Recherche

Jacky Rigaux

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Vins, alcools, boissons

Gevrey-Chambertin joyau des climats de bourgogne

Vignoble d'excellence, Gevrey-Chambertin est sans doute celui qui rassemble toutes les vertus qui font les grands terroirs. La diversité d'expression poussée à son comble, révélée dans la typicité de ses crus, en fait l'ambassadeur du discours actuel qui revendique la cause des terroirs, en ces temps où l'on voudrait nous imposer des impératifs de technologie simplificatrice et de rentabilité. Découvrez dans cette nouvelle édition, comment Gaulois, Gallo-romains, Burgondes et moines-vignerons dessinèrent, grâce au labeur des vignerons de Gevrey-Chambertin, les contours de cette mosaïque de "climats". Familiarisez-vous avec les caractéristiques du terroir de Gevrey-Chambertin et imprégnez-vous de la connaissance de ces nombreux lieux-dits dont chaque vin est unique. Avec ses 600 hectares, Gevrey-Chambertin est le plus grand finage de la Côte, le plus titré avec ses 9 Grands Crus et 27 Premiers Crus dont le plus célèbre d'entre eux le Clos Saint Jacques, c'est là que se niche le doyen des crus bourguignons, le fameux Clos de Bèze. Complétant les textes de l'auteur, les cartes établies par Françoise Vannier et Emmanuel Chevigny et les coupes géographiques de Michel Campy en font un précieux guide. Prélude à une visite, les photographies de Christian Bon sont une invitation à découvrir où à mieux connaître le beau vignoble de Gevrey-Chambertin !

01/2020

ActuaLitté

Vins, alcools, boissons

Ode aux grands vins de Bourgogne. Henri Jayer, viticulteur à Vosne-Romanée

Immense vigneron qui a marqué la viticulture bourguignonne, Henri Jayer (1922-2006) a été un pionnier en matière de viticulture durable. Dès ses débuts, il s'est familiarisé avec exigence au travail de la vigne dans le respect de la nature. "Tout commence à la vigne" est aujourd'hui le credo de toutes les viticultures de terroir. Dégustateur remarquable, initié par René Engel à goûter les vins de tous les grands vignobles, il était convaincu que l'identité de la Bourgogne résidait dans la spécificité géo-sensorielle de ses climats. Cet ouvrage de Jacky Rigaux, publié pour la première fois en 1997 aux éditions de l'Armançon, a gardé toute sa pertinence et c'est bien d'une Ode aux grands vins de Bourgogne dont il s'agit dans ce livre exceptionnel.

01/2019

ActuaLitté

Vins, alcools, boissons

Le climat, le vigneron et le gourmet

Jacky Rigaux, défenseur inconditionnel des terroirs, revient sur la notion de " climat " qu'il définit comme " des parcelles soigneusement délimitées capables d'enfanter chacune un vin à la personnalité différente ". Aubert de Villaine, pour qui le " climat " est " une alchimie entre un lieu, une nature, des hommes et des siècles ", apporte une contribution précieuse à cet ouvrage. Les paroles de vignerons qui l'émaillent sont toutes en harmonie avec celle de Dominique Lafon : " Il est important de se demander si ce qu'il y a dans le verre est en accord avec l'endroit d'où vient le vin ? "

01/2019

ActuaLitté

Vins, alcools, boissons

Cent ans de millésimes en Bourgogne 1917-2017

Cette quatrième édition, enrichie de nouvelles années et de commentaires de dégustations, s'adresse à tous. dégustateurs avertis, amateurs gourmands ou passionnés de dégustation géo-sensorielle. Au fil des pages, les millésimes bourguignons se dévoilent avec simplicité dans leur singularité et leur potentiel de garde pour les plus grands. Les vins de Bourgogne tiennent leur originalité et leur hiérarchie du terroir dont ils sont nés, mais leur qualité est aussi intimement liée au climat de l'année et au travail du vigneron. Jacky Rigaux. chantre des terroirs de Bourgogne, avec la mémoire complice d'Henri Jayer et la fréquentation des fabuleuses collections des grands vins de la Maison Bouchard Père et Fils et du Domaine de la Romanée-Conti, nous conte la saga enchanteresse des climats et de cents ans de millésimes en Bourgogne.

01/2018

ActuaLitté

Vins, alcools, boissons

Le réveil de la côte dijonnaise

Il ne reste aujourd'hui qu'une trentaine d'hectares des vignobles du Dijonnais, jadis dénommé "Dijonnois", alors que ce dernier en comptait plusieurs centaines du Moyen Age à la fin du XVIIe siècle, en incluant des plantations sur Daix, Talant, Saint-Apollinaire ou Fontaine. Ces vins étaient mieux estimés en ces temps-là que les plus grands crus de Gevrey ou de Vosne. Dans l'ouvrage collectif Vignes et vins du Dijonnois : Oubli et Renaissance ; Jacky Rigaux et Jean-Pierre Garcia nous contaient le riche passé du vignoble de Dijon. Dans ce livre destiné à un large public, Jacky Rigaux, en éminent spécialiste du terroir, revient sur les raisons de la disparition et du retour sur le devant de la scène des vins de la Côte Dijonnaise.

12/2016

ActuaLitté

Vins, alcools, boissons

La dégustation géo-sensorielle

L'industrie du vin, qui a fait de ce dernier un produit agroalimentaire, un vin technique, de cépage et de marque, a simplifié la dégustation avec l'analyse sensorielle, ignorant la pratique millénaire de la dégustation géo-sensorielle du gourmet. Ce livre est destiné à ramener sur le devant de la scène cette dégustation, longtemps pratiquée avec le "tastevin", dégustation qui privilégie le toucher de bouche, la texture, la consistance, la souplesse, la viscosité, la minéralité... autant de descripteurs qui permettent d'apprécier les vins de terroir, les "vins de lieu", que l'on aime à "taster" plutôt que de "tester", à goûter plutôt qu'à consommer...

12/2015

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté