Recherche

Sony Labou Tansi. Une écriture de la décomposition impériale

Rédacteurs

Dossiers

Dossier

De l'écriture à la promotion, les auteurs se professionnalisent

Mis sur pied en 2017 par la Fondation pour l’Ecrit (FPEC), le programme destiné aux auteurs en début de carrière « De l’écriture à la promotion » a pour vocation d’offrir à ces jeunes plumes un aperçu complet des métiers du livre, un réseau, des témoignages de professionnels, ainsi qu’une connaissance du milieu littéraire et de la chaîne du livre.

ActuaLitté

Dossier

La guerre de Vladimir Poutine contre l'Ukraine ou la Russie impériale

En fond historique, la place Maïdan, d’où était partie la révolution de 2014 qui avait conduit au soulèvement contre le gouvernement. Mais depuis le 24 février, la Russie de Vladimir Poutine a décidé d’une invasion du territoire ukrainien. Une force militaire en marche qui soulève l’indignation internationale et provoque des réactions de soutien partout dans le monde. Les organisations littéraires avec des mots pour armes grossissent les rangs de cette opposition.

ActuaLitté

Dossier

Le trône de fer : les livres de la saga A Song of Ice and Fire de George RR Martin

Le trône de fer est une immense saga d’héroïque fantasy qui s’inspire de la série des Rois maudits de Maurice Druon. C’est au début des années 1990 que Georges R.R. Martin commence à écrire Le trône de fer, le premier volume est publié en 1996. En 2007, la chaine de télévision HBO acquiert les droits d’adaptations. L’auteur lui-même participe à sa production et écrit le scénario d’un épisode par saison. 

ActuaLitté

Dossier

Prix des lecteurs de la ville de Lausanne 2022 : une récompense mondiale

Du 15 janvier au 15 mars 2022, les cinq romans en lice pour le Prix des lecteurs de la Ville de Lausanne 2022 vous sont offerts en lecture libre. Découvrez, lisez, votez !
 

ActuaLitté

Dossier

De l'auteur à la création : le rapport Racine, une nouvelle politique publique

141 pages de constats, d’observations, de commentaires, découlant des différentes auditions menées ces derniers mois : le rapport de Bruno Racine fait office de pavé dans la mare, lancé depuis les hauteurs de la tour Montparnasse. Et le ministre de la Culture, Franck Riester, se laisse encore quelques semaines avant de présenter les mesures qui en découleront.

ActuaLitté

Dossier

Le prix unique des frais de port du livre, une saga législative

40 ans après la loi sur le prix unique du livre, un nouveau texte législatif entend restaurer une certaine forme d'équilibre pour la vente du livre, mais cette fois sur internet. Le développement de différentes plateformes, Amazon en tête, aura en effet popularisé la gratuité — ou presque — des frais de port, au détriment des libraires indépendants. La facturation de frais de port minimaux suffira-t-elle à restaurer l'équilibre ?

Extraits

ActuaLitté

Critique littéraire

Sony Labou Tansi. Une écriture de la décomposition impériale

A partir d’une lecture critique de l’oeuvre de l’écrivain congolais Sony Labou Tansi (1947-1995), cette étude se propose d’analyser la façon dont la littérature peut tirer parti de la circulation d’énergies au sein des espaces impériaux. Si la colonisation fut bien un phénomène mondial, les différents empires ont déployé des nappes spatiales différenciées, qui n’obéissent ni au principe d’intériorité nationale, ni à celui de mise en connexion globale, mais à des dynamiques de spatialisation encore actives aujourd’hui. Le déploiement des empires coloniaux, qui a été vécu par les conquérants comme d’enthousiasmantes ouvertures d’espace, a eu comme envers l’expérience faite par les colonisés d’un effondrement de leurs lieux de vie. Le souffle de cet effondrement est une contre-énergie, un principe de décomposition, qui ne cesse de remonter de la périphérie aux centres impériaux, et dont la littérature de Sony Labou Tansi témoigne merveilleusement. La tonalité apocalyptique de son écriture, qui «invente un poste de peur dans ce vaste monde qui fout le camp», naît de l’expérience de ceux qui sont condamnés à parler depuis des lieux de relégation. C’est depuis une Afrique postcoloniale en voie de décomposition que cet auteur interpelle le monde pour le rappeler à l’espoir et au sens de l’humain.

01/2015

ActuaLitté

Critique littéraire

Sony Labou Tansi. Folies romanesques

"En Afrique subsaharienne, le fou mène une existence axiale" écrit Bessem Aloui dans l'introduction de son ouvrage. L'expression est saisissante. On pense à la diagonale entre l'Afrique et l'Europe que trace le personnage du fou dans l'Aventure ambiguë de Cheikh Hamidou Kane, ce roman paru en 1961, dont le rôle a été si déterminant dans la configuration littéraire d'un espace africain postcolonial. Le livre de Bessem Aloui explore ce paradoxe d'une folie à la fois destructrice et créative susceptible de mettre en tension, un espace, une temporalité et une écriture. Dans le combat qu'il engage au sein de son époque, Sony Labou Tansi choisit résolument le côté de la vie. Depuis son poste de peur, car la folie est chez lui étroitement associée à la peur, il interpelle un monde lancé sur une orbite de mort, pris au piège des calculs froids et rationnels qui masquent mal les volontés de puissance. Le fou est celui qui ne se laisse pas paramétrer dans un univers soumis à des mesures faussées. Bessem Aloui rend compte de la démesure de la folie qui naît dans les trous de silence de l'ordre mondial : démesure des mots, démesure du rire, démesure du corps, démesure du sens lui-même. La folie est chez Sony Labou Tansi un foyer de distorsion. Elle crée son propre centre à partir duquel doit se réagencer tout un environnement social, écologique et cosmique. Par sa démesure même, la folie nous fait signe. Elle est au coeur de la puissance d'interpellation de la littérature de Sony. Xavier Garnier.

04/2021

ActuaLitté

Critique littéraire

Sony Labou Tansi. Naissance d'un écrivain

Qui est Sony Labou Tansi ? Celui que l'on considère aujourd'hui comme l'un des plus grands auteurs africains d'expression française n'est pas né en un jour. Il lui a fallu s'imaginer, se fabriquer, se faire connaître et reconnaître par un Congo en proie aux convulsions de l'Histoire. Tout s'est décidé pour lui à la fin des années 1960, quand son goût de l'expérience créatrice s'est changé en un besoin, toujours plus impérieux, de construire son propre univers, dense et homogène. L'anonyme Marcel Ntsoni invente la figure flamboyante de Sony Labou Tansi, écrivain explosif qui, en marge de l'ordre littéraire, ne craint rien ni personne, dans son projet hyperbolique de fonder une nouvelle littérature. Entre les coups d'Etat et les fièvres révolutionnaires, le Congo a beau traverser des tempêtes, l'apprenti grand écrivain ne désarme pas. La société devient paroxystique ? A l'écriture d'aller plus loin encore en lui administrant son paroxysme à elle, jusqu'à faire voler en éclats ses normes et ses institutions. Scénarios existentiels et fictions compensatoires aident le jeune Sony à modeler son oeuvre et son identité, mais l'exposent aussi à de multiples contradictions : affirmer publiquement son statut d'écrivain et assouvir sa haine du régime au pouvoir ; s'attaquer à une France taxée de néocolonialisme et tenter d'y diffuser ses écrits ; démolir les figures d'autorité et partir en quête de conseillers, d'intercesseurs et de pères littéraires. Pour l'essentiel inédits, les premiers écrits donnent l'image d'une création débondée, véritable geyser de lave, de boue et de sang. Dans l'espace privé des manuscrits, tout peut se dire, des folies les plus intimes aux visions les plus impitoyables. Vivre l'écriture comme le seul absolu, au-delà des tabous, telle est l'expérience hors norme sur laquelle Sony Labou Tansi cherche à édifier la destinée qu'il s'est choisi : devenir écrivain, au sens radical du terme, c'est-à-dire démiurge.

01/2019

ActuaLitté

Critique littéraire

L'esthétique romanesque de Sony Labou Tansi

Peu d'ouvrages en littérature africaine d'expression française relèvent de la stylistique. Les romans de Sony se démarquent de l'ensemble des romans classiques français, en général, et des romans négro-africains, en particulier, aussi bien par leur structure que par leurs singularités linguistiques, bien qu'ils abordent généralement les mêmes thèmes : "snobisme, inconscience professionnelle, tribalisme, dépravation morale, corruption, médiocrité intellectuelle et morale, matérialisme, mégalomanie, etc." (J. Fame Ndongo) institutionnalisés par les nouveaux dirigeants de l'Afrique indépendante. Comme l'écrivait Sony Labou Tansi lui-même, "Il faut faire éclater cette langue frigide qu'est le français, lui prêter la luxuriance et le pétillement de notre tempérament tropical, les respirations haletantes de nos langues et la chaleur folle de notre moi vital". Ainsi, "L'apparition de Sony Labou Tansi avec "La vie et demie" (1979) et d'autres écrivains comme Henri Lopes avec "Le Pleurer-rire" (1982) permet de parler de "rupture", dans le champ linguistique et littéraire. Le contexte historique incite à la revendication et à plus de liberté face au dictateur, démystifié, rendu plus bouffon et ubuesque, dans un Etat, échec du placage de l'Etat d'origine européenne. D'où l'esthétique du grotesque : français créolisé, bouffonnerie d'écriture, irréalisme de certaines situations, énonciation indécise... ; autant de ruse pour communiquer au lecteur le sentiment de l'inacceptable"... (G. Ngal). L'écrivain congolais [Sony Labou Tansi] peut être désormais considéré comme le modèle de l'esthétique romanesque africaine des années 80.

09/2015

ActuaLitté

Critique littéraire

La poésie de Sony Labou Tansi. Magie et esthétique du débordement

Les recherches littéraires qui s’intéressent à Sony Labou Tansi jusqu’à présent se sont concentrées sur sa biographie, ses oeuvres théâtrales et romanesques car sa poésie n’a été publiée qu’en 2015 au CNRS éditions. Notre lecture critique combine ici non seulement des outils stylistiques propres à la littérature, mais aussi des outils que nous avons recherchés dans l’observation des arts visuels au service d’une esthétique du débordement. Nous verrons comment et pourquoi cette esthétique invite au débordement : Débordement des canons esthétiques propre à la poésie occidentale, Débordement identitaire, Débordement spirituel, Débordement politique.

02/2022

ActuaLitté

Théâtre

Qu'ils le disent, qu'elles le beuglent

Ils ont quitté Belmonta - un trou avec un semblant de vie qui puait l'anis - depuis trois ans dans de bien étranges conditions. Aujourd'hui, Nohami, son frère Zooam et son mari Mamab voguent sur l'Adamantine à bord duquel ils ont chargé armes, fortune, bagages et souvenirs. Un "boat-people" se pointe bientôt à l'horizon. Vont-ils accepter que ses centaines d'occupants montent à bord ? Et à quelles conditions ? Cette arrivée massive ne va-t-elle pas perturber leur fragile équilibre... et surtout rouvrir des plaies mal cicatrisées ?

11/2014

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté