medias

Bilbo, le hobbit de Tolkien, au coeur d'une nouvelle tapisserie

Dépêche - 08.09.2020

Zone 51 - Insolite - Aubusson tapisserie Hobbit - Tolkien Hobbit Bilbo - Aubusson Tolkien Hobbit


Depuis 3 ans, l’univers de Tolkien est mis à l’honneur à la Cité internationale de la tapisserie à Aubusson. Au total, ce seront 13 tapisseries et 1 tapis qui seront créés dans les ateliers aubussonnais d’ici l’automne 2021. Ce projet est mené en accord avec la famille Tolkien qui est enthousiasmée par le résultat et découvre avec plaisir, à chaque tombée de métier, l’interprétation faite de l’œuvre de J.R.R. Tolkien à travers la tapisserie.


 

Vendredi dernier, la 9e tapisserie du projet « Aubusson tisse Tolkien » a été dévoilée, en présence de Baillie Tolkien, belle-fille de J.R.R. Tolkien : Bilbo woke up with the Early Sun in His Eyes (Bilbo s’éveilla, le soleil du matin dans les yeux). Cette tapisserie, issue de l’une des illustrations originales de J.R.R. Tolkien pour The Hobbit (1937), mesure plus de 8 m² (3,20 m x 2,54 m) et a été tissée par Françoise Vernaudon, en collaboration avec deux autres lissières, Anne Boisseau et Natalie Mouveroux, diplômées du Brevet des métiers d’art dispensé au sein de la Cité.

Fruit de 4 mois de tissage, la tapisserie Bilbo woke up with the Early Sun in His Eyes révèle toute la complexité du travail des lissières : de nombreuses formes, une centaine de couleurs utilisées, uniquement pures, des effets de brume, le travail du ciel, etc. pour le plus grand plaisir des yeux !

En raison de la situation sanitaire exceptionnelle, le temps de réalisation de la tapisserie a un peu augmenté. Le travail des lissières a dû être réorganisé, pour leur permettre de travailler à 2 et non 3 sur le métier au sein de l’atelier de la Cité. Ce travail d’équipe entre une lissière expérimentée, et deux jeunes lissières diplômées du Brevet des métiers d’arts dispensé au sein de la Cité contribue à la transmission du savoir-faire, si cher à Aubusson. 

Le Hobbit a été rédigé entre la fin des années 1920 et le début des années 1930 pour amuser les jeunes enfants de Tolkien. Il raconte l’histoire de Bilbo Baggins (ou Bilbon Sacquet), embarqué malgré lui par le magicien Gandalf et une compagnie de treize nains dans leur voyage vers la Montagne Solitaire, pour récupérer leur trésor gardé par le dragon Smaug. Le livre est paru au Royaume-Uni en 1937.

Tolkien illustre ici les Monts Brumeux : des montagnes belles, mais menaçantes. Bilbo et ses compagnons ont échappé la veille aux loups et aux flammes d’une forêt de sapins grâce au secours des aigles. Ils s’éveillent, prêts à continuer leur route vers la tanière du dragon Smaug.
 



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.