Recherche

Nicolas Gogol

Rédacteurs

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Littérature étrangère

Nicolas Gogol Nouvelles complètes

Les Nouvelles ukrainiennes : Préface de Michel Aucouturier ; Les Veillées du hameau I : Avant-propos; La Foire de Sorotchintsy ; La Nuit de la Saint-Jean; Une Nuit de mai ou la Noyée; La Dépêche disparue • Les Veillées du hameau Il : Avant-propos; La Nuit de Noël ; Une Terrible Vengeance ; Ivan Fiodorovitch Chponka et sa tante; Le Terrain ensorcelé • Mirgorod : Un Ménage d'autrefois ; Taras Boulba ; Vii ; La Brouille des deux Ivan* Les Nouvelles pétersbourgeoises: Préface de Georges Nivat; La Perspective Nevski; Le Nez; Le Portrait (1 re version); Le Portrait(2e version); Le Manteau; La Calèche; Le Journal d'un fou • Les Nouvelles romaines : Préface de Michel Niqueux; Rome; Les Nuits de la villa• Dossier, Autour de Gogol: Aperçus sur la Petite-Russie, par Leroy-Beaulieu, Armand Sylvestre • Saint-Pétersbourg, par Gogol, Pouchkine, Custine, Balzac, Gautier, Dostoïevski • Le tchin, par Custine, Leroy-Beaulieu • Gogol et ses contemporains, par Pouchkine, Biélinski, Sainte-Beuve, Herzen, Mérimée • Jugements et interprétations, par de Vogüé, Barbey d'Aurevilly, Trotski, Merejkowski, Blok, Tynianov, Evdokimov, Nabokov, Siniavski • Postérité de Gogol au xxe siècle, par Biély, Boulgakov, Kafka.

01/2010

ActuaLitté

Critique littéraire

Nicolas Gogol, Taras Boulba et l'Ukraine

Le présent volume rassemble les interventions faites au colloque "Gogol, Taras Boulba et l'Ukraine", organisé le 1er juin 2007, à l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) à Paris. Imaginé à l'occasion du 165e anniversaire de la parution de Taras Boulba, il a porté sur l'oeuvre, son auteur et son contexte. Il s'agissait à la fois de revisiter le célèbre roman de différents points de vue – littéraire, historique, linguistique, idéologique –, et de se pencher sur les rapports complexes entretenus par Gogol avec son Ukraine natale, les langues russe et ukrainienne, l'interprétation du passé cosaque, etc.

03/2016

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Le Gogol

Un pauvre gosse, ce Patrick surnommé le " Gogol " - parce que débile présumé ? Tout le laisse croire, il est laid, il sent mauvais et on le dit martyrisé. Mais ce faux débile est supérieurement malin... L'occasion pour Daniel Zimmermann de transplanter les grands mythes dans la banlieue. Violent, cruel, ce texte est aussi la belle et naïve histoire d'un amour hors du commun.

06/2012

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Le nez

Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'envoyez-vous cette calamité ? [...] Sans nez, un homme n'est plus un homme. [...] Si encore je l'avais perdu en duel, ou à la guerre, ou par ma faute ! Hélas non ! Il a disparu comme cela, sans rime ni raison... Non, reprit-il après quelques instants de silence, c'est inconcevable.

12/2014

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Le nez; Le manteau

Dans Folioplus classiques, le texte intégral, enrichi d'une lecture d'image, écho pictural de l'œuvre, est suivi de sa mise en perspective organisée en six points : Vie littéraire : De Pouchkine au réalisme ; L'écrivain à sa table de travail : La vie des nouvelles ; Groupement de textes thématique : Malaise dans la culture ; Groupement de textes stylistique : L'apparition et la vengeance ; Chronologie : Nicolas Gogol et son temps ; Fiche : Des pistes pour rendre compte de sa lecture.

04/2010

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Tarass Boulba

Récit historique, épopée et extraordinaire roman d'aventures tout à la fois, Tarass Boulba est l'oeuvre de Gogol la plus lue et la plus souvent traduite. Véritable plongée au coeur de l'Ukraine du XVIIe siècle, ce roman retrace, à travers l'histoire d'un chef cosaque haut en couleur et de ses deux fils, le destin d'une communauté en lutte, d'un côté, contre l'occupation polonaise, et, de l'autre, contre les agressions tatares. Par-delà les expéditions guerrières, les chevauchées dans la steppe et le récit des séjours au camp - cette étrange république où l'on festoie autant que l'on s'entraîne -, le romancier met en scène une idylle interdite, celle qui unit le fils cadet de Tarass Boulba à une jeune Polonaise... Nul mieux que Gogol n'a su faire jaillir avec tant d'acuité l'éclat de ce " siècle à demi sauvage", ainsi que l'a noté Henri Troyat : "Malgré l'horreur de ce drame, tout éclaboussé de sang, une sorte d'optimisme s'en dégage. [...] La robuste santé des protagonistes, la simplicité de leurs passions, la grandeur homérique de leurs exploits, la beauté des paysages qu'ils traversent, tout cela, mystérieusement, réconforte le lecteur [...]. Au vrai, Tarass Boulba est un roman écrit par un peintre.

01/2009

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté