiste, combinaison latitudinaire de justesse exégétique, d’interprétation pragmatique et d’intellection critique.

La bibliothèque de l’almoravide Youssef Ibn Tachfin s’enrichit des trésors livresques des rois omeyyades d’Andalousie et de leur diversité philosophique. Les thèses et les antithèses se confrontent dans le silence cryptographique. Les livres, joyaux des principautés et des royaumes, ponctuent les mystères historiques. Le livre en soi est un écrin sacré, un reliquaire consacré, un prodige nacré. L’almohade Abdelmoumen, constructeur de bibliothèques mémorables, conserve ses ouvrages thaumaturgiques dans des coffrets d’ébène, incrustés d’or et de pierres précieuses. La recherche des manuscrits rares s’engage comme une aventure hypothétique, emprunte des chemins amphigouriques, mobilise des relais énigmatiques.

L’acquisition se vit comme une conquête extatique. Le souverain couve dans le livre sacramentel la clef de son pouvoir métempirique. Les sultans se doivent d’être des érudits et des lettrés. Sans l’incitation du philosophe, Ibn Tofail et le soutien de Yacoub al-Mansour, les grands commentaires d’Aristote par Ibn Rochd, n’auraient probablement jamais vu le jour. Al Mourtada inaugure la tradition, toujours en vigueur, des rois calligraphes sanctifiant leurs actions solennelles dans l’art de l’écriture. L’acte par son onction graphique se pérennise.

La bibliophilie devient sous les Mérinides, privés d’ascendance chérifienne, une philosophie d’existence. Le roi Abou Inan, fondateur de plusieurs universités mythiques, auquel Ibn Khaldoun dédie son encyclopédique Kitab al-Ibar et Ibn Bathouta sa mythique Rihla, voyage avec sa bibliothèque. La connaissance épargne mégardes et maladresses. L’omniprésence de l’intellect insuffle la sagesse. Le saadien Ahmed Al Mansour Dahbi étudie, annote et commente livres scientifiques et traités philosophiques. La calligraphie s’exécute sous son règne à l’encre d’or, se pare érubescences séraphines, s’humecte d’ambre et d’eau de rose, se parfume de santal et d’oliban. L’écriture aspire et respire toutes les essences de la beauté. En 1912, Moulay Hafid, contraint de signer le traité du Protectorat, s’empresse d’emmurer la bibliothèque royale dans son palais de Fès pour soutirer ses secrets talismaniques à la puissance colonisatrice. Le patrimoine miraculeux n’est redécouvert par hasard qu’après l’indépendance, un demi-siècle plus tard, à l’occasion de travaux de restauration.

Le Maroc a toujours été un pays de séditions tribales, de défense acharnée des particularités locales, des singularités culturelles, des historicités structurelles, un pays de belligérances récurrentes entre atavismes égalitaires et centralités autoritaires, entre transversalités délibératoires et verticalités discriminatoires. Un pays opiniâtrement diversitaire où les violences épuratoires se conjuguent avec les solidarités absolutoires. Les styles calligraphiques canoniques, personnalisés par les grandes monarchies, sont des sceaux de pouvoir, reproduits dans les actes officiels, qui signifient, selon leur lustre, le prestige des signataires.

Le « maghribi » s’est développé comme une affirmation d’autonomie régionale, comme un défi au califat moyen-oriental. La culture mauresque s’est dotée d’une écriture distinctive pour construire sa civilisation symbiotique. Quand le saadien Moulay Zaydan est destitué en 1653 à Marrakech, il pense avant tout à sauvegarder son irremplaçable bibliothèque. Il confie quatre mille livres au vaisseau français de Jean-Philippe de Castellane, en amarrage à Safi, pour les mettre à l’abri à Agadir. Commence la plus hallucinante des confiscations culturelles. Le consul, las d’attendre sa rémunération, lève l’ancre avec le butin providentiel et se fait arraisonner, à son tour, au large de Salé, par des Portugais sous domination espagnole.

Les manuscrits rares du Maroc s'exposent à l'Institut du Monde arabe

L’incroyable bibliothèque, déclarée bien inaliénable par la papauté, est toujours sous scellés à l’Escurial, après avoir été amputée par le funeste incendie de 1671. Moulay Zaydan et ses successeurs tentent en vain de récupérer le trésor des trésors. La perte est vécue comme une malédiction divine. L’emprise spirituelle se légitime par l’attache ontologique au Livre, la faculté perceptive des secrets démiurgiques. La gouvernance par la sacralité sémiotique se sacralise. L’image impériale par la beauté graphique s’immortalise. L’intronisation se phosphore de haute couture scripturale. Le ressort médiumnique de la calligraphie n’est-il pas justement la transfiguration de la parabole en symbole, du magistère en mystère, du vertige des pouvoirs en prestige des savoirs...

Mustapha Saha,

Sociologue, poète, artiste peintre

0 Commentaires

 

Aucun commentaire.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Correspondance et manuscrits : le Musée Voltaire en ligne

Au sein de l'ancienne demeure de Voltaire, dans le parc des Délices de Genève, se trouve le Musée dédié à l'intéressé et à son œuvre. Une partie de la correspondance et des manuscrits de l'incontournable philosophe et encyclopédiste y sont conservés depuis plus d'un demi-siècle, et les archives se retrouvent aussi en ligne.

31/08/2021, 15:13

ActuaLitté

Un incunable “unique et inconnu”, retrouvé en Espagne

La numérisation a déjà prouvé à maintes reprises ses qualités. La bibliothèque Menéndez Pelayo, à Santander (Espagne), vient d’en faire l’expérience. Durant son processus de catalogage, le personnel a fait la découverte d’un incunable, écrit en latin. « Unique et inconnu », se réjouissent les spécialistes. Intitulé Expositio passionis domini secundum matheum : excerta ex Nicolao (Exposition des passions du Seigneur selon Matthieu: extraits de Nicolas), il serait l’oeuvre de Francisco de los Santos. 

 

26/08/2021, 14:42

ActuaLitté

Le pari de l’intelligence artificielle dévoilera les secrets de textes anciens

La conservation de manuscrits n’est pas une mince affaire. C’est pourquoi des chercheurs de l'Université de Notre-Dame (South Bend, Indiana) ont développé un outil informatique complexe : il s'agit du fameux réseau de neurones artificiels, élaboré pour lire une écriture manuscrite ancienne complexe. Un système basé sur la perception humaine, dans l’objectif d'améliorer les capacités de transcription des machines.

12/08/2021, 09:39

ActuaLitté

Un exceptionnel coffret abrite l’un des premiers Folios de Shakespeare

Devenir le détenteur ou la détentrice d’un exemplaire du Premier Folio de Shakespeare peut déjà être considéré comme l’accomplissement d’une vie. Se voir offrir un coffret pour accueillir cet ouvrage inestimable, qui plus est par la Reine d’Angleterre ? De quoi faire tourner les têtes des plus grands collectionneurs !

26/07/2021, 16:49

ActuaLitté

Cloué au pilori, poète médiéval renommé cherche universitaires 

Qui veut la peau de Chaucer ? Geoffroy, de son petit prénom, naquit vers 1340 et mourut une soixantaine d’années plus tard. Auteur britannique, il nous a légué les Contes de Canterbury, devenant par la suite l’un des grands poètes de l’époque médiévale britannique. Or, l’époque travaillant d’arrache-pied à l’aseptisation culturelle (et intellectuelle), voici que le bon poète entre en disgrâce. Un comble ?

23/07/2021, 17:11

ActuaLitté

Le “Shahnameh”, le manuscrit des rois de la Perse antique

Ecrit durant une période d’instabilité politique, le « Shahnameh » ou Le Livre des Rois, est une œuvre persane vieille de quelque 800 ans. Une épopée qui raconte, en une séries d’histoires, les vies des rois iraniens jusqu'à la conquête arabe de l'Iran. Des versions de cet ouvrage, complètes ou parfois incomplètes, sont conservées en Italie, au Royaume-Uni, mais surtout en Iran, où le « Shahnameh » est aujourd’hui encore très apprécié des lecteurs.

21/07/2021, 15:53

ActuaLitté

Angers : numérisation de la Bible de Saint-Aubin

Appartenant à l’une des collections de la bibliothèque municipale d'Angers, la Bible de Saint-Aubin est le premier volume d'une Bible du XIe siècle, provenant de l'ancienne abbaye Saint-Aubin. En plus de ses dimensions impressionnantes (50 cm de haut sur 37 cm de large), les deux volumes de cet ouvrage pèsent plus de 18 kg chacun. Sa numérisation sera suivie d’une mise en ligne, afin d’être à la disposition non seulement des chercheurs, mais aussi du grand public.

01/07/2021, 08:57

ActuaLitté

Bicentenaire Flaubert : la création de Salammbô 

À l’occasion du bicentenaire de la naissance de Gustave Flaubert, le Musée des Beaux-arts de Rouen propose de revenir sur le mythe de Salammbô. L'occasion d'explorer les origines du roman de Flaubert, les contextes culturels et intellectuels de l'époque de sa création, les réalités des connaissances archéologiques et historiques qui ont nourri la rédaction de ce « rêve oriental » qui eut tant d'influences artistiques .

14/06/2021, 14:44

ActuaLitté

Art, sciences et magie dans un somptueux manuel d’astronomie du XVIe siècle

Né sous la main de Petrus Apianus, professeur d’astronomie à l’Université d’Ingolstadt, l’Astronomicum Caesareum est une prouesse éditoriale. Décrit comme l’un des « plus somptueux manuels d’instruction de la Renaissance » par le Metropolitan Museum of Art, l’ouvrage a été créé en 1532 pour suivre le mouvement des planètes, anticiper les éclipses, et prévoir le futur.

02/06/2021, 14:33

ActuaLitté

Des inscriptions secrètes découvertes dans le livre d'heures d'Anne Boleyn

Reine consort de 1533 à 1536, en tant qu'épouse du roi Henri VIII d'Angleterre, Anne Boleyn a connu une fin tragique à l'âge de 29 ans, exécutée sous de fallacieux prétextes, sur ordre de son propre mari. Le jour de son exécution, la légende veut qu'elle transmît à l'une de ses proches un livre d'heures, qui n'a pas encore révélé tous ses secrets...

25/05/2021, 15:43

ActuaLitté

Cinq précieux manuscrits arabo-persans sauvés (XVe et XVIe s.)

Cinq manuscrits arabo-persans datant des XV" et XVI' siècles seront restaurés et numérisés par la Fondation Martin Bodmer. Comme la totalité de la collection léguée par Martin Bodmer, ces documents sont inscrits au registre "Mémoire du monde" de l'UNESCO. Présentant des déchirures, lacunes, taches et diverses dégradations certaines fois causées par d'anciennes réparations, l'état actuel des manuscrits les rendait trop fragiles pour une quelconque manipulation et les condamnait à l'inaccessibilité pour la recherche, l'exposition ou les opérations de numérisation. 

20/05/2021, 16:53

ActuaLitté

Flaubert : le génie obsessionnel de la discrétion

« L’homme était chez Flaubert inférieur à l’écrivain », déclarait Zola à propos de Flaubert dans un supplément littéraire du Figaro, paru en 1880. Ce 13 mai 2021, les derniers tomes (IV et V) des Œuvres complètes de Flaubert paraissent dans la Bibliothèque de la Pléiade. Bien qu’il soit possible de classer ces œuvres qui s’étendent de 1863 à 1880, il est difficile d’obtenir une photographie de l’auteur d’époque. 

17/05/2021, 16:16

ActuaLitté

À la recherche des auteurs de la Bible grâce à l’IA

Un groupe de chercheurs est parvenu à développer une IA capable de distinguer avec précision différents types d’écriture. L’outil a notamment été utilisé sur le Grand rouleau d’Isaïe, l’une des plus anciennes copies de la Bible existante. Ce manuscrit vieux de plus de 2000 ans aurait été écrit par deux scribes cherchant à synchroniser leurs écritures.

07/05/2021, 16:58

ActuaLitté

Le thé de Jane Austen, lié à la traite des esclaves...

Comme souvent, en Angleterre, l’histoire démarre avec une tasse de thé, qui finit par vous tomber des mains de stupeur. La romancière Jane Austen se voit embarquée dans une polémique post-mortem, sur sa consommation de plantes séchées et celle de ses personnages. Tout bonnement parce que ledit thé s’intégrerait dans une perspective colonialiste, liée à la Régence.

22/04/2021, 13:18

ActuaLitté

Une découverte remonte aux origines de l'écriture alphabétique, voilà 3500 ans

Datée de 1459 avant notre ère, voici une inscription oubliée qui fait couler de l’encre. Non pour les révélations qu’elle porte, mais bien par les liens qu’elle établit dans l’évolution de l’alphabet. La découverte, réalisée sur un espace de fouilles situé à Lakis, cité souvent évoquée dans la Bible, au cœur d’Israël, fait frémir les archéologues, autant que les linguistes. Une sorte de chaînon manquant dans l’univers des philologues…

20/04/2021, 09:43

ActuaLitté

Un papillon momifié depuis 385 ans dans un “théâtre d'insectes”

La bibliothèque universitaire de Trinity Hall (Cambridge) a exhumé une plaisante découverte : dans le livre Insectorum sive Minimorum Animalium Theatrum, examinant la vie des insectes et paru en 1634, un papillon s’est retrouvé coincé entre les pages. Et depuis le temps, n’en a pas bougé. Jenni Lecky-Thompson, responsable du service des bibliothèques du College, n’en revenait pas.

30/03/2021, 09:58

ActuaLitté

Un manuscrit biblique vieux de 2000 ans retrouvé dans le désert de Judée

L'Autorité des antiquités d'Israël a annoncé la découverte, dans une grotte du désert de Judée, d'un rouleau biblique vieux de 2000 ans. Il s'agit, selon les experts, d'une des plus importantes découvertes en la matière depuis les manuscrits de la mer Morte, au milieu du XXe siècle.

16/03/2021, 17:04

ActuaLitté

Quand l'informatique sert l'étude du livre médiéval...

Le Laboratoire de Médiévistique occidentale de Paris, l’Institut de recherche et d’histoire des textes, l'École nationale des chartes et le Laboratoire Dypac organisent une école d’été, du 21 au 25 juin 2021, consacrée à l'usage des méthodes quantitatives dans le cadre de l'étude du livre médiéval...

09/03/2021, 10:16

ActuaLitté

Le Papyrus Prisse, un des plus anciens manuscrits littéraires du monde

Archéologue et égyptologue renommé, Émile Prisse d'Avesnes fut, aux côtés de Champollion, un des grands spécialistes de l'Égypte ancienne. D'une de ses expéditions, en 1843-1844, il rapporte le Papyrus Prisse du temple de Karnak, au nord de l'actuelle ville de Louxor. Datant d'environ 1800 avant J.-C., ce papyrus reste l'un des plus anciens manuscrits littéraires connus.

03/03/2021, 15:43

ActuaLitté

On peut désormais lire les lettres du passé sans les ouvrir

Le groupe Unlocking History est parvenu à lire une lettre datant de 1697 sans briser son sceau. Les rayons X utilisés par les chercheurs permettent de déplier virtuellement la missive tandis que le papier physique reste dans l’enveloppe. Une découverte saluée comme une avancée importante dans l’étude des documents historiques.

03/03/2021, 13:16

ActuaLitté

Donnez des couleurs aux collections patrimoniales des bibliothèques

L'opération #ColorOurCollections s'est une nouvelle fois déroulée en 2021, du 1er au 5 février. Des dizaines d'établissements patrimoniaux du monde entier ont à cette occasion proposé au grand public des coloriages reprenant les plus belles pièces de leurs collections...

05/02/2021, 17:51

ActuaLitté

Chants de marins : TikTok met du vent dans les voiles patrimoniales

Internet produit des tendances difficilement prévisibles : qui aurait ainsi pensé que les chants de marins feraient un retour fulgurant en début d'année 2021, alors que les mouvements du monde sont toujours contraints par la crise sanitaire ? Sur le réseau social TikTok, ces chansons reprises en chœur ont relancé l'intérêt pour ce type de documents patrimoniaux...

19/01/2021, 12:04

ActuaLitté

Saqqara dévoile de nouveaux trésors de l'Ancienne Égypte

Sauvée in extremis des coupes budgétaires menaçantes, la mission archéologique menée sur la nécropole de Saqqarah (Égypte) n’en finit pas d’exhumer des trésors. Les dernières découvertes, selon les chercheurs, réécriront l’histoire du Nouvel Empire, assure l’égyptologue Zahi Hawass, responsable des fouilles. Et ce, alors qu’un nouveau lot de merveilles ont été dévoilées.

18/01/2021, 09:04

ActuaLitté

La mode à l'époque médiévale : une exposition pour fashionistas

Foin des Yves Saint-Laurent et autres Dior ou Louboutin : la mode n’a pas attendu les grands couturiers pour exalter les foules. Pour preuve, cette exposition qui présente l’évolution de l’art vestimentaire à l’époque médiévale. La Bodleian Library organise une présentation autour des vêtements, en France et aux Pays-Bas, à travers des enluminures puisées dans les manuscrits.

12/01/2021, 16:43

ActuaLitté

Pour sauver ses murs, le Collège de Médecine vend ses plus précieux biens : les livres

Vendre les bijoux de famille, le Collège royal de médecine de Londres l’envisage très sérieusement. En octobre dernier, une première vente se préparait pour l’institution fondée en 1518. Depuis, le Royal College of Physicians a appris qu’il perdrait son titre de musée s’il procédait à la vente de ses ouvrages. Il n’empêche qu’il faut tout de même trouver 3 millions £ pour les finances de l’établissement.

11/01/2021, 16:32

ActuaLitté

Jikji : le plus ancien livre imprimé conservé nous vient de Corée

Gutenberg pressait à peine les premières pages de sa Bible, que la Corée avait déjà en circulation ses premiers ouvrages imprimés depuis pas loin d'un siècle. Les Jikiji représentent, dans l’histoire de l’humanité, les premiers textes conservés — pas les premiers imprimés, on doit à la Chine une invention du XIe siècle qui s’y employa. Mais les Jikiji méritaient bien un hommage.

30/11/2020, 17:49

ActuaLitté

Découvrez le bestiaire fantastique de l’abbaye de Ganagobie

« [L]e patrimoine n’est pas seulement objet du passé ou fantasme de l’avenir, il tisse aussi notre quotidien, depuis l’église du village jusqu’aux palais de la République, des œuvres littéraires découvertes sur les bancs de l’école aux savoir-faire immémoriaux de nos artisans. » Un constat que Stéphane Bern propose de faire dans nos colonnes, exemples à l’appui.

06/11/2020, 13:21

ActuaLitté

Le manuscrit de la première traduction française de Confucius rejoint la Chine

En mars 2019, alors que le mouvement des gilets jaunes bat son plein, Emmanuel Macron et Xi Jinping doivent se rencontrer non loin de la ville de Nice. Un peu avant de rentrer dans le vif du jeu diplomatique, le président français offre à son homologue chinois un présent : un livre rare du XVIIe siècle, la première traduction française des écrits du philosophe Confucius. 

05/11/2020, 14:44

ActuaLitté

L’Institut de France ou le Paris des beaux esprits

Partons à la découverte du patrimoine français : pour ce faire, Stéphane Bern nous sert de guide. En partenariat avec les éditions First, ActuaLitté vous propose de découvrir quelques extraits de son ouvrage, afin de mieux comprendre pourquoi il est si important de protéger ce patrimoine, de le sauvegarder et de le restaurer. Aujourd'hui, visite virtuelle de l'Institut de France...

04/11/2020, 14:57

ActuaLitté

Le manuscrit de La peste : Albert Camus, héraut à l'ère du Covid

Durant la phase Conf-1, de mars à mai, le livre d’Albert Camus, La peste, devint la star des ventes. D’abord propulsé en Italie dans les tops, il s’est rapidement installé en France comme l’ouvrage à relire. De toute manière, trouver un livre impliquait à l’époque d’adopter les méthodes des fêtards, au temps de la prohibition…

03/11/2020, 16:53

ActuaLitté

D'anciens papyrus égyptiens dévoilent une encre “séchage rapide”

Les anciens scribes égyptiens ajoutaient peut-être de l’eau à leur vin, mais ils mettaient surtout du plomb dans leur encre. Une récente étude indique que ce procédé accélérait le séchage des écrits sur les papyrus. Le procédé était en vigueur dans l’Europe du XVe siècle, pour les peintures, mais remonterait donc à bien plus loin.

31/10/2020, 13:03

ActuaLitté

Détenu depuis 400 ans par des lords anglais, le livre de Lismore retrouve son Irlande natale 

Ce manuscrit médiéval datant du XVe siècle est considéré comme l’un des plus précieux ouvrages de culture gaélique. Il devint propriété britannique après avoir été volé lors du siège du château de Kilbrittain en 1640.

28/10/2020, 17:40

ActuaLitté

Les couleurs de la divination : les secrets du codex pré-combien Copsi

Manuscrit divinatoire, le Codex Copsi est un des rares documents Aztèques à avoir survécu à la « civilisation » apportée par les conquistadors. Une équipe de chercheurs est aujourd’hui bien décidée à en décrypter tous les secrets, et notamment de percer le mystère de ses couleurs. 

26/10/2020, 11:50

ActuaLitté

Un sarcophage dévoile un texte de 4000 ans, antérieur au Livre des Morts

4000 ans que ce manuscrit attendait, à l’intérieur d’un cercueil. Les archéologues effectuaient des fouilles dans la région de Saqqarah : leur découverte tient du petit miracle. On parle du plus ancien document sur la civilisation égyptienne : Le Livre des Morts

24/10/2020, 13:56

ActuaLitté

Des fragments inédits de Machiavel découverts à la bibliothèque de Florence

La bibliothèque nationale de Florence exhume une œuvre significative : à ce jour, les inédits de Niccolò Machiavelli se comptent sur les doigts d’une main. Mais le responsable des manuscrits anciens, Daniele Conti, a fait une découverte exceptionnelle. 

12/10/2020, 14:32

ActuaLitté

50 ans après sa mort, la poétesse Dorothy Parker repose en paix à New York

Une attente qui vient s'ajouter à l'éternité : décédée en 1967 à l'âge de 73 ans, la poétesse Dorothy Parker a rejoint le cimetière de Woodlawn, dans le Bronx, à New York. L'urne funéraire contenant ses cendres a passé plusieurs décennies au crématorium, puis dans un cabinet d'avocats, avant de rejoindre New York, qu'elle considérait comme sa ville natale.

23/09/2020, 17:10

Autres articles de la rubrique Patrimoine

ActuaLitté

Travaux suspendus pour le nouvel espace de stockage de Bibliothèques et Archives Canada

Annoncée en 2020, une nouvelle installation de préservation pour Bibliothèques et Archives Canada devait sortir du sol en 2022. Mais un problème dans la structure mis à jour, et voilà une semaine d'arrêt des travaux. Manifestement, une déformation a été repérée, impliquant une interruption du chantier.

16/09/2021, 16:24

ActuaLitté

Les thermes de Stabie : plus qu’un trésor, un centre de la cité antique

De tous les bains de la ville antique de Pompéi, les Thermes de Stabies, plus anciens de la cité antique de Pompéi, sont les plus impressionnants. Véritable lieu de vie et de sociabilité de l’Antiquité romaine, l’ancienne cité ensevelie, offrant un état de conservation unique, permet de se faire une idée précise de ces thermes particuliers. 

11/09/2021, 10:40

ActuaLitté

Spider-Man devient le comics le plus cher au monde

L’Homme d’Acier, aka Clark Kent, aka Superman, doit en avoir mouillé son collant de rage : l’égérie de DC Comics, qui avait instauré un record d’enchères en avril dernier, s’est fait détrôner par l’Homme Araignée. Le numéro #15 de Amazing Fantasy, daté de 1962, a franchi la barre des 3,5 millions $ lors de la séance qui se déroulait ce 9 septembre. 

10/09/2021, 16:58

ActuaLitté

Numérisation du patrimoine : France Relance mise sur l'innovation

La crise Covid ayant sapé l’économie, le gouvernement a mis en place le programme France Relance. Ce dernier vise notamment à créer des opportunités pour les jeunes entrant sur le marché du travail. En tout, 100 milliards € autour de trois volets : écologie et économie verte, compétitivité des entreprises et cohésion sociale. Pour le ministère de la Culture, cette perspective se décline en quatre points.

08/09/2021, 14:41

ActuaLitté

La bibliothèque d'une famille de la noblesse britannique dispersée

La maison de vente aux enchères britannique Dreweatts annonce, non sans fierté, la dispersion prochaine d'une bibliothèque vieille de trois siècles, constituée par les membres de la famille Sitwell, appartenant à la noblesse. Parmi les pièces notables, un très rare atlas ottoman, un ouvrage de Jacques Majorelle ou encore une première édition du Paradise Lost de John Milton. Rendez-vous en novembre pour le passage sous le marteau.

30/08/2021, 16:54

ActuaLitté

Calvin et Hobbes : un strip original de 1987 à s'offrir pour la rentrée

Depuis 1995 qu’il avait fait paraître le dernier tome, Bill Waterson n’a pas complètement abandonné ses deux personnages, Calvin et Hobbes. Durant dix années de publications, le petit garçon et son tigre en peluche ont connu des aventures fantastiques, dans des strips endiablés. Apparus en 1985, le jeune garçon angoissé, sarcastique et imaginatif, et son double en peluche viennent de refaire surface.

27/08/2021, 11:40

ActuaLitté

Broderie : une galerie de “marquoirs” qui tombe à “points”

L'art de la broderie n'est pas accessible au premier venu, et nécessite patience autant que dextérité. Mémoire, également, tant le nombre de points différents est important. Pour s'entraîner, démontrer leur savoir-faire et faire office de pense-bête, les marquoirs ont été utilisés par les adeptes de cet art délicat : une galerie en ligne permet d'admirer plusieurs centaines de modèles.

27/08/2021, 11:16

ActuaLitté

30 années plus vite que la musique : ouverture de la Dance Music Archive

Une imposante plateforme, destinée à devenir une référence pour les chercheurs et simples curieux, vient d'ouvrir ses portes sur internet. Dance Music Archive réunit, comme son nom l'indique, les archives de la culture club et rave, sur fond de techno, électro et autres dance musics.

24/08/2021, 10:51

ActuaLitté

Les premiers libraires de Florence, humanistes avant l'heure

L’erreur commune assimile la Renaissance italienne aux peintures et sculptures : ces vestiges visuels marquent l’esprit, autant que l’essor architectural. Mais l’image qui s’établit alors, façonnée de fresques et de couleurs, devient aussi incomplète que tronquée. Car dans l’ombre de Michel-Ange, de Raphaël ou même de Machiavel, la ville de Florence abritait un certain Vespasien. Et son influence, à l’époque, a tout autant de répercussions que celle de ses illustres contemporains.

20/08/2021, 11:09

ActuaLitté

11 septembre 2001 : un répertoire d'images des JT mondiaux

Il y a vingt ans, plusieurs attentats de grande envergure frappaient les États-Unis à New York, Washington et Shanksville, occasionnant la chute des deux tours du World Trade Center, provoquant la mort de près de 3000 personnes, en blessant le double et en laissant des milliers traumatisés par les événements. La plateforme Internet Archive propose un répertoire d'images télévisuelles de 19 chaînes mondiales, rendant compte des événements et de la semaine qui suivit.

17/08/2021, 15:24

ActuaLitté

Histoire de l'art : Joanna Koerten, maestra oubliée du papier découpé

L'art du papier découpé n'est pas le plus commun dans les musées du monde. Et pourtant, celui-ci aussi avait ses grands maîtres, et surtout une artiste particulièrement douée, la Néerlandaise Joanna Koerten. Quelque peu reléguée à l'arrière-plan par l'histoire de l'art, elle marqua pourtant le XVIIe siècle.

16/08/2021, 16:34

ActuaLitté

Canada : une bibliothèque pour incarner la décolonisation et le respect mutuel

À l’occasion d’un événement qui s’est déroulé ce 5 août, l’appellation officielle du nouveau bâtiment partagé par la Bibliothèque publique d’Ottawa et de Bibliothèque et Archives Canada a été dévoilée : Ādisōke. Un nom donné par la Nation algonquine Anishinabeg, la Première Nation Kitigan Zibi Anishinabeg et la Première Nation algonquine de Pikwàkanagàn. Ce terme de la langue anishinābemowin désigne l’art du récit — le moyen traditionnel grâce auquel les peuples autochtones transmettent aux générations suivantes « le savoir, la culture et l’histoire ».

11/08/2021, 16:31

ActuaLitté

Archives : l'État publie une nouvelle instruction sur les documents secret défense

Au début du mois de juillet 2021, le Conseil d'État annulait l'instruction générale interministérielle n° 1300 sur la protection du secret de la défense nationale, dénoncée depuis plusieurs mois par des associations et collectifs d'archivistes. Cette instruction générale interministérielle n° 1300 fermait en effet l'accès aux docu­ments anté­rieurs à 1970 et por­tant un tampon « secret », malgré les dispositions du code du patrimoine. L'État publie à présent une nouvelle instruction générale interministérielle n° 1300, mise à jour.

11/08/2021, 10:38

ActuaLitté

La hausse des divorces liée à la lecture de romans d'amour...

Ah, les bien connus et dénoncés terribles dangers de la lecture : si une Emma Bovary, pervertie par les romans, finit par se suicider de désespoir bien romantique, comment ne pas soupçonner les livres de plus grands maux ? En outre, l’affaire ne date pas d’hier. En 1911, le New York Times posait la question avec franchise : quel lien entre les divorces observés et les histoires d’amour ?

06/08/2021, 11:34

ActuaLitté

Les feuillets perdus de Louis-Ferdinand Céline, enfin retrouvés

Quelques jours à peine avant sa mort, Céline écrivait ces mots poignants : « On m’a assez pris, on m’a assez dévalisé, emporté tout ! Hé, je voudrais qu’on me rende ! ». Par « tout », il entendait de nombreux manuscrits dont Casse-pipe, imaginé comme la suite chronologique de Voyage au bout de la nuit et Mort à crédit. Des feuillets de la main de l’auteur, volés en 1944 à la Libération pas des « pillards », qui seraient entrés dans son appartement à Montmartre, profitant de la cohue…

06/08/2021, 08:15

ActuaLitté

PORCHERIE ! Le rock alternatif de Bérurier noir à la BnF

Fanxoa et Masto, deux des membres fondateurs de Bérurier noir, groupe phare de la scène musicale des années 80, ont fait le don de leurs archives à la BnF. Manuscrits musicaux, carnets de notes, photos, costumes de scène ou enregistrements sonores : par ce don, voulu par les deux musiciens comme un véritable passage de culture, c’est tout un pan de l’histoire du rock alternatif français qui est mis à la disposition de tous...

04/08/2021, 11:06

ActuaLitté

À la recherche des fragments perdus...

Le 29 juillet 2021, le ministre de la Culture annonçait par arrêté la donation de la Galerie Charles Ratton & Guy Ladrière, de « cinq fragments de la Tenture de l’Apocalypse conservée au sein du château d’Angers ». Après leur rédécouverte, de multiples recherches, menées par la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) des Pays de la Loire, ont confirmé la provenance de ces fragments. 

03/08/2021, 09:02

ActuaLitté

Les rues de Lyon, à présent disponibles en open data

Les Archives municipales ont mis en place un index dédié aux voies de la ville de Lyon. Les rues, places, quais, ponts, impasses, tunnels, ruelles, chemins et autres montées sont tous concernés. Cet index, qui comporte 4 171 noms à ce jour, est constamment mis à jour au fur et à mesure de la création de nouvelles voies ou des changements de noms.

31/07/2021, 08:24

ActuaLitté

Apollinaire, Wilde, Char : la dispersion de la bibliothèque Houdayer se poursuit

En mars dernier, la maison de vente aux enchères Artcurial dispersait une partie de la bibliothèque de Maurice Houdayer, à la fois passionné de sport et de littérature. La suite s'annonce, pour une nouvelle séance, le 21 septembre 2021 à Paris. Parmi les pièces incontournables, un rare exemplaire de L’Enchanteur Pourrissant de Guillaume Apollinaire, signé par le poète et le peintre André Derain.

29/07/2021, 13:12

ActuaLitté

Les manuscrits de la cathédrale de Chartres voyagent jusqu'en Suisse 

Durant les Guerres de religion, Pierre Daniel (1530-1604), bailli de Fleury et bibliophile orléanais, ne s’est pas privé de prélever à maintes reprises des manuscrits auprès de l’abbaye bénédictine de Fleury (Saint-Benoît-sur-Loire). Si aujourd’hui, nous sommes capables de retracer l’itinéraire de certains d’entre eux jusqu’à Berne, c’est grâce à l’histoire de sa collection.

27/07/2021, 16:24

ActuaLitté

À la rescousse des manuscrits de Chartres

Ancienne photographe aérienne, Alexane Trubert travaille aujourd’hui pour l’Institut de Recherche et d’Histoire des Textes (IRHT), branche du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) dédiée aux manuscrits médiévaux, aux écrits antiques ou modernes sous la forme de livres, papyrus ou encore parchemins. Sa nouvelle mission est de numériser, dans la médiathèque L’Apostrophe, située à Chartres (Eure-et-Loir), plusieurs centaines de fragments de ces derniers, partiellement détruits par la guerre.

26/07/2021, 16:44

ActuaLitté

Le Musée des Studios Ghibli échappe à la catastrophe

Décidemment, cette pandémie n’épargne personne – pas même le Musée des Studios Ghibli. Suivant l’état d’urgence qui avait été déclaré au Japon, l’établissement avait été dans l’obligation de fermer ses portes – une situation qui s’est traduit par une perte importante de revenus. Aussi, vendredi dernier, une campagne de financement participatif a été lancée au Japon, par la ville de Mikata dans la banlieue de Tokyo.

21/07/2021, 12:28

ActuaLitté

Evangéliaire pourpre : un manuscrit historique numérisé en 3D

La Bibliothèque multimédia intercommunale d’Épinal dévoile une fantastique réalisation : la numérisation de l’Évangéliaire pourpre, réalisée en 3D. Cette opération pour L’évangile selon Saint Marc, manuscrit prestigieux, a été financée à 80 % par l’État dans le cadre du programme de « bibliothèque numérique de référence ». 

17/07/2021, 08:37

ActuaLitté

Abstraits et colorés, de fantastiques catalogues vintage de feux d'artifice

À la suite d’un 14 juillet qui s’est conclu, comme chaque année, par un feu d’artifice mémorable, quoi de mieux que de plonger dans l’histoire de ce spectacle pyrotechnique ? Au Japon, la bibliothèque de la ville de Yokohama propose de découvrir les pages d’une série de catalogues publicitaires pour des feux d'artifice, datant du XIXe siècle. 

16/07/2021, 10:47

ActuaLitté

Les peintures de David Palumbo donnent vie aux héros de Marvel

Les fans s’en frotteront les mains au sang : la galerie Rehs Contemporary présentera une collection exceptionnelle de l’artiste David Palumbo. À l’occasion de la foire d’art de Los Angeles, du 29 juillet au 1er août prochain, une douzaine d’œuvres seront exposées — encore jamais présentées au public. Et ce dernier y découvrira quelques personnages bien connus du monde de Marvel…

15/07/2021, 09:55

ActuaLitté

Un organisme de charité reçoit un exceptionnel legs de livres anciens

Si les grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités, les organismes caritatifs vont crouler sous le poids… Andres Nurmela, bibliophile et restaurateur basé à Okehampton, avait toujours assuré qu’il offrirait sa collection de 2000 ouvrages anciens à une librairie. Amoureux, passionné, son legs représentait un ensemble particulièrement convoité – des documents datés des XVIIIe et XIXe siècles notamment…

13/07/2021, 16:20

ActuaLitté

Entrée de Sade et de Breton au Panthéon littéraire de la BnF

Le ministère de la Culture annonce l'acquisition par l'État de manuscrits littéraires majeurs qui entrent dans les collections de la BnF à la suite de leur classement comme « Trésors nationaux ». Une partie des écrits de Sade et de Breton s'apprête ainsi à rejoindre les étagères de la Bibliothèque, aux côtés d'autres grandes figures de la littérature française. 

09/07/2021, 11:09

ActuaLitté

Alliances, lettres, tarot : les artefacts du couple Sylvia Plath-Ted Hughes

À partir de leur rencontre en 1956, à Cambridge, les destins de Sylvia Plath et Ted Hughes resteront fortement liés. D'une manière tragique, pour l'auteure américaine, qui se suicide en 1963, âgée de 30 ans seulement. Hughes poursuivra son oeuvre de poète jusqu'à sa mort en 1998, évoquant sa relation avec Plath dans son ultime recueil. Une vente aux enchères, à Londres, ouvre une fenêtre sur le quotidien du couple...

07/07/2021, 12:12

ActuaLitté

Valois ouvre l'accès aux archives sur le Rwanda et le génocide des Tutsi

Après la publication du rapport de la Commission de recherche sur les archives françaises relatives au Rwanda et au génocide des Tutsi, remis au président de la République en mars dernier, le ministère de la Culture ouvre à l'administration aux citoyens et chercheurs l'accès à tous les documents cités dans ce même rapport.

07/07/2021, 10:01

ActuaLitté

Un poisson nommé Esther : un rouleau biblique verse dans la pisciculture

Le Livre d’Esther prend toute sa place durant les célébrations juives de la fête de Pourim. Son récit évoque la fuite des juifs partis de Perse alors qu’ils étaient menacés d’extermination par le roi Assuérus — alias Xerxès Ier. Ce texte, aussi appelé rouleau d’Esther, est le vingt et unième de la Bible hébraïque. Et le Jewish Museum de Londres dispose d’un exemplaire plutôt original dans son aspect : un rouleau, conservé à l’intérieur d’un poisson.

07/07/2021, 09:14

ActuaLitté

Archives : l'article 19 menace “le droit d'accéder à la vérité”

Peu après le Conseil d'État, lequel s'est exprimé sur une instruction géné­rale inter­mi­nis­té­rielle qui bloquait considérablement l'accès aux archives classées « secret défense », la Commission nationale consultative de droits de l'homme s'exprime à son tour sur les propositions du gouvernement dans ce domaine. L'article 19 de la loi relative à la prévention des actes de terrorisme et au renseignement (PATR), récemment voté par le Sénat, « menace directement la recherche sur notre histoire contemporaine », estime-t-elle.

05/07/2021, 10:05

ActuaLitté

Archives : le Conseil d'État lève les scellés sur le “secret défense”

Peu après l'adoption, par le Sénat, de l'article 19 de la loi relative à la prévention des actes de terrorisme et au renseignement (PATR), considéré par les archivistes comme un recul dans l'accès aux documents, le Conseil d'État intervient. Il a ainsi annulé l'ins­truc­tion géné­rale inter­mi­nis­té­rielle n° 1300 (IGI 1300) qui imposait une longue procédure de déclassification pour les docu­ments anté­rieurs à 1970 et por­tant un tampon ”secret”.

02/07/2021, 16:51

ActuaLitté

Appel aux dons pour restaurer la maison natale de Jean de La Fontaine

Le 8 juillet 2021, jour des 400 ans de la naissance d’un des plus grands poètes français, la Fondation du patrimoine et la Ville de Château-Thierry lancera une collecte de dons en faveur de la maison natale de Jean de La Fontaine. La manifestation aura lieu en présence d’Amin Maalouf, membre de l’Académie française et parrain du 400e anniversaire. 

02/07/2021, 11:40

ActuaLitté

Après la BD et le manga, l’animation japonaise rafle la mise aux enchères

Du 25 au 27 juin se tenait « The Art of Anime and Everything Cool », la première vente aux enchères dédiée à l’art de l’animation japonaise de la plateforme Heritage Auctions, connue dans le domaine de la bande dessinée. Ce sont 2853 enchérisseurs autour du globe qui se sont mobilisés pour cet évènement, avec des mises particulièrement élevées...

01/07/2021, 17:20

ActuaLitté

Histoire de l’ebook #16 - Le Projet Gutenberg, une entreprise visionnaire

Le Projet Gutenberg est fondé par Michael Hart en juillet 1971 pour créer des versions numériques d'œuvres littéraires du domaine public et les diffuser gratuitement dans le monde entier. D'abord considéré comme complètement irréaliste, ce projet prend son envol avec l'invention du web en 1991. Les ebooks sont tous relus à deux reprises sur la plateforme Distributed Proofreaders avec le scan de la version imprimée en vis-à-vis. Le Projet Gutenberg fête ses 50 ans en juillet 2021 avec plus de 65.000 ebooks en 60 langues et des dizaines de milliers de téléchargements par jour.

01/07/2021, 09:32

ActuaLitté

L’astérisque, bonne étoile de l'édition et de l’orthographe 

En plus d’être un quasi-homonyme du héros d’Uderzo et de Goscinny, l’astérisque a de nombreuses utilités. Idéal pour renvoyer à une note de bas de page, il sert également quotidiennement lorsque l’on souhaite corriger un mot dans un SMS. Présent dans les livres imprimés modernes, cet élégant symbole à branches décore également les pages de manuscrits millénaires. Petit retour sur son histoire.

30/06/2021, 14:49