Recherche

Annie Ernaux

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Romans, nouveautés : les livres d'Annie Ernaux

Annie Ernaux, née Duchesne, a grandi en Normandie – à Lillebonne où elle est née en 1940, puis à Yvetot, où ses parents ont déménagé quelques années plus tard pour tenir un café-épicerie. Élève à l’école privée catholique, elle côtoie des filles de milieux plus aisés que le sien, et fait l’expérience de la honte sociale. En 1958, âgée de 18 ans, elle part pour la première fois seule, sans ses parents, travailler dans une colonie de vacances.

ActuaLitté

Dossier

Les meilleurs livres de l'année 2017

La fin de l'année 2017, et avec elle les cadeaux qui vont si bien avec cette période... Vous avez décidé d'offrir un livre à Noël ou pour une autre occasion, mais vous ne savez pas bien lequel ? Vu le nombre de parutions, pas évident de faire son choix lorsqu'on manque de conseils. Grâce à ce bilan des tops de fin d'année, appuyez-vous sur nos sélections et celles de la critique et de la presse françaises pour faire votre choix ! Vous trouverez ici les différentes sélections de fin d'année : beaux-livres, littérature, bandes dessinées, mangas, polars, science-fiction, il y en a pour tous les goûts. Bons achats en librairie...

ActuaLitté

Dossier

Rentrée d'hiver 2019 : une nouvelle année littéraire lancée

La rentrée littéraire d’hiver va s’avancer avec la nouvelle année. Dès ce 3 janvier, les premières parutions prendront place dans les librairies avec, d’ores et déjà, quelques grosses pointures attendues. Une armée de 493 romans sortira – avec 336 d’auteurs français. 

ActuaLitté

Dossier

Turin : 2018, année exceptionnelle pour le Salon du livre

La 31e édition du Salon du livre de Turin s’ouvrait sur un thème étonnant, résolument tourné vers l’avenir, Un giorno, tutto questo... Un jour, tout cela... comme un appel à l’uchronie, à la littérature du futur, à regarder vers demain, ce qui se passera, ou qui pourra se passer. 

ActuaLitté

Dossier

Les romans de la rentrée littéraire : 2020, l'année inédite

Le coup de feu est lancé : plusieurs centaines de romans sortiront en librairie ces prochaines semaines et jusqu’à la fin du mois d’octobre. En soi, rien d’étonnant. Mais la rentrée littéraire marque une période bien spécifique — au sein d’une année qui aura été mondialement chamboulée.

ActuaLitté

Dossier

BD 2020, une année entière consacrée à la bande dessinée

Le ministère de la Culture, le Centre national du livre et la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image se sont associés pour mettre en place une année de célébrations de la bande dessinée et de ses auteurs, intitulée BD 2020, tout simplement. Dans toute la France, des animations, expositions, rencontres et autres séances de dédicaces feront découvrir de nouvelles œuvres, de nouveaux auteurs, et offriront une place de choix aux artistes du 9e art.

Extraits

ActuaLitté

Critique littéraire

Annie Ernaux, à la première personne

" La reconnaissance est le premier mot qui me vient à l'esprit quand je commence à réfléchir à ma lecture d'Annie Ernaux. La reconnaissance d'une culture de classe. Il y a certainement de grandes différences entre une enfance vécue dans un milieu populaire en Normandie dans les années 1940, et à Wolverhampton, ma ville d'origine, au milieu du bassin industriel des Midlands, dans les années 1950. Le terme working clans et sa traduction - certainement inexacte - par "populaire" nécessiteraient des nuances et des éclaircissements. Néanmoins, la reconnaissance d'une culture passée et perdue est profonde chez Annie Ernaux, et chez moi, sa lectrice : "Paroles transmises de génération en génération, absentes des journaux et des livres, ignorées de l'école, appartenant à la culture populaire (originellement la mienne - c'est pourquoi je la reconnais)" (Journal du dehors). Son écriture révèle qu'elle a hérité du sentiment d'insécurité matérielle de ses parents qui, malgré son succès, semble encore dominer et empiéter sur ses représentations de la réalité sociale. "

02/2005

ActuaLitté

Lycée parascolaire

Annie Ernaux. La Place, La Honte

L'analyse de deux récits phares d'Annie Ernaux Couronnée par le prix Nobel de littérature en 2022, l'oeuvre d'Annie Ernaux tient une place essentielle dans le paysage littéraire contemporain. Ce volume est consacré à deux de ses récits - La Place (1983) et La Honte (1997), qui inaugurent une nouvelle manière d'écrire sa vie et, à travers elle, la vie des autres. Pour chacun des deux récits, cette étude propose : - des repères pour la lecture - l'analyse des problématiques essentielles - l'explication de textes emblématiques Par Florence Bouchy Titulaire d'un doctorat en littérature française contemporaine et diplômée de Sciences Po, Florence Bouchy est journaliste littéraire au Monde, où elle chronique avec passion la production romanesque contemporaine. (Lien -> https : //www. femmesartistes. fr/bios-artistes-2022/florence-bouchy-journaliste-litteraire-et-animatrice# : : text=Universitaire%20de%20formation%2C%20agr%C3%A9g%C3%A9e%20de, une%20passionn%C3%A9e%20de%20romans%20fran%C3%A7ais.)

ActuaLitté

Critique littéraire

Ernaux

Annie Ernaux est aujourd'hui, de façon incontestable, l'un des auteurs français les plus (re)connus dans le paysage littéraire contemporain, son oeuvre est traduite dans de nombreux pays et couronnée par de multiples prix (récemment encore le Prix Prince Pierre de Monaco). Ce volume qui lui est consacré permettra tout à la fois de satisfaire les lecteurs les plus érudits mais également de répondre à la curiosité littéraire d'un public de plus en plus large et fidèle. Mêlant regards critiques et interventions plus personnelles d'écrivains ou d'artistes, le Cahier explore autant les enjeux sociologiques, historiques et parfois psychanalytiques de l'oeuvre d'Annie Ernaux que sa sensibilité intime. La multitude des intervenants, issus de milieux aussi divers que le cinéma, le théâtre, la littérature, la chanson et la recherche littéraire, vise à mettre en valeur les nombreuses facettes du travail d'Annie Ernaux. Certaines parties mettent l'accent sur des ouvrages précis, L'Evénement, Les Années et Mémoire de fille, quand d'autres abordent les thématiques qui traversent toute l'oeuvre ; écriture, voyages, engagement politique,... De nombreux extraits inédits du journal d'écriture d'Annie Ernaux témoignent par ailleurs du regard sans cesse éveillé que l'écrivaine pose sur le monde.

05/2022

ActuaLitté

Critique littéraire

Littérature N° 206, juin 2022 : Annie Ernaux, une écriture romanesque

Littérature propose des réflexions critiques sur l'invention des formes littéraires anciennes et contemporaines. Au croisement des sciences humaines et des arts, s'attachant également à l'histoire des idées, la revue est un pôle de réflexion sur le rôle inventif de la littérature dans la transformation des sociétés et des cultures.

06/2022

ActuaLitté

Critique littéraire

Annie Ernaux : le Temps et la mémoire. Colloque de Cerisy

Cet ouvrage est issu du colloque de Cerisy qui s'est déroulé autour d'Annie Ernaux en 2012 et a rassemblé des chercheurs internationaux issus de divers champs disciplinaires. Chaque article est suivi d'un texte de l'auteure et d'une discussion critique, ce qui donne à l'ensemble l'allure d'une libre conversation. Le temps et la mémoire constituent les deux fils conducteurs de l'ouvrage. Ils sont abordés selon plusieurs problématiques : les évolutions des groupes sociaux, la question de l'humiliation et les problèmes de hiérarchies culturelles, ou encore la constitution d'une mémoire des femmes. Ecrire, pour Annie Ernaux, c'est tenter de saisir les multiples dimensions du réel en conjuguant la pression de l'Histoire et la puissance de la mémoire dans la restitution de la vie collective, comme dans celle de la vie intime. Renouvelant l'approche de l'oeuvre par une attention apportée au travail de l'écriture, parfois occulté au profit de la seule dimension sociologique, ce livre permet d'en mesurer toute la richesse et la puissance.

09/2014

ActuaLitté

Critique littéraire

Désir et insoumission. La passivité active chez Nelly Arcan, Catherine Millet et Annie Ernaux

Selon la philosophe Judith Butler, le problème de la soumission nous concerne tous, ne serait-ce qu'en raison de notre attachement aux personnes à qui nous sommes subordonnés - notamment l'enfant à ses parents. Toute vie humaine se présente comme le site d'un conflit irrésolu entre soumission et émancipation ; les femmes se retrouvent toutefois dans une position singulière en raison de l'association encore souvent posée entre féminité, passivité et soumission. Dans un tel contexte, comment penser le désir des femmes sans les placer dans une position réactive - où elles ne pourraient que répondre au désir des hommes pour elles ? Malgré la grande place attribuée à la sexualité dans la littérature actuelle des femmes, on s'est peu interrogé sur la façon dont l'expression d'un désir marqué par la soumission soulève des questions sur l'imaginaire contemporain. En s'appuyant sur des oeuvres de Nelly Arcan, Catherine Millet et Annie Ernaux, Joëlle Papillon propose que, derrière une soumission de surface, les narratrices expriment une résistance aux normes de la féminité. Pratiquer une "passivité active" permet à ces femmes désirantes de rejeter la place qui leur est faite dans les échanges sexuels traditionnels, nous incitant à réimaginer les formes qu'emprunte l'agentivité sexuelle des femmes.

08/2018

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté