Dossiers

Quand la littérature devient enchantement

L’émerveillement ouvrirait ce qui est fermé. Souvent il passe par l’étonnement, la découverte. Sortir des sentiers battus, voilà un des grands moyens de l’éblouissement, ce dont sont capables les artistes. Parmi eux, les auteurs, grâce à leur style, leur propension à prendre le problème par un bout qui échappe à tout le monde, ou à leur trait de crayon.

Le 30/08/2022

198 Partages

Le

30/08/2022

198

Partages

ActuaLitté

Dans le cadre de ses missions d’aide à la publication, le Centre national du livre permet à de nombreux éditeurs de promouvoir une large diversité d’écrits. L’opportunité de proposer un panel thématique, en partenariat avec ActuaLitté, de cette pluralité d’œuvres, en puisant dans le fonds des ouvrages soutenus par le CNL.

La poésie, le roman, le livre jeunesse ou encore la bande dessinée : que de sources d’étonnement ou d’enchantement quand l’auteur ou l’autrice a réussi son coup. Assimiler des idées à « des drôles de bestioles », comme le fait Isabelle Simler armée de ses couleurs, ou le mot « Rage » avec la tendresse comme dans la poésie de Jérôme Bertin. Libérer les démons par ambition et par l’art du dessin, ou même faire pleurer les bonbons, comme Sandra Lillo.

Mais à côté des formes littéraires, l’essai et les textes scientifiques ne seraient-ils pas capables de charrier le songe. Joseph Tonda prouve le contraire avec son Afrodystopie, ou quand « l’imaginaire d’une chimère réelle éclaire la vie dans le rêve des abstractions et des choses ». Le philosophe, Georges Didi-Huberman, creuse de son côté pour retrouver la source de nos soulèvements.

Même la critique littéraire peut sortir des sentiers battus, comme avec Anne Simon et ses Essais de zoopoétique. Mais comme dirait Pascale Dietrich, faut pas trop rêver non plus... Crédits photo :  Artem Beliaikin (Domaine public)

 

 

Extraits

ActuaLitté

Poésie

La geste permanente de Gentil-Coeur

InsoliteCNL – Une jeune joggeuse croisée dans le bassin minier du Pas-de-Calais a inspiré un roman et cette chanson de geste. Images, vers de 11 pieds, assonances et allitérations, mais rien d’épique dans le propos puisqu’on y découvre comment, pendant un mois, tous les jours nombres premiers, la narratrice est allée jusqu’au parc de la jeune athlète sur un vélo en fin de carrière, observant la vie des oiseaux d’eau, subissant la météo, variant ses pique-niques, se trouvant de nouveaux spots de pipi nature et chantant cajun. Ce road-trip...
 

04/2021

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

Les Idées sont de drôles de bestioles

InsoliteCNL – Qu’est ce qu’une idée ? Comment vient-elle, que fait-elle, où va-t-elle ? Ces questions, tout le monde se les pose un jour, mais comment y répondre, comment en rendre compte sans entrer dans d'obscures explications ?

Isabelle Simler prend ses crayons pour illustrer, à sa manière, et expliquer aux enfants les chemins que prennent nos pensées. En créant des analogies avec des animaux familiers, elle invente un univers où les idées vivent et évoluent sous nos yeux. Poisson d’argent, silhouette de gazelle élancée ou lièvre prêt à bondir, les idées s’échappent comme des anguilles, émergent comme des têtards, surgissent la nuit comme la biche puis se volatilisent dans la nature. Le narrateur/lecteur suit ainsi le fil de la pensée en train de se faire et décrit la naissance d’une idée.

Entre le monde intérieur et l’extérieur, l’idée se balade, joue, se perd et reparaît au moment où l’on s’y attend le moins. Elle connecte le narrateur à son environnement mais peut aussi l’emmener dans un univers fantaisiste et inventé. Elle est libre comme l’air.

08/2021

ActuaLitté

Poésie

Les bonbons pleurent

InsoliteCNL – Sandra Lillo est l'une des grandes révélations de la poésie contemporaine, Valérie Rouzeau affirme qu'elle est "devenue addict à la lecture quotidienne" d'un de ses poèmes. Une poésie à la fois du quotidien et universelle, ancrée dans notre société et notre époque, une écriture qui surgit de l'inattendu. La voix de Sandra Lillo, simple et profonde, mêle quotidien, rêve, intimité et amour de la littérature.

On est rapidement saisi par la fraîcheur et la gravité mêlées des mots. Par une "forte douceur" qui subtilement dit l'amour et le désespoir, la pauvreté et la jubilation. Une écriture dépourvue de prétention mais débordante de fulgurances, sobre et efficace, à la fois engagée socialement et dépouillée sur les petits riens du quotidien qui font la vie. A travers la poésie, Sandra Lillo aborde le quotidien et convoque ses souvenirs, elle parle des vivants et des morts, de la famille et de la solitude, du courage pour dire les choses et survivre au jour le jour.

Les bonbons pleurent est en quelque sorte un journal intime où les anecdotes personnelles deviennent très vite universelles.
 

10/2021

ActuaLitté

Philosophie

Ce qui nous soulève. Tome 2, Imaginer recommencer

InsoliteCNL – De quoi procèdent nos gestes de soulèvement ? D'une certaine puissance à en finir avec quelque chose. Mais, aussi, à imaginer que quelque chose d'autre est en train de recommencer. Ce livre propose les éléments d'une anthropologie de l'imagination politique dont on s'apercevra, très vite, qu'elle ne va pas sans une philosophie du temps et de l'histoire. A la structure tous azimuts du premier volume de cette enquête répond ici un propos concentré sur le moment politique, intellectuel et artistique lié au soulèvement spartakiste de 1918-1919 en Allemagne.

Que se passe-t-il lorsqu'une révolution, ayant chez beaucoup fait lever l'espoir, se trouve écrasée dans le sang ? Que reste-t-il de cet espoir ? On découvre qu'à partir du Malgré tout ! lancé par Karl Liebknecht et Rosa Luxemburg à la veille de leur assassinat, c'est toute la pensée moderne du temps et de l'histoire qui se sera trouvée remise en chantier, " recommencée " : notamment par Ernst Bloch et Walter Benjamin, les deux personnages principaux de ce livre (qui s'opposèrent à la pensée du temps mise en place, à la même époque, par Martin Heidegger). C'est toute une constellation qui gravite ici autour de Bloch et de Benjamin. Elle compte des penseurs tels que Hannah Arendt ou Theodor Adorno, Martin Buber ou Gershom Scholem ; mais aussi des écrivains tels que Franz Kafka ou Kurt Tucholsky ; des dramaturges tels que Bertolt Brecht ou Erwin Piscator ; des artistes visuels tels que George Grosz ou John Heartfield, Käthe Kollwitz ou Willy Römer. La leçon que nous proposent ces survivants d'une " révolution trahie " est considérable. Elle innerve toute la pensée contemporaine à travers le prisme de l'imagination politique. Elle nous incite à repenser l'utopie à l'aune d'un certain rapport entre désir et mémoire : ce que Bloch nommait des images-désirs et Benjamin des images dialectiques. Elle nous aide, ce faisant, à ouvrir la porte et à faire le pas.

10/2021

ActuaLitté

Lecture 6-9 ans

Fiesta

InsoliteCNL –LE PETIT NONO - DONT LA TETE EST PARFOIS ailleurs - n'a qu'une idée depuis toujours : faire une gigantesque fiesta pour ses dix ans. Il rebat les oreilles de ses copains avec la couleur des guirlandes, les gâteaux et la playlist. Seulement, quand la tempête Marie-Thérèse fait souffler sur le pays ses bourrasques furieuses et contraint chacun à rester chez soi, tout est remis en question. Une pièce, bouillante et tendre, qui célèbre la force de l'amitié, la nécessité d'être ensemble et la rage d'être vivantes - malgré les tumultes.

10/2021

ActuaLitté

Littérature française

Rage tendre

InsoliteCNL – Il y a des mots crus et des baisers à la menthe Il y a un sens la merveille n'est pas encore cassée Marie Chadou mon amour Je croyais entendre battre ton coeur pour moi ce n'était que le bruit d'une ombre marchant sur la neige Né en 1975 à Limoges, cofondateur avec Sylvain Courtoux et Charles Pennequin des éditions Poésie Express, Jérôme Bertin a publié plus de dix livres de poèmes. orage publié avec le concours du Cr./L.,oa.

06/2021

ActuaLitté

Littérature française

Faut pas rêver

InsoliteCNL – Rêver d'un crime fait-il du dormeur un suspect ? C'est ce que n'ose imaginer Louise, depuis deux mois réveillée en sursaut au beau milieu de la nuit par Carlos. Son compagnon parle dans son sommeil, en espagnol et avec véhémence. Il semble revivre encore et toujours la même scène, dont il affirme ne pas se souvenir au matin. Sans cet inquiétant désagrément, Louise serait certaine d'avoir enfin rencontré l'homme idéal : Carlos a quitté l'Andalousie pour exercer le métier de sage-femme à Paris. Que cache sa somniloquie ? Pour en avoir le coeur net, Louise dissimule près de son oreiller un enregistreur. Les premiers résultats de la judicieuse analyse des cauchemars, obtenus par son amie Jeanne à partir de la traduction qu'elle effectue, la placent face à une évidence troublante : la nuit, c'est un scénario meurtrier qui est rejoué, à Marbella. Un parfait lieu de vacances. Faut-il y aller ?

05/2021

ActuaLitté

Sociologie

Afrodystopie. Le vie dans le rêve d'Autrui

InsoliteCNL – Le continent noir n'existe nulle part. Il est une utopie, un rêve blanc de génocide. A ce titre, il est un lieu du malheur, une dystopie. L'Afrodystopie est le concept critique des complications, des paradoxes, des contradictions, des ambivalences et des ambiguïtés de la vie africaine et afrodescendante dans ce rêve d'Autrui. Un rêve qui crée sans discontinuer des espaces dystopiques, matériels et psychiques de l'Etat, de l'Argent, de la Famille, de la Jouissance, de la Mort, dont le paradigme empirique est un rêve collectif d'irrésistible, intense et épuisante sexualité appelée " maris de nuit ".

Avec le concept d'Afrodystopie, Joseph Tonda propose une analyse bouleversante de la manière dont l'imaginaire d'une chimère réelle éclaire la vie dans le rêve des abstractions et des choses. Du rêve colonial du premier président gabonais, Léon Mba, de faire de son pays un département français, au mea culpa postcolonial, en 2007, de son successeur, Omar Bongo Ondimba qui reconnut avoir fait du Gabon une dystopie ; en passant par l'utopie mobutiste de création d'un Etat, d'un fleuve, d'une monnaie " authentiques " qui se transforma en dystopie zaïroise ; du délire planétaire suscité chez les Africain(e)s et Afrodescendant(e)s par le blockbuster Black Panther dont le nom Wakanda est institué en paradigme afrofuturiste de la puissance africaine, à la régulation de la vie sociale et politique démocratique africaine par la Mort, cet essai, qui s'inspire de nombreux auteurs (More, Marx, Freud, Orwell) met au jour un paradigme méconnu : le paradigme de la vie humaine entrée dans le rêve des choses et des abstractions. Un rêve compliqué, au sens freudien, étrangement commun aux imaginaires de l'Afrique, du colonialisme, de l'impérialisme et du capitalisme à l'ère néolibérale.

05/2021

ActuaLitté

Critique littéraire

Une bête entre les lignes. Essais de zoopoétique

InsoliteCNL – Entre les lignes de nos textes, de nos cultures et de nos vies, se glissent des bêtes – familières, indifférentes ou effroyables. Anne Simon aborde la richesse de nos relations aux animaux à travers les récits et les rêves des écrivains.

Si la littérature est apte à évoquer la puissance et la profusion des vies animales, c’est que la langue et l’écriture elles-mêmes, souvent considérées comme des « propres » de l’espèce humaine, se découvrent traversées par l’animalité. La langue poétique permet d’accéder aux bêtes qui, soufflant et traçant leurs histoires de vie et de survie à même le monde, nous ont peut-être appris à lire.

Entre le temps immémorial de notre évolution avec les bêtes sauvages et le temps contemporain du saccage du vivant, Anne Simon explore les livres-arches qui déploient les mondes fascinants auxquels nous ouvrent les animaux.

Ces voyages imaginaires – en dialogue avec des travaux d’historiens, d’anthropologues ou de philosophes – élargissent nos galaxies mentales et nous permettent de renouveler notre entrelacement avec les autres vivants.

Un ouvrage pour (re)découvrir Marcel Proust, Jean Giono, Maurice Genevoix, Béatrix Beck, Jacques Lacarrière, Andrzej Zaniewski, Jean Rolin, Olivia Rosenthal, Yves Bichet, Maryline Desbiolles, Tadeusz Konwicki, Henrietta Rose-Innes, Marie Darrieussecq, Éric Chevillard, Svetlana Alexievitch, Jacques Derrida, Jean-Christophe Bailly…

04/2021

ActuaLitté

BD tout public

Rakshassas. Le livre des démons

InsoliteCNL – Lord Urquart, un ambitieux noble anglais né dans les Indes britanniques, viole l'enceinte du monastère secret de Tsongpa dans les montagnes de l'Himalaya. Son but est simple : s'emparer du livre des démons primordiaux, les Rakshassas, pour dominer les forces de l'univers. Mais le rituel de libération des Rakshassas échappe à son contrôle, et les quatre démons primordiaux : l'obscurité, la douleur, la haine et la folie se retrouvent libérés et déclenchent la destruction de la Terre et de l'humanité. Seule la secte des anciens possède les connaissances nécessaires pour tenter d'empêcher la fin du monde. Le Pandit Urday Gopal, membre de la secte se charge alors de réunir les trois personnes capables de mener à bien cette mission. Leur succès est tout à fait improbable... tout comme leur entente !

01/2021

Articles

Aucun article n'a encore été publié dans ce dossier