Quand les enfants de Darwin dessinaient une autre théorie de l'évolution

Gariépy Raphaël - 15.09.2020

Culture, Arts et Lettres -


Le projet Darwin Manuscripts, qui vise à numériser et à rendre public environ 90.000 pages de la collection Darwin de la bibliothèque de l’université de Cambridge met en lumière des œuvres parfois peu scientifiques. On vous invite à admirer les dessins particulièrement inventifs des enfants du célèbre savant. 



Au cours de sa vie, Charles Darwin eut dix enfants. Parmi eux, deux moururent en bas âge ce qui affecta profondément le scientifique, persuadé que son mariage consanguin avec sa cousine Emma Wedgwood était la cause de ces décès. Il devint en un père particulièrement attentif et présent, entrainant ses enfants dans son travail et ses expériences. Très vite, ceux-ci devinrent ses assistants, partant battre la campagne pour trouver des spécimens d’insectes utiles aux recherches de leur père. 

Le projet Darwin Manuscript qui s’efforce de rendre public les éléments concernant Darwin au sein de la bibliothèque de l’université de Cambridge nous apporte des preuves de l’intensité de cette relation. La progéniture de Darwin couvrait de dessins et de griffonnages plus inventifs les uns que les autres les cahiers du scientifique.

<

>




Les œuvres enfantines mettent en lumière la conception très personnelle de la théorie de l’évolution de leurs auteurs. Entre les charges militaires de fruit et de légume, on retrouve des animaux anthropomorphes et des personnages aux traits marqués. 
Malgré ses premières craintes concernant leur patrimoine génétique, les enfants de Darwin ont pour la plupart connu le succès. Le directeur du projet, David Kohn, « ne sait pas avec certitude quels enfants étaient les artistes », mais il suppose qu’au moins trois étaient impliqués. Francis qui, devenu botaniste, cosignera un livre avec son père, George qui se tournera vers l’astronomie et mathématiques et Horace qui deviendra ingénieur.

Pour découvrir d’autres dessins numérisés des enfants de Darwin, c’est par ici


Via Open Culture 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.