Recherche

La petite vertu ou éloge de la vie ordinaire

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Albums, romans : une sélection de 20 livres jeunesse pour Noël 2020

La crise sanitaire a contraint les librairies à fermer leurs portes depuis fin octobre dernier. Mais l’envie de lire est toujours là, car les livres sont le meilleur moyen de s’évader, d’apprendre, de se cultiver, de réfléchir, de rire aussi, à tous les âges et en famille.

ActuaLitté

Dossier

Festival international de la bande dessinée d'Angoulême

Qu'on l'apprécie ou non, le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême reste l'une des plus grandes manifestations du monde consacrées à la bande dessinée. Chaque année, au mois de janvier, toute la ville d'Angoulême, mais aussi la France, découvre et redécouvre des œuvres du neuvième art. Avec son lot de dédicaces, d'événements, d'expositions, de débats, de récompenses et de mises en avant, le FIBD est ce moment spécial dans l'année où la bande dessinée est au cœur de l'espace médiatique.

Créé en 1974, reconnu dans le monde entier, le FIBD est aussi l'occasion de placer la création hexagonale en avant, même si toute la francophonie, et plus largement toutes les nations, sont accueillies sur place. 

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Goncourt de la biographie

Dès 1980, l'Académie Goncourt se dote d'une bourse pour soutenir les auteurs de biographie : Jean Lacouture reçoit la première récompense pour son ouvrage François Mauriac, consacré à l'auteur d'Un Nœud de vipères et publié par les éditions du Seuil. Devenu un Prix Goncourt au même titre que le Goncourt de la nouvelle, par exemple, le prix est désormais remis chaque année par les académiciens, au cours d'une cérémonie organisée à Nancy pendant l'événement Le Livre sur la Place.

ActuaLitté

Dossier

Le Prix de la littérature arabe

Créé en 2013, le Prix de la littérature arabe est la seule récompense française distinguant la création littéraire arabe : il salue le roman ou le recueil de nouvelles d'un écrivain ressortissant de la Ligue arabe et auteur d'un ouvrage écrit en arabe et traduit en français ou directement écrit en français.

ActuaLitté

Dossier

Le Prix “Envoyé par La Poste”

Créé par la Fondation d’entreprise La Poste, le prix « Envoyé par La Poste » récompense un manuscrit (roman ou récit) adressé par courrier, sans recommandation particulière, à un éditeur qui décèle, avec son comité de lecture, un talent d’écriture et qui décide de le publier.

ActuaLitté

Dossier

Le catalogue des nouveautés éditeurs de la rentrée

Les éditeurs planchent depuis des mois, les auteurs ont réécrit leurs livres... et voici le grand moment : la présentation des nouveautés aux libraires. Alors, quoi de bon à se mettre sous la dent ?

Extraits

ActuaLitté

Non classé

La petite vertu ou éloge de la vie ordinaire

Au temps de l'apôtre Paul, Corinthe est un très grand port, une ville de 600. 000 habitants dont les deux tiers sont des esclaves. La prospérité de la cité attire une population cosmopolite et on y pratique les cultes les plus divers. L'immoralité y règne... Paul, arrivé à Corinthe vers 51, a commencé à mettre en place une communauté chrétienne, formée en majorité de gens simples. Ces nouveaux croyants sont d'un enthousiasme formidable et exalté, mais restent encore imprégnés de la mentalité païenne. Et voilà que Paul, dans une page fameuse, 1 Corinthiens 13, ne leur envoie pas dire ce qu'il pense : "Vos exploits ne me dérangent pas, seulement, sachez que s'ils vous conduisent à manquer d'amour, ils ne valent rien, et vous non plus ! " Paul se donne alors pour but de rendre courage aux chrétiens. Dans ce livre, le pasteur Maillot nous donne une nouvelle démonstration, brillante autant que passionnée, de cette chose ordinaire, toute simple finalement, la plus petite et la plus grande, qu'est l'amour au quotidien.

10/2004

ActuaLitté

Philosophie

Eloge de l'ordinaire. Entretien avec Philippe Petit

Sandra Laugier, la penseuse de la vie ordinaire, l'initiatrice du concept de care, plébiscité lors de la crise sanitaire, entre ici en dialogue et débat avec le journaliste Philippe Petit. Un entretien exclusif avec l'une des philosophes de notre temps. Philosophe française contemporaine, Sandra Laugier a ouvert de nouveaux champs intellectuels au cours des trente dernières années en se faisant la passeuse et la penseuse de la vie ordinaire. Passeuse, avec ses traductions de Stanley Cavell (1926-2018) dans la suite du grand philosophe américain Ralph Waldo Emerson (1803-1882). Penseuse par l'édification de son domaine de réflexion propre. Elle a aussi bien exploré la philosophie analytique que la philosophie morale, les potentialités de la désobéissance civile comme celles de l'éthique féministe du care, ou la radicalité aux Etats-Unis sur les questions de genre et de race. Son analyse de la culture populaire, à travers l'étude qu'elle a faite des séries télévisées, est elle aussi significative. Aujourd'hui, la philosophe dresse un premier bilan raisonné de sa trajectoire. Pour ce faire, elle a choisi la forme du dialogue qui sied à sa démarche. Cette conversation menée par le journaliste Philippe Petit nous aide à mieux la connaître. Une biographie existentielle et intellectuelle.

11/2021

ActuaLitté

Philosophie

La vie ordinaire

"La vie ordinaire est une vie d'hypocrite. On fait comme si c'était "déjà ça" de vivre "tranquillement", comme si on ne voulait pas d'aventure. Comme s'il suffisait de se la couler douce dans les plis du laisser-être pour atteindre la tranquillité tant recherchée. Sauf que la plupart du temps, on n'y arrive pas. Puisque l'existence humaine est à la fois provisoire et continue, puisque rien ne dure et que le temps ne se retient pas, la tranquillité n'est pas de ce monde. Et c'est tant mieux. Que le dard de l'intranquillité vous pique encore et encore ! Demandez-vous, au moins une fois, si le nombre d'années parcourues, les épreuves et les angoisses endurées, si vous avez vécu tout ça pour vous réfugier dans la mauvaise foi de l'émerveillement ordinaire, sans jamais vouloir fouiller en dessous, remuer la vase qui étouffe vos désirs et vous fait croire qu'être quelqu'un, c'est peser lourd, et s'accrocher aux horaires comme si la vie en dépendait".

ActuaLitté

Littérature française (poches)

La vie ordinaire

"La vie ordinaire est une vie d'hypocrite. On fait comme si c'était "déjà ça" de vivre "tranquillement", comme si on ne voulait pas d'aventure. Comme s'il suffisait de se la couler douce dans les plis du laisser-être pour atteindre la tranquillité tant recherchée. Sauf que la plupart du temps, on n'y arrive pas. Puisque l'existence humaine est à la fois provisoire et continue, puisque rien ne dure et que le temps ne se retient pas, la tranquillité n'est pas de ce monde. Et c'est tant mieux. Que le dard de l'intranquillité vous pique encore et encore ! Demandez-vous, au moins une fois, si le nombre d'années parcourues, les épreuves et les angoisses endurées, si vous avez vécu tout ça pour vous réfugier dans la mauvaise foi de l'émerveillement ordinaire, sans jamais vouloir fouiller en dessous, remuer la vase qui étouffe vos désirs et vous fait croire qu'être quelqu'un, c'est peser lourd, et s'accrocher aux horaires comme si la vie en dépendait".

02/2022

ActuaLitté

Littérature française

Contes de la vie ordinaire

La vie réserve à chacun d'entre nous des instants de bonheur qu'il faut saisir au bond et des moments d'épreuve que l'on doit surmonter. Et puis, de temps à autre, il se produit un événement imprévu qui va transformer la personne et changer son destin. Ce livre est l'histoire d'hommes et de femmes qui vont connaître cet événement qui va bouleverser leur existence une rupture, une maladie, un revers de fortune, une trahison, la mort peut-être, qui va frapper à la porte de gens de toutes conditions. Leurs réactions sont aussi inattendues que l'événement qui les a provoquées. Elles trahissent leur véritable nature et celle de la relation qu'ils entretenaient avec le monde qui les entoure et qui s'en trouve, alors, profondément changée.

06/2019

ActuaLitté

Psychologie, psychanalyse

Psychanalyse de la vie ordinaire

Au Maroc, il arrive souvent à des personnes, dès lors qu'elles sont invitées à parler d'elles, de leur parcours de vie, de répondre : ma vie ? ah oui, c'était "Adi", c'est-à-dire rien à signaler. Au Maroc, ce terme "Adi" renvoie au normal, au quotidien, à rien d'extraordinaire. Dès lors, le trouble apparaît comme un corps étranger, coupé de ses racines, de son histoire, de ce qui se jouait et se tramait justement dans cet ordinaire, qui loin d'être banal, était riche et dense. Grâce à de nombreuses illustrations cliniques de vécus au Maroc, à des analyses de productions artistiques universelles, l'ouvrage invite à l'exploration progressive de l'invisible psychique en dedans de soi-même. Par une écoute psychanalytique métissée, en langue française et en langue arabe dialectale marocaine, se dévoile dans l'ouvrage, ce qui se refuse à se laisser facilement entendre, alors qu'il est très présent dans le vécu ordinaire, d'hier et d'aujourd'hui, d'ici et d'ailleurs.

01/2021

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté