Recherche

Taleb Alrefai

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Littérature étrangère

Ici même

Mêlant fiction et réalité, Taleb Alrefai met en scène son propre personnage, témoin d'une histoire d'amour malheureuse. Lui-même, sa femme et sa fille, ses faits et gestes au ministère koweïtien de l'Information où il travaille, ses soucis de santé ou encore son addiction à Twitter se fondent dans la trame du récit de Kawthar, l'héroïne de son roman. Appartenant à une grande famille chiite, riche, cultivée et plutôt libérale, Kawthar est comptable dans une banque internationale. A vingt-sept ans, elle tombe amoureuse d'un homme marié, père de trois enfants, et qui a de surcroît le tort d'être sunnite. Sa relation à sa famille, y compris à son père tant admiré, ne cesse alors de se détériorer, si bien qu'elle finit par décider, en contrevenant aux traditions sociales les plus inviolables, de quitter la maison familiale. Mais pourra-t-elle désormais, "ici même", au Koweït, s'assumer en femme indépendante et libre ?

01/2016

ActuaLitté

Littérature étrangère

Al-Najdi le marin

Le 19 février 1979, le bateau de pêche d'un légendaire navigateur koweïtien, Mi al-Najdi, disparaît dans les flots déchaînés du golfe Arabo-Persique. Ce roman court et mélancolique retrace heure par heure, en combinant réalité et fiction, l'ultime aventure du vieux marin. Naviguant entre présent et passé, il nous conte la vie d'Al-Najdi depuis son enfance, mais aussi, à travers elle, par touches successives, la relation intime, irrémédiablement révolue, des Koweïtiens avec la mer. Le regard d'Al-Najdi enfant, embarqué à quatorze ans sur un boutre, nous fait découvrir l'éprouvant travail des plongeurs durant la saison de la pêche aux huîtres perlières, alors que les méditations nostalgiques du marin de soixante-dix ans nous révèlent les changements qui ont affecté la société et le paysage koweïtiens depuis le début de l'exploitation du pétrole dans les années 1950. Biographie romancée, genre fort peu fréquenté en littérature arabe, Al-Najdi k marin est aussi l'un des très rares textes à aborder les gens de mer. Le grand mérite de Taleb Alrefai est d'avoir subtilement campé ces derniers en dignes descendants de l'intrépide Sindbad.

02/2020

ActuaLitté

Littérature étrangère

L'ombre du soleil

Hilmi vit sous le toit de ses parents avec son épouse dans une bourgade de la Haute-Egypte. Son maigre salaire de professeur d'arabe ne lui offre nulle perspective d'évolution ni d'indépendance. Alors, comme des milliers de jeunes diplômés condamnés à une vie misérable, il décide d'émigrer au Koweït. Une fois sur place, il ne voit de l'Eldorado dépeint par son passeur que les quatre murs de la chambre insalubre qu'il partage avec deux congénères, et subit les tracasseries d'une administration corrompue. Au terme de nombreuses et lassantes démarches, endetté et exténué, il finit par obtenir sa carte d'identité civile, ce qui lui permet de postuler à un emploi de simple ouvrier sur le chantier de construction que dirige un certain Taleb Alrefai, connu aussi comme romancier. Mais Hilmi n'est pas au bout de ses peines. Il est aussitôt pris dans les filets d'une sordide affaire de moeurs, suivie d'une autre encore plus invraisemblable...

03/2018

ActuaLitté

Littérature française

Hâpy. Histoire d'un transgenre koweïtien

Rayyane est une adolescente koweïtienne née avec une déformation de ses organes sexuels, d'origine génétique, et qui vit depuis l'enfance avec le sentiment confus d'être un garçon.

04/2022

ActuaLitté

Littérature française

Tâleb

Fils d'Ismaël le luthier de Kharâbât, Hâfiz passe son enfance dans les bazars de Peshawar où les siens ont pu reconstruire leur existence, après l'humiliation du départ de Kaboul puis la précarité de la vie dans un camp de réfugiés. Il y a là l'oncle Kamal le contrebandier, la tante Faitana dont la voix se perdit un jour dans les plis de sa robe, le dolent Abdur aux manières de fille et toute la bande des garçons du quartier. Il y a enfin Leylâ, la soeur chérie, contre laquelle il se blottit et qui pour lui convertit la nuit en lumière. Le parcours de Hâfiz bifurque le jour où il passe les portes de la madrassa. Pendant plusieurs années, il s'y imprègne de la parole de Dieu qui féconde la terre, se prend d'amour pour le Prophète et finit par entendre l'appel du Jihad qui tire les Croyants dans les chemins de Dieu et leur épargne la punition du tombeau. Et c'est en Tâleb qu'il entre dans Kaboul assujettie à l'ordre islamique.

08/2002

ActuaLitté

Littérature française

Fairy Tale

Fairy Tale, c'est ce qu'il reste de l'amour après la conception des enfants et la répartition des tâches. "Et l'autre enculé là... Mouret... Avec son avertissement de merde... Il croit qu'on est à l'école le gars. Il croit qu'il peut arrêter de payer nos heures sup comme ça. Il a vu ça où lui ? Je pensais pas que je dirais ça un jour mais Frédéric il me manque finalement. C'est qui Frédéric ? Frédéric... Mon ancien chef... Je m'appelle Coralie au fait. Je suis la mère de tes gosses. Tu sais, la chatte que tu remplis quand t'es au calme chez toi". Fairy Tale, c'est ce qu'il reste de Coralie.

03/2017

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté