#International

ARAWA : sauver le web afghan de l'obscurantisme des talibans

Depuis le 15 août 2021, les talibans ont repris le contrôle de l’ensemble du territoire afghan. Aujourd’hui, le pays risque fortement de retomber dans l’obscurantisme de la fin des années 1990. Pour éviter un tel fléau, la bibliothèque de l’UC Berkeley, l'Université de Californie, a lancé un projet pour archiver les sites web afghans menacés de disparition sous le régime taliban.

Le 07/10/2021 à 14:55 par Marion Clousier

1 Réactions | 127 Partages

Publié le :

07/10/2021 à 14:55

Marion Clousier

1

Commentaires

127

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

Ce projet a débuté dès la prise de pouvoir par les talibans. Liladhar Pendse, bibliothécaire chargé des collections relatives à l’Asie centrale et à l'Europe de l’Est, s’est expliqué : « L’arrivée des talibans à Kaboul a suggéré que ces sites web pourraient être supprimés, et les artistes, journalistes et militants basés en Afghanistan et leurs tweets pourraient disparaître de la vue du public, ou même leur valoir des sanctions. »

AFGHANISTAN : protéger les bibliothèques et leurs collections

L’objectif de cette mission consiste à « explorer et à préserver de manière sélective les sites web susceptibles d’être supprimés », a-t-il ajouté. Cette collection est mise à disposition à des fins éducatives et de recherche.

Une culture en danger

Des craintes des plus justifiées lorsque l’on considère l’arrivée des talibans en 1996. Ali Karim, universitaire à l’Université de Pennsylvanie, est revenu sur ce jour où il enterra ses livres, écrits en persan. Avec l’arrivée des talibans au pouvoir cet été, il rapporte à ABC News que « beaucoup de gens enterrent [de nouveau] leurs livres ». En somme, c’est toute la culture afghane qui est menacée, comme en témoigne l’attaque contre le bâtiment administratif des Archives nationales afghanes durant cette terrible semaine.

INTERNATIONAL : avec le retour des Talibans, les livres disparaissent

C’est l’ensemble du patrimoine culturel de l’Afghanistan — poésie, cinéma, musique, art, entre autres — qui est en danger. Ahmad Rashid Salim, auteur et universitaire qui étudie la pensée islamique et persane à l’Université de Californie à Berkeley, a insisté sur les préoccupations liées à ce nouveau régime : « Cela devrait vraiment inquiéter [...] les gens ont conscience que ces types d'actes barbares ne devraient pas avoir lieu, et nous ne devrions pas normaliser un groupe qui a des antécédents d'actes de violence vraiment obscènes - violence culturelle, violence historique - et a infligé des dommages à l'histoire littéraire et à l'histoire du monde. Cela ne doit pas être pris à la légère. »

Être confronté de nouveau à un tel niveau de violence pourrait être d’autant plus destructeur pour la culture d'un pays qui a connu une grande renaissance durant ces 20 dernières années. Ce serait une attaque directe contre la diversité ethnique et linguistique du pays, qui a vu naître toute une nouvelle génération d’auteurs, et plus largement d’artistes. 

Une dévotion mielleuse... 

Devant les caméras des télévisions américaines, les talibans s’étaient engagés, dans un décret, à préserver les Archives nationales, le Musée national, les bibliothèques et autres installations gouvernementales.

Toutefois, Salim a bien rappelé que « [L]es talibans sont un groupe extrémiste armé qui est enraciné dans le déploiement de la violence. […] Quand vous tuez l’histoire, quand vous tuez la langue, quand vous tuez des leaders, quand vous tuez des intellectuels, quand vous tuez les chefs religieux et spirituels d’une société, vous pouvez faire ce que vous voulez avec les gens qui n’ont plus de passé. » D’où l’importance d’une aide internationale pour protéger l’Histoire du peuple afghan… 

via Infodocket, ABC News

Crédit : , illustration, image par WikIlmages, Pixabay

 
 
 
 
 
 

1 Commentaires

 

Historia

13/10/2021 à 07:47

On rappelle que les Afghans sont à 85% d'accord avec la charia et les Talibans. Ça s'appelle la démocratie : ils ont ce qu'ils veulent...

Et puis parler d'obscurantisme pour parler d'un autre mode de vie discrédite toute discussion : c'est la rhétorique habituelle américaine ou révolutionnaire qui place le camp du Bien (©) contre celui du Mal.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

L'œuvre de Julien Green accueillie à la BnF 

Écrivain américain de langue française, premier auteur étranger élu membre de l’Académie française, Julien Green (1900-1998) a laissé une œuvre considérable : l’ensemble de ses manuscrits, parmi lesquels celui de son célèbre Journal, ceux de ses nombreux romans, nouvelles, pièces de théâtre et essais ainsi que sa correspondance entrent au département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France. 

14/10/2021, 17:32

ActuaLitté

Le Mexique récupère une lettre écrite de la main d’Hernán Cortés

Une collection de manuscrits du XVIe siècle — y compris des lettres, des décrets royaux et d’autres documents juridiques — a été volée aux Archives nationales du Mexique, avant de réapparaître dans des galeries et maisons de vente aux enchères. Parmi ces documents à la valeur historique inestimable, une lettre écrite par Hernán Cortés, le tristement célèbre conquistador qui fit tomber, avec une poignée d’hommes, l’Empire aztèque finissant.

28/09/2021, 11:17

ActuaLitté

Le Musée des Studios Ghibli échappe à la catastrophe

Décidemment, cette pandémie n’épargne personne – pas même le Musée des Studios Ghibli. Suivant l’état d’urgence qui avait été déclaré au Japon, l’établissement avait été dans l’obligation de fermer ses portes – une situation qui s’est traduit par une perte importante de revenus. Aussi, vendredi dernier, une campagne de financement participatif a été lancée au Japon, par la ville de Mikata dans la banlieue de Tokyo.

21/07/2021, 12:28

ActuaLitté

Entrée de Sade et de Breton au Panthéon littéraire de la BnF

Le ministère de la Culture annonce l'acquisition par l'État de manuscrits littéraires majeurs qui entrent dans les collections de la BnF à la suite de leur classement comme « Trésors nationaux ». Une partie des écrits de Sade et de Breton s'apprête ainsi à rejoindre les étagères de la Bibliothèque, aux côtés d'autres grandes figures de la littérature française. 

09/07/2021, 11:09

ActuaLitté

L’astérisque, bonne étoile de l'édition et de l’orthographe 

En plus d’être un quasi-homonyme du héros d’Uderzo et de Goscinny, l’astérisque a de nombreuses utilités. Idéal pour renvoyer à une note de bas de page, il sert également quotidiennement lorsque l’on souhaite corriger un mot dans un SMS. Présent dans les livres imprimés modernes, cet élégant symbole à branches décore également les pages de manuscrits millénaires. Petit retour sur son histoire.

30/06/2021, 14:49

ActuaLitté

Le Japon à la rescousse du musée Ghibli

Longtemps privé de son public à cause de la pandémie, le musée Ghibli rencontre aujourd’hui d’importantes difficultés financières. Le Japon a donc décidé de voler au secours de l’établissement. Le conseil municipal de la ville de Mitaka, qui abrite le musée dans la banlieue ouest de Tokyo, va lancer une levée de fonds en proposant des produits dérivés Ghibli.

 

28/05/2021, 16:08

ActuaLitté

Patrimoine : un appel aux dons pour restaurer les fresques du château de Balzac

Situé au nord d’Angoulême, le château de Guez de Balzac est un petit bijou du patrimoine de la région. Dégradées par le temps et l’humidité, les fresques datant du 17e siècle qui ornent l’entrée principale du bâtiment sont aujourd’hui en danger. Les propriétaires de l’établissement ont lancé une cagnotte pour leur restauration.

 

18/02/2021, 18:03

ActuaLitté

Haut lieu littéraire, le Harry's Bar de Venise réouvrira finalement ses portes

Les portes du Harry's Bar n'avaient jamais été fermées depuis la Seconde Guerre mondiale. Il aura fallu une pandémie et des mesures sanitaires drastiques pour empêcher les Vénitiens de venir prendre un verre dans ce café, classé monument historique, situé à deux pas de la place San Marco. Hier Arrigo Cipriani, le patron, annonçait la réouverture, tout un symbole. 

28/05/2020, 13:33

ActuaLitté

L'enseignement numérique s'envole en Belgique : maintenir la qualité

Plus de 200.000 élèves ont travaillé avec des plateformes numériques durant ce confinement. Alors que la rentrée scolaire du 18 mai se profile, les éditeurs scolaires de l’ADEB (Association des Éditeurs Belges) font le point sur ces nouveaux outils pédagogiques : « Il y a un envol de la numérisation de l’enseignement, mais il faut faire des efforts pour assurer sa qualité. »

19/05/2020, 12:44