Recherche

Thierry Morati

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Thierry

"En écrivant ces deux textes et en les proposant dans un ordre de lecture aléatoire, j'ai cherché à illustrer ce qu'à mon sens le nom propre d'un autre comprend du nom commun du monde et inversement, ou encore, tenté de montrer que c'est sur un tel nom que s'épanouit en première instance et se referme en bout de course, sans pour autant qu'il le contienne cependant qu'il en esquisse chaque fois, dans son déploiement, une forme dynamique - selon laquelle il semblerait aller d'une origine à une fin -, ce que nous évoquons, consciemment ou non et à des degrés divers de clarté et de distinction, lorsque nous invoquons, en y prêtant plus ou moins d'attention, en paroles ou en pensée, le monde".

05/2006

ActuaLitté

Critique littéraire

Thierry Maulnier

Né en 1909, élève de l'Ecole Normale Supérieure avec Robert Brasillach, Simone Weil et Georges Pompidou, Thierry Maulnier meurt en 1988, académicien et grand éditorialiste au Figaro. Disciple de Charles Maurras, engagé à l'Action française, il traverse les années trente ivre de connaissance, à la découverte de Malraux, Aragon, Breton, et adule Dostoïevski et Sophocle. C'est en jeune nationaliste irrigué par des préoccupations sociales et économiques qu'il participe aux manifestations de 1934. Alarmé très tôt par la montée du nazisme, refusant tout embrigadement, il ne s'abîme pas comme tant d'autres dans la collaboration. Son talent de polémiste se réveille plus tard, après la Guerre, dans le combat intellectuel mené contre le communisme et Jean-Paul Sartre. Il crée alors avec François Mauriac, La Revue de la Table ronde. Critique littéraire, homme de théâtre, moraliste et journaliste, Thierry Maulnier demeure, à la manière de Raymond Aron, la parfaite illustration, dans une certaine tradition de la droite française, d'une conscience libre et brillante, celle qui sait si bien saisir les battements de coeur d'une époque. Sa silhouette déglinguée de funambule a marqué les mémoires mais sa pensée et son oeuvre (sur la poésie du XVIe, Racine et Nietzsche) est largement oubliée : peu habile à se faire valoir, enclin à la paresse des surdoués et d'une nonchalance fiévreuse, Thierry Maulnier est également un grand esprit marqué par l'obsession métaphysique à l'ironie clairvoyante, oscillant toujours entre canular et tragédie.

04/2013

ActuaLitté

Décoration

Thierry Mugler

Livre accompagnant l'exposition présentée au musée des Arts décoratifs à Paris du 2 juin 2021 au 9 janvier 2022

09/2021

ActuaLitté

Critique littéraire

L'éducation sentimentale, roman historique?

L'Education sentimentale de Gustave Flaubert, se déroule sur fond d'émeutes qui vont participer à la montée de la Révolution de 1948, avec ses témoignages extrêmes : "Un jour - à quinze ans - dans la rue Transnonain, devant la boutique d'un épicier, il avait vu des soldats la baïonnette rouge de sang, avec des cheveux collés à la crosse de leur fusil. . ". Ainsi, quand on aborde ce texte sous l'angle de l'historicité, des questions se posent nécessairement : Le rêve chez Gustave Flaubert mène-t-il au réel ? L'absence de rêve de l'humanité ramène-t-elle le réel vers le chaos ? Nous allons tenter d'y répondre tout en utilisant également l'histoire du passé pour mieux appréhender l'histoire du présent.

10/2020

ActuaLitté

Littérature française

La porte du retour

Palo vient de perdre sa mère. Depuis il ressent sa vie comme un cauchemar éveillé. Il a le sentiment d'être cloué au sol par cette insupportable réalité. Un soir, il va retrouver ses amis dans un petit bar où il a l'habitude d'aller. Il leur raconte alors son désarroi et sa peine immense. Mais, peu à peu, son esprit s'échappe et il se laisse envahir par un rêve, ancien, qu'il finit même par leur dévoiler totalement : parcourir le désert algérien en camion. Manu, un client du bar, un ancien de la guerre d'Algérie, (1954-1962) s'engage dans le rêve de Palo. Et c'est à partir de ce moment-là que l'aventure prend son envol. En effet l'évocation de ce rêve emporte tout sur son passage, ses amis bien sûr, mais également tous les clients du bar.... Le vent des sables souffle sur les visages des histoires reconstituées. Tout un passé poussé par le sirocco, ressurgit au présent, dans sa cruelle authenticité. Ils se retrouvent tous en Algérie, à l'époque de la guerre, dans le déroulement de son histoire, mais de celle aussi de l'amour entre une belle rebelle et un jeune soldat français...

04/2020

ActuaLitté

Littérature française

Mon corps m'échappe... Mais mon âme le rattrape

Lorsqu'il apprend qu'il est atteint d'une sclérose en plaques, l'auteur découvre en lui la présence de divers personnages, qui sont en fait les différentes facettes de son " soi ". " Ton corps t'échappe... t'es-tu demandé pourquoi ? " est la question cruciale qui torture sa réflexion. Il va y répondre. Mais pas en un seul mot. Il va écrire un livre sur lui, sans artifices, pour s'expliquer ; il va jouer le vrai sans concession, en totale liberté. Les poussées de la maladie deviennent des personnages très éclectiques qui s'interrogent, s'interpellent, s'agressent, se déchirent, tous sortant du miroir de sa salle de bains quand il se rase de bon matin. Une descente au plus profond de l'humain, dans ses incohérences lucides et ses difficultés à traverser la nuit noire de son désespoir. Mais dans ce voyage intérieur, " ses personnages " vont l'aider à découvrir qui il est et à comprendre son parcours de vie, labouré par les chocs émotionnels qu'il a subis. La route n'est pas facile. Mais la lumière ne serait-elle pas au bout du chemin ?

06/2018

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté