Recherche

Fabienne Bercegol, Béatrice Didier

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Critique littéraire

Oberman ou le sublime négatif

Passé presque inaperçu lors de sa publication en 1804, Oberman n'en suscita pas moins, quelques années plus tard, l'enthousiasme de Sainte-Beuve, de George Sand, de Liszt et des romantiques, qui crurent trouver dans cet étrange mais émouvant roman de Senancour l'expression la plus authentique du " mal du siècle " dont ils se sentaient atteints. Sans négliger le témoignage précieux qu'il continue d'offrir pour l'analyse de la mélancolie romantique, les études réunies dans ce volume prouvent qu'Oberman peut encore interroger un lecteur moderne par l'originalité de sa poétique et de son esthétique, nourrir utilement sa réflexion sur l'essence du politique et ouvrir de nouvelles voies dans l'exploration de l'expérience sensible de l'espace. Illustrant le développement des travaux sur le premier romantisme et le renouvellement fécond des méthodes critiques, elles permettent de jeter un regard neuf sur un texte dont le mystère n'est pas épuisé, et dont le " sublime négatif ", exemplairement incarné par les célèbres paysages de montagne que contemple son héros, continue d'exercer sa fascination sur les consciences contemporaines.

05/2006

ActuaLitté

Critique littéraire

Orages N° 20, mars 2022 : Le génie de la religion

Le Génie du christianisme : entre dialogue et polémiques En 1802, Chateaubriand ouvre le siècle avec la publication du Génie du christianisme. Soucieux de s'adapter à un public qui s'est éloigné de la foi de ses ancêtres, il y fait appel à la mémoire d'une culture commune et vise à ramener ses contemporains à Dieu par la voie du sentiment et de l'imagination. Il s'agit pour lui de persuader du "génie" d'une religion qui peut se prévaloir d'avoir toujours été favorable aux lettres et aux arts, en préservant le sens du mystère et en renouvelant la dramaturgie des passions aussi bien que la veine descriptive. Est-ce à dire pour autant que le Génie du christianisme fait rupture ? Les articles recueillis dans ce numéro reviennent sur le dialogue établi dès le xviiie siècle entre philosophes et défenseurs de la religion, et ils rappellent que des apologistes avaient déjà choisi de louer l'excellence des oeuvres inspirées par le christianisme. Ce numéro d'Orages fait entendre les polémiques qui, par exemple sous la plume de Germaine de Staël, inscrivent la religion au coeur du débat idéologique des années 1760-1830. De la dévote qu'avait déjà mise en scène le roman du xviiie siècle à l'athée dont Stendhal sonde le mal-être, des opéras bibliques de l'Empire au tableau de Louis Hersent Ruth et Boaz, il se veut une invitation à explorer la présence de la matière religieuse au cours de cette période dans la fiction et dans les arts. Le volume présente également l'actualité de Chateaubriand, son rapport à l'islam, à la laïcité, à l'athéisme.

03/2022

ActuaLitté

Critique littéraire

Littératures N° 84/2021 : Le paysage musical. Musique et littérature dans la première moitié du XIXe siècle

Dans un fragment célèbre de son roman Oberman (1804), Senancour a livré une description du ranz des vaches qui a fait date, dans la mesure où il y déploie un paysage empruntant aux codes de l'univers pastoral et à la représentation de la haute montagne pour rendre compte de la résonance intérieure de l'air alpestre. Privilégiée par les romantiques, cette façon de dire la musique et ses effets par la description d'un paysage est au coeur de ce numéro qui en explore les déclinaisons au début du XIXe siècle dans diverses oeuvres littéraires et musicales de différents pays (France, Allemagne, Italie, Angleterre)

09/2021

ActuaLitté

Critique littéraire

L'amitié guérinienne N° 200/2021

Contributeurs : Fabienne Bercegol, Antoine Blanc de Saint-Bonnet, Marie-Catherine Huet-Brichard, Serge de Maistre, Naïma Mejjati, Robert Plageoles et Hedwig Speliers.

12/2021

ActuaLitté

BD tout public

Béatrice

Béatrice prend chaque jour le train pour se rendre au travail. Dans la cohue de la gare, un sac à main rouge attire son attention. Jour après jour, à chaque passage dans la gare, il semble l'attendre. Succombant à sa curiosité dévorante, Béatrice, en emportant l'objet chez elle, ouvre les portes d'un monde nouveau...

03/2020

ActuaLitté

Littérature française

Béatrice

Karlstad, à l'ouest de la Suède. Beatrice, une fillette de neuf mois, a disparu dans la propriété familiale des Palmgren. Tandis que les pistes de la police locale ne semblent mener nulle part, l'inspectrice Charlie Lager est envoyée pour enquêter. Et tout porte à croire que les parents n'ont pas livré tous leurs secrets. Silences, trahisons, zones d'ombre... La détective est confrontée à l'une des affaires les plus tortueuses de sa carrière. Pourtant, le temps presse. Chaque heure qui passe amenuise les chances de retrouver l'enfant en vie. Le compte à rebours est lancé. Charlie parviendra-t-elle à démêler les fils de la vérité et à surmonter les affres du passé ? Dans cette nouvelle enquête de la détective Charlie Lager, Lina Bengtsdotter ausculte les liens familiaux et signe sans conteste une oeuvre magistrale, qui résonne encore longtemps, une fois le livre refermé.

04/2022

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté