Recherche

Trajectoire

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Littérature étrangère

Trajectoire

Un professeur d'université s'aperçoit que son étudiant lui a rendu un devoir plagié. Un autre se chamaille avec son frère lors de vacances en Italie. Un agent immobilier peine à vendre la maison d'une entasseuse compulsive, qui possède entre autres une machine à expresso de la taille d'une motoneige. Un romancier se méfie de producteurs de cinéma qui lui demandent de remanier un scénario écrit des années auparavant. "Un homme intelligent en serait resté là, songe-t-il, mais cet homme-là n'est visiblement pas dans les parages". Quatre histoires brèves mais puissantes et surprenantes, dont les héros, confrontés à des obstacles à première vue franchissables, s'empêtrent dans de véritables crises existentielles. Avec son sens du détail et ses traits d'humour, Richard Russo a le chic non seulement pour trouver le point comique dans toutes ces situations, mais aussi pour faire s'entrechoquer le présent et le passé de ses personnages, et mener dans ces récits une étude approfondie des regrets qu'ils ont accumulés au fil des ans.

09/2018

ActuaLitté

Littérature française

Trajectoire incalculable

Au gré de ses lectures, Pascal Bonafoux a rassemblé les métaphores que Victor Hugo a distribué partout dans son oeuvre. Chaque trajectoire incalculable – définition de la métaphore selon Victor Hugo – est une fulgurance de sa pensée, le sens ne s'en épuise jamais et ne cesse d'accompagner ou de poursuivre le lecteur. Un livre que l'on peut parcourir, refermer et rouvrir au hasard pour retrouver la puissance de la voix incomparable et nécessaire du grand écrivain. Ses dessins, ses images visionnaires, sont seuls dignes d'accompagner ce dictionnaire.

03/2019

ActuaLitté

Poésie

Trajectoires

"Trajectoires" est la résultante d'un voyage de l'auteur sur la côte ouest de l'Amérique du Nord, de San Francisco à Los Angeles puis Portland, Seattle et Vancouver dont toutes les références au lieu ont cependant été gommées. Il y a plusieurs strates de textes, chacune correspond à un mode de notation : carnet de voyages (les passages les plus "larges"), photographies (à la justification réduite) et enregistrements sonores (à la justification encore plus réduite). Il y a une quatrième strate qui est la reprise inversée du texte qui a une justification entre le "carnet" et la description des photographies. Ainsi, le dernier alinéa est repris dans le deuxième mais réduit de moitié au signe près et ainsi de suite. Le mouvement va également en sens inverse puisque le premier est repris en avant dernier, toujours réduit exactement de la moitié de sa longueur. L'idée suivie par l'auteur étant de créer un sentiment d'anticipation et un autre de réminiscence, les deux s'interpénétrant et conférant au lecteur un rôle d'acteur. Une impression de déjà vu, mais pas tout à fait identique, dans lequel les temps se mélangent et la chronologie est bousculée au profit de formes figées du souvenir. A tout cela s'accolent plusieurs procédures et contraintes, toutes s'enrichissant l'une l'autre : - l'idée d'une phrase qui soit en même temps paragraphe et dans laquelle se lit, à quelques reprises, l'influence de l'alexandrin. Avec cette question : comment créer du rythme dans le "vers libre"? - l'expulsion du sujet. Le sujet, le "je" disparaît. Qu'est-ce que cela suppose en termes d'organisation formelle ? Comment la phrase demeure-t-elle saisissable et qu'est ce qui sourd d'elle quand sujet et objet y deviennent difficilement discernables ? Comme dans cet exemple : "S'observent les échanges de" au lieu de "J'observe les échanges de" . - l'instantané : que cela impose-t-il à la phrase et au rythme d'être d'abord suscité par une primauté iconique ? Car c'est l'oeil, l'image, qui est ici première. - la dilatation et la compression : que peut produire dans un espace (celui du livre) le gonflement ou l'étrécissement de certaines de ses parties, idée explorée musicalement par Boulez avec ses "noeuds de connexion". Le tout produit, au sens propre, une expérience de lecture.

04/2019

ActuaLitté

Droit

Trajectoires

La plume de François Terré sert deux disciplines fondamentales de la matière juridique, à savoir la théorie générale du droit et la philosophie du droit. Qu'est-ce que le droit ? De quelle façon le droit aborde-t-il le doute, le futur... ? De quelle façon les philosophes abordent-ils la norme, la décision juridictionnelle... ? Autant de questions passionnantes qu'examine le grand juriste. Trajectoires illustre les chemins de recherches parcourus par François Terré.

02/2021

ActuaLitté

Littérature française

Trajectoires

Trajectoires... Histoires entremêlées... Trajectoires croisées, celles des patients en fin de vie et des soignants qui en ont la charge au terme ultime de leur existence. Trajectoires mêlées, celles des étudiants en médecine et des médecins qui les forment aux soins palliatifs. Trajectoires complices, amitiés immuables. Trajectoires amoureuses aux prises avec la vie, la mort, le deuil, l'éphémère. Trajectoires brisées par la maladie, chemins de souffrance, errances des questionnements. Trajectoires réflexives de l'éthique à la philosophie qui se cherchent un cadre légal et juridique. Les situations cliniques présentées dans ce récit sont tirées d'histoires réelles. Néanmoins elles y apparaissent romancées, nuancées, enrichies ou simplifiées. Les noms des personnages sont tous fictifs.

01/2013

ActuaLitté

Poésie

Trajectoires

Chaque notaire porte en soi les débris d'un poète Ce mot de Flaubert semble s'adresser tout particulièrement à l'auteur de ce recueil qui offre à ses lecteurs des éclats de poésie et tessons de vertiges d'un kaléidoscope d'humeurs, de sensations, d'indignations ou soumissions. Alain Gobin, procédant toujours de la même façon dans son rapport à l'écriture et son illustration, propose dans ce nouvel ensemble un autre itinéraire qui s'insère dans la recherche constante de l'étonnement, de l'émerveillement, de la quête de beauté et de sens caché des choses du quotidien. Son style spontané, servi par une imagination fertile, reste toujours au service d'une poésie accessible et naturelle. Alain Gobin a eu une très longue et riche carrière de juriste au service de ses clients. Il a toujours écrit et publié dans des domaines variés : le droit, la musique, la peinture, la sculpture, l'histoire de l'art, l'esthétique, les antiquités... Plus récemment, les circonstances l'ont conduit à se tourner vers l'écriture poétique avec, comme pour son instrument la guitare, une rigueur quotidienne. Avec ce troisième recueil, succédant à Territoires et Traverses, il déploie le dernier volet d'un triptyque poétique qui consacre un itinéraire original.

10/2021

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté