Recherche

Denise Avenas

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Etats généraux du livre : les auteurs à la recherche d'un meilleur avenir

Crédit Denis Bajram

ActuaLitté

Dossier

La SCELF face à la lecture publique : la redevance qui indigne

Denis Bocquet, CC BY 2.0

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Goncourt de la biographie

Dès 1980, l'Académie Goncourt se dote d'une bourse pour soutenir les auteurs de biographie : Jean Lacouture reçoit la première récompense pour son ouvrage François Mauriac, consacré à l'auteur d'Un Nœud de vipères et publié par les éditions du Seuil. Devenu un Prix Goncourt au même titre que le Goncourt de la nouvelle, par exemple, le prix est désormais remis chaque année par les académiciens, au cours d'une cérémonie organisée à Nancy pendant l'événement Le Livre sur la Place.

ActuaLitté

Dossier

Les Ensablés : Survivre en littérature

"Les Ensablés, survivre en littérature" est un blog créé en 2010 et depuis intégré pleinement chez Actualitté.com. Chaque semaine, des écrivains ou des amateurs de littérature présentent le roman d'un écrivain français dit "ensablé", autrement "oublié" ou carrément disparu.

ActuaLitté

Dossier

Salon du livre de Montréal 2018 : la grande aventure

Le Salon du livre de Montréal a bouclé une grande programmation pour sa 41e édition. Celle-ci se tenait pour la dernière fois à la Place Bonaventure du 14 au 19 novembre 2018, et proposais un foisonnement de rencontres.

ActuaLitté

Dossier

Rencontres nationales de la librairie 2019 : les libraires à Marseille

C’est à Marseille que s’ouvrent ce 30 juin les 5es rencontres de la librairie, occasion de réunir près de 1000 professionnels — dont 200 éditeurs et quelque 600 libraires. Deux journées professionnelles sous le thème « Engagé et sous tension, le libraire en équilibre ». 

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Réconciliation. Mountarem

Qu'est-ce que dire " je " ? Comment se dégager de ceux qui lui ont donné le jour, l'ont imprégnée non seulement de leurs valeurs, mais de leur identité profonde ? " Monter ", disait le père. " Rester à sa place ", lui opposait la mère. Dès lors, où la trouver, cette place, une fois l'Ardèche quittée, et la HLM de l'adolescence ? Et comment faire la paix, en elle, avec ceux dont elle est issue, et dès lors avec elle-même ? Après Le Bois du Seigneur, l'auteur poursuit ici, à l'occasion d'un été avec ses parents, sa généalogie intime, et s'efforce de répondre, avec honnêteté, tendresse, au sixième commandement : Ton père et ta mère honoreras.

07/2006

ActuaLitté

Romans historiques

Léa et Eugène. Tome 2, Réconciliation Mountarem

"Montarem tan que poirem" Comment se dégager de ceux qui nous ont donné le jour, nous ont imprégné non seulement de leurs valeurs, mais de leur identité profonde ? "Monter" disait le père. "Rester à sa place", lui opposait la mère. Dès lors, où la trouver, cette place, une fois l'Ardèche quittée, et la HLM de l'adolescence ? Et comment faire la paix, en elle, avec ceux dont elle est issue, et dès lors avec elle-même ? Après Le Bois du Seigneur, l'auteur poursuit ici, à l'occasion d'un été avec ses parents, sa généalogie intime, et s'efforce de répondre, avec honnêteté, tendresse, au sixième commandement : Ton père et ta mère honoreras.

11/2009

ActuaLitté

Littérature française

Aveux non avenus

Avancer vers la découverte de soi, énoncer les dispositions secrètes du moi, mettre à nu les mécanismes sentimentaux, expérimenter les ambiguïtés de la différence sexuelle, se débattre avec la tentation de l’absolu, voilà l’entreprise dans laquelle se lance Claude Cahun (1894-1954), dès 1919. Pour se mettre à l’épreuve et donner forme à son « aventure invisible », la nièce du romancier Marcel Schwob braque sur elle les deux instruments qui capteront les images et permettront leur savant montage : l’écriture et l’appareil photographique.D’emblée, elle sait que l’introspection sous le régime de la confession est une stérile illusion, que la prise directe est impuissante à restituer la singularité de l'expérience. C’est au jeu des incarnations et des métamorphoses que le moi se dévoile et s’invente sans fin : « Sous ce masque, un autre masque. Je n’en finirai pas de soulever tous ces visages », écrit-elle.Dans Aveux non avenus, livre achevé en 1928, l’artiste se met elle-même en scène, distribue ses propres rôles, provocants ou ironiques, idéalisés ou détestés, personnages mythiques, masculins et féminins, neutres ou inclassables. Cette œuvre totale mêle aux photomontages, réalisés en collaboration avec sa compagne Suzanne Malherbe (dite Moore), des fragments de journaux intimes et de lettres, des poèmes, de la prose polémique, des considérations spéculatives.Si Claude Cahun fascine tant depuis que son œuvre a été redécouverte par François Leperlier au milieu des années 1980, c’est que l’on voit en elle un précurseur. Individualiste et rebelle, elle explore avec une audace inouïe et sans concession l’insaisissable identité et subvertit tous les genres.Aveux non avenus, son livre majeur et méconnu, dit l’étrangeté radicale et l'irrépressible liberté d’être.

04/2011

ActuaLitté

Littérature érotique et sentim

D comme Denise

Récit des amours entre une lycéenne parisienne et l'infirmière de l'établissement durant les années soixante. Passion déroutante, dévorante... Inséparables Denise et Edwige. Puis Sophie et Dawn, qui ne formaient qu'une. Le tout sous la férule implacable de la morale de l'époque.

01/2019

ActuaLitté

Littérature française

Denise au Ventoux

Denise s'est entichée de Paul, le narrateur. C'en était gênant au début. Alors, malgré ses habitudes volontiers casanières, il n'a pas refusé. Ensemble, ils ont passé un an dans son appartement parisien, une année de routine sans tellement se divertir. Lui, le matin, se rend à son bureau quand elle ne sort pas, car Denise est un chien, de bonne taille, un bouvier bernois, une femelle, ancienne élève de l'école des chiens d'aveugle, un cancre recalé pour sa couardise urbaine. Jeune de quatre ans, elle avait de faux airs de Bakounine. Entre eux, l'ordinaire des sempiternelles vadrouilles urbaines se limite à trois sorties quotidiennes dans une géographie relevant plus du pâté que du quartier, un pâté autour duquel ils tournent ensemble, sans varier, des flâneries au carré. Elle s'en contente, en bête, la langue souriante, le croupion au roulis, ses cuissots qui ressemblent tellement aux contours de l'Afrique. Un an de la sorte, Paul s'en fait une peine, tellement que, pour quatre jours, lui et la chienne s'offrent une escapade. Denise au Ventoux. Mais que s'est-il passé à la descente entre Denise et son maître sur les gradins du grand Ventoux ? Subitement les voici face à face, comme jamais, rassemblés dans une calme éternité.

01/2017

ActuaLitté

Poches Littérature internation

De Venise à Venise

En toile de fond, les années 1920 et la montée du fascisme. Au premier plan, les vies croisées de trois vieilles familles vénitiennes qui habitent le même palais sur les Zattere, à Dorsoduro. Au centre de ce microcosme, la jeune Giovanna occupe une place spéciale dans le coeur du narrateur, Giorgio Partibon, spectateur aussi indulgent qu'implacable. Amitiés, antipathies, amours et chagrins s'entrelacent dans un récit où la ville, Venise, est toujours incontournable et, au fond, immuable.

01/2019

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté