#Auteurs

Les Deux Magots : le prix littéraire des énergumènes sublimes 

#PrixdesDeuxMagots2023 – Antoine Blondin, la mystérieuse Pauline Réage, Geneviève Dormann, Bernard Frank, Jean-Jacques Pauvert, Raymond Abellio, François Bizot... Des noms qui disent plus ou moins quelque chose aux jeunes générations. Ce que partagent ces auteurs divers : une belle singularité et avoir remporté le Prix des Deux Magots. En revenant sur l'histoire de son palmarès, cette promotion de la noble déraison en littérature saute aux yeux...

Le 25/07/2023 à 12:23 par Hocine Bouhadjera

1 Réactions | 509 Partages

Publié le :

25/07/2023 à 12:23

Hocine Bouhadjera

1

Commentaires

509

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Pauline Réage n’existe pas, ce qui ne l’a pas empêchée de remporter le prix de l’historique café de Saint-Germain-des-Prés en 1955, soit 20 ans avant qu’Émile Ajar n’obtienne le Prix Goncourt...

Derrière ce nom de Pauline Réage, et ce roman à scandale, un canular du couple Dominique Aury et Jean Paulhan de la Nouvelle Revue française (NRF). Celle dont le véritable nom est Anne Desclos a révélé être l’auteure de ce texte sulfureux, Histoire d'O, édité par Jean-Jacques Pauvert, en 1994 seulement.

À l’avant-garde

Aujourd’hui considérée comme une œuvre majeure de la littérature érotique, elle raconte l’entrée en sadomasochisme de la Parisienne O, par son amant René. Cette dernière est amenée à un château où elle est conditionnée à devenir soumise à tous les désirs sexuels de ceux qui l’habitent. Variété de pratiques charnelles, toutes centrées autour de la domination. Une des grandes idées de l’ouvrage, reprise par Emma Becker : la soumission peut être une forme de pouvoir.

On comprend aisément l’audace qu’il aura fallu au Prix des Deux Magots, en 1955, pour choisir ce texte critiqué par certains pour sa représentation de la femme en tant qu’objet sexuel et son caractère explicite, et loué pour son style, ainsi que pour sa mise en scène sans tabou de la sexualité féminine, par d’autres. Dominique Aury raconte avoir écrit Histoire d’O en partie comme une lettre d’amour à son amant, Jean Paulhan, grand admirateur du Marquis de Sade, comme l’éditeur du titre.

Il confessa enfin avoir pensé ce livre comme une forme de provocation à l’égard des hommes, en démontrant qu’un membre de l’ancien sexe faible pouvait écrire un récit érotique aussi choquant et puissant qu’un représentant de la gent masculine. Pari réussi.

Un grand architecte repris de justice

Dès le premier lauréat de la récompense littéraire du café des surréalistes, un certain Raymond Queneau, en 1933, le ton était donné : répondre au Goncourt attribué à André Malraux de Gallimard, jugé trop conventionnel. L’ironie du sort, quelques années plus tard, celui qui a été exclu du groupe mené par André Breton entre en 1938 dans la maison qui publie Louis Aragon. Il y devient lecteur, traducteur, avant d’intégrer dans le comité de lecture et d’être nommé directeur d’une collection de la Bibliothèque de la Pléiade en 1956, un an après que « Pauline Réage » soit couronnée du Prix des Deux Magots.

Le lauréat 1965, Fernand Pouillon, est un cas qui reflète singulièrement cette quête de la différence, pourvu qu’elle soit splendide. L’ouvrage récompensé, Les Pierres sauvages, est le seul roman de son auteur, un des architectes et urbanistes français les plus importants de l’après-guerre. Ce texte, il l’a rédigé en prison après des accusations de faux bilan, détournement de fonds et abus de biens sociaux...

En cavale un certain temps, il est finalement condamné en 1963 à trois ans de prison, auxquels s’ajoute un mois pour une évasion en 1965... Des démêlées avec la justice qui n’empêchera par le président François Mitterrand, pas scandalisé par ce type de parcours bien au contraire, de le promouvoir officier de la Légion d’honneur en 1985.

Cet unique roman en forme de journal de bord raconte la construction de l’abbaye du Thoronet au XIIe siècle sous la supervision du moine cistercien Guillaume Balz. Un travail qui permet à l’auteur de proposer une réflexion sur l’architecture, et à travers cet art, sur la création.

Curieux Antoine Blondin, mordant Bernard Frank

« Le jury des Deux magots jouait le jeu de l’événement, de la surprise », résume le président actuel du prix, Étienne de Montety. Le sensationnalisme, mais aussi le flair : en 1950, c’est le premier roman d’un certain Antoine Blondin, L’Europe buissonnière, qui est récompensé par le jury de l’époque : « Un coup d’éclat » pour l’auteur de La douceur, avec son style inimitable et « la légèreté, l’humeur vagabonde » : « Que la première gratification littéraire de cet auteur soit le prix d’un café est tout sauf anodin, quand on sait à quel point il les fréquenta une bonne partie de sa vie. »

L’écrivain-chroniqueur du tour de France mélange ici récit de voyage, réflexion historique et méditation personnelle à travers un périple dans l’Europe de l’après-guerre. Lieux chargés d’événements et de personnages pittoresques, et marqués des conflits et transformations socio-politiques des jours d’avant. L’Europe belle, diverse et identitaire. Car oui, Antoine Blondin ne s’est jamais caché d’appartenir à la droite, comme ses camarades des Hussards.

Une appellation qui réunit le Prix des Deux Magots 1950, mais aussi Roger Nimier qui reçut la récompense littéraire, mais par procuration et d’outre-tombe, par l’entremise de l’essai d’Olivier Frébourg en 1990, Roger Nimier - Trafiquant d’insolence, le Prix de l’Académie française 1973 Michel Déon, et le Goncourt 1971, Jacques Laurent. Leur maître à tous, Paul Morand, est également dans les lauréats du Prix des Deux Magots par l’intermédiaire de Pauline Dreyfus et son Immortel, enfin.

C’est un autre récipiendaire du prix, Bernard Frank, à ne pas confondre avec l’orientaliste, pour Un siècle débordé, qui a associé ces écrivains assez différents mais du style et de droite, autour du terme de hussard, dans un esprit critique : « Une figure qui mérite d’être réhabilitée, ami de Sagan, personnage de la gauche, autant fasciné par toutes ces plumes de la droite philosophique qu’il les a pourfendus en tant critique littéraire et chroniqueur du Nouvel Observateur et des Temps modernes », décrit Étienne de Montety. Sa plume ? Mordante et subtile.

Un siècle débordé, primé par le café d’Apollinaire en 1961, est un essai autobiographique où le journaliste littéraire raconte entre autres sa jeunesse de juif durant l’Occupation, et finalement son XXe siècle, le tout sans se départir de l’ironie et la finesse qui le caractérise, malgré les drames qu’il dépeint.

L’après-68

La fin des années 60-début des années 70 du Prix des Deux Magots ressemblent à la société : libre jusqu’à l’excès, folklorique. On peut citer l’écrivain devenu auteur de bandes dessinées, Guy Mouminoux, dit Guy Sager, dit Dimitri, lauréat 1968 avec Le soldat oublié.

Dans cet ouvrage autobiographique, traduit dans une trentaine de langues, il raconte son adolescence dans la Wehrmacht, sur le front de l’Est... Deux ans plus tard, c’est le « complètement inclassable » peintre, dessinateur, écrivain, dramaturge, poète, chansonnier, cinéaste, acteur, photographe... Roland Topor, qui remporte le prix du café littéraire de Saint-Germain, pour Joko fête son anniversaire.

« Jusqu’où devra-t-on s’humilier pour travailler ? » Voici la question posée par l’oeuvre. Pacôme Thiellement, qui a préfacé une réédition du texte en 2016 par les éditions Wombat, analyse : « Joko est un roman, entre autres, sur les véritables raisons de l’exploitation des hommes : ni la nécessité structurelle, ni l’organisation sociale, ni les froides raisons économiques, ni même l’impression de supériorité d’une partie de la planète, mais le plaisir de faire souffrir d’autres hommes. Oui, seulement ça. »

Il y a « cette figure très sympathique du monde parisien, qui n’avait pas sa langue dans sa poche », décrit le Président du prix, en la personne de Geneviève Dormann, lauréate 1975. Liée à Roger Nimier jusqu’à sa mort en 1962, mariée à Jean-Loup Dabadie, une plume énergique dans les journaux, et ici à nouveau, caractéristique du Prix des Deux Magots : aucune récompense littéraire avant celle-ci, puis la tripotée de gratifications. C’est son sixième roman, Le Bateau du courrier, qui est distingué par le prix du café littéraire, avant le Grand prix du roman de l’Académie française en 1989.

Second exemple, parmi tant d’autres : Sébastien Japrisot, « auteur presque un peu méprisé, populaire », récompensé en 1978 pour L’Été meurtrier, avant l’interallié en 1991 pour Un long dimanche de fiançailles.

Trois ovnis du prix

Deux lauréats s’enchaînant sur deux années, laissent songeur avec le recul : Roger Garaudy en 1980 et Raymond Abellio l’année suivante. Le premier, c’est d’abord « l’intellectuel communiste pur et dur », avant de basculer petit à petit vers le conservatisme sans nuance... C’est aussi un spécialiste des négations, d’abord des Goulags durant sa période communiste, avant de nier l’existence de la Shoah dans les années 90.

Celui a été décoré de la Croix de guerre et fut un ami de l’abbé Pierre, a reçu le Prix des Deux Magots pour son ouvrage le plus célèbre, avec le triste Mythes fondateurs de la politique israélienne de 1996, Appel aux vivants, paru en 1979. Cet essai rend compte de son virage écologiste, après avoir été exclu du PCF. Il y critique le fétichisme de la croissance, et plus généralement l’Occident et son rationalisme philosophique qui l’aurait éloigné de la nature.

Le lauréat suivant, Georges Soulès, dit Raymond Abellio, vaut également le détour : « Un personnage fascinant, étrange, dans l’ésotérisme, associé à la guerre », décrit le Président du Prix des Deux Magots. Membre actif de la collaboration avec le régime de Vichy, avant de prendre ses distances, c’est après-guerre qu’il publie ces romans et essais reflétant une quête gnostique, parmi lesquels des textes importants comme La fosse de Babel paru en 1962, ou La fin de l’ésotérisme de 1973. L’ouvrage plébiscité par le jury présidé par Jean-Paul Caracalla à l’époque est le troisième tome de ses mémoires, Sol Invictus, qui raconte la période 1939-1947, édité par Jean-Jacques Pauvert chez Ramsey.

Jean-Jacques Pauvert, nouveau personnage iconoclaste et inclassable, est lauréat du Prix des Deux Magots pour Sade vivant en 1991. Celui qui publia pour la première fois, intégralement et sans censure, l’œuvre du Marquis de Sade, au début des années 1950, revient ici à son sujet de prédilection avec une biographie du « divin marquis ». L’éditeur engagé pour la liberté d’expression, allant jusqu’à republier les Décombres de Lucien Rebatet, est formel : Sade est « l’un des cinq ou six génies universels de très grande dimension ».

Rouges sont la mer et les khmers

On entre dans les années 90 du prix littéraire du café des existentialistes et d’Alfred Jarry. Un résumé : temps d’avance et toujours cet éclectisme : le roman d’un haut fonctionnaire, Bruno Racine, en 1992, Au péril de la mer, d’un poète ermite l’année suivant en la personne de Christian Bobin, passé d’une belle confidentialité dans la respectable maison Fata Morgana à Gallimard. La reconnaissance en forme de best-seller grâce à son texte d’extase douce sur François d’Assise, Le Très bas.

Plus tard, non le flamboyant Jean-François Bizot, mais l’orientaliste François Bizot, qui raconte sa captivité par les Khmers rouges au Cambodge, dans Le portail. « Un livre d’une force incroyable » pour Étienne de Montety, et une expérience pour l’anthropologue dont il ressort sans haine pour ses geôliers, mais au contraire de la compréhension et de l’empathie. À force d’étudier le bouddhisme, on en est forcément imprégné...

Premiers romans et personnages, toujours

Le jury actuel du Prix des Deux Magots s’est réuni lundi 3 juillet afin de sélectionner les ouvrages en lice pour le 90e Prix des Deux Magots, avant une liste de finalistes le 4 septembre et l’annonce du lauréat le 25. Un choix sans le soutien de la « rumeur » : beaucoup de premiers romans, comme celui de Julie Héraclès, Vous ne connaissez rien de moi, édité chez JC Lattes, d’Amaury Barbet, Le Diplôme, publié chez Albin Michel, ou d’Éric Chacour, Ce que je sais de toi, édité chez Philippe Rey.

En tout 10 titres, avec des plumes plus expérimentées, comme un auteur qui rend bien hommage au palmarès bigarré de la récompense littéraire : Guy Boley. Maçon, ouvrier d’usine, chanteur des rues, cracheur de feu, acrobate, saltimbanque, directeur de cirque, funambule à grande hauteur, machiniste, scénariste, chauffeur de bus, garde du corps, père Noël et cascadeur, animateur d’ateliers d’écriture en milieu carcéral, prof de guitare et de cinéma, dramaturge pour des compagnies de danses et de théâtre, et finalement romancier. Personne n’est parfait...

À LIRE - “Soyons un petit peu plus innovants, audacieux”  

Traditionnellement attribué à la fin du mois de janvier, le prix sera désormais remis le dernier lundi de septembre, s’inscrivant comme le premier grand prix de la rentrée littéraire de l’automne, et réaffirmant son importance dans le paysage littéraire.

/uploads/images/les-deux-magots-un-prix-litteraire-pour-le-cafe-des-ecrivains-6463b88b3cf41453846938-64bf995227431487701808.jpg

Crédits photo : Henri Philippon, Albert Simonin et Marcel Duhamel (debout) 1953 © Droits réservés - Archives Les Deux Magots.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

DOSSIER - Le prix des Deux Magots : 90 années à “défricher le talent”

1 Commentaire

 

Gerardin Gilles

26/07/2023 à 12:48

"Les Pierres sauvages" a été adapté pour le théâtre à la fin des années 80 dans le cadre du festival "Théâtre et Musique" du Thoronet. Une déambulation nocturne dans l'abbaye, mystérieuse, insolite et profonde. Des pliants de camping étaient distribués à l'entrée aux spectateurs. Au repas qui a suivi, la dame qui tenait la buvette évoquait le souvenir de Pouillon prenant des notes assis au bord de la fontaine. Magique.

L'Europe buissonnière

Antoine Blondin

Paru le 19/05/2016

409 pages

Editions de La Table Ronde

8,70 €

Histoire d'O. Suivi de Retour à Roissy

Pauline Réage

Paru le 05/08/1999

288 pages

LGF/Le Livre de Poche

8,40 €

L'humeur vagabonde

Antoine Blondin

Paru le 19/05/2016

200 pages

Editions de La Table Ronde

7,10 €

ROGER NIMIER. TRAFIQUANT D'INSOLENCE

Olivier Frébourg

Paru le 15/03/2007

170 pages

Editions de La Table Ronde

7,10 €

Un siècle débordé

Bernard Frank

Paru le 01/12/1987

312 pages

Flammarion

15,40 €

Joko fête son anniversaire

Roland Topor

Paru le 18/02/2016

128 pages

Wombat

14,00 €

Appel aux vivants

Roger Garaudy

Paru le 01/11/1980

Seuil

7,60 €

La fosse de Babel

Raymond Abellio

Paru le 01/01/1985

658 pages

Editions Gallimard

15,00 €

Sade vivant

Jean-Jacques Pauvert

Paru le 17/10/2013

1205 pages

Le Tripode Editions

39,20 €

Immortel, enfin

Pauline Dreyfus

Paru le 14/03/2012

228 pages

Grasset & Fasquelle

17,00 €

L'ETE MEURTRIER

Sébastien Japrisot

Paru le 12/06/2001

433 pages

Editions Gallimard

9,70 €

Le soldat oublié

Guy Sajer

Paru le 12/09/2019

784 pages

Librairie Académique Perrin

12,00 €

LE BATEAU DU COURRIER

Geneviève Dormann

Paru le 01/06/1974

192 pages

Seuil

10,10 €

Au péril de la mer

Bruno Racine

Paru le 01/09/1991

210 pages

Grasset & Fasquelle

17,90 €

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

La sélection du Prix littéraire Le Monde 2024 dévoilée

Rentreelitteraire2024 — Le jury de la 12e édition du Prix Le Monde a annoncé, ce mercredi 24 juillet 2024, les 11 ouvrages concourant au titre de lauréat, qui tous paraîtront à l'occasion de la rentrée littéraire. Le Monde remettra son prix littéraire le 4 septembre prochain.

24/07/2024, 16:48

ActuaLitté

Tempête au Prix Hannah-Arendt : antisémitisme et liberté d'expression en débat

Le Prix Hannah-Arendt pour la pensée politique ne sera pas décerné cette année. Waltraud Meints-Stender, présidente du conseil d'administration de l'association qui porte la récompense littéraire, en explique les raisons. Elles sont liées, là-encore, au terrible conflit israelo-palestinien...

24/07/2024, 13:47

ActuaLitté

Deux nouveau jurés du Prix Jean-Jacques Rousseau de l'Autobiographie

Le prix Jean-Jacques Rousseau de l'autobiographie a annoncé la nomination de deux nouveaux membres au jury, suite aux démissions, pour des raisons non divulguées, de Peter McPhee, universitaire et historien, et de Carine Sébastien, agrégée de Lettres, ainsi qu'au décès de Mme Ysabelle Lacan l'an passé.

23/07/2024, 18:06

ActuaLitté

Les organisateurs des Hugo Awards ont déjoué une tentative de triche

Et une polémique de plus pour les Hugo Awards : ces récompenses dédiées aux littératures de l'imaginaire, outre-Atlantique, accumulent plus de casseroles que les cuisines d'un grand restaurant. En dépouillant les votes pour élire les lauréats 2024, les administrateurs des Hugo Awards ont relevé des irrégularités de taille, avec près de 400 votes soupçonnés de fraudes.

23/07/2024, 10:44

ActuaLitté

7 livres en lice pour le Prix Envoyé par La Poste 2024

Le Prix Envoyé par La Poste, qui distingue chaque année un ouvrage dont le manuscrit a été envoyé spontanément par courrier à un éditeur, sans aucune recommandation préalable, dispose de sa sélection. Sept livres sont en lice pour cette récompense qui détecte, année après année, les talents émergents.

19/07/2024, 12:31

ActuaLitté

Les romans de Xavier Le Clerc et Adèle Rosenfeld Prix PEN Translates 2024

Cette année, les prix de traduction de PEN Translates, une initiative d'English PEN, a récompensé des ouvrages de dix langues différentes traduits vers l'anglais, parmi lesquels trois du français. Soutenu par Arts Council England, ces récompenses littéraires ont été initiées pour encourager les éditeurs britanniques à publier davantage de textes d'autres langues, en les aidant à financer les coûts de traduction. 

18/07/2024, 12:56

ActuaLitté

La sélection du Prix Maison Rouge 2024 révélée

Pour la sixième édition du Prix Maison Rouge, présidé par Philippe Djian, une première sélection d'ouvrages en lice pour le titre de lauréat a été dévoilée. La seule condition requise est que l'œuvre primée soit parmi celles publiées depuis janvier, ou dont la parution est prévue pour la rentrée d'automne. Le nom du lauréat sera révélé le 8 août 2024 à la Maison Rouge de Biarritz.

17/07/2024, 15:30

ActuaLitté

Aurélie Bontout-Roche quitte Libella pour l'European Union Prize for Literature

Aurélie Bontout-Roche, après 17 ans comme responsable des traductions du groupe éditorial Libella (Buchet-Chastel, Phebus, Delpire and Co, Les Cahiers dessinés), a rejoint l’European Union Prize for Literature, en tant qu' « International Project Manager for Publishers and Agents ». Son rôle, pour résumer : « Contribuer à la visibilité des auteurs du prix. »

16/07/2024, 11:34

ActuaLitté

Prix Chronos : les sélections 2025 dévoilées

Créé en 1996 par la Fondation Nationale de Gérontologie et repris en 2014 par l'Uniopss, le Prix Chronos de littérature est décerné par les lecteurs eux-mêmes. Il encourage les jurés à réfléchir sur le parcours de vie, l'importance de tous les âges, les relations intergénérationnelles, la vieillesse et la mort, les secrets de famille, ainsi que la transmission des connaissances. Le Prix Chronos dévoile aujourd'hui sa sélection pour l'édition 2025.

15/07/2024, 16:10

ActuaLitté

Depuis la Japan Expo, les lauréats des Prix Daruma 2024 

Remis lors de la Japan Expo, sur la scène Také, les prix Daruma saluent chaque année le meilleur de la culture asiatique. Et ce, tant du côté livre qu’animation.

12/07/2024, 18:07

ActuaLitté

Les finalistes du Prix des Horizons imaginaires 2024 sont connus

À Montréal, le 12 juillet, l'UNEQ (l’Union des écrivaines et des écrivains québécois) et la Fondation Lire pour réussir ont révélé les noms des finalistes de la 9e édition du Prix des Horizons imaginaires. Ce dernier vise à éveiller l'intérêt pour la lecture des collégiens, en leur proposant des œuvres intrigantes et stimulantes qui reflètent la diversité des littératures de l'imaginaire francophone. Le vote décisif et la cérémonie de remise du prix se dérouleront en novembre, lors du Salon du livre de Montréal.

12/07/2024, 16:53

ActuaLitté

Les 30 titres de la sélection du Prix Roman Fnac 2024 sont connus

La 23e édition du Prix du Roman Fnac a présenté sa première sélection, comprenant 30 œuvres de la rentrée littéraire. Ces titres, réunis sous « la sélection Fnac », ont été choisis suite à l'évaluation de 400 libraires et autant d'adhérents de la chaîne. 

12/07/2024, 11:45

ActuaLitté

Le Prix de la littérature arabe dévoile sa sélection 2024

L'appel à candidatures pour la 12e édition du Prix de la littérature arabe s'est clôturé le 30 juin 2024. Initié en 2013 par la Fondation Jean-Luc Lagardère et l'Institut du monde arabe, ce prix célèbre les contributions littéraires en provenance du monde arabe, en mettant à l'honneur un roman ou un recueil de nouvelles. Sept titres ont été retenus. Sept œuvres ont été sélectionnées pour être soumises à l'évaluation du jury.

12/07/2024, 11:04

ActuaLitté

Akio Tanaka reçoit le 18e Prix Asie de la Critique ACBD

Le 18e Prix Asie de la Critique ACBD a été décerné à River End Café d’Akio Tanaka, publié aux éditions Shiba dans une traduction de Marina Bonzi. L’Association des Critiques et journalistes de Bande
Dessinée considère le titre comme « une bande dessinée asiatique remarquable », par cette récompense.

12/07/2024, 09:49

ActuaLitté

Sélections des Prix Utopiales Roman et Jeunesse 2024

La 25e édition du Festival International de Science-Fiction, Les Utopiales, aura lieu du 30 octobre au 3 novembre 2024, sous le thème de Harmonie. Il décerne plusieurs prix littéraires, dont le Prix Utopiales et Utopiales Jeunesse.

11/07/2024, 18:22

ActuaLitté

La sélection du Prix RTS Littérature Ados 2025 révélée

Organisé en partenariat avec la RTS, le Prix RTS Littérature Ados s'adresse aux jeunes de Suisse romande âgés de 13 à 15 ans, qui participent par le biais de leur classe ou de leur bibliothèque. Sont aujourd'hui dévoilés les cinq romans sélectionnés pour concourir au titre de lauréat en 2025.

11/07/2024, 16:25

ActuaLitté

Le prix de la Fondation Facim révèle sa sélection 2024

Depuis sa création en 2021 pour marquer le vingtième anniversaire des Rencontres littéraires, le prix Paysages écrits de la Fondation Facim récompense annuellement une œuvre littéraire récente traitant du paysage, sans distinction de genre. Ce prix cherche à explorer le lien entre l'acte de création et le cadre environnemental qui l'inspire, que cela soit explicitement ou subtilement exprimé dans l'œuvre.

10/07/2024, 18:21

ActuaLitté

Antoine Sénanque Prix des lecteurs de Levallois 2024

Antoine Sénanque, auteur d'une dizaine de romans publiés chez Grasset et neurologue de profession, a été honoré par le Prix des lecteurs de Levallois 2024. Ce prix lui a été décerné le samedi 6 juillet lors du Salon du Roman Historique de Levallois, pour son œuvre Croix de Cendre (Grasset), un roman policier riche en éléments historiques.

10/07/2024, 17:59

ActuaLitté

Donatella Di Pietrantonio, Prix Strega 2024 avec L'età fragile

L'autrice italienne Donatella Di Pietrantonio, née en 1962, a reçu le Prix Strega, l'équivalent du Prix Goncourt en Italie, pour son roman L'età fragile, publié par Einaudi fin 2023. Avec 189 voix, elle a largement devancé Dario Voltolini et son roman Invernale (La nave di Teseo).

10/07/2024, 15:15

ActuaLitté

Les finalistes du Prix du Livre Nohée sont connus

Près de 400 résidents seniors ont voté pour les trois romans finalistes de la 5e édition du Prix du Livre Nohée (anciennement Cogedim Club), qui a pour double vocation d'encourager la lecture chez les seniors et de soutenir la littérature. Créé en 2020, ce prix, doté de 5000 €, récompense chaque année un roman ou un récit en langue française sur le thème de la famille et de la transmission. 

10/07/2024, 12:33

ActuaLitté

La sélection 2024 du Prix Imaginaire Christine-Rabin 

L'association La 25e Heure du Livre a annoncé les œuvres sélectionnées pour le prix Christine-Rabin 2024. Depuis 2017, le Prix Imaginaire est décerné par la commission Littératures de l’imaginaire lors de la semaine Faites Lire, intégrée au salon du livre du Mans.

10/07/2024, 11:45

ActuaLitté

Emma Doude van Troostwijk Prix Robert Walser 2024

Pour l'édition 2024, les Prix Robert Walser 2024 ont été attribuées à Lorena Simmel pour son œuvre en langue allemande, Ferymont, paru chez Verbrecher Verlag, et à Emma Doude van Troostwijk pour son œuvre en langue française, Ceux qui appartiennent au jour, édité aux éditions de Minuit. La cérémonie de remise des Prix Robert Walser se tiendra le 31 octobre 2024, à 18h00, au Filmpodium de Biel/Bienne.

09/07/2024, 13:02

ActuaLitté

Prix Mange, Livre ! 2024 : 8 titres autour de la nourriture en lice

Chaque année en septembre, le collectif Mange, Lille, dirigé par Marie-Laure Fréchet, organise le Prix Mange, Livre !. Cette distinction honore un ouvrage promouvant une alimentation issue de pratiques respectueuses de la nature, de la vie et de la biodiversité, et encourageant à mieux manger, que ce soit dans une perspective quotidienne, gastronomique, nutritionnelle ou patrimoniale.

09/07/2024, 10:40

ActuaLitté

Pierre Zenzius, Révélation Livre jeunesse 2024

La Révélation Livre jeunesse, initiée par l'ADAGP en collaboration avec la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse, soutient et met en lumière le talent d'auteurs et autrices en début de carrière dans le domaine de la littérature jeunesse en France. Pierre Zenzius est le lauréat 2024 pour l’album Oreille de géant, paru en mars 2024 aux éditions Albin Michel Jeunesse.

08/07/2024, 15:19

ActuaLitté

Rayan Chikhi et Darragh Duffy, prix Pasteur Vallery-Radot 2024

Ces prix ont été remis aux lauréats le 4 juillet 2024 à la Bibliothèque nationale de France, à l’invitation de son président Gilles Pécout, et en présence d’Antoine Triller, secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences, et de Yasmine Belkaid, directrice générale de l’Institut Pasteur.

07/07/2024, 14:32

ActuaLitté

Les lauréats du Grand Prix du livre audio et du Prix du Public 2024

Lors de la cérémonie du Grand Prix du livre audio 2024 qui s’est tenue le 4 juillet au Centre national du livre en présence de Régine Hatchondo, présidente du CNL, et des membres du jury du Grand Prix du livre audio, la Plume de Paon a récompensé les lauréats suivants...

05/07/2024, 09:26

ActuaLitté

Triste Tigre remporte le prix Prix Ginkgo du Livre audio

Le vendredi 28 juin, les membres du jury du Prix Ginkgo du Livre audio se sont réunis et ont choisi, à une large majorité, la lauréate de l’édition 2024 : Triste tigre, de Neige Sinno, lu par l'autrice elle-même (version imprimée : éditions P.O.L. ; version audio : éditions Gallimard, collection Écoutez lire)

04/07/2024, 17:32

ActuaLitté

Le Prix Pierre-François Caillé de la traduction annonce ses finalistes 2024

La Société française des traducteurs (SFT), syndicat professionnel qui représente, promeut et défend les métiers de la traduction et de l’interprétation en France, partage la sélection 2024 des ouvrages finalistes de son Prix Pierre-François Caillé (PFC) de la traduction. 

03/07/2024, 18:22

ActuaLitté

Le Prix Stanislas du Premier Roman révèle sa sélection 2024

La 46e édition du Livre sur la Place aura lieu du 13 au 15 septembre prochain, durant laquelle le Prix Stanislas y sera attribué. Cette récompense littéraire célèbre le meilleur premier roman de la rentrée littéraire.

03/07/2024, 11:16

ActuaLitté

Le Prix des lecteurs de la Ville de Brive 2024 : la sélection 2024

La liste des dix romans candidats pour le Prix des lecteurs de la Ville de Brive 2024 a été présentée à un jury de vingt lecteurs. Après avoir lu ces œuvres durant l'été et délibéré à la rentrée, ils choisiront le successeur d'Adèle Bréau comme lauréat de la récompense littéraire.

02/07/2024, 17:30

ActuaLitté

Les nominés des premiers Prix Cultissime sont connus

Le Prix Cultissime a établi une première sélection d’œuvres pouvant prétendre au titre de lauréat. Au total, 20 œuvres se sont distinguées parmi 4 catégories différentes : prix du livre cultissime, de la BD, la meilleure réédition, et de l’adaptation Cultissime. Les vainqueurs seront annoncés les 27, 28 et 29 septembre prochains, à l’occasion de la première édition du Festival International des Oeuvres Cultes d’Angers.

02/07/2024, 17:21

ActuaLitté

Le Prix Méduse annonce sa sélection 2024

Le Prix Méduse, première récompense litteraire de la rentrée, attribué pour la première fois à Blandine Rinkel le 27 août 2022 à Saint-Tropez, a partagé sa première sélection. Il célèbre les œuvres narratives ou romanesques francophones et est doté de 5000 €, ainsi qu’une œuvre de l’artiste Nicolas Lefebvre.

02/07/2024, 16:06

ActuaLitté

Bruits de langues, lauréat du Grand prix SOFIA de l’action littéraire

Le festival « Bruits de langues » est fier d'annoncer sa récente distinction lors des Grands Prix SOFIA 2024, où il a remporté le prix de la catégorie « Éducation ». Ce prix récompense les efforts soutenus depuis 15 ans par un dévoué collectif d'enseignants, d'étudiants de l'Université de Poitiers, ainsi que le soutien continu de divers partenaires institutionnels comme la DRAC et la mairie de Poitiers.

02/07/2024, 12:06

ActuaLitté

Le prix de poésie Joan Margarit 2024 octroyé à Adonis

L’Instituto Cervantes, en charge de la promotion de la langue espagnole et des cultures hispaniques, la maison d’édition Cama Sol et la famille du poète Joan Margarit dévoilent le lauréat de la deuxième édition du Prix international de poésie Joan Margarit : Adonis. Le poète syrien Ali Ahmad Said Esber, alias Adonis, est l’un des principaux représentants de la littérature arabe contemporaine.

29/06/2024, 10:43

ActuaLitté

Célébrer la lecture à voix haute dès le plus jeune âge

Depuis sa création en 2012, l'association Les Petits champions de la lecture s'attèle à promouvoir le goût de la lecture chez les jeunes en organisant un concours national de lecture à voix haute. Cette année, 5770 classes, soit 150.000 enfants de 8 à 11 ans ont pris part à l'aventure.

27/06/2024, 10:35

ActuaLitté

Qui sont les lauréats du Prix Comiks 2024 ?

650 lecteurs âgés de 11 à 18 ans, ont élu les lauréats du meilleur comics paru dans l’année. La cérémonie de remise des prix a été organisée mardi 28 mai au Lycée Pablo Picasso à Fontenay-sous-Bois, honorant les deux nouveaux vainqueurs du Prix Comiks 2024.

26/06/2024, 17:11