Recherche

Abdallah Ghalmi

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Littérature érotique et sentim

L'empire d'une passion

Ce roman relate l'histoire d'un amour né dans une atmosphère de guerre, entre un jeune arabe et une jeune française. A travers la première partie de cet ouvrage, l'auteur relate des évènements et les faits historiques d'une guerre avec toutes ses atrocités et ses conséquences désastreuses pour les deux parties en conflit. Les péripéties de cet amour vécu par Aïssa et Ivette dans une conjoncture de guerre, furent un défi aux préjugés établis dans cette société clanique et sectaire. D'un côté, la colonisation française, qui prônait une politique discriminatoire, réprimait toute révolte de la population algérienne avec violence pour garder le statu quo. De l'autre côté, une population algérienne, reléguée au second plan et qui n'avait comme autres alternative que de prendre les armes, pour recouvrir son indépendance. Aïssa et Ivette, l'amour dans les coeurs, traversèrent ce périple parcours très pénible en payant cher de leurs corps et de leurs âmes. Ils sortirent indemnes de cette guerre, grâce à la force de leur amour qui a triomphé sur la haine. L'indépendance chèrement acquise, Aïssa comme tous ses concitoyens, découvrit la réalité amère qui n'honorait pas les sacrifices consentis par ce valeureux peuple. Il s'engagea dans un autre combat pour préserver les acquis et pour conserver les valeurs et la solidarité qui avaient fait du peuple algérien un symbole de la lutte contre le colonialisme. Les dirigeants qui se succédèrent, faillirent à leur mission qui était la construction d'une nation et s'engagèrent dans la lutte pour le pouvoir. Ils négligèrent la vraie mission qui est de servir le pays. Le pouvoir pris par la force et sans aucune légitimité mena le pays vers la décadence. Aïssa, la tristesse dans le coeur, en paya les frais et continua la lutte pour la réalisation des idéaux du peuple algérien. L'amour qui unissait Aïssa et Ivette était plus fort que tous les malheurs qui les ont frappés. La séparation conjoncturelle, dans le temps et dans l'espace, n'avait point altéré leur relation.

02/2021

ActuaLitté

Romans historiques

Abdallah le Cruel . (852-912)

En 852, l'accession au trône du pieux émir Mohammad marque les débuts d'une longue crise dont auront à souffrir les différentes communautés d'al-Andalous (Musulmans arabes, berbères ou mozarabes, Chrétiens et Juifs). Incapable de faire fructifier l'héritage que lui a laissé son père, l'émir assiste, impuissant, à l'éclatement de son royaume. Partout, en province, des seigneurs, musulmans ou chrétiens, secouent le joug du pouvoir central et se taillent des fiefs indépendants. Parmi eux se distingue Abdallah le Cruel (888-912), dont le long règne justifiera pleinement le surnom. C'est cette période troublée et sanglante de l'histoire de l'Espagne musulmane que raconte ici Patrick Girard. Une fresque haute en couleur où l'on voit, entre autres, les familles arabes s'affronter pour le contrôle de Séville cependant qu'à Cordoue, intrigues et complots se multiplient. Unique lueur d'espoir et seule consolation pour l'émir vieillissant et solitaire, son petit-fils, Abd al-Rahman, né quelques jours avant l'assassinat de son père. Le jeune homme aura toutes les qualités requises pour restaurer l'autorité chancelante de la dynastie omeyyade.

10/2007

ActuaLitté

Littérature française

Heureux comme Abdallah en France

A45 ans, avec sa femme et ses deux filles, Abdallah, informaticien tunisien, va faire partie de l'immigration choisie française ; "parce qu'en Tunisie on manque de tout, et qu'en France on manque d'informaticiens". Dans la banlieue parisienne où il vient de s'installer, l'imam de sa mosquée va lui demander de renoncer à son islam tunisien pour passer à celui, plus radical, qui lui est présenté comme étant du Livre. Au même moment, il vit les débats sur la laïcité comme une injonction républicaine à jeter un voile sur ses croyances. "Christian, mon responsable, m'a posé beaucoup de questions sur mon islam... et j'avais l'impression que ce n'était pas des réponses qu'il voulait, mais des excuses". Dans un style vif qui mélange humour et connaissances, nous entrons au coeur d'une société française en pleine crise identitaire, au coeur d'une famille tiraillée. Il sera question d'islam, mais aussi d'amour, d'amitiés, de politique, ou encore d'Histoire. Jusqu'à ce que leur vie bascule...

03/2021

ActuaLitté

Sciences politiques

L'Affaire Georges Ibrahim Abdallah

Arrêté le 24 octobre 1984, Georges Ibrahim Abdallah, militant de la résistance palestinienne au sein du Front Populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP) puis de l'organisation marxiste anti-impérialiste Fractions armées révolutionnaires libanaises (FARL), est, en 2020, le plus ancien prisonnier politique en France et en Europe. Saïd Bouamama nous offre dans cet ouvrage une étude détaillée sur l'homme et son combat en faveur d'une Palestine libérée, la longue chronique judiciaire qui conduira à sa condamnation, une grille d'analyse de la justice française et de la fabrique médiatique de l'opinion, et enfin un pamphlet aussi implacable que nécessaire en faveur de sa libération.

02/2021

ActuaLitté

Histoire de France

Abdallah, tirailleur tunisien en 14-18

Véritable hommage à tous ceux qui ont traversé la Méditerranée pour venir mourir dans une guerre qui n'était pas la leur. Travail collectif d'élèves d'un lycée français de Tunis et de leur professeur. En cours de labellisation à la Mission du Centenaire 14/18.

10/2014

ActuaLitté

Histoire internationale

Boutros Boutros Ghali : une histoire égyptienne

Récit d'un homme qui a vécu une large partie de sa vie hors de son pays. Europe, Amérique ou tout simplement courant le monde comme professeur, diplomate, secrétaire général de l'ONU, avide de rencontres et de débats, témoin et acteur des bouleversements qui secouent l'humanité depuis près d'un siècle. Cet homme vient d'une terre très ancienne, une terre qui a créé des dieux, bâti une civilisation, accueilli et absorbé d'autres cultures et d'autres religions, porté un peuple fier, sûr de son passé et de ses traditions au point que l'orgueil, au fil des âges, a tendu à l'assoupir et à lui masquer l'irrésistible effet des temps qui passent. " Tout changer pour ne rien changer " ou bien au contraire, se glisser dans le système en cours, se fondre dans le paysage, être tour à tour nationaliste, socialiste, libéral, démocrate, pour patiemment faire bouger les choses en étant aux commandes d'institutions politiques mondiales et préserver la diversité des cultures, des langues, des opinions et des croyances, en profitant d'ouvrir son pays sur l'Afrique. Mais qui l'emportera ? Un régime pesant et placide qui se perpétue ou bien celui qui tente d'évoluer ? Se rappellera-t-on qu'un copte courtois et déférent sut faire preuve à de singuliers moments d'une exigeante indépendance en Afrique, au Proche-Orient et aux Nations Unies. Tel est le portrait de cet homme qui a gravé son nom dans le marbre de notre histoire contemporaine.

05/2015

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté