Recherche

Gabriela Cabezón Cámara

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Littérature étrangère

Les aventures de China Iron

Les Aventures de China Iron, c'est la relecture d'un classique de la littérature gaucho, Martin Fierro, le poème épique de José Hernandez. C'est une épopée radieuse et lu mineure, où China Iron, la femme de Martin Fierro, et Liz, partent à la conquête d'une nouvelle manière de vivre ensemble, à rebours des mythes fondateurs de nos sociétés. C'est un roman bouleversant sur la libération d'une femme, une mer-veilleuse histoire d'amour et d'aventures, un western queer et féministe. C'est enfin un appel à fonder un monde libre où les créatures s'en brasseraient avec désir et jouiraient du même amour pour les rivières, les oiseaux et les arbres. Et elles ne se sentiraient plus jamais seules.

04/2021

ActuaLitté

Littérature étrangère

Pleines de grâce

Pleines de grâce est l'histoire flamboyante de Qüity, une jeune journaliste dure à cuire de Buenos Aires, et de Cleopatra, une travestie qui, après avoir renoncé à la prostitution suite à l'apparition de la Vierge Marie, entreprend, avec une armée de putes, de trafiquants et de voleurs, de transformer son bidonville d'El Poso en une communauté autonome. Contraintes de fuir après que le pouvoir local a rasé le bidonville, Qüity et Cleo, dont elle est enceinte, racontent alors leurs aventures depuis Miami. Dans ce roman intense, Gabriela Cabezón Cámara réussit à exprimer l'épopée cachée de tant de vies anonymes qui, défiant la logique imposée par l'ordre établi, inventent de nouvelles façons de vivre, en couple, en famille et en communauté. Pleines de grâce est un opéra cumbia, drôle, violent et cru, illuminé par le personnage solaire de Cléo. Sans doute l'un des grands romans queer argentins.

03/2020

ActuaLitté

Littérature française

Caméra

Caméra, en silence, fouille le sol, gratte la terre, recueille les traces de vies incrustées dans la pierre, des résidus de cris, des agglomérats d'hommes totalement inadaptés : à mourir. La douleur ? Caméra ne veut rien en dire. Lorsqu'elle ferme les yeux le néant lui fait signe allongeant toutes les nuits les unes sur les autres. Elle comprend, Caméra, le vide aussi se nomme. Mais comment faire alors, si la langue n'est plus : qu'une arme face à sa cible ?

06/2015

ActuaLitté

BD tout public

Tamara Drewe

Avec son nez refait, ses jambes interminables, ses airs de princesse sexy, son job dans la presse de caniveau, ses aspirations à la célébrité et sa facilité à briser les cours, Tamara Drewe est l'Amazone urbaine du XXIe siècle. Son retour à la campagne, dans le village où a vécu sa mère, est un choc pour la petite communauté qui y prospère en paix. Hommes et femmes, bobos et ruraux, auteur à gros tirage, universitaire frustré, rock star au rancart, fils du pays, teenagers locales gavées de people, tous et toutes sont attirés par Tamara, dont la beauté pyromane, les liaisons dangereuses et les divagations amoureuses éveillent d'obscures passions et provoquent un enchaînement de circonstances aboutissant à une tragédie à la Posy Simmonds, c'est-à-dire à la fois poignante et absurde. Librement inspiré du roman de Thomas Hardy Loin de la foule déchaînée, un portrait à charge délicieusement cruel et ironique de l'Angleterre d'aujourd'hui.

07/2010

ActuaLitté

Policiers

Noir Caméra !

Qui se cache derrière ce fuyard qu'effraient les sirènes de police ? De quel droit ces " trop vieux " s'aiment-ils alors qu'on les préférerait morts ? Pourquoi cette prison, haut lieu de la torture, est-elle un site touristique si apprécié ? Quel terrible secret dévoilera à cette mère " cancérigène " le striptease de sa fille sur une plage ensoleillée ? Une adaptation cinématographique juteuse peut-elle combler un écrivain ? Ce recueil haletant maltraite des stars brisées par les attraits de la célébrité et des personnages ordinaires piégés par les apparences. Au fil de quatorze nouvelles, c'est un portrait très contemporain de notre époque sur laquelle règne en maître absolu l'image, télévisée, cinématographique et publicitaire, dont les illusions s'envolent à la moindre bourrasque.

10/2006

ActuaLitté

Sociologie

Caméra subjective

" Ce journal commence le jour de la Fête de la musique, dans les jardins de Matignon, et s'achève, un an plus tard, jour pour jour, le 21 juin 2002. Les élections les plus évidentes de l'histoire de la République auront été les plus invraisemblables : un été, un automne, un hiver, un printemps pour secouer la France plus qu'elle ne l'avait été depuis bien longtemps. The making of a President : une folle histoire où les personnages se croisent, se choquent, se détruisent, se construisent. Avec les Français pour spectateurs, pour acteurs aussi, de ce film où chacun s'est fourvoyé, où tous se sont mépris, au scénario duquel personne n'a rien compris. J'ai eu envie de tenir un stylo comme on tiendrait une caméra, pour raconter le roman vrai de cette campagne. Je l'ai fait avec des sentiments mêlés : l'intérêt et la curiosité pour les hommes et les femmes qui traversent ce récit ; l'enthousiasme (un peu), le plaisir (souvent), le dégoût (parfois), l'ironie (le gilet de sauvetage des émotifs). Il reste un bouquet d'images, quelques croquis qui prennent d'autant plus de relief que la messe a été dite. Je vous propose de refaire le voyage à travers mon regard, de remonter le temps en "caméra subjective". Il était une fois, dans une autre galaxie, un Président et un Premier ministre qui ne s'aimaient pas... " A.S.

03/2003

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté