Recherche

Thierry Servillat

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Thierry

"En écrivant ces deux textes et en les proposant dans un ordre de lecture aléatoire, j'ai cherché à illustrer ce qu'à mon sens le nom propre d'un autre comprend du nom commun du monde et inversement, ou encore, tenté de montrer que c'est sur un tel nom que s'épanouit en première instance et se referme en bout de course, sans pour autant qu'il le contienne cependant qu'il en esquisse chaque fois, dans son déploiement, une forme dynamique - selon laquelle il semblerait aller d'une origine à une fin -, ce que nous évoquons, consciemment ou non et à des degrés divers de clarté et de distinction, lorsque nous invoquons, en y prêtant plus ou moins d'attention, en paroles ou en pensée, le monde".

05/2006

ActuaLitté

Critique littéraire

Thierry Maulnier

Né en 1909, élève de l'Ecole Normale Supérieure avec Robert Brasillach, Simone Weil et Georges Pompidou, Thierry Maulnier meurt en 1988, académicien et grand éditorialiste au Figaro. Disciple de Charles Maurras, engagé à l'Action française, il traverse les années trente ivre de connaissance, à la découverte de Malraux, Aragon, Breton, et adule Dostoïevski et Sophocle. C'est en jeune nationaliste irrigué par des préoccupations sociales et économiques qu'il participe aux manifestations de 1934. Alarmé très tôt par la montée du nazisme, refusant tout embrigadement, il ne s'abîme pas comme tant d'autres dans la collaboration. Son talent de polémiste se réveille plus tard, après la Guerre, dans le combat intellectuel mené contre le communisme et Jean-Paul Sartre. Il crée alors avec François Mauriac, La Revue de la Table ronde. Critique littéraire, homme de théâtre, moraliste et journaliste, Thierry Maulnier demeure, à la manière de Raymond Aron, la parfaite illustration, dans une certaine tradition de la droite française, d'une conscience libre et brillante, celle qui sait si bien saisir les battements de coeur d'une époque. Sa silhouette déglinguée de funambule a marqué les mémoires mais sa pensée et son oeuvre (sur la poésie du XVIe, Racine et Nietzsche) est largement oubliée : peu habile à se faire valoir, enclin à la paresse des surdoués et d'une nonchalance fiévreuse, Thierry Maulnier est également un grand esprit marqué par l'obsession métaphysique à l'ironie clairvoyante, oscillant toujours entre canular et tragédie.

04/2013

ActuaLitté

Décoration

Thierry Mugler

Livre accompagnant l'exposition présentée au musée des Arts décoratifs à Paris du 2 juin 2021 au 9 janvier 2022

09/2021

ActuaLitté

Psychologie, psychanalyse

Transes N° 10, janvier 2020 : J'hallucine

Transes n° 10 - J'hallucineLe dixième numéro de Transes - revue consacrée à la thématique de l'hypnose dans toute sa dimension à la fois médicale et paramédicale, mais aussi culturelle -, s'intéresse notamment à l'approfondissement de la notion du J'hallucine ! dans un dossier central de cinq articles sous les plumes de Nicolas Gouin, Daniel Goldschmidt, Patrick Bellet, Pascal Vesproumis et Noufissa Ouazzani. Le numéro, en plus de son dossier, propose au lecteur une nouvelle formule à travers un sommaire retravaillé pour un accès facilité aux différents contenus, en trois grandes parties : Pratiques et formations - Présentation d'outils, de techniques, d'expériences Dossier central - Consacré à "J'hallucine " Ouvertures - Des contenus pour explorer, sortir du cadre La revue s'adresse à la fois aux professionnels de santé (professions médicales et paramédicales, thérapies complémentaires) mais aussi à tout lecteur intéressé par l'hypnose, ses applications et son actualité.

01/2020

ActuaLitté

Psychologie, psychanalyse

Transes N° 13, novembre 2020 : Hypnose, spiritualité et soin

La Revue de l'hypnose et de la santé (n° 13) Dans ce numéro, les "ateliers pratiques" forment une partie importante qui décline sous des angles variés plusieurs techniques hypnothérapeutiques. Elles sont suivies de trois articles cliniques, où les praticiens partagent avec vous leur expérience concrète en hypnose. Enfin, la rubrique scientifique, indispensable, est désormais centrée sur ce qui peut modifier nos pratiques en hypnose. Toujours central, mais plus resserré autour de deux points de vue différents, un dossier qui, dans ce numéro, porte sur les relations entre l'hypnose et la spiritualité. Ce n'est pas un hasard si ce sont deux contributions qui nous viennent d'autres cultures : Alejandra Diaz, proche de Roxanna Erickson Klein, elle est costaricaine et vit à Dallas. Mauricio Neubern, quant à lui, est professeur de psychologie à Brasilia. "Ouvertures", nous parle de comment s'asseoir pour méditer zen, puis nous présente un grand auteur français du XIXe siècle, Joseph-Pierre Durand de Gros, alias le Dr Phillips, et se termine par "Malices et légèretés", une nouvelle rubrique que nous vous laissons découvrir... Enfin, pour les collectionneurs, un abécédaire de l'hypnose est concocté par Gérard Ostermann. Au-delà de la forme, nous avons choisi de recentrer le fond de la revue pour mieux la consacrer aux pratiques de l'hypnose. Cette nouvelle formule, plus opérationnelle vous accompagnera au quotidien dans la prise en charge de vos patients. Ce numéro vous a plu ? Abonnez-vous !

11/2020

ActuaLitté

Psychologie, psychanalyse

La Revue de l'hypnose et de la santé N° 14, janvier 2021

La Revue de l'hypnose et de la santé (n° 14) Quand vous aurez ce nouveau numéro de la Revue de l'hypnose et de la santé, peut-être serons-nous à la fin de cette pandémie historique (mais y a-t-il des pandémies non historiques ? ), peut-être que non. Qu'est-ce que cette pandémie va changer de notre monde ? Nous ne le savons pas. Pas encore. Pour le moins, nous avons à prendre du recul sur ce qui s'est passé. Ainsi, les autrices du dossier se proposent de revenir sur ses débuts, sur ce qui s'est mis en place très vite, puis progressivement, avec la place très particulière que l'hypnose a prise depuis. Notre pratique va-t-elle changer ? Nous lançons la réflexion. D'une manière ou d'une autre, "réenchanter la relation médecin patient" est et reste une nécessité absolue. Nicolas Perret, médecin généraliste, vous propose ses réflexions, concrètes, sur le sujet. Les hypnothérapeutes découvriront les propositions "pas à pas" du psychiatre Jacques Guinard pour optimiser la méthode de double dissociation dans la thérapie des traumas. D'une grande utilité par les temps qui courent ! Tous les lecteurs pourront apprécier le style imagé ericksonien de l'article de Jean-Claude Lavaud à propos d'une certaine histoire de démarrage, trouble sexuel masculin. Des excursions qui font du bien vous sont proposées : celle de Pierre Bouillon pour "Retrouver l'audace de notre enfance" ; la pratique du Miksang, technique de photo contemplative japonaise, et la question de l'âme avec une interview d'Oleg Poliakov. Et puis, vous découvrirez un nouveau Freud, défenseur de l'hypnose, avec l'article étonnant, voire "provocatif" , d'Antoine Bioy. Vous y tenez, et nous y tenons avec vous, une partie importante de la revue est consacrée aux ateliers cliniques, aux techniques hypnotiques et autohypnotiques, au travail thérapeutique, aux échos de ce que la recherche scientifique nous apprend de l'hypnose. En dégustation finale, dans son abécédaire, Gérard Ostermann nous propose la lettre S comme "Suggestion" . A lire d'une traite ou en commençant par la fin, le milieu, ou au hasard... Thierry Servillat

01/2021

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté