Recherche

Parler nu. Suivi de On désosse le réel

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Avant de parler d'écologie, dix livres pour en explorer les facettes

Il n’y a résolument pas de Planète B, et plutôt que de mettre des pansements partout, mieux vaudrait, résolument, changer d’optique quant à notre relation avec l’environnement. Écologie, écoresponsabilité, protection de la Terre, autant de messages qui portent leur voix dans de nombreux livres. Voici une sélection de dix ouvrages, depuis la jeunesse jusqu’au théâtre, pour explorer les mondes par les mots.

ActuaLitté

Dossier

Les Chroniques du Confiné : au temps du coronavirus, le critique se fait booktuber

Chaque jour apporte son lot de mauvaises nouvelles — ou de nouvelles qu’on préférerait meilleures. Il fallait bien que la rédaction tente d’offrir un moment de pause humoristique. Et même si les librairies sont fermées, et qu’il devient plus difficile de se procurer des nouveautés, pas question de renoncer à la découverte de livres, d’auteurs, de coups de coeur.

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Leonard de Vinci

Fantastique visionnaire, inventeur de génie, les expressions manquent pour cerner la personnalité de Leonard de Vinci. Le 500e anniversaire de sa disparition est l'occasion de se replonger dans la vie, l'œuvre et l'héritage du peintre florentin, qui a multiplié les activités, de l'architecture à la botanique, en passant par la musique, la poésie ou encore la philosophie.

ActuaLitté

Dossier

Foire du livre de Francfort 2018 : un 70e anniversaire exceptionnel

L'édition 2018 de la Foire du livre de Francfort n'est pas comme toutes les autres : la Frankfurter Buchmesse, grand rendez-vous international de l'édition, fête cette année ses 70 ans d'existence. L'occasion de proposer un programme à la hauteur, qui met à l'honneur une autre célébration, celle des 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l'homme. Quel meilleur endroit que ce salon du livre allemand pour commémorer la signature de ce texte crucial ? L'organisation du salon a d'ailleurs décidé de mettre l'accent sur la liberté d'expression et de publication, une fois encore, tandis que la Géorgie est le pays invité d'honneur de cette édition.

ActuaLitté

Dossier

En série ou en film, les adaptations de livres crèvent l'écran

Le Parrain, Les Dents de la merRaisons et sentiments, Le Seigneur des Anneaux, la saga Harry Potter, Le Nom de la Rose, Orange mécaniqueVol au-dessus d'un nid de coucou, Le GuépardLettre d'une inconnue... Tous ces films ont un point commun, celui d'être des adaptations de romans ou de sagas littéraires...

ActuaLitté

Dossier

Le Salon du livre de Turin 2021, le grand Salto

Le Salon du livre de Turin se tient du 14 au 18 octobre 2021, au Lingotto. Il sera précédé par une initiative inédite : au printemps, en ligne et en présentiel, les festivals Portici di Carta (Turin), Libri Come (Rome) et Lungomare di libri (Bari) seront réunis pour une grande fête !

Extraits

ActuaLitté

Poésie

Parler nu. Suivi de On désosse le réel

Parler Nu suivi de On désosse le réel de Brigitte Gyr, c’est un peu le tissage d’un passé - présent dé- et recomposé, images entrevues, langue épurée, friable, en quête d’un réel fragmentaire, parfois incompréhensible, souvent trahi par la mémoire. Douceur de l’instant, confrontée à la violence de la terre, des corps - partie prenante du monde et de son devenir à l’instant de se noyer de rejoindre les fragments épars du monde un filin en métal parcourt en aveugle le fond des mers en étrangle la chronique … sur la grève humide de petits riens s’étreignent sous le soleil un ongle une perle de sueur gestes aboutis après débâcle

11/2011

ActuaLitté

Littérature française

Reine du réel. Lettre à Grisélidis Réal

La lettre de Nancy Huston a Grisélidis Réal, poétesse et prostituée. Longtemps je t'ai détestée, Gri. On eût dit que tu acquiesçais à tout ce que les hommes te demandaient. Tu semblais n'avoir aucun problème pour incarner leur fantasme : la pute au grand coeur, celle qui aime ça, celle qui comprend les messieurs et ne les juge jamais, celle qui accepte avec le sourire leur tout et leur n'importe quoi. Grisélidis Réal, écrivaine et prostituée suisse, a fui le milieu où elle est née, bourgeois, calviniste et rigide, pour mener une vie libre. Une vie marquée par des histoires avec des hommes violents, des dizaines de milliers de relations tarifées, quatre enfants placés, des fausses couches, mais une vie illuminée par l'art et l'engagement militant au nom des travailleuses du sexe. Poétesse magnifique, figure rebelle et courageuse, Grisélidis Réal fascine Nancy Huston qui, malgré quelques désaccords, se retrouve beaucoup en elle. A l'aune de son destin, elle questionne le sien, son rapport à la mère, aux hommes, au danger. Véritable déclaration d'admiration, cette lettre révèle une grande artiste de la fin du XXe siècle dont la modernité de pensée annonce les débats contemporains. Un texte résolument féministe, qui interroge avec puissance le rôle du corps féminin dans l'écriture et le rapport au monde.

02/2022

ActuaLitté

Cinéma

Festival parlé - Cinéma du réel N° 2

" Le festival Cinéma du réel – en tant que lieu, en tant qu'espace – est aussi une maison : on y grandit en découvrant des films – certains que l'on aime, certains que l'on déteste, ce qui ne dit rien de la façon dont les uns et les autres nous regardent grandir –, on y habite en croisant des regards multiples et de multiples récits. Puis on envisage d'en déménager, mais on y revient en vacances prolongées, ou plutôt, en vacance prolongée – cet état où surgissent les intuitions. Au festival alors de devenir terrain de fouille où ouvrir des chantiers sous les programmations, laboratoire où tester des hypothèses, les expérimenter. " Catherine Bizern

03/2022

ActuaLitté

Science-fiction

Le grand livre. Suivi de Sans parler du chien

Rangez vos pantalons en velours côtelé, vos ronds de cuir, votre pipe, vos vieux livres et tout autre cliché sur les historiens : depuis l'invention du transmetteur temporel, étudier le passé n'a plus rien d'une discipline poussiéreuse. Cette machine révolutionnaire permet aux professeurs de l'université d'Oxford de se rendre au coeur même des événements qu'ils auscultent, tant pour lever le voile sur certains épisodes encore méconnus que pour partager, le temps d'une mission, la vie de nos aïeuls. Mais attention, un saut dans le temps ne s'improvise pas : le candidat au voyage doit subir un entraînement drastique, comme l'apprendra Kivrin Engle, qui plus que tout désire se rendre au Moyen Âge. Langue, habitudes, vêtements... Pas un détail ne doit trahir sa véritable identité, car le moindre changement dans la trame historique pourrait avoir des conséquences désastreuses.

11/2014

ActuaLitté

Psychologie, psychanalyse

Je désosse une amie

Ce titre aimable — il provient d'un rêve — s'applique ici à la psychanalyse, peu à peu désossée avec soin et amitié, et à ses disjecta membra, la chair de ses mots, consignés dans un journal de voyage qui pourrait être dédié à Nicolas Bouvier, le grand voyageur de L'Usage du monde, et à son "insuffisance centrale de l'âme". Le voyage est prenant. Concret, géographique, ethnographique parfois, avec récits, carnets réellement tenus, lectures variées, il se fait exploration du psychisme, par fragments, en intégrant les éléments d'une recherche clinique particulièrement attentive. "La Viande et le Verbe auraient dû vivre dans deux mondes séparés, écrit Valère Novarina. Mais quelque chose est survenu qui a divisé la chair en deux, et qui nous a plongés dans l'état sexué, qui est un état de séparation." Ce sont ces deux mondes que le psychanalyste rapproche dans un livre étonné, délicat, extraordinairement civilisé. Par moments, un personnage lunaire, appelé Blaise — il n'est pas sans rappeler le Plume de Michaux —, prend le relais de l'auteur, comme un passager clandestin.

10/2018

ActuaLitté

Littérature française

Les désossés

Dans un luxueux chalet à l'écart d'une station de ski chic, une riche famille est bloquée par des chutes de neiges anormales, dues au dérèglement climatique. L'insouciance fait long feu. Aux premiers rationnements - d'eau, de nourriture, d'électricité - succède la faim, la vraie. Sans compter la promiscuité, les problèmes d'hygiène, le froid. Ce qu'il reste de civilisation est touché à l'os. Le vernis craque, les masques tombent, révélant la véritable nature de chacun. L'instinct de survie fait place à la sauvagerie. Quand le huis clos prendra fin, le feu aura retrouvé sa vocation originelle, et les fourrures d'apparat leur simple rôle de peaux de bêtes. Comme à l'aube de l'humanité. Une humanité à réinventer.

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté