Recherche

Cristina Sitja Rubio, Cristobal Leon

Rédacteurs

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

Etranges créatures

Nouvelle édition en petit format, de cet album très aimé, paru la première fois en 2013. Comment sensibiliser de tout jeunes lecteurs à des questions importantes du monde actuel sans faire de discours ni développer des explications ? Tel est le défi que relève magnifiquement ce livre pour les enfants grâce à un graphisme et un scénario vivants, simples, efficaces. L'histoire touche à la fois à des problèmes de justice et de respect de l'environnement, en faisant comprendre que le milieu naturel où nous vivons ne peut être harmonieux qu'en accordant de l'attention à tout ce qui constitue le monde, sans établir de hiérarchie entre la flore, les espèces animales et l'espèce humaine. Le point de vue adopté pour raconter les événements est celui d'un groupe d'animaux habitant une forêt, qui sont témoins de la disparition de leurs "maisons", c'est-à-dire des arbres à l'abri desquels ils logent et qui leur fournissent leur nourriture. Ayant mené leur enquête, ils découvrent que ce sont d'étranges créatures - des hommes, donc - qui ont commis ce vol et débité en tronçons leur habitat. Dès lors, l'enjeu devient, pour les victimes, non seulement d'obtenir réparation, mais surtout de faire évoluer la situation. Et s'il est possible d'entrevoir une chance de résolution des conflits, c'est parce que les "adversaires" ont des intérêts communs à défendre, et donc qu'ils ont les uns et les autres tout à gagner à sortir d'une vision du monde centrée sur eux-mêmes.

01/2019

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

Un coup de main

Pour leurs amis, Manuel et Monelle font des pieds et des mains toute la journée. Ils auraient bien besoin d'un coup de main, mais à qui le demander ? Un livre à mettre entre toutes les mains !

02/2018

ActuaLitté

Littérature française

Cristina

"Sainte, enluminée d'un lilas, Maman pique un baiser dans l'échancrure d'une chemise, en fait voler les manches. A nos pieds, les corolles, pressées les unes aux autres, grenues, glacées, font étinceler, autour de pétales en plein ciel, la fraîcheur du couchant. Rives rassérénées d'orage, d'un pourpre achevé. Sur de petits étangs, des champs de nymphéas, lis, nénufars, filent où les prend le courant. Les carillons sonnent l'heure du goûter. Pointes, tiges effrangées du soleil reparu. Maman, criblée de lunes d'eau, en auvent à la pluie, croque un gâteau. Dans ses poches : cigares au miel, à l'amande concassée - éclats d'Orient. Un liseron de lumière court. Les lotus en peau d'ange se creusent. A la dérive, rougis comme des sexes, des nélombos au coeur écrevisse ; plus avant, jaunets en guirlandes dénouées, pâmoison des plantes." On n'explique pas la douleur. Ne raconte ni l'enfance, ni l'adolescence, ni la jeunesse, ni la vie que le sang teinte d'émois parfois tumultueux et que le seringa, le lilas ou les grappes de fruits mûrs parfument comme s'ils s'épanouissaient à l'orée même des songes. C'est là. Cela naît par bouffées, chaque séquence du livre ravivant les souvenirs de l'auteure qui, sachant que l'on ne sépare pas le sentiment de sa gangue charnelle, ressent jusqu'à les désirer plus intensément encore les instants où, dans la langue, au sein des mots et des gestes quotidiens, tout tremble, tout vacille. (Lionel Bourg)

02/2020

ActuaLitté

Littérature française

Cristobal

Amandine est une jeune fille qui n'ose ni manifester ses sentiments ni les dire au jeune homme qu'elle aime : Cristobal. Un jour et par hasard, elle le découvre en plein ébat sexuel dans la cour du lycée. Perturbée par ce qu'elle a vu, elle décide de l'oublier, mais en vain. Elle le perd de vue pendant les études supérieures puis épouse Jules, un ancien copain de classe, gentil, aimant et désinvolte, qui lui, est fou d'elle. Ils fondent une heureuse famille jusqu'à l'accident, suivi du deuil et de la dépression qui vont changer la donne du bonheur. Un jour, elle apprend qu'elle va devoir travailler dans la même entreprise que Cristobal. Elle l'aime toujours autant et elle renoue avec les mêmes sentiments qu'elle éprouvait à l'époque. Cela frise même la maladie. Maladie d'amour. Cet amour non avoué ressurgit comme une douloureuse claque avec laquelle elle va devoir faire, de façon pas très harmonieuse mais tout de même parfois amusante, jusqu'à s'en libérer.

07/2021

ActuaLitté

12 ans et +

Cristobal Balenciaga

En ce mois de juillet 1906, tout est calme dans le petit village espagnol de Getaria. Le jeune Cristobal s'ennuie. Mais grâce à la marquise de Casa Torres, il va vivre des semaines qui vont bouleverser sa vie. Ce roman retrace l'enfance du "maître des couturiers", Cristobal Balenciaga, qui domina la mode des années cinquante et soixante. Il est suivi d'une biographie et d'un abécédaire illustré, pour retracer en images son style élégant et épuré.

10/2017

ActuaLitté

Littérature étrangère

Pristina

Albert Drilling est un officier spécial du gouvernement du royaume des Pays-Bas. Fonctionnaire zélé, il se voit confier une mission particulière : s'assurer que les demandeurs d'asile retournent dans leur pays d'origine lorsque toutes les procédures légales d'accueil ont été épuisées. Ceci avec le minimum de désagréments pour son ministre de tutelle. C'est la raison pour laquelle il est envoyé sur une île située au large de la côte nord de la Hollande, pour rechercher une migrante demeurée illégalement sur le territoire après que le centre de détention local ait été fermé. La seule information qu'il ait en sa possession pour la retrouver est son nom : Irin Past. Réfugiée sur cette île, la jeune femme s'est parfaitement intégrée. Les habitants eux-mêmes se sont pris d'affection pour elle. Le capitaine du ferry, le maire ainsi que le plus grand entrepreneur de l'île se considèrent comme ses amis. Mais l'exemplarité de ce parcours ne détourne pas Albert de sa mission première. Une forme de fierté professionnelle le pousse néanmoins à vouloir rechercher l'environnement le plus sûr, le plus accueillant pour les demandeurs d'asile renvoyés dans leur pays d'origine. Dans le cas d'Irin, il s'agit de savoir d'où elle vient réellement. Car si son père lui a toujours assuré qu'elle avait des origines égyptiennes, il semble que cette croyance soit le pur produit de son imagination... Albert se rend pourtant au Caire, à la recherche de la maison où elle serait née. A son arrivée, il se trouve plongé dans les évènements du Printemps arabe. Il observe tout cela avec autant de distance que possible mais ne ressort pas indemne de cette expérience chaotique. Poursuivant son enquête, il finit par découvrir que les véritables racines familiales d'Irin sont à chercher du côté de la capitale du Kosovo, Pristina - son pénom en étant l'anagramme. Pour Albert, c'est un motif suffisant pour exiger qu'Irin soit renvoyée dans cette ville. Découragés, Irin et ses amis renoncent à toute tentative de résistance. A moins que, contre toute attente, les lois et les régulations gouvernementales puissent malgré tout offrir une issue. Dans ce roman, impeccablement structuré, Toine Heijmans propose une réflexion passionnante sur le mystère des origines, la solitude de celui qui cherche un asile. Par contraste, il décrit la rigidité d'un système juridique extrêmement clinique qui se fait passer pour humain.

01/2016

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté