Recherche

littérature

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

À la découverte de la littérature tchèque

Si l’on résume hâtivement – et maladroitement – la littérature tchèque à Milan Kundera, c’est bien souvent par une méprise culturelle. Michal Fleischmann, ambassadeur de la République tchèque en France, abordait cette question différemment : « La littérature tchèque est une pensée. Une pensée, une voie de la littérature européenne venue de la profondeur d’un peuple au centre de l’Europe. » Voici un large dossier, destiné à parcourir, avec un spectre élargi, les oeuvres et les êtres.

ActuaLitté

Dossier

Les Ensablés : Survivre en littérature

Les Ensablés : Survivre en littérature

ActuaLitté

Dossier

Les Brontë, la famille prodige de la littérature britannique

Trois sœurs et un frère : à eux quatre, les enfants Brontë auront révolutionné la littérature britannique, chacun à leur manière. Nés entre 1816 et 1820, ils font partie d'une famille de six enfants, tous élevés dans un climat paisible, tourné vers la culture et l'éducation, sous la responsabilité de Patrick Brontë et Maria Branwell.

ActuaLitté

Dossier

Littératures européennes de Cognac 2019 : Lille, Bruxelles et Amsterdam

Littératures européennes de Cognac 2019 : Lille, Bruxelles et Amsterdam

ActuaLitté

Dossier

Le Prix de la littérature arabe

Créé en 2013, le Prix de la littérature arabe est la seule récompense française distinguant la création littéraire arabe : il salue le roman ou le recueil de nouvelles d'un écrivain ressortissant de la Ligue arabe et auteur d'un ouvrage écrit en arabe et traduit en français ou directement écrit en français.

ActuaLitté

Dossier

Association Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse

Fondée en 1975, la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse se consacre à la défense des écrivains, tant dans leurs créations que dans leurs droits. L’association compte plus de 1000 membres, dont l’activité éditoriale représente 1500 ouvrages publiés chaque année. 

Extraits

ActuaLitté

Littérature étrangère

Klara et le soleil

Klara est une AA, une Amie Artifi cielle, un robot de pointe ultraperformant créé spécialement pour tenir compagnie aux enfants et aux adolescents. Klara est dotée d'un extraordinaire talent d'observation, et derrière la vitrine du magasin où elle se trouve, elle profite des rayons bienfaisants du Soleil et étudie le comportement des passants, ceux qui s'attardent pour jeter un coup d'oeil depuis la rue ou qui poursuivent leur chemin sans s'arrêter.

Elle nourrit l'espoir qu'un jour quelqu'un entre et vienne la choisir. Lorsque l'occasion se présente enfin, Klara est toutefois mise en garde : mieux vaut ne pas accorder trop de crédit aux promesses des humains... Après l'obtention du prix Nobel de littérature, Kazuo Ishiguro nous offre un nouveau chef-d'oeuvre qui met en scène avec virtuosité la façon dont nous apprenons à aimer.

Ce roman, qui nous parle d'amitié, d'éthique, d'altruisme et de ce qu'être humain signifie, pose une question à l'évidence troublante : à quel point sommes-nous irremplaçables ?

08/2021

ActuaLitté

Non classé

À cause de l'éternité

A cause de l'éternité constitue le seconde volet de L'Autre rive, qui remporta en 2007 le Grand Prix de l'Imaginaire. L'action se déroule de nos jours au château d'Eparvay, dans l'arrière-pays d'Ecorcheville, ville bâtie au bord du Styx. Cette région présente nombre de particularités. L'esclavage n'y a jamais été aboli. La proximité relative des Enfers, par-delà l'infranchissable fleuve des morts, entraîne des précipitations insolites (pluies d'animaux et d'insectes divers) ainsi que l'échouage occasionnel de créatures venues de l'autre rive (centaure, sirène, satyre, minotaure...).

Un Musée de Tératologie les rassemble ; les étudie et les expose. Enfin, l'économie comme la politique locales sont sous le contrôle de trois grandes familles, les Propinquor, les Esteral et les Bussettin, qui se disputent et se partagent de longue date le pouvoir. Dans ce nouvel opus, Alphan Bogue, jeune diplômé du Courtauld Institute de Londres, docteur PhD en histoire de l'Art, rentre à Ecorcheville pour s'y marier.

Sa fiancée, Delia Spencer-Churchill, doit le rejoindre pour la cérémonie. Le père d'Alphan, brocanteur à la retraite, pensionnaire de l'EHPAD d'Ecorcheville, le presse de dérober pour lui un autoportrait supposé de Rembrandt adolescent, inconnu de tous, qui se trouve au château d'Eparvay. Spécialiste de la peinture baroque et de Rembrandt, Alphan se laisse convaincre de s'introduire dans le château pour examiner le tableautin et se faire une idée de son authenticité.

Quand il franchit une porte basse donnant sur les soubassements de l'énorme édifice métamorphique, l'aventure commence... L'imaginaire qui se déploie dans ce roman-monde n'a pas d'équivalent dans la littérature française contemporaine.

ActuaLitté

Non classé

Les aventures du soldat Svejk pendant la Grande Guerre

Prague, 1914 : le vendeur de chiens Josef Svejk part en guerre la fleur au fusil. Mais l'administration de la Monarchie austro-hongroise ne sait que faire de cet encombrant soldat, à la fois roublard et naïf, intarissable raconteur d'histoires. Commence pour Svejk une odyssée qui le mènera à travers toutes les couches de la société praguoise, de la prison à l'auberge, de l'hôpital psychiatrique à l'aumônerie, du bureau de recrutement au boudoir.

Chef-d'ouvre de la littérature tchèque paru en 1921, cette satire de l'autorité (politique, militaire, religieuse) et de la bêtise universelle rassemble expériences vécues et choses entendues, que l'auteur amplifie par collage, à la manière des grands romans de la modernité au XXe siècle. Héroïque et vulgaire, Svejk subvertit les catégories morales, les clivages politiques et les différences nationales, pour devenir le héros burlesque et rebelle d'une Europe au bord du gouffre.

Jaroslav Hašek, vagabond d'Europe centrale et des Balkans 

ActuaLitté

Non classé

Comment j’ai rencontré les poissons

« Pour la firme Electrolux, l'arrivée de papa fut une grande aubaine. Il s'avéra rapidement qu'il était un prodige en ce qui concerne la vente d'aspirateurs. Difficile de dire à quoi cela tenait, mais si le talent est déjà malaisé à reconnaître chez les génies artistiques, il l'est d'autant plus quand il s'agit de vendre des aspirateurs à poussière. » Dans la Tchécoslovaquie d'avant-guerre, un garçon raconte son enfance auprès d'un père charmeur et extravagant.

Avec lui, la vie prend des allures d'aventure : la pêche aux carpes autant que la conquête d'une femme ou l'invasion de leur village par les troupes allemandes... Une chronique familiale drôle et poignante, où la tendresse adoucit le tragique, la beauté de la nature fait oublier les affres de l'Histoire, et l'optimisme n'a d'égal que la liberté.

Faure Barbora (Traducteur), Mariusz Szczygiel (Postfacier), Margot Carlier (Traducteur)

Ota Pavel, un classique de la littérature tchèque

ActuaLitté

Littérature

Mauvaises herbes

Dehors, le bruit des tirs s’intensifie. Rassemblés dans la cour de l’école, les élèves attendent en larmes l’arrivée de leurs parents. La jeune narratrice de ce saisissant premier chapitre ne pleure pas, elle se réjouit de retrouver avant l’heure « son géant ». La main accrochée à l’un de ses grands doigts, elle est certaine de traverser sans crainte le chaos.

Ne pas se plaindre, cacher sa peur, se taire, quitter à la hâte un appartement pour un autre tout aussi provisoire, l’enfant née à Beyrouth pendant la guerre civile s’y est tôt habituée. Son père, dont la voix alterne avec la sienne, sait combien, dans cette ville détruite, son pouvoir n’a rien de démesuré. Même s’il essaie de donner le change avec ses blagues et des paradis de verdure tant bien que mal réinventés à chaque déménagement, cet intellectuel – qui a le tort de n’être d’aucune faction ni d’aucun parti – n’a à offrir que son angoisse, sa lucidité et son silence.

L’année des douze ans de sa fille, la famille s’exile sans lui à Paris. Collégienne brillante, jeune femme en rupture de ban, mère à son tour, elle non plus ne se sentira jamais d’aucun groupe, et continuera de se réfugier auprès des arbres, des fleurs et de ses chères adventices, ces mauvaises herbes qu’elle se garde bien d’arracher.

De sa bataille permanente avec la mémoire d’une enfance en ruine, l’auteure de ce beau premier roman rend un compte précis et bouleversant. Ici, la tendresse dit son nom dans une main que l’on serre ou dans un effluve de jasmin, comme autant de petites victoires quotidiennes sur un corps colonisé par le passé.

Lauréate du Prix « Envoyé par La Poste » édition 2020

Lauréate de la mention spéciale du Prix de la littérature arabe 2020 Lauréate du Prix France-Liban de l’ADELF 2020

Lauréate de la mention spéciale du Prix Phénix de Littérature 2020

Lauréate du Prix des lecteurs 2021 de l’Escale du livre

Finaliste du Prix Montluc Résistance et Liberté 2020

Finaliste du Prix Révélation de la SGDL 2020, catégorie « Grand Prix du Premier roman »

Finaliste du Prix Première 2021 de la RTBF

Sélection du Prix du roman Fnac 2020 Sélection du Prix Méditerranée 2021

Sélection du Prix littéraire de la Porte Dorée 2021

 

ActuaLitté

Non classé

Je ne suis plus inquiet

Je ne suis plus inquiet est le récit d'un homme qui après la mort de son père découvre à sa grande surprise qu'il aime son père. Et cette découverte va le transformer. Célibataire sans enfant, pétri d'inquiétudes et d'obsessions à la Pessoa, à la Nanni Moretti, le narrateur évoque un père gentil mais silencieux, parfois raciste, un grand-père égrillard et libertin, des grands-parents maternels échappés de justesse aux rafles du Vel d'Hiv, un chat adopté et confondu avec un enfant, son ex-compagne appelée "la femme que j'ai longtemps autorisée à me faire souffrir". Oscillant entre moments de la vie quotidienne hilarants et histoires d'une grande intensité émotionnelle, Je ne suis plus inquiet est le premier récit de Scali Delpeyrat. 


" C'est grâce à Actes Sud que Je ne suis plus inquiet est le livre qu'il est. Au départ, c'était un monologue intitulé « Je n'étais plus inquiet » et destiné à la scène. Claire David, inaugurant sa nouvelle collection Au Singulier, m'a invité à considérer ma première version comme la base d'un vrai récit littéraire. Elle m'a autorisé la littérature, et ça a marché ! Ce travail passionnant a réveillé l'écrivain en l'auteur dramatique, j'ai écrit plus, j'ai écrit mieux, le résultat est Je ne suis plus inquiet, publié aujourd'hui dans cette belle collection qui se propose de faire des ponts entre littérature et scène. » Scali Delpeyrat 


"Le livre, composé de proses assez brèves, qui sont autant de petits tableaux, certains très drôles, d'autres très émouvants, entretient ce sens du hiatus, de l'intervalle énigmatique. Chaque texte semble séparé d'un autre par un suspens, une chose tue... L'humour, la dinguerie, la grâce du livre sont toujours conquis sur un affolement premier, parfois même une panique, heureusement dominés et jugulés. Ainsi avance, au fil de ces textes concis et précis, la silhouette littéraire, paradoxale, drôle et mélancolique de Scali Delpeyrat.
Denis Podalydès 

Diffusion de l'extrait avec l'aimable autorisation des éditions Actes Sud. 

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté