L’astérisque, bonne étoile de l'édition et de l’orthographe 

En plus d’être un quasi-homonyme du héros d’Uderzo et de Goscinny, l’astérisque a de nombreuses utilités. Idéal pour renvoyer à une note de bas de page, il sert également quotidiennement lorsque l’on souhaite corriger un mot dans un SMS. Présent dans les livres imprimés modernes, cet élégant symbole à branches décore également les pages de manuscrits millénaires. Petit retour sur son histoire.

Le 30/06/2021 à 14:49 par Gariépy Raphaël

0 Réactions | 226 Partages

Publié le :

30/06/2021 à 14:49

Gariépy Raphaël

226

Partages

linkedin mail print
ActuaLitté

On retrouve les premières traces de ce signe dans la graphie sumérienne. L’écriture pictographique comprenait un signe en forme d’étoile étrangement similaire à nos astérisques modernes. Cependant, comme l’indique le magazine littéraire Lapham’s Quarterly, il y a peu de chance les 6 branches gravées de l’époque aient la même signification aujourd’hui.

Pour retrouver un symbole avec les mêmes fonctions que notre astérisque, il faut remonter au troisième siècle de notre ère. Le théologien et « père de l’exégèse biblique » Origène d’Alexandrie utilisait l’étoile – façon rois mages en Galilée – pour ces traductions grecques de la Bible hébraïque. L’astérisque servait alors à délimiter certains textes rajoutés par le traducteur. La petite étoile était donc déjà un outil d’édition, pointant au lecteur les passages différents du reste de l’ouvrage.

Au Moyen Âge, on continue à retrouver l’étoile à 6 branches pour signaler des textes en provenance d’autre source. L’astérisque commence également à cette période à fonctionner comme signe de renvoi vers une note ou un passage précédent. Les moines copistes n’utilisaient pas toujours exactement la même forme d’astérisque : certains se servaient d’un symbole assez similaire appelée Obèle, en forme de croix latine. Un mot assez proche du nom d’un autre Gaulois célèbre…

Avec l’avènement de l’imprimerie, l’astérisque n’a pas disparu au contraire, et on retrouve le symbole dans la Bible latine de Robert Estienne datant du XVIe siècle. Avec l’invention de Gutenberg, le signe prend sa forme définitive : une étoile à 5 ou 6 branches.

C'est en revanche au XVIIIe siècle qu'il devient outil de politesse, de diplomatie (ou de censure), remplaçant les lettres de certains mots considérés comme trop vulgaires. Une approche ludique, à l’efficacité toute relative, puisque le terme incriminé reste parfaitement lisible tandis que les étoiles attirent l’attention. Une méthode similaire est utilisée en Bande dessinée.

Parmi les idéogrammes qui remplacent les insultes, la discrète petite étoile continue de briller.

 
 
 
 
 

0 Commentaires

 

Aucun commentaire.

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

Le Musée des Studios Ghibli échappe à la catastrophe

Décidemment, cette pandémie n’épargne personne – pas même le Musée des Studios Ghibli. Suivant l’état d’urgence qui avait été déclaré au Japon, l’établissement avait été dans l’obligation de fermer ses portes – une situation qui s’est traduit par une perte importante de revenus. Aussi, vendredi dernier, une campagne de financement participatif a été lancée au Japon, par la ville de Mikata dans la banlieue de Tokyo.

21/07/2021, 12:28

ActuaLitté

Entrée de Sade et de Breton au Panthéon littéraire de la BnF

Le ministère de la Culture annonce l'acquisition par l'État de manuscrits littéraires majeurs qui entrent dans les collections de la BnF à la suite de leur classement comme « Trésors nationaux ». Une partie des écrits de Sade et de Breton s'apprête ainsi à rejoindre les étagères de la Bibliothèque, aux côtés d'autres grandes figures de la littérature française. 

09/07/2021, 11:09

ActuaLitté

Le Japon à la rescousse du musée Ghibli

Longtemps privé de son public à cause de la pandémie, le musée Ghibli rencontre aujourd’hui d’importantes difficultés financières. Le Japon a donc décidé de voler au secours de l’établissement. Le conseil municipal de la ville de Mitaka, qui abrite le musée dans la banlieue ouest de Tokyo, va lancer une levée de fonds en proposant des produits dérivés Ghibli.

 

28/05/2021, 16:08

ActuaLitté

Patrimoine : un appel aux dons pour restaurer les fresques du château de Balzac

Situé au nord d’Angoulême, le château de Guez de Balzac est un petit bijou du patrimoine de la région. Dégradées par le temps et l’humidité, les fresques datant du 17e siècle qui ornent l’entrée principale du bâtiment sont aujourd’hui en danger. Les propriétaires de l’établissement ont lancé une cagnotte pour leur restauration.

 

18/02/2021, 18:03

ActuaLitté

Haut lieu littéraire, le Harry's Bar de Venise réouvrira finalement ses portes

Les portes du Harry's Bar n'avaient jamais été fermées depuis la Seconde Guerre mondiale. Il aura fallu une pandémie et des mesures sanitaires drastiques pour empêcher les Vénitiens de venir prendre un verre dans ce café, classé monument historique, situé à deux pas de la place San Marco. Hier Arrigo Cipriani, le patron, annonçait la réouverture, tout un symbole. 

28/05/2020, 13:33

ActuaLitté

L'enseignement numérique s'envole en Belgique : maintenir la qualité

Plus de 200.000 élèves ont travaillé avec des plateformes numériques durant ce confinement. Alors que la rentrée scolaire du 18 mai se profile, les éditeurs scolaires de l’ADEB (Association des Éditeurs Belges) font le point sur ces nouveaux outils pédagogiques : « Il y a un envol de la numérisation de l’enseignement, mais il faut faire des efforts pour assurer sa qualité. »

19/05/2020, 12:44