Recherche

Kubark. Le manuel secret de manipulation mentale et de torture psychologique de la CIA

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Les mots en boite : le livre et ses secrets de cuisine

Capter l’information au mieux, donner la parole aux professionnels, de sorte qu’ils puissent raconter, expliquer, commenter : voilà tout l’enjeu de cette nouvelle émission. Dans la lignée des podcasts réunissant interviews ou chroniques d’albums jeunesse, avec Vois Lis Voix Là, ActuaLitté poursuit son exploration des territoires médiatiques avec la voix. Les Mots en boîte.

ActuaLitté

Dossier

Albums, romans : une sélection de 20 livres jeunesse pour Noël 2020

La crise sanitaire a contraint les librairies à fermer leurs portes depuis fin octobre dernier. Mais l’envie de lire est toujours là, car les livres sont le meilleur moyen de s’évader, d’apprendre, de se cultiver, de réfléchir, de rire aussi, à tous les âges et en famille.

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Leonard de Vinci

Fantastique visionnaire, inventeur de génie, les expressions manquent pour cerner la personnalité de Leonard de Vinci. Le 500e anniversaire de sa disparition est l'occasion de se replonger dans la vie, l'œuvre et l'héritage du peintre florentin, qui a multiplié les activités, de l'architecture à la botanique, en passant par la musique, la poésie ou encore la philosophie.

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Guy de Maupassant

Sombrant dans la folie alors qu’il n’avait qu’une quarantaine d’années, Guy de Maupassant meurt à 43 ans, ne lègue au patrimoine littéraire français qu’une décennie d’œuvres. Mais quelles œuvres ! En quelques pages, Maupassant parvient à mêler ce pessimisme caractéristique, un réalisme prégnant et une dose de fantastique qui fera sa marque. 

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Antoine de Saint-Exupéry

Livres, actualités : tout sur Antoine de Saint-Exupéry

ActuaLitté

Dossier

Festival international de la bande dessinée d'Angoulême

Qu'on l'apprécie ou non, le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême reste l'une des plus grandes manifestations du monde consacrées à la bande dessinée. Chaque année, au mois de janvier, toute la ville d'Angoulême, mais aussi la France, découvre et redécouvre des œuvres du neuvième art. Avec son lot de dédicaces, d'événements, d'expositions, de débats, de récompenses et de mises en avant, le FIBD est ce moment spécial dans l'année où la bande dessinée est au cœur de l'espace médiatique.

Créé en 1974, reconnu dans le monde entier, le FIBD est aussi l'occasion de placer la création hexagonale en avant, même si toute la francophonie, et plus largement toutes les nations, sont accueillies sur place. 

Extraits

ActuaLitté

Sciences politiques

Kubark. Le manuel secret de manipulation mentale et de torture psychologique de la CIA

En pleine guerre froide, la CIA, sous le nom de code "Kurbak", rédige un manuel d'interrogatoire secret destiné à ses agents. Mobilisant les résultats de recherches en psychologie expérimentale, les auteurs formulent les principes d'une pratique scientifique de l'interrogatoire à la violence aseptisée. Au-delà des coups ou de la douleur, il s'agit de manipuler le psychisme du sujet pour le faire craquer. A cette fin, ils énoncent, à l'échelle individuelle, les principes de ce que Naomi Klein a appelé la "stratégie du choc", ensuite appliquée par le néolibéralisme à l'échelle des sociétés: provoquer brusquement chez le sujet un état de régression psychique afin de le placer sous emprise. Cette doctrine contre-insurrectionnelle a ensuite inspiré, au travers de la School of Americas de triste mémoire, les tortionnaires des dictatures sud-américaines, mais aussi plus récemment les pratiques d'interrogatoire américaines à Abou Ghraib et Guantanamo. Ce document confidentiel, rédigé en 1963, fut tenu secret jusqu'en 1997, date à laquelle des journalistes américains purent obtenir sa déclassification au nom de la loi sur la liberté de l'information. De nombreux passages demeurent cependant censurés. Il s'agit de la première traduction française de ce texte, jusque-là inédit. Connaître les principes d'un pouvoir, ses stratagèmes et ses tactiques est la première des conditions pour qui veut le déjouer.

06/2012

ActuaLitté

Sciences politiques

Les armes secrètes de la CIA. Tortures, manipulations et armes chimiques

Hélas, si... et ce depuis plus de soixante ans. Dès le début de la guerre froide, la CIA a développé des "programmes de recherche" utilisant manipulations mentales, tortures et armes chimiques. Dans les années 1950, des cliniques nord-américaines financées par la CIA ont administré à d'innocents dépressifs ou malades mentaux des doses massives de drogues, d'électrochocs et autres traitements inhumains, à seule fin de trouver la clé du "reconditionnement mental") des ennemis des Etats-Unis, les communistes. Des substances mortelles telles que l'anthrax ont été testées à grande échelle sur l'ennemi pendant la guerre de Corée, mais aussi sur des populations carcérales et des objecteurs de conscience. L'existence de ces mêmes armes, attribuée à Saddam Hussein, devait pourtant justifier, des années plus tard, en 2003, la seconde guerre du Golfe. Les récentes tortures et humiliations commises dans les prisons de Guantanamo, d'Abou Ghraib et en Europe de l'Est n'ont donc rien d'un dérapage ponctuel lié à des circonstances exceptionnelles. Elles sont d'ailleurs codifiées dans le manuel d'assassinat de la CIA qui fut reproduit dans l'édition grand format pour la première fois. Riche en révélations explosives, l'ouvrage de Gordon Thomas s'appuie sur le témoignage de deux hommes-clés de la CIA, l'officier William Buckley et le scientifique Frank Olson, et sur des centaines de documents officiels, tels que des notes internes de la Maison Blanche des années 1970, signées George Bush (père), Donald Rumsfeld et Dick Cheney. Journaliste d'investigation mondialement réputé et auteur d'une quarantaine d'ouvrages, Gordon Thomas est l'auteur de plusieurs ouvrages sur le renseignement publiés chez Nouveau Monde éditions, dont l'Histoire secrète du Mossad, qui s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires dans le monde.

05/2022

ActuaLitté

Sciences politiques

Enquête sur les manipulations mentales. Les méthodes de la CIA et des terroristes

Aux sombres heures de la guerre froide, la CIA menait hors du territoire américain, dans une clinique de Montréal, des recherches psychiatriques visant à asservir les cerveaux, véritable enfer qui mettait à contribution médecins et chirurgiens pour des lavages de cerveaux, lobotomies, électrochocs et expérimentations à l'aide de drogues dures. Dans Beyrouth en guerre, un médecin libanais continue aujourd'hui à appliquer les méthodes qu'Allan Dulles et William Casey de la CIA cherchaient à mettre au point Les otages sont soumis à leur tour à des traitements atroces : ainsi William Buckley, "fonctionnaire" de l'ambassade des Etats-Unis, enlevé puis assassiné au coeur de la capitale libanaise. Rassemblant de très nombreux témoignages inédits, accablants, Enquête sur les manipulations mentales lève pour la première fois le voile sur les coulisses d'une médecine à l'éthique inacceptable, liée aux activités les plus occultes des services secrets et des groupes terroristes.

10/1989

ActuaLitté

Sciences politiques

La CIA et la torture

Après les attentats du 11-Septembre, l'administration Bush déclare une guerre totale au terrorisme, «par tous les moyens». Au coeur du dispositif : la CIA. L'Agence s'arroge des pouvoirs inconnus jusque-là, même au plus fort de la Guerre froide. S'estimant au-dessus de tout contrôle, elle capture, séquestre et torture des suspects, au nom de la recherche d'informations. En 2009, le Sénat américain décide d'enquêter sur ses méthodes. Après des mois de lutte d'influence, le rapport a enfin été déclassifié et rendu public en décembre 2014. Le voici. Il renferme le pire et le meilleur des Etats-Unis. Le pire : la torture et les criminels de bureau ; le meilleur : les moyens d'enquêtes dévolus aux parlementaires et la publication de ce rapport. C'est la première fois que la pratique de la torture d'Etat est racontée et analysée avec une telle précision. Conclusion implacable : la torture est aussi délétère qu'inefficace. Les auteurs de la préface, John R. MacArthur, directeur de la revue Ilarper's, et Scott Horton, avocat, journaliste et spécialiste des droits de l'homme, ont été les premiers à s'opposer à la croisade de George W Bush en Irak et à la manipulation de l'opinion dans la «guerre contre le terrorisme». Ils nous aident à comprendre la dérive sécuritaire américaine. Ce rapport est un avertissement pour les démocraties victimes du terrorisme.

02/2015

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

Le secret de maman tortue

Les enfants de maman tortue sont dodus, bien portants, alors que son voisin et ami le chien peine à trouver à manger pour ses petits qui sont tout affaiblis. Maman tortue aidera-t-elle son ami ? Quel est donc son secret pour trouver à manger à ses enfants ?

07/2021

ActuaLitté

Sociologie

La manipulation mentale. Sociologie des sectes en France

Comment lutter contre les dérives possibles des groupes sectaires ? Quand les membres de sectes sont victimes d'escroquerie, d'atteintes à leur personne, de séquestration ou d'autres types de délits connus, l'Etat dispose d'un arsenal juridique efficace pour mener des actions et, après procès, obtenir d'éventuelles condamnations. Hors de ces délits caractérisés, la lutte contre les sectes relevait jusqu'aux années 1960 de la seule Eglise catholique, soucieuse de combattre de " fausses églises ". Mais à partir des années 1970, cette lutte s'est émancipée du giron de l'Eglise et a changé de nature. Il s'est agi de lutter contre la manipulation mentale que feraient subir ces groupes à leurs adeptes, les privant de tout libre arbitre. L'État, qui s'est fait le relais de ce combat initié par des groupes de victimes et de proches de victimes, a donc cherché à qualifier juridiquement la manipulation mentale. Dans les années 2000, cette lutte a abouti à la création d'un délit pénal punissant la sujétion psychologique. Mais comment peut-on qualifier une situation de manipulation mentale ? Qui peut l'expertiser ? Cette sujétion psychologique est-elle réservée aux sectes ou s'applique-t-elle dans d'autres situations ? Et agir par le droit a-t-il permis de faire disparaître ou de réduire les manipulations mentales ? Arnaud Esquerre a mené l'enquête pendant plusieurs années auprès de toutes les parties concernées : victimes, proches des victimes, membres de sectes, représentants de l'Etat, juges, etc. Il raconte en sociologue comment la France a inventé le délit de " sujétion psychologique ". Il montre ses implications pour nous tous : ces combats contre la manipulation mentale sont autant d'agencements à travers lesquels l'Etat exerce un pouvoir sur le psychisme des êtres humains. Un pouvoir particulièrement inquiétant parce qu'il laisse à ceux qui en ont la maîtrise une marge d'arbitraire très grande.

04/2009

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté