Dossiers

Yasmina Khadra : le goût de la liberté

Il est aujourd'hui le romancier algérien le plus lu au monde, et l'un des auteurs francophones les plus traduits sur la planète. Yasmina Khadra est entré dans le Petit Robert en 2014, alors que sortait son nouveau roman, Les anges meurent de nos blessures. À cette occasion, il assurait, comme une poétique de son écriture : « Je suis responsable de chaque mot dans mes livres. Je peux me tromper, mais je ne triche pas. J’explique ce que je crois avoir compris, raconte ce que je crois savoir. »

Le 05/10/2021

8 Partages

Le

05/10/2021

8

Partages

ActuaLitté

Yasmina Khadra est né en 1955 dans le Sahara algérien. Il est notamment l’auteur d’une trilogie saluée dans le monde entier, Les Hirondelles de KaboulL’Attentat et Les Sirènes de Bagdad, consacrée au dialogue de sourds entre l’Orient et l’Occident. L’Attentat a reçu, entre autres, le prix des Libraires. 

Ce que le jour doit à la nuit a été élu meilleur livre de l’année 2008 par le magazine Lire et a reçu le prix France Télévisions. Adaptés au cinéma, au théâtre (en Amérique latine, en Afrique et en Europe) et en bandes dessinées, les ouvrages de Yasmina Khadra sont traduits en une cinquantaine de langues.

Il incarne le plaisir de la liberté, ayant toujours pris pour exemple son pays, où l’on ne pouvait « ni écrire, ni chanter, ni créer ». ActuaLitté vous propose ici de retrouver les extraits de ses principaux romans. (crédit photo : ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 
 
 
 

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Les vertueux

J'ai vécu ce que j'avais à vivre et aimé du mieux que j'ai pu. Si je n'ai pas eu de chance ou si je l'ai ratée d'un cheveu, si j'ai fauté quelque part sans faire exprès, si j'ai perdu toutes mes batailles, mes défaites ont du mérite - elles sont la preuve que je me suis battu. Algérie, 1914. Yacine Chéraga n'avait jamais quitté son douar lorsqu'il est envoyé en France se battre contre les "Boches" . De retour au pays après la guerre, d'autres aventures incroyables l'attendent. Traqué, malmené par le sort, il n'aura, pour faire face à l'adversité, que la pureté de son amour et son indéfectible humanité. Les Vertueux est un roman majeur, la plus impressionnante des oeuvres de Yasmina Khadra.

08/2022

ActuaLitté

BD tout public

L'attentat

Au coeur du conflit israélo-palestinien. Amine Jaafari, arabe et israélien, est un chirurgien reconnu à Tel Aviv où il vit avec son épouse. Un jour, après un attentat meurtrier, la police israélienne l'informe que la kamikaze est... sa femme. Brisé par cette révélation, Amine décide d'aller à la rencontre de ceux qui l'ont poussée à commettre le pire. A la recherche de la vérité, il va devoir se confronter à une réalité qu'il a refusée de voir, lui, l'Arabe si bien intégré du bon côté du mur. Loïc Dauvillier et Glen Chapron signaient en 2012 une adaptation vibrante du roman de Yasmina Khadra, vendu à plus d'un million d'exemplaires en France et traduit dans plus de 20 pays. Dix ans plus tard, cette tragédie au coeur du conflit israélo-palestinien reste malheureusement aussi pertinente et utile à la réflexion et aux mémoires. Evitant l'écueil des jugements de valeur, l'oeuvre suscite plus de questions qu'elle ne donne de réponses et confronte le lecteur avec la douleur de chaque camp...

04/2022

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Pour l'amour d'Elena

A l'Enclos de la Trinité, un trou perdu dans l'Etat mexicain de Chihuahua, Elena et Diego s'aiment depuis l'enfance. On les appelle les " fiancés ". Un jour, Elena est sauvagement agressée sous les yeux de Diego, tétanisé. Le rêve se brise comme un miroir. Elena s'enfuit à Ciudad Juárez, la ville la plus dangereuse au monde. Diego doit se perdre dans l'enfer des cartels pour tenter de sauver l'amour de sa vie.

03/2022

ActuaLitté

Critique littéraire

Albert l'étranger, Camus l'Algérien

Albert Camus est né dans la misère et a su bien la décrire dès l'âge adulte. Il aimait beaucoup l'Algérie au point de ne pouvoir vivre ailleurs. Cependant, soixante ans après sa mort accidentelle, beaucoup d'intellectuels, de critiques littéraires, de politiques, sur les deux rives de la Méditerranée, ne lui accordent pas la moindre circonstance atténuante. Et même mort, Albert Camus divise encore son monde, à son sujet. La Méditerranée, comme seul juge, n'y peut rien. Lorsque la politique via l'histoire des visions restreintes' prend le dessus sur la littérature, les gens sensés et avisés rangent leur plume ! Il y a donc comme un arrêt total de toute une vie sociétale. Et le désert culturel frappe déjà à nos portes... ! Après Mohammed Moulessehoul : l'autre Yasmina Khadra, Slemnia Bendaoud enchaîne avec un autre auteur. Dans cet ouvrage, le portrait d'Albert Camus y est caricaturé. Ses écrits, ses idées, sa philosophie, ses positions, ses réflexions, sa vie littéraire, en quelque sorte, y sont décortiqués et analysés.

09/2021

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Le sel de tous les oublis

Alors que l'Algérie célèbre son indépendance, Adem Naït-Gacem, un instituteur de la classe moyenne, voit sa vie s'effondrer en même temps que sa femme le quitte. Sans attaches, incapable de se relever de cette perte, il sombre dans le désespoir. Après avoir abandonné son poste d'enseignant, Adem rallie le camp des marginaux, des naufragés de la vie, marchant sur les chemins, tel un vagabond, au gré de ses rencontres de fortune : un vieillard aveugle au chant hypnotique, un psychiatre lecteur de Gogol et de Pouchkine, un nain en quête d'une amitié sincère... Qu'ils soient cafetiers ou saltimbanques, soldats ou hommes de Dieu, tous tendent à Adem un miroir cruel : celui d'une société pleine d'espérance, dont il se sent désormais exclu ; celui d'une rédemption en laquelle il refuse de croire. Jusqu'au jour où il s'éveille à ses vieux démons.

09/2021

ActuaLitté

Critique littéraire

Parlons lecture. Un manifeste

Rassemblés autour d'une idée commune, des auteurs d'Europe, d'Amérique du Sud et du Nord, d'Afrique, d'Océanie et d'Asie participent à ce qui veut être un voeu, celui de faire lire. Ying Chen, Jim Fergus, Déwé Gorodé, Yasmina Khadra, Carlos Liscano, Edgar Morin, Leonardo Padura, Jean-Pierre Siméon, Sami Tchak, Christian Thorel parlent de la lecture, de leurs lectures. Les textes réunis dans cet ouvrage expriment une poétique dans laquelle s'entend la force du lire er de l'écrire. Inédits pour la plupart, ils expriment l'intime, le lien profond tissé et entretenu avec la littérature par des femmes et des hommes pour qui le livre a été un tout. Chaque autrice, chaque auteur se livre à une introspection sur la relation magique construite par la lecture puis par l'écriture. Ils explicitent comment tous les mots, en se rassemblant et en s'assemblant, ont progressivement formé un sode, construit une architecture imaginaire, culturelle, poétique, et intellectuelle permettant le dépassement.

05/2021

ActuaLitté

Littérature française

Ce que le mirage doit à l'oasis

"Mon histoire avec le livre, le désert et les Hommes, c'est l'histoire d'un partage, l'histoire d'un amour vieux comme le monde, l'amour du rêve..." Ainsi parle Yasmina Khadra qui entreprend de raconter le désert, comme il l'a connu dès son enfance, en Algérie. Dans cet exercice d'autofiction, le célèbre romancier emmène le lecteur dans l'immensité des lieux, si arides en apparence et pourtant si vivants, où la musique rythme la poésie et les mirages accouchent toujours d'oasis...

05/2021

ActuaLitté

BD tout public

Dieu n'habite pas la Havane

Don Fuego, à cinquante ans passés, chante toujours dans les cabarets de La Havane mais le temps s'est écoulé et sa gloire s'est ternie. En quête d'un nouveau contrat, il traîne son mal-être dans les rues de la ville, quand il tombe sur Mayensi, une jeune femme rousse et sauvage qui a fui son village. Touché par la grâce et le désarroi de la jeune femme, il éprouve pour elle une attirance de plus en plus forte. Hélas, cette beauté farouche semble nourrir une étrange méfiance à l'égard des hommes. Et s'il réussit à la séduire, Don Fuego sait que ce moment de bonheur parfait qu'elle lui offre ne pourra être qu'une parenthèse miraculeuse. Un voyage extraordinaire au pays de tous les paradoxes et de tous les rêves !

01/2021

ActuaLitté

Littérature française

Une pierre dans le coeur

Trois femmes en Terre Sainte - une professeure de français en voyage, une future bénédictine et une jeune métisse qui s'engage jusqu'à commettre l'irréparable, et qui vont croiser la tragédie qui se joue entre Juifs et Arabes. Un message d'espoir aussi servi par une écriture pleine de vérité. - Un roman vrai au travers de trois femmes touchantes tour à tour narratrices - Une écriture alerte et sensible d'une romancière confirmée : Yanne Dimay a déjà publié 4 romans (notamment chez Flammarion) et anime des ateliers d'écriture et une collection chez Riveneuve - Un sujet grave - dans la veine de "L'attentat" de Yasmina Khadra ou de "Apeirogon" de Colum McCann - traité du côté des femmes.
- Un superbe roman sur l'amour et l'écriture en situation de violence et d'occupation qui donne la voix aux bonnes volontés des deux parties.

01/2021

ActuaLitté

Critique littéraire

Le Baiser et la Morsure. Entretien avec Catherine Lalanne

Dans cette série d'entretiens avec la journaliste Catherine Lalanne, Yasmina Khadra retourne aux sources de sa vocation, contrariée par son destin miliaire. Arraché aux siens et privé de son enfance, le petit pensionnaire de l'Ecole des cadets se réfugie dans l'amitié de ses camarades d'infortune et trouve la force d'accomplir son rêve d'écriture. Ni les années de combat contre le terrorisme, ni les comités de censure algériens ne l'empêcheront d'aller à la rencontre de millions de lecteurs dans le monde.
Un destin hors norme, raconté sans détour, porté par le souffle de ses ancêtres poètes et l'amour d'une femme d'exception, une femme qui a donné son nom à l'auteur qu'elle aime et qui s'exprime ici pour la première fois.

01/2021

ActuaLitté

Cuisine

Le livre des délices

Dans une mise en page soignée et illustrée de photographies à la mise en scène élégante, ce livre de recettes pas comme les autres nous fait pénétrer les cuisines secrètes de grandes personnalités, de Yasmina Khadra à Bernard Pivot en passant par Irène Jacob et Patrick Poivre d'Arvor. Les célébrités et leur plat préféré, revisité par le chef exécutif du Lutétia Platon philosophait pendant son Banquet, Rabelais fit de son Gargantua un goinfre légendaire, Alexandre Dumas classa méthodiquement ses plats préférés dans son Grand dictionnaire de cuisine... Mais les célébrités d'aujourd'hui, qu'aiment-elles ? Comment mangent-elles ? Préfèrent-elles des recettes élaborées ou les menus plus simples ? Et surtout, pourquoi ? Souvenir d'enfance ou récente découverte, recette de famille ou popote improvisée ? Trente personnalités dévoilent ici leur plat préféré et disent leur relation à cette recette fétiche. Passés à la casserole experte du chef exécutive Benjamin Brial, les plats ont été revisités dans l'espoir de vous donner envie de vous mettre en cuisine et de déguster ces mets si appréciés par Natalie Dessay, Kad Merad, Sempé, Marcel Rufo, Tatiana de Rosnay, Bernard Pivot et bien d'autres !

11/2020

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Des mots par la fenêtre

" Une belle initiative et un casting impressionnant. " Mohammed Aïssaoui - Le Figaro Jérôme Attal - Laetitia Bally - Frédéric Baptiste - Catherine Bardon - Alain Bentolila - Ariane Bois - Xavier-Marie Bonnot - Françoise Bourdin - Françoise Bourdon - Michel Bussi - Cécile Cabanac - Virginie Caillé-Bastide - Annabelle Combes - Jean-Paul Delfino - Joseph Denize - Isabelle Désesquelles - Victor Dixen - Samuel Doux - Julien Dufresne-Lamy - Jim Fergus - Isabelle Filliozat - Sophie Fontanel - Lorraine Fouchet - Anne-Marie Gaignard - Karine Giebel - Raphaëlle Giordano - Héloïse Guay de Bellissen - Serena Giuliano - Anne Icart - Claude Izner - Philippe Jaenada - Jean-Joseph Julaud - Maïa Kanaan-Macaux - Yasmina Khadra - Etienne Klein - Fouad Laroui - Caroline Laurent - Arnaud Le Guilcher - Guillaume Le Quintrec - Marc Levy - Henri Loevenbruck - Sophie Loubière - Louison - Albane Linÿer - Murielle Magellan - Charlye Ménétrier McGrath - Bernard Minier - Nadine Monfils - Viviane Moore - Fabien Olicard - Erik Orsenna - Fabrice Papillon - Camille Pascal - Pierre Pelot - Alain Rey - Gwenaële Robert - Tatiana de Rosnay - Romain Slocombe - François-Henri Soulié - Danielle Steel - Christiane Taubira - Colin Thibert - Marjorie Tixier - Rachel Vanier - Illustration de Stéphane Manel Les bénéfices seront reversés à la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France

07/2020

ActuaLitté

Littérature française

L'outrage fait à Sarah Ikker Tome 1 [EDITION EN GROS CARACTERES

Couple comblé, Sarah et Driss Ikker mènent la belle vie à Tanger jusqu'au jour où l'outrage s'invite à leur table. Dès lors, Driss, policier intègre, n'a plus qu'une seule obsession : identifier l'intrus qui a profané son bonheur conjugal. D'indice en indice, il va remonter la piste, mais la vérité est-elle toujours bonne à entendre ? Dans ce nouvel ouvrage, Yasmina Khadra dénonce avec pertinence et virulence une société en totale voie de décomposition. Un roman coup de poing !

01/2020

ActuaLitté

Littérature française

L'outrage fait à Sarah Ikker Tome 1

" Sarah aurait tant aimé que son mari se réveille et qu'il la surprenne penchée sur lui, pareille à une étoile veillant sur son berger. Mais Driss ne se réveillerait pas. Restitué à lui-même, il s'était verrouillé dans un sommeil où les hantises et les soupçons se neutralisaient, et Sarah lui en voulait de se mettre ainsi à l'abri des tourments qui la persécutaient. Aucun ange ne t'arrive à la cheville, lorsque tu dors, mon amour, pensa-t-elle. Pourquoi faut-il qu'à ton réveil tu convoques tes vieux démons, alors qu'il te suffit d'un sourire pour les tenir à distance ? ". Couple comblé, Sarah et Driss Ikker mènent la belle vie à Tanger jusqu'au jour où l'outrage s'invite à leur table. Dès lors, Driss n'a plus qu'une seule obsession : identifier l'intrus qui a profané son bonheur conjugal.

05/2019

ActuaLitté

Critique littéraire

"Je suis mort". Essai sur la narration autothanatographique

Quel est le point commun entre Sixième Sens et Desperate Housewives, entre Le Superbe Squelette d'Alice Sebold et L'Attentat de Yasmina Khadra, entre La Douane de mer de Jean d'Ormesson et les Damnés de Chuck Palahniuk, entre La Voyageuse de Dominique Rolin et Barzakh de Juan Goytisolo ? Si différentes soient-elles, ces fictions sont toutes racontées par un mort. Elles participent d'un courant important de l'écriture du moi à l'époque de l'autofiction, et d'un changement capital dans la représentation du sujet et dans l'art narratif. En effet, si les voyages en enfer, les mémoires d'outre-tombe et les apparitions s'inscrivent dans une tradition fort ancienne, un tabou aussi vieux que la littérature interdisait de confier à un défunt la totalité du récit. Depuis le milieu des années 1980, la fiction que l'on pourrait nommer, à la suite de Derrida, "autothanatographique" s'est imposée comme une forme résolument nouvelle de la poétique de la mort. Comment et pourquoi fascine-t-elle des écrivains aussi divers ? Que nous apprend-elle sur notre rapport à la mort et sur notre façon d'en parler ? Et ne confirme-t-elle pas, en dernière analyse, la mort du roman ?

11/2018

ActuaLitté

Littérature française

Khalil

Vendredi 13 novembre 2015. L'air est encore doux pour un soir d'hiver. Tandis que les Bleus électrisent le Stade de France, aux terrasses des brasseries parisiennes on trinque aux retrouvailles et aux rencontres heureuses. Une ceinture d'explosifs autour de la taille, Khalil attend de passer à l'acte. Il fait partie du commando qui s'apprête à ensanglanter la capitale. Qui est Khalil ? Comment en est-il arrivé là ? Dans ce nouveau roman, Yasmina Khadra nous livre une approche inédite du terrorisme, d'un réalisme et d'une justesse époustouflants, une plongée vertigineuse dans l'esprit d'un kamikaze qu'il suit à la trace, jusque dans ses derniers retranchements, pour nous éveiller à notre époque suspendue entre la fragile lucidité de la conscience et l'insoutenable brutalité de la folie.

08/2018

ActuaLitté

Critique littéraire

Le baiser et la morsure

"J'ai compris très jeune que j'avais le pouvoir de transformer la déveine qui me suivait à la trace en source d'énergie, de la transcender par la littérature. A l'Ecole des cadets, la plume m'a permis de tenir tête à l'adversité. Chacun de mes textes était un pied de nez adressé à mes déboires. Ma revanche sur la vie était de devenir ce que j'idéalisais le plus : un écrivain. Seul mon nom imprimé sur la couverture d'un livre pourrait me venger de mon infortune". Yasmina Khadra Dans cette série d'entretiens inédits avec la journaliste Catherine Lalanne, Yasmina Khadra retourne aux sources de sa vocation contrariée par son destin militaire. Arraché à la tendresse des siens et privé de son enfance, le petit prisonnier de l'Ecole des cadets puise, dans l'amitié de ses camarades d'infortune, le souffle de ses ancêtres poètes, puis l'amour d'une femme d'exception, la force d'accomplir son rêve d'écrire. Ni les années de combat contre le terrorisme, ni les différents comités de censure algériens, ni les incompréhensions suscitées par son parcours hors norme, n'empêcheront l'auteur d'aller à la rencontre de millions de lecteurs dans le monde.

04/2018

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Dieu n'habite pas la Havane

Juan del Monte Jonava ne vit que pour chanter. Au Buena Vista Café, en plein coeur de Cuba, sa voix solaire lui a valu le surnom de " Don Fuego ", la gloire de la rumba. Or, à presque 60 ans, son étoile s'est ternie. Le régime castriste, lui aussi, a vieilli. Il s'ouvre au monde, à l'argent, à la modernité. Le Buena Vista a changé de propriétaire. Et Don Fuego en est réduit à courir le cachet. Sa rencontre avec Mayensi, rousse incendiaire et mystérieuse de 40 ans sa cadette, fera rejaillir le feu de la passion dans les veines du sexagénaire... Au point de le consumer ? " C'est un hommage romanesque aux chanteurs de rue, qui évite la nostalgie pour mieux composer une histoire de musique et d'amour. " LiRE " Le fabuleux conteur sait aussi sonder les âmes bouleversées. " Mohammed Aïssaoui – Le Figaro littéraire

09/2017

ActuaLitté

Critique littéraire

La dérision comme stratégie d'écriture. L'exemple des littératures africaines et antillaises de langue française

Les textes retenus dans cette étude procèdent à la fois d'un désir de mettre en question le langage de l'imaginaire et d'une volonté de s'opposer à tout ce qui fait obstacle à une (re)conquête active du sentiment de l'humain, par le biais du "parler-dérision". Après avoir scruté le paratexte des oeuvres, l'auteure étudie la façon dont la dérision se manifeste dans l'écriture par les jeux du double et du dédoublement. Puis, elle met au jour les apparentements intertextuels qui sont une des constantes des procédés de dérision : lieu du "faire comme si", du jeu ésotérique, mythique, érotique. donjuanesque des écritures. L'éventail des auteurs abordés est très large. Pour les Antilles, il va d'Aimé Césaire à Daniel Boukman, en passant par René Depestre, Max Jeanne et Simone Schwarz-Bart. Pour le Maghreb, ont été retenus des oeuvres de Kateb Yacine, Boualem Sansal, Tahar Ben Jelloun, Mouloud Mammeri, Yasmina Khadra, etc. Pour l'Afrique subsaharienne, Ferdinand Oyono, Ahmadou Kourouma, Sony Labou Tansi, Werewere Liking, Ousmane Sembène. Williams Sassine... Ce choix d'aires culturelles variées autorise le rapprochement de visions du monde opposées qui se jouent des vérités instituées grâce au mouvement des écritures et à leurs modalités d'énonciation qui rusent avec les turbulences du vécu et avec toutes les censures.

03/2016

ActuaLitté

Littérature française

Le privilège du phénix

Le conte se caractérise par son intemporalité, son universalité et sa structure. le choix de la collection ADJMAL HIKAYATI s'est porté sur des contes du patrimoine universel, sélectionnés en fonction de l'âge des enfants et partant du principe qu'il est possible d'adapter un conte à un public. les textes sont destinés aux enfants scolarisés en 3ème, 4ème, et 5ème année primaire. les personnages et autres actants sont familiers. Ils sont largement représentés dans les illustra­tions qui accompagnent les textes et soutiennent la compréhension. Le vocabulaire est simple, concret et précis. la lecture plaisir est un moment de gratuité indispensable.

09/2015

ActuaLitté

Littérature française

El Kahira, la cellule de la mort

Avec El Kahira, cellule de la mort, Mohammed Moulessehoul (Yasmina Khadra) a construit son héros un nationaliste condamné à mort aux premières heures de la révolution algérienne – à partir de plusieurs témoignages recueillis auprès d'anciens locataires des cellules CAM(condamnés à mort). Il pénètre l'univers morbide des geôles coloniales et le sadisme des gardiens. Dans cet enfer, les condamnés apprennent à résister à la guillotine non pour y échapper mais pour y aller en restant homme. Kateb Yacine, dans sa préface à l'un des témoignages de Abdelhamid Benzine, la montagne et la plaine : " Ces écrits aussi courts que simples, ont toute la force du vécu. Ils éclatent comme des coups de feu et ils vont droit au but. Ils font revivre en un éclair ces hommes et ces femmes sans lesquels l'Algérie ne serait pas venue au monde, les obscurs militants toujours sortis de la nuit noire et qui passent d'une nuit à l'autre : les mille et une nuits de la révolution ". Khadra a réussi a restitué le langage morbide de ces gardiens qui ne jurent que par la guillotine.

09/2015

ActuaLitté

Lycée parascolaire

Ce que le jour doit à la nuit

Décryptez Ce que le jour doit à la nuit de Yasmina Khadra avec l'analyse du PetitLittéraire. fr ! Que faut-il retenir de l'ouvrage Ce que le jour doit à la nuit, le roman qui vous plonge au coeur de l'Algérie en marche vers l'indépendance ? Retrouvez tout ce que vous devez savoir sur chef-d'oeuvre dans une fiche de lecture complète et détaillée. Vous trouverez notamment dans cette fiche : - Un résumé complet - Des éclairages sur le style de l'auteur, l'indépendance de l'Algérie ainsi que sur l'amour impossible entre Emilie et Jonas - Une analyse approfondie des personnages Une analyse de référence pour comprendre rapidement le sens de l'oeuvre. LE MOT DE L'EDITEUR : "Dans notre analyse sur Ce que le jour doit à la nuit, avec Ludivine Auneau, nous fournissons des pistes pour décoder ce chef-d'oeuvre contemporain qui dépeint la multiculturalité de l'Algérie, des Pieds-noirs aux autochtones. Notre fiche de lecture permet de faire rapidement le tour de l'oeuvre et vous invite, par ailleurs, à découvrir sans attendre ce roman dont vous retirerez certainement un précieux enseignement". Juliette Nève A propos de la collection LePetitLittéraire. fr : Plébiscité tant par les passionnés de littérature que par les lycéens, LePetitLittéraire. fr est considéré comme une référence en matière d'analyse d'oeuvres classiques et contemporaines. Nos analyses, disponibles aux formats papier et numérique, ont été conçues pour guider les lecteurs à travers toute la littérature. Nos auteurs combinent théories, citations, anecdotes et commentaires pour vous faire découvrir et redécouvrir les plus grandes oeuvres littéraires. LePetitLittéraire. fr est reconnu d'intérêt pédagogique par le ministère de l'Education.

09/2015

ActuaLitté

Littérature française

La derniere nuit du Raïs

Il a poussé la mégalomanie jusqu'à chercher à incarner toute une nation, persuadé que, par son statut de souverain absolu, il régnait sans partage sur les êtres et les choses. Le monde entier connaît ses méfaits, mais que sait-on vraiment de sa personne ? La dernière nuit du Raïs nous éclaire sur la face cachée d'un homme né sous le signe d'une injustice, qui voulut sauver son peuple, mais ne fit que se substituer à lui. Sans projet de société probant, le tyran privilégia la répression la plus brutale, conjuguant purges sanglantes et démagogie claironnante. En racontant les errements d'un dictateur à la première personne du singulier, La Dernière Nuit du Raïs façonne un personnage complexe dont la cruauté n'a d'égale que son extrême fragilité. Tandis qu'il est en train de vivre les dernières heures de sa vie, le Raïs se souvient de l'enfant instable qu'il fut, de ses premiers amours, de ses colères de trublion et de ses frasques inassouvies. Narcissique, exubérant, convaincu de mener une lutte messianique, "le plus humble des seigneurs" a choisi de sévir pour mieux servir, en éliminant ses détracteurs par milliers et en bravant sans réserve les puissants de ce monde. Mais que reste-t-il de sa folie maintenant que son propre peuple, après l'avoir acclamé et porté aux nues, se prépare à le lyncher ? Avec sa langue pleine de panache, à l'image de l'illuminé qu'il décrit, Yasmina Khadra décortique l'âme enténébrée d’un sanguinaire délirant, otage de ses angoisses obsessionnelles et de sa démesure, qui a vu s'effondrer la fiction dont il était à la fois l'auteur et l'acteur principal. En reconstituant ces dernières heures pathétiques où celui qui se croyait un dieu vivant s'est brusquement retrouvé dans la peau d'un criminel ordinaire, Yasmina Khadra nous livre un roman intense et inspiré, qui touche aux ressorts les plus secrets de la folie humaine.

08/2015

ActuaLitté

Littérature française

Qu'attendent les singes

Une jeune étudiante est découverte assassinée dans la forêt de Baïnem, près d'Alger. Une femme, Nora Bilai, est chargée de mener l'enquête, loin de se douter que sa droiture est un danger mortel dans un pays livré aux requins en eaux troubles. Qu'attendent les singes est un voyage à travers l'Algérie d'aujourd'hui où le Mal et le Bien se sentent à l'étroit dans la diablerie naturelle des hommes.

04/2014

ActuaLitté

Littérature française

Le roman algérien de langue française

Le Privilège du Phénix ; Ce roman paru en 1989 sous le vrai nom de yasmina khadra, Mohammed Moulessehoul, revient à l'actualité littéraire qui a porté l'auteur à la célébrité internationale avec notamment, a quoi rêvent les loups ? et son écrit autobiographique l'écrivain. Le récit à pour cadre, l'Algérie aux premières années de la conquête coloniale. Il se construit sur une énigme du personnage Flen qui n'a plus que ses pas errants à travers le pays déstructuré, Liaz un nain, s'emploie à lui faire retrouver la dignité du nom. Le lecteur familier de l'écriture photographique de khadra retrouvera, dans cette odyssée du tragique et du beau, la langue allégorique de moulessehoul.

12/2013

ActuaLitté

Littérature française

Les anges meurent de nos blessures. Tome 2 [EDITION EN GROS CARACTERES

Il se faisait appeler Turambo, du nom du village misérable où il était né, dans l'Algérie des années 1920. Il avait pour lui sa candeur désarmante et un direct du gauche foudroyant. Il fréquenta le monde des Occidentaux, connut la gloire, l'argent et la fièvre des rings, pourtant aucun trophée ne faisait frémir son âme mieux que le regard d'une femme. De Nora à Louise, d'Aïda à Irène, il cherchait un sens à sa vie. Mais dans un monde où la cupidité et le prestige règnent en maîtres absolus, l'amour se met parfois en grand danger.

12/2013

ActuaLitté

Littérature française

Les anges meurent de nos blessures. Tome 1 [EDITION EN GROS CARACTERES

Il se faisait appeler Turambo, du nom du village misérable où il était né, dans l'Algérie des années 1920. Il avait pour lui sa candeur désarmante et un direct du gauche foudroyant. Il fréquenta le monde des Occidentaux, connut la gloire, l'argent et la fièvre des rings, pourtant aucun trophée ne faisait frémir son âme mieux que le regard d'une femme. De Nora à Louise, d'Aïda à Irène, il cherchait un sens à sa vie. Mais dans un monde où la cupidité et le prestige règnent en maîtres absolus, l'amour se met parfois en grand danger.

12/2013

ActuaLitté

Littérature française

Les anges meurent de nos blessures

Il se faisait appeler Turambo, du nom de son village qu'un glissement de terrain avait rayé de la carte. Il était né dans l'Algérie coloniale des années 20, et son destin était écrit d'avance : il serait misérable. Mais il était beau, vigoureux, ardent et doté d'un trait de caractère assez rare : la candeur. Cette fraîcheur lui attirait des sympathies immédiates et, grâce à ce don, il put franchir les portes du monde des Français, interdit aux Arabes. Car il possédait de plus une force surprenante dans le poing gauche, capable d'allonger d'un coup ceux qui se trouvaient sur son passage. C'est ainsi qu'il attira l'attention des professionnels de la boxe. Ses succès sur le ring lui apportèrent gloire et argent. Mais comme tous les cœurs purs, il détestait la violence et rêvait d'amour. Dans sa culture, une femme heureuse était une épouse fidèle, féconde et dévouée. Il nourrit d'abord une passion secrète pour sa cousine Nora, la première femme de sa vie. La deuxième, Aïda, une prostituée, l'initia aux plaisirs de la chair. La troisième, Louise, était la fille de l'homme d'affaires qui comptait l'emmener jusqu'au titre de champion de France de sa catégorie. Puis surgit Irène. Femme libre, indépendante et fière. Elle lui apprit que la vraie passion ne pouvait s'épanouir que dans la confiance absolue et le respect mutuel. Mais comme toujours chez Yasmina Khadra, la vie ne rend pas toujours justice à ceux qui s'aiment... Dans une superbe évocation de l'Algérie de l'entre-deux-guerres, Yasmina Khadra met en scène, plus qu'une éducation sentimentale, le parcours obstiné d'un homme qui n'aura jamais cessé de rester fidèle à ses principes, et qui ne souhaitait rien de plus, au fond, que maîtriser son destin.

08/2013

ActuaLitté

Policiers

Le dingue au bistouri

Alger en hiver. Ce jour-là, le commissaire Llob est d'humeur maussade, et le coup de téléphone qu'il reçoit n'arrange rien. Un meurtre va être commis et c'est l'assassin qui le lui apprend. " Le dingue au bistouri ", comme la presse ne tarde pas à le surnommer, a son premier coup de sang, et ça va vite devenir une hémorragie. Est-ce un dément ? Un pervers ? Llob ne le croit pas. Il ne reste plus au commissaire qu'à tenter d'entamer un dialogue avec ce fou, rejeton triste et tragique, dans une Algérie sous pression.

07/2013

ActuaLitté

BD tout public

Turcos. Le jasmin et la boue

Basé sur les parcours de l'arrière grand-père de Kamel Mouellef et de son arrière grand-oncle, Turcos nous raconte tout d'abord une histoire d'hommes, des poilus qui ont combattu dans les tranchées, loin de chez eux, pour une Mère Patrie que la plupart ne connaissaient pas avant d'arriver sur le sol de France. A travers ces deux soldats, sont évoqués le rôle et la place des combattants indigènes dans l'armée française avec l'idée de montrer et surtout de raconter des histoires personnelles (exclusivement fictives) sur un arrière-plan réel et historique, celui de la Première guerre mondiale, le tout préfacé par Yasmina Khadra et scénarisé par Tarek (Sir Arthur Berton).

10/2011

ActuaLitté

Littérature française

L'équation africaine

A la suite d'un terrible drame familial, et afin de surmonter son chagrin, le docteur Kurt Krausmann accepte d'accompagner un ami aux Comores. Leur voilier est attaqué par des pirates au large des côtes somaliennes, et le voyage "thérapeutique" du médecin se transforme en cauchemar. Pris en otage, battu, humilié, Kurt va découvrir une Afrique de violence et de misère insoutenables où "les dieux n'ont plus de peau aux doigts à force de s'en laver les mains". Avec son ami Flans et un compagnon d'infortune français, Kurt trouvera-t-il la force de surmonter cette épreuve ? En nous offrant ce voyage saisissant de réalisme qui nous transporte, de la Somalie au Soudan, dans une Afrique orientale tour à tour sauvage, irrationnelle, sage, fière, digne et infiniment courageuse, Yasmina Khadra confirme une fois encore son immense talent de narrateur. Construit et mené de main de maître, ce roman décrit la lente et irréversible transformation d'un Européen, dont les yeux vont, peu à peu, s'ouvrir à la réalité d'un monde jusqu'alors inconnu de lui. Un hymne à la grandeur d'un continent livré aux prédateurs et aux tyrans génocidaires.

08/2011

ActuaLitté

Petits classiques parascolaire

La Rose de Blida

L'histoire se déroule dans l'Algérie postcoloniale, au sein d'un internat militaire. Un jeune garçon, assoiffé d'idéal et meurtri par les brimades de ses supérieurs, tombe éperdument amoureux.Inspiré d'un épisode vécu par l'auteur, La Rose de Blida est le récit émouvant d'un impossible premier amour.L'auteurNé en 1955, Mouhamed Moulessehoul fait carrière dans l'armée algérienne, puis décide de se consacrer à sa première passion, l'écriture, sous le nom de Yasmina Khadra. Ses principaux romans, rédigés en français, ont acquis une notoriété internationale ; en arrière-plan y est souvent évoquée la question des rapports difficiles entre l'Occident et l'Orient.L'édition Classiques & Cie collègeSoigneusement annoté, le texte de la nouvelle est associé à un dossier illustré qui comprend :- un guide de lecture (avec des repères, un parcours de l'oeuvre et un groupement de documents, "Figures d'enseignant"),- une enquête documentaire : "L'Algérie et la société algérienne dans les années 1960". 

03/2011

ActuaLitté

Littérature française

L'Olympe des infortunes

L'Olympe des Infortunes est un terrain vague coincé entre une décharge publique et la mer, où se décomposent au soleil des dieux déchus. Il y a Ach le Borgne, qui sait mieux que personne magnifier les clochards ; Junior te Simplet ; Mama la Fantomatique ; le Pacha et sa cour de soûlards, et bien d'autres personnages encore, aussi obscurs qu'attachants. C'est un pays de mirages et de grande solitude où toutes tes hontes sont bues comme sont tus les plus terribles secrets. A travers ce voyage philosophique, Yasmina Khadra nous propose une escale dans l'univers des paumés ; un univers fait de tendresse et de cocasseries, de rêves invraisemblables et de possessions abusives où surgissent, parfois, de cuisantes questions sur le Mensonge et la Culpabilité.

01/2010

ActuaLitté

Littérature française

Nouvelles d'Algérie

C'est le plus grand pays bordant la Méditerranée avec ses mille deux cents kilomètres de côtes et, avec son immense Sahara, le deuxième pays le plus étendu d'Afrique après le Soudan. De la plus haute Antiquité à la conquête musulmane, de la colonisation française à son Indépendance en 1962, elle fut de tous temps un carrefour de cultures et de civilisations, une terre de convoitise où l'Histoire a marqué le passage des hommes de traces indélébiles et laissé d'innombrables vestiges. Même si la littérature algérienne est déjà mondialement reconnue avec Kateb Yacine, Mohammed Dib, Assia Djebar, Rachid Mimouni ou Yasmina Khadra, et s'inscrit admirablement dans l'histoire des littératures de langue française, elle est aussi riche des voix de Leila Marouane Rachid Boudjedra, Hamid Skif, Amin Zaoui, Anouar Benmalek ou du jeune nouvelliste Atmane Bedjou. Les thèmes de l'exil, de la difficulté d'être femme, de la famille, de la place de la religion, de l'amour, y sont récurrents dans ces nouvelles. Ils traduisent bien un pays en devenir, dont l'identité s'affirme au fil du temps.

10/2009

ActuaLitté

Littérature française

Ce que le jour doit à la nuit

Yasmina Khadra nous offre ici un grand roman de l'Algérie coloniale (entre 1936 et 1962) - une Algérie torrentielle, passionnée et douloureuse - et éclaire d'un nouveau jour, dans une langue splendide et avec la générosité qu'on lui connaît, la dislocation atroce de deux communautés amoureuses d'un même pays.

08/2008

ActuaLitté

Littérature française

Les Sirènes de Bagdad

" Le coup parti, le sort en fut jeté. Mon père tomba à la renverse, son misérable tricot sur la figure, le ventre décharné, fripé, grisâtre comme celui d'un poisson crevé... et je vis, tandis que l'honneur de la famille se répandait par terre, je vis ce qu'il ne me fallait surtout pas voir, ce qu'un fils digne, respectable, ce qu'un Bédouin authentique ne doit jamais voir - cette chose ramollie, repoussante, avilissante, ce territoire interdit, tu, sacrilège: le pénis de mon père... Le bout du rouleau! Après cela, il n'y a rien, un vide infini, une chute interminable, le néant... " Connu et salué dans le monde entier, Yasmina Khadra explore inlassablement l'histoire contemporaine en militant pour le triomphe de l'humanisme. Après Les Hirondelles de Kaboul (Afghanistan) et L'Attentat (Israël; Prix des libraires 2006), Les Sirènes de Bagdad (Irak) est le troisième volet de la trilogie que l'auteur consacre au dialogue de sourds opposant l'Orient et l'Occident. Ce roman situe clairement l'origine de ce malentendu dans les mentalités.

08/2006

ActuaLitté

Littérature française

L'attentat

Dans un restaurant bondé de Tel-Aviv, une femme fait exploser une bombe qu'elle dissimulait sous sa robe de grossesse. Toute la journée, le docteur Amine, Israélien d'origine arabe opère à la chaîne les innombrables victimes de cet attentat atroce. Au milieu de la nuit, on le rappelle d'urgence à l'hôpital pour lui apprendre sans ménagement que la kamikaze est sa propre femme. Il faudra l'audace rare de Yasmina Khadra pour oser aborder un tel sujet. Dans ce roman extraordinaire, on retrouve toute la générosité d'un écrivain qui n'en finit pas d'étonner par son imaginaire et son humanisme.

04/2006

ActuaLitté

Policiers

La part du mort. Une enquête du commissaire Llob

Le pays est aux portes de la guerre civile et le peuple ne le sait pas. Ici comme ailleurs se frotter aux puissants est synonyme de mort rapide. Llob, pourtant, après que son lieutenant a été accusé de tentative de meurtre sur l'une des sommités corrompues du pouvoir, ne peut se résoudre à entendre raison. Il enquête et fouille le passé. Ce qu'il découvre dérange. Une historienne au rôle peu clair tente de l'aider. Massacres camouflés, vendetta, manipulations... Llob va plonger au centre des ténèbres avec une seule question : à qui profite le crime ? La part du mort a obtenu le prix du Meilleur Polar francophone 2004 et le prix Beur FM 2005.

05/2005

ActuaLitté

Littérature française

Cousine K

Elle était ce que Dieu, dans Son immense générosité, pouvait concevoir de mieux. Si j'étais parvenu à la mériter, j'aurais été le plus heureux des hommes. Niais le Diable la voulait pour lui tout seul. Depuis, mes jours me sont devenus étrangers et mes nuits des concubines ingénues. Enfermé dans sa solitude et hanté par les souvenirs douloureux dé son enfance, un homme se souvient. Un roman poignant et dérangeant qui décrit de l'intérieur le mécanisme qui pousse un être simple à la folie meurtrière. Après, entre autres, A quoi rêvent les loups, L'Ecrivain et Les Hirondelles de Kaboul, Yasmina Khadra continue d'explorer la part sombre de l'âme humaine. Son œuvre est appréciée d'uni vaste public dans suie douzaine de pays.

08/2003

ActuaLitté

Littérature française

Les hirondelles de Kaboul

Dans un Kaboul caniculaire, parmi les ruines du désastre et celles des esprits, deux bouillies et deux femmes cherchent un sens à leur vie : un bourgeois déchu, une avocate interdite d'exercer, un geôlier s'amenuisant à l'ombre des exécutions publiques et une épouse aux prises avec une maladie incurable. À travers leur quête de la dignité humaine, le martyre d'une nation traumatisée par les guerres et la folie, livrée aux sortilèges des gourous et à la tyrannie des taliban. Et pourtant, là où la raison semble perdue, l'amour refuse de céder et se réclame du miracle. Mais qu'est-ce que le miracle dans un pays où " les liesses sont aussi atroces que les lynchages " ? Dans ce roman magnifique qui est aussi un hymne à la femme. Yasmina Khadra a su mettre au jour avec lucidité la complexité des comportements dans les sociétés musulmanes déchirées entre le féodalisme et la modernité.

08/2002

ActuaLitté

Littérature française

L'imposture des mots

Lorsqu'en janvier 2001 Yasmina Khadra publie L'Ecrivain et révèle sa véritable identité - il est commandant dans l'armée algérienne et s'appelle Mohammed Moulessehoul -, il ne s'attendait pas à devoir rendre des comptes sur son passé d'officier supérieur. Yasmina Khadra a décrit mieux que quiconque les mécanismes de l'intégrisme qui menace notre monde et des organisations politico-financières qui détruisent son pays. Pourtant on lui demande de renier une institution dont il explique justement dans L'Ecrivain le rôle capital qu'elle a joué dans son existence. Face à cette déconvenue, Yasmina Khadra a réagi en écrivain. Sans aigreur ni amertume, il a choisi de raconter son désarroi à ses lecteurs, les seuls interlocuteurs qui lui paraissent dignes de le juger. On croise dans son livre Nietzsche, Kateb Yacine, ses maîtres de toujours. Mais aussi ses propres personnages qui le persécutent : Zane, l'abominable nain des Agneaux du Seigneur, Salah l'Indochine, l'immonde recruteur du GIA d'A quoi rêvent les loups et le regretté commissaire Llob. Et surtout, au-delà de la confrontation avec la réalité du monde de l'édition jusque-là un peu mythifié, Yasmina Khadra se retrouvera face au commandant Moulessehoul. Lequel lui rappellera que, dans le jeu cruel qui a opposé le militaire et l'écrivain, il n'est pas facile de savoir qui a eu le plus à perdre. Avec humour, lucidité et courage, Yasmina Khadra nous donne ici l'un des textes les plus surprenants de ces dernières années.

01/2002

ActuaLitté

Littérature française

L'Ecrivain

Depuis la partition, au début de 1997, le Morituri. Yasmina Khadra n'a pas cessé de susciter des interrogations en France, en Europe et dans le monde arabe. Dans son pays, notamment, la presse unanime a loué son authenticité de romancier et de témoin de la tragédie algérienne. Aujourd'hui, Yasmina Khadra a enfin le pouvoir de décliner son identité, et de lever le voile sur un mystère qu'il na pas voulu. L'Ecrivain est le récit de cette fatalité.

01/2001

ActuaLitté

Policiers

L'Automne des Chimères. Une enquête du commissaire Llob

Pendant que les théoriciens traquent ailleurs la chimère, le bled brûle et les pompiers qui se proposent d'intervenir ne sont autres que des pyromanes. Ils ont tiré la bonne carte : l'intégrisme.

06/2000

ActuaLitté

Littérature française

A quoi rêvent les loups

Par quel cheminement aberrant un homme ordinaire peut-il, sans crier gare, sombrer dans l'horreur de la folie ? C'est ce glissement inexorable que nous décrit Yasmina Khadra à travers l'histoire de Nafa Walid, un jeune acteur qui rêvait de gloire et de pactole avant de se réveiller au cœur même du cauchemar. A quoi rêvent les loups est aussi l'histoire terrible d'une nation inattentive à la dérive des êtres et des choses jusqu'au jour où le ciel lui tomba sur la tête.

08/1999

ActuaLitté

Littérature française

Les agneaux du Seigneur

De loin Ghachimat est presque une image d'Epinal avec couchers de soleil sur les montagnes. De près, Ghachimat est un village comme les autres : on s'y côtoie depuis l'enfance, on se jalouse. On s'affronte en secret pour obtenir la main d'une fille. On étouffe sous le joug d'une tradition obsolète. On ne s'émeut guère des événements qui embrasent la capitale. Qui n'a rein à se reprocher peut dormir sur ses deux oreilles, se dit-on. Ceux qui ont été abattus n'étaient pas tous des anges. Mais il suffit du retour au pays d'une enfant fanatisée pour que les habitants de Ghachimat basculent dans le crime collectif, portés par le ressentiment et la rancœur, pour que des garçons bien tranquilles deviennent des tueurs en série. Le printemps n'émerveillera ni les bêtes ni les hommes. Les coquelicots évoqueront des boursouflures écorchés. L'aile gauche du cimetière atteindra bientôt les murailles d'en face. Tous les jours, un convoi ira confier son cher disparu à une terre devenue charnier. Avec Les Agneaux du Seigneur, on entre insensiblement dans la réalité du drame algérien qui semble pourtant défie l'analyse et la raison.

08/1998

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté