Recherche

Bernard Chapuis

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Onze ans avec Lou

Jean Dulac a sept ans lorsqu'il s'installe avec sa famille dans un immeuble parisien. Les Dulac viennent de passer trois ans à Singapour, sur cette île parfumée, élégante, enchantée. A son arrivée, Dulac est dépaysé. Persuadé qu'il y avait un roi de France, il bredouille un mauvais français avec un fort accent anglais. A l'école on l'appelle "l'Angliche", et la mode a changé. A la maison, sa curiosité naturelle puise dans les mystères de la planète Dulac et, écoutant à la porte derrière laquelle sa mère et quelques habitués fument l'opium, il découvre, par bribes, la face cachée du bonheur des Dulac, et surtout celle de Lou, son père.

02/2012

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Vieux garçon

Ses amis l'appellent Paul Newman. Il a les oreilles décollées, un grand nez, de grosses lunettes et une légère claudication. Il va rentrer en terminale. Il aime le grec, le latin, la physique et les lettres anciennes. Il n'aime pas le shopping culturel ni les 4 x 4. Il aime le short de Mara, la culotte de Claire, le cou d'Agnès et les fesses de Barberine. C'est l'été, à Paris. Avec Furtif, Adham et Agnès, ses inséparables, il investit durant quelques jours l'appartement vide de ses parents, théâtre d'impromptus libertins. La découverte d'un coffre-fort caché derrière un tableau provoque une enquête policière et le lance sur la trace des mystérieux habitants d'une station-service isolée au milieu d'un plateau, parmi les champs de lavande... D'une plume élégante et raffinée, saupoudrée d'ironie, Bernard Chapuis livre avec Vieux garçon un roman d'apprentissage truculent, véritable ode à l'adolescence.

07/2008

ActuaLitté

Littérature française

Le rêve entouré d'eau

Quatre objets étranges, quatre orphelins adoptés par quatre célibataires : Talbeau, avocat débonnaire et somptueux, Valentine, dont le salon russe ne désemplit pas, Luca, photographe de charme à l'accent romain, et Bichot, le voisin du dessus, le petit homme au coeur d'une tribu imaginative. Des voix, des rires, des dîners, des bouteilles, des chats. Les objets : la selle du cavalier indien, le lit Ernest Boiceau, la tacouba d'Ahamed, le matsu des Kotani. Le jeu est de les trouver. Quatre voyages qui commencent et s'achèvent au cap Ferret en passant par le lac Léman, l'océan de sable du Ténéré, la nier intérieure du Japon. Sous le vent de l'amitié, quatre histoires entourées d'eau.

08/2009

ActuaLitté

Littérature française

L'année dernière

Depuis ta paralysie et ton silence, je te sens libéré de ce malaise, de ce vieux chien noir qui t'apportait le spleen autrefois, un luxe inutile, minuscule. A cause de toi je m'efforce de m'interdire ce qui est minuscule. En rentrant de chez Leonor, je feuillette mes agendas : rien qui vaille, des dates. Toi, tu veux que je raconte ce qui s'est passé depuis ce matin de juillet où Mina a annoncé la Fin du Monde. Nous l'aimions à deux, elle morte, nous l'aimons ensemble. La conversation entre deux diplomates ne signe pas une paix, elle annule deux solitudes. La voix de Mina, ses phrases, ses mains, sa nuque, le miel, l'ambre et le poivre de son chat. Il doit y avoir aussi de ça dans les lettres de moi que tu as trouvées. Ainsi, nous la revoyons enfin vivante.

05/1999

ActuaLitté

Littérature française

La vie parlée

" Nous vivons de plus en plus vieux, nous faisons de plus en plus jeune et nous sommes de plus en plus vieux à être jeunes. C'est bizarre, cette jeunesse jusqu'à la mort. Il a débouché une bouteille de volnay et Margot a récité la formule de Bonnavent : - Blanc sur rouge, rien ne bouge. Rouge sur blanc, rien ne fout le camp. "

01/2005

ActuaLitté

Littérature française (poches)

La vie parlée

Six personnages viennent déposer devant un interlocuteur silencieux qu'ils appellent " Votre Hauteur " : Solange Lasserre la concierge, Camille Bonnavent l'ami de jeunesse, Maurice Forbin l'impresario, Odile Dhue la fille, Henri Nicolet l'homme d'affaires et Xenia Concessio la femme. Ils évoquent Cormier, un grand musicien retiré du monde dans une ville au bord d'un lac. Tour à tour, sans réticence et sur le ton de la conversation, ils racontent Cormier au hasard de leurs souvenirs. Au fil des auditions, le portrait de l'absent se dessine, le puzzle de toute une vie se reconstitue. Par petites touches, sa silhouette apparaît toujours plus précise aux yeux de " Votre Hauteur ". Aux yeux du lecteur.

09/2006

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté