Recherche

Daniel Defoe

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Eugène Dabit du roman populiste

Récompense créée en 1931 par Antonine Coullet-Tessier, le Prix Eugène Dabit du roman populiste s'est donné pour mission de saluer une œuvre romanesque qui « préfère les gens du peuple comme personnages et les milieux populaires comme décors à condition qu'il s'en dégage une authentique humanité ».

ActuaLitté

Dossier

Street art, fresques, tags : des livres au détour des rues

Porté par des figures désormais internationales, comme Banksy, et bien d’autres, le Street Art, ou Art Urbain ne date pas d’hier. 

ActuaLitté

Dossier

Affaire Renaudot : un auteur autoédité chez Amazon qui dérange

Depuis 1926, le prix Renaudot n’aura jamais autant fait parler de puis qu’en cette édition 2018. La présence d’un ouvrage autopublié chez Amazon, manifestement chouchou de Patrick besson, fait désordre. 

ActuaLitté

Dossier

De Michel Glardon à Jean Richard : histoire des Éditions d'en bas

En raison de la crise sanitaire du Covid-19 et à la suite de la fermeture des librairies, sans oublier l’annulation des salons du livre, les Éditions d’en bas ont choisi la riposte. La maison, qui célèbre ses 45 ans, a souhaité partager son histoire, à travers des podcasts et des vidéos de leurs auteurs. Mais également faire découvrir des livres plus anciens à travers toutes ces années de publications.

ActuaLitté

Dossier

Littératures de l'Imaginaire : questionner le monde de demain

Depuis le début de son aventure éditoriale en 2010, Scrineo a publié des romans imaginaires, portés par des auteurs et autrices exclusivement francophones – du steampunk à la dark fantasy, en passant par le fantastique et la SF. Les premiers titres ont permis de lancer une nouvelle génération comme Patrick McSpare et Olivier Peru, avec la série Les Hauts Conteurs (Lauréat du Prix des Incos 2012), Joslan F. Keller et Aurélie Laloum avec la série Via temporis et Marie Pavlenko et sa trilogie Le livre de Saskia

Extraits

ActuaLitté

Anglais apprentissage

Daniel Defoe. Roxana: The Fortunate Mistress, Textes en français et anglais

Roxana (1724) est considéré comme le dernier roman de Daniel Defoe. si tant est que l'on puisse lui attribuer cette étiquette générique pourtant refusée par l'auteur lui-même, qui situe son récit dans une hésitation entre Story et History, entre fiction et Histoire. Cet ouvrage s'adresse aux étudiants préparant l'Agrégation d'anglais et s'attache à proposer, à travers une dizaine d'articles (rédigés en anglais et en français), des pistes de réflexion sur les différents aspects problématiques de cette oeuvre qui est plus complexe qu'elle ne paraît de prime abord. Le contexte et la chronologie double de Roxana, les questions de genre littéraire, la voix féminine et les différents niveaux de la narration, la structure parataxique de l'oeuvre, l'utilisation de l'espace et les grands thèmes qui parcourent ce roman (argent, déguisement, individu, individualisme économique, vérité, mensonge, liberté, survie, sexe, mariage, prostitution, figure du diable, etc.) sont ainsi tour à tour traités. Certains essais sont des articles de fond, qui permettent d'entrer de manière détaillée dans un sujet traité ; d'autres se veulent plus proches d'une leçon ou d'une dissertation d'agrégation et fournissent aux candidats des exemples d'alternance entre analyse générale/ conceptuelle et micro-lecture fondée sur des analyses stylistiques précises du texte.

08/2017

ActuaLitté

Littérature française

Daniel

La parution du premier roman de Gérard Bejjani, La Parenthèse, a connu un vif succès en librairie et auprès de la presse. Avec l'obtention d'une mention spéciale pour le prix de la première oeuvre littéraire francophone de l'ADELF-AMOPA 2012, l'auteur propose cette deuxième réédition dans une version plus allégée. Le héros grandit avec son infirmité qu'il traîne au gré des étreintes, dans l'espoir de revivre l'instant magique de ses douze ans, le seul amour intact de sa triste existence. Aujourd'hui, près de trente-six ans après, il arrive dans un monastère perdu de la montagne libanaise, persuadé d'y trouver le visage chéri de son enfance. Il ne lui reste qu'à écrire pour raconter son voyage dans le tourbillon du désir.

07/2013

ActuaLitté

Littérature française

Daniel

Daniel Emilfork, acteur incomparable au visage reconnaissable entre tous, jouissait d'une mystérieuse aura. Au cinéma dans Casanova ou La Cité des enfants perdus, à la télévision dans Chéri Bibi, au théâtre dans Dommage qu'elle soit une putain monté par Visconti ou dans Richard Il de Chéreau, ou encore au détour de l'un de ses innombrables seconds rôles, il savait rendre inoubliables ses apparitions. Lors de la dernière année de sa vie, cet homme solitaire, qui vivait reclus dans son appartement du haut de la butte Montmartre, s'est lié d'amitié avec François Jonquet. Au cours de visites et de conversations téléphoniques, il lui a ouvert son cœur, raconté sa vie, romanesque, débordante, rythmée de grandes scènes et de portes claquées, de rencontres artistiques fabuleuses et de sanglantes ruptures. Pauvre mais fastueux, orgueilleux et frondeur, dragueur toujours vert, ce dandy amoureux de l'excès s'accommodait mal d'une existence qui s'amenuisait lentement. Mais il savait faire basculer la vie dans le cocasse et l'absurde. II avait le pouvoir fabuleux de soudain l'enchanter. Dans ce livre bref et dense, écrit d'une traite tout de suite après la mort du comédien, en octobre 2006, François Jonquet a restitué le personnage au plus près de sa vérité. II a donné à entendre sa voix. Entre ces deux êtres que tout séparait, l'âge, le parcours, les origines, s'est nouée une relation tendre et profonde, que la fuite du temps accélérait. Le fragile vieil homme donnait à son cadet, qui à cette époque traversait un moment de faiblesse, de sa force et de sa bravoure. Daniel est un hommage tragique et drôle à un homme qui aura théâtralisé toute sa vie.

04/2008

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Colonel Jack

Publié en 1722 – soit trois ans après Robinson Crusoé –, Colonel Jack est sans doute, au côté de Moll Flanders, la plus grande réussite de l'écrivain dans la veine picaresque. Rêvant d'une destinée éclatante, Jack, un gamin ramassé dans le ruisseau londonien, entend devenir à la force du poignet un authentique gentleman. Mais Defoe ne serait pas Defoe s'il se bornait à nous raconter le parcours d'un homme de caractère. Jack réussira, soit ; mais après s'être frotté à toutes les fripouilles, et avoir manqué cent fois de devenir fripouille lui-même. On ne s'étonnera pas que, chemin faisant, il emprunte quelques épisodes – calamiteux le plus souvent – à la vie de Defoe en personne. En y rajoutant il est vrai une forte dose d'aventures de son cru : rapt, voyages forcés, engagements militaires (avec blessures), opérations commerciales du genre risqué, capture par un corsaire français, esclavage...

08/2017

ActuaLitté

Pléiades

Romans. Tome 2

"Daniel Defoe (1660-1731) n'est guère connu en France que par Robinson Crusoé, alors qu'il est l'auteur de plus de cinq cents oeuvres, dont une dizaine constituent l'acte de naissance du roman anglais, sinon du roman tout court. Roxana, Moll Flanders, le Journal de l'année de la peste sont sans doute les premiers exemples d'un effort conscient pour transformer une relation minutieuse de la réalité en une oeuvre d'art. La dimension artistique de celle-ci réside précisément dans la nature particulière du regard porté par l'auteur, qui prétend s'effacer derrière les données brutes qui auraient été portées à sa connaissance. Si Robinson Crusoé fit un triomphe chez les enfants, c'est que Defoe fit de son héros un des grands personnages mythiques du monde moderne", Jean Gattégno.

01/1970

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Lady Roxana ou l'heureuse maîtresse

A 15 ans, Roxana épouse un riche brasseur. A 22 ans, elle se retrouve ruinée et abandonnée par son mari avec cinq enfants sur les bras. Mais dans son malheur, la jeune femme dispose d'un capital inestimable : une immense beauté, associée à un sens inné des affaires. D'amant en amant, de Londres à Venise en passant par Paris, l'indomptable Roxana poursuit une ascension sociale vertigineuse. Publié en 1724 en Angleterre, le dernier roman de Daniel Defoe met en scène une héroïne peu conventionnelle, qui ne s'embarrasse ni de morale ni des limites inhérentes à sa condition de femme du début du XVIIIe siècle. Porteur d'une critique sociale virulente, Lady Roxana est considéré à bien des égards comme préféministe. Virginia Woolf le compte parmi les grands romans de la littérature anglaise.

03/2020

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté