Recherche

J. M. Coetzee

Extraits

ActuaLitté

Poches Littérature internation

L'éducation de Jésus

David a bientôt sept ans : il doit aller à L'école, malgré son refus des leçons classiques. Pour fuir L'école publique, Simon et Inès s'installent à Estrella, où ils l'inscrivent à l'Académie de danse. Ici, David obtient enfin Les réponses à ses éternelles questions. Chaussons dorés au pied, il apprend à danser les nombres. Mais très vite, il découvre aussi la cruauté et La lâcheté des adultes.

10/2018

ActuaLitté

Littérature étrangère

Trois histoires

Une maison en Espagne (2000) : un écrivain quinquagénaire, qui vient d'acheter une maison dans un village espagnol médite sur les rapports profonds qui le rattachent à elle et se raccroche à une certaine idée du bonheur. La ferme (2002) : après leur passage dans une ferme à l'authenticité factice, le narrateur sensibilise des amis américains aux changements survenus dans le Karoo, la région où il a passé son enfance. Amer, il compare à un déclin la transition d'une société de cultivateurs zélés et ingénieux vers une société orientée vers le tourisme et la consommation, peuplée de gens sans liens avec les lieux. Une aire de battage du blé dans le veld, devenue inutile à la suite des grandes sécheresses, est évoquée comme le "cercle magique" de son enfance, symbole du paradis perdu. Lui et son homme (2003) : à l'origine discours de réception du Prix Nobel de littérature, ce texte d'une construction originale fait écho aux préoccupations de Coetzee sur l'approche de la fiction et sur le brouillage des frontières littéraires - en particulier celle qui sépare l'auteur de ses personnages. A Bristol Robinson Crusoé, vieux, veuf et solitaire imagine une étrange relation épistolaire avec un homme qui lui envoie de Londres des chroniques sur les ravages de la peste.

11/2016

ActuaLitté

littÉrature anglo-saxonne

Moisson

« Deux panaches de fumée à une période de l’année trop douce pour les feux de cheminée nous surprennent à l’aube. Notre terre est cernée de flammes. » En quelques jours, le pouvoir change de mains dans le village. Le bien et le mal s’inversent, au point de se confondre. Walter Thirsk doit déchiffrer les règles pour tenter de sauver sa peau. La violence fait rage, poussant l’âme humaine dans ses retranchements, engendrant une lutte sans fin entre l’instinct de survie, la morale et la quête du progrès. L’époque est incertaine et le village sans nom, mais cette histoire est universelle. Avec ce roman haletant au lyrisme puissant, Jim Crace s’impose comme l’un des grands écrivains de notre époque, dans la lignée de Cormac McCarthy ou J. M. Coetzee.

ActuaLitté

littÉrature anglo-saxonne

Une enfance de Jésus

Le jeune David et Simón, son protecteur, sont arrivés - on ne sait d'où - par bateau au camp de Belstar, où ils ont été reconditionnés afin de s'intégrer dans leur nouveau pays : nouveaux noms, nouvelles dates de naissance (âge de 5 ans attribué à David, 45 à Simón), mémoire lavée de tous souvenirs, apprentissage rapide de l'espagnol, langue du pays. Puis ils ont traversé le désert et ont atterri au Centre d'accueil de Novilla, où les services publics leur allouent un logement - sans loyer - ainsi que maints services gratuits, et l'aident à trouver un emploi de docker. David ayant perdu en mer la lettre qui expliquait sa filiation, Simón se fait le serment de lui trouver une mère que son intuition seule désignera. Inés, une trentenaire, est l'élue. Elle accapare l'enfant, dont elle fait sa chose et le soustrait au système éducatif, par la fuite vers encore une autre vie.
Coetzee s'intéresse-t-il au traitement utopique des réfugiés dans un système bureaucratique efficace et une société purgée de passion ? Aux rapports pédagogiques et tendres entre le gardien Simón et sa charge, David, enfant précoce, parfois cabochard ? Aux effets de l'ignorance dans laquelle se trouve un enfant qui ne connaît pas ses parents biologiques ? Autant de questions qui restent sans réponse, qui en amènent de nouvelles comme dans un cycle éternel.

08/2013

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté