Recherche

Georges Simenon

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Le Commissaire Maigret, figure historique de la littérature policière

Le retour du Commissaire Maigret, cette fois sous les traits de Gérard Depardieu, relance l’intérêt pour le personnage de Georges Simenon. À travers 75 romans policiers et 28 nouvelles, l’enquêteur a officié entre 1931 et 1972. Amateurs de vins — sauf le champagne — et fumeur de pipe, il aura connu bien des visages sur petit et grand écran. 

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur George R.R. Martin

Né le 20 septembre 1948 dans le New Jersey, George R. R. Martin se destinait à devenir journaliste : faute d'un emploi, il se découvre une vocation d'auteur en signant des nouvelles de science-fiction, et se fait rapidement une bonne réputation dans le milieu. Quelques-unes de ses nouvelles sont même très remarquées, comme Les Rois des sables et Le Volcryn, qui sera bientôt adapté au cinéma, et, dans les années 2010, en série télévisée. 

ActuaLitté

Dossier

Game of Thrones, des livres de George R.R. Martin à la série HBO

Né en 1948 aux États-Unis, George R.R. Martin écrit au départ pour créer de nouvelles histoires mettant en scène les super-héros Marvel, puis pour tuer le temps, alors qu'il peine à trouver un emploi dans le secteur du journalisme. Petit à petit, il devient un auteur confirmé de nouvelles de science-fiction. Après avoir commencé une carrière comme scénariste de séries télévisées, il commence, au début des années 1990, à rédiger une saga de type fantasy, intitulée A Song of Ice and Fire et traduite en français sous le titre Le Trône de Fer.

ActuaLitté

Dossier

Le trône de fer : les livres de la saga A Song of Ice and Fire de George RR Martin

Le trône de fer est une immense saga d’héroïque fantasy qui s’inspire de la série des Rois maudits de Maurice Druon. C’est au début des années 1990 que Georges R.R. Martin commence à écrire Le trône de fer, le premier volume est publié en 1996. En 2007, la chaine de télévision HBO acquiert les droits d’adaptations. L’auteur lui-même participe à sa production et écrit le scénario d’un épisode par saison. 

ActuaLitté

Dossier

Aux États-Unis, une inquiétante vague de censure de livres

Bibliothèques publiques, programmes scolaires, écoles, librairies... La censure a une longue histoire aux États-Unis, et contrevient le plus souvent au Premier Amendement de la Constitution américaine. Depuis quelque temps, une nouvelle forme d'interdiction sévit envers des livres et thèmes spécifiques — écrits par des représentants de la cause LGBTQIA+, des militants antiracistes, ou simplement envers des œuvres capitales, comme 1984 de Georges Orwell.  

ActuaLitté

Dossier

Essai littéraire : interroger le monde, en écrivain et écrivant

Il n’y a – fort heureusement – pas que la littérature dans la vie : on trouve des essais aussi. Des ouvrages qui pensent la société, s'appuyant sur les théories de la sociologie, de la philosophie, sur l'Histoire, l'ethnologie ou encore la psychanalyse, ils explorent un sujet avec une approche bien spécifique. Que serait Don Quichotte sans Lydie Salvayre pour redonner une énième vie à l'Hidalgo ?

Extraits

ActuaLitté

Critique littéraire

Georges Simenon, une sensibilité anarchiste

De toutes les déclarations de Simenon, celles qui concernent son anarchisme ont été jusqu'à présent les plus difficiles à croire. Même parmi les spécialistes du romancier, nombreux sont encore ceux qui leur réservent un accueil sceptique et méprisant. Pourtant, une lecture attentive des Dictées et de certains romans du père de Maigret incite à le prendre au sérieux lorsqu'il affirme, notamment dans ses Mémoires intimes, être resté toute sa vie durant un "anarchiste non violent". Au reste, le commentaire précis, proposé dans ce livre, de trois romans publiés en 1937 (Le Suspect), 1947 (Le Destin des Malou) et 1961 (Maigret et le voleur paresseux) montre que l'anarchisme n'a pas été pour Simenon l'objet d'une conversion tardive. En réalité, le romancier a très précocement éprouvé pour ce courant de pensée une sympathie qu'il n'a jamais reniée.

02/2019

ActuaLitté

Critique littéraire

Simenon

"Arbre à romans", comme il aimait à se définir, Simenon en a laissé près de deux cents, dont soixante-quinze consacrés aux enquêtes du commissaire Maigret, sans compter des centaines de contes et nouvelles et plusieurs ouvrages autobiographiques. Cette fécondité presque monstrueuse l'a fait considérer longtemps comme un phénomène littéraire mais qui ne relevait pas de la littérature au sens noble du terme. Tandis que, plébiscité par des millions de lecteurs, critiques et universitaires l'ignoraient et que les chapelles à la mode le méprisaient, Bernard de Fallois, le premier, osa mettre en lumière des évidences alors cachées : les "Maigret" devaient être considérés comme des romans à part entière ; Simenon n'était pas un feuilletoniste à succès mais un écrivain et des plus grands, en dépit de la répugnance du goût français à admettre une oeuvre romanesque qui ne soit ni d'un styliste ni d'un écrivain "à idées". "Il écrit comme Monsieur-Tout-le-Monde", dit un jour de lui un critique de mauvaise humeur. A quoi un autre critique répondit, non sans humour : "Ce qui est tout de même curieux, c'est qu'à part Simenon personne ne sait écrire comme Monsieur-Tout-le-Monde".

02/2003

ActuaLitté

Critique littéraire

Simenon romancier-nu

Lecteur assidu de Simenon depuis son adolescence, correspondant avec lui pendant quarante ans, Jean Jour a parcouru l'oeuvre dans tous les sens et à plusieurs reprises. Il livre ici ses réflexions personnelles sur un romancier dont l'ampleur universelle autant que la sympathie l'ont marqué à jamais. Toute sa vie, Simenon est parti à travers le monde à la recherche de ce qu'il appelait l'homme-nu, l'individu qui se défait de son masque et de sa carapace, pour apparaître enfin dans sa complexe authenticité, face à lui-même et sans défense. Pareillement, par ce reportage peu courant, à l'inverse de l'écrivain-habillé, Jean Jour a voulu découvrir le romancier-nu, celui que Simenon a toujours montré, dans sa vie autant que dans ses fictions. Empruntant au créateur de Maigret une certaine manière de composer son texte, l'auteur use des retours en arrière révélateurs, d'allusions au présent vécu et de visions explicatives sur le devenir. Ni biographie, ni essai littéraire, voici un véritable voyage à travers une vie et une oeuvre hors du commun.

06/2018

ActuaLitté

Littérature française

L'autre Simenon

Frère cadet de Georges Simenon, Christian fut élevé à ses côtés par une mère bigote qui le chérissait et traitait son aîné d'incapable. Proie idéale pour le rexisme, parti d'extrême droite fondé en Belgique par Léon Degrelle, braillard intarissable, Christian s'égara dans la collaboration et participa activement à une effroyable tuerie. De son côté, Georges menait la vie de château en Vendée. Livres à succès, femmes et films. Comment se défaire de ce frère encombrant qui allait salir sa réputation ? Christian, se sachant condamné à mort, s'engagea dans la Légion et disparut sans laisser de traces... Portrait croisé de deux êtres au destin opposé, L'autre Simenon est un roman à double face, où la mise en lumière de l'un révèle la part d'ombre de l'autre. C'est aussi le portrait d'une époque. Un tableau de faits troublant, porté par une langue implacable, qui parle du passé pour mieux dire le présent.

08/2015

ActuaLitté

Policiers

Tout Simenon. Tome 13

Au début des années 1930, Simenon est aussi journaliste. Il parcourt la France, l'Europe, l'Afrique, fait en 1935 le tour du monde, et envoie des reportages à différents journaux. Son appareil photo capte des regards, des visages, des situations, des atmosphères que l'on retrouvera dans plus d'un roman. Chacune des couvertures de cette édition de Tout Simenon est réalisée à partir d'un de ses clichés.

01/2003

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Georges et Georges

Après quelques années de vie commune, Marianne et Georges ne se supportent plus : elle regrette le Georges amoureux naïf des premiers temps, lui désire une femme plus pimentée. Grâce au docteur Galopin, spécialisé en électromagnétisme, ils vont chacun être mis en face de leur rêve. Et devront le cacher à l'autre ! Le cauchemar commence. D'un appartement parisien jusqu'à l'ambassade de Batavia, les portes claquent devant l'hystérie de six personnages qui se fuient et se poursuivent. Une comédie déjantée sous le signe de Feydeau où les quiproquos s'accumulent, entraînant surprises et fous rires. Dans une postface magistrale, Eric-Emmanuel Schmitt analyse sa passion pour l'oeuvre de Feydeau, la complexité et la rigueur mathématique extrême du dramaturge qui disait : «Lorsque la présence d'un personnage est indésirable, il faut immédiatement le faire entrer en scène.»

08/2014

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté