Recherche

Editions Lessius

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Le Syndicat national de l'édition (SNE)

Créé en 1874, le syndicat rassemblant les éditeurs de livres français devient le Syndicat national de l'édition à la sortie de la Seconde Guerre mondiale, en 1947, et réunit rapidement plusieurs centaines de maisons d'édition. La structure permet d'organiser l'action collective, notamment auprès des pouvoirs publics, mais aussi de mettre en œuvre des campagnes de promotion du livre et de la lecture au niveau national.

ActuaLitté

Dossier

Le Bureau International de l'Édition Française (BIEF)

Le Bureau International de l'Édition Française (BIEF) est une association créée en 1873 par le Cercle de la librairie pour être au service des éditeurs en facilitant leur développement à l'international, l'exportation des titres, mais aussi les achats de droits de traduction. Aujourd'hui, cette mission est sensiblement la même.

ActuaLitté

Dossier

De Michel Glardon à Jean Richard : histoire des Éditions d'en bas

En raison de la crise sanitaire du Covid-19 et à la suite de la fermeture des librairies, sans oublier l’annulation des salons du livre, les Éditions d’en bas ont choisi la riposte. La maison, qui célèbre ses 45 ans, a souhaité partager son histoire, à travers des podcasts et des vidéos de leurs auteurs. Mais également faire découvrir des livres plus anciens à travers toutes ces années de publications.

ActuaLitté

Dossier

Foire du Livre de Francfort 2021 : une édition hybride

Reléguée sur internet en 2020 par la pandémie de coronavirus, la Foire du Livre de Francfort, un des événements majeurs du secteur de l'édition, espère bien accueillir les professionnels, du 20 au 24 octobre prochain. Une édition hybride est annoncée, avec une partie des événements en ligne.

ActuaLitté

Dossier

Ventes, production, cessions... Les chiffres de l'édition 2018-2019

L'édition française fait le bilan de l'année 2018, en demie-teinte : la baisse du chiffre d'affaires s'élève à 4,38 %, pour un total de 2 670,1 millions €. Si l'alarme n'est pas encore donnée, l'édition reste toutefois vigilante vis-à-vis d'une importance moindre accordée à la lecture face aux autres loisirs. La mauvaise année 2018 s'explique aussi, cela dit, par des mouvements sociaux importants, qui n'ont pas facilité les ventes, par un effet de comparaison défavorable avec 2017, année de réforme scolaire, et par une rentrée littéraire décevante pour les lecteurs.

ActuaLitté

Dossier

Procès Internet Archive : l'édition contre le prêt numérique contrôlé

En juin 2020, quatre groupes d'édition, Hachette, HarperCollins, Wiley et Penguin Random House, portent plainte contre la plateforme patrimoniale Internet Archive, l'accusant de « violation massive du copyright ». En cause, la bibliothèque d'urgence mise en place par le site à l'occasion de la pandémie du coronavirus.

Extraits

ActuaLitté

Droit

Le marché du mérite. Penser le droit et l'économie avec Léonard Lessius

Dans un contexte marqué par la mondialisation des échanges commerciaux, l'essor des places boursières et des bouleversements politico-religieux profonds, le théologien jésuite Léonard Lessius (1554-1623) fera figure d'"Oracle des Pays-Bas" parmi les marchands, banquiers et princes cherchant à s'orienter dans ce nouveau monde. Son principal ouvrage, Sur la justice et le droit (De iustitia et iure, 1605), gagnera rapidement le statut d'ouvrage de référence par la lucidité de ses analyses économiques et sa fine maîtrise de la technique juridique. Influencé par le renouvellement de la théologie développé à Salamanque, Lessius relaye la pensée économique des scolastiques tout en jetant les bases du libéralisme moderne. Ce livre propose de revisiter l'héritage de ce célèbre méconnu de l'histoire de la pensée économique tout en élucidant ses fondements juridico-théologiques. Très bon étudiant, mais d'origine rurale modeste, Lessius reçut une bourse qui lui permit d'étudier au collège d'Arras, à Douai et à Louvain où il termina bril-lamment le cours de philosophie en 1572. La même année il entra dans la Compagnie de Jésus. A la fin des premières années de formation religieuse il enseigna la philosophie au collège d'Anchin à Douai et après son ordination sacerdotale (1582) fut envoyé à Rome pour des études plus poussées en théologie sous la direction des meilleurs maîtres de l'époque, Francisco Suarez et Robert Bellarmin. De retour en son pays, il fut nommé professeur de théologie à l'Université de Louvain, où il résida jusqu'à sa mort Lessius est donc surtout connu pour son traité Sur la justice et le droit de 1605, qui fut réimprimé une vingtaine de fois durant le seul XVIIe siècle. C'était la première fois qu'un théologien étudiait sérieusement les problèmes moraux soulevés par l'économie et la finance. Lessius se rendit à Anvers, alors une ville en pleine expansion économique, pour y étudier sur place comment les banques et le commerce moderne fonctionnaient. La compétence qu'il acquit dans ce domaine – une chose rare parmi les clercs de l'époque – donna un poids considérable aux solutions qu'il proposait aux problèmes soulevés. Aujourd'hui encore les historiens de la vie économique admirent la subtilité de ses analyses.

11/2019

ActuaLitté

Religion

Grains de blé II

Le texte ici présenté sous le titre Grains de blé est la traduction de Das Weizenkorn en sa troisième édition, publiée par Johannes Verlag à Trêves en 1989, l'année suivant la mort de Hans Urs von Balthasar. Ce second volume présente les trois dernières parties du recueil : Le Christ, l'Amour, La Vie. Le précédent volume en avait donné les trois premières : Dieu, L'Homme, Le Départ. Les aphorismes de Hans Urs von Balthasar ont été traduits sur le texte original par Madame Frances Georges-Catroux en accord avec les éditions Johannes Verlag pour faciliter leur lecture, le choix a été fait par la traductrice de les numéroter et d'indiquer entre parenthèses la transcription des citations latines. De même, le découpage en paragraphes de certains aphorismes est dû à l'éditeur. Comme introduction à la pensée de Hans Urs von Balthasar, on pourra lire avec profit un ouvrage paru aux éditions Lessius, à Bruxelles : A propos de mon œuvre - Traversée, traduit par Joseph Doré et Chantal Flamant (l'édition originale de ce recueil de textes autobiographiques a paru chez Johannes Verlag sous le titre : Hans Urs von Balthasar zu seinem Werk).

11/2004

ActuaLitté

Littérature érotique et sentim

Dis-moi plus que des mots damour

Le corps, le coeur, le corps... et l'amour, cet élément au centre des relations humaines, depuis toujours recherché de tous. Il n'est pourtant pas facile d'écrire une bonne romance, qui plaise et qui parle de manière unanime, bien que l'amour semble parler à tous ! La romance, l'un des genres littéraires les moins étudiés, et paradoxalement l'un des plus populaires, tant chez les auteur. ice. s que les lecteur. ice. s. Et pour la seconde fois cette année, les Editions Edilivre ont lancé le défi, aux écrivains professionnels et amateurs, d'écrire avec leur plume bien plus que des mots d'amour, et ce, sous toutes leurs formes. Dans ce recueil, vous trouverez les treize nouvelles sélectionnées à la suite de notre concours, qui explorent le mieux les formes multiples et variées de l'amour et du désir. Chaque nouvelle est unique et nous parle d'un amour platonique, sensuel, érotique, à travers les âges... Des histoires d'amour qui ne manqueront pas de vous faire, vous aussi, rêver.

12/2021

ActuaLitté

Littérature étrangère

La Salle d'armes

" Nous sommes en avril-mai 66. Les Grecs de Césarée viennent de gagner leur procès contre les Juifs devant Néron. Les Juifs de Césarée avaient une synagogue jouxtant un terrain appartenant à un Grec de cette ville. Ils s'étaient souvent efforcés d'acquérir cet emplacement, en offrant une somme plusieurs fois supérieure à sa valeur. Le Grec ignora leurs propositions, et pour leur être désagréable, il fit même bâtir sur cet emplacement et y aménager des ateliers, ne laissant aux Juifs qu'un accès étroit et incommode à la synagogue. Tout d'abord, les plus batailleurs des jeunes Juifs bondirent sur les constructeurs pour les empêcher de bâtir. Puis pour régler le problème, les Juifs tentèrent d'acheter le gouverneur romain Gessius Florus. Ils lui offrirent huit talents, ce qui était une somme considérable, pour qu'il interdise les constructions. Gessius Florus empocha l'argent et quitta Césarée pour Sebastê - c'est-à-dire Samarie -, laissant le champ libre aux constructeurs. C'est comme s'il avait vendu aux Juifs le droit de se battre. " Pierre Vidal-Naquet

09/2005

ActuaLitté

Documentaires jeunesse

La montagne, une incroyable biodiversité

Un livre pour découvrir la riche biodiversité qu'abrite la montagne et pour donner envie aux enfants de la préserver. En montagne, différents écosystèmes se côtoient : zones rocailleuses, prairies, lacs d'altitude, cascades et petits ruisseaux... De quoi abriter une biodiversité variée et florissante ! On peut y apercevoir des tas d'animaux dans leur habitat naturel : vaches, bouquetins, marmottes, chamois pics noirs, renards, grands tétras... mais aussi une flore incroyable et contrastée suivant l'altitude : hêtres, sapins, épicéas, gentianes bleues et jaunes, gentianes des neiges, renoncules de Séguier...

04/2022

ActuaLitté

Histoire de France

Evadés. Deux récits incroyables d'évasions des camps de concentration

Les histoires authentiques des deux seuls hommes qui ont réussis à s'évader de camps de concentration. D' Auschwitz à Buchenwald. Voici enfin le récit fidèle et véridique d'une des aventures les plus étonnantes de la deuxième guerre mondiale. Celle d'un prisonnier de guerre britannique en Allemagne, Charles Coward, qui, seul, réussit à pénétrer dans le camp d'Auschwitz. Au procès de Nuremberg, sa déposition, capitale, suscita l'étonnement puis l'admiration de chacun. Tant d'audace, d'intelligence, de patience et de cran se trouvent en effet rarement réunies chez un seul homme, et plus rarement encore, ces qualités trouvent-elles à se manifester dans de telles conditions, et pour une si juste cause. En mai 1940, Edmond Vandievoet a 34 ans et une idée en tête ; servir son pays. Mobilisé par l'armée belge, il échappera une première fois à la captivité et se réfugiera à Paris où il se spécialisera au sein d'un réseau dans le passage d'hommes et de matériel entre Bruxelles et la capitale française. Arrêté plusieurs fois, évadé autant de fois, Edmond Vandievoet sera finalement déporté au camp de Buchenwald dont il sera le seul prisonnier à avoir réussi à s'enfuir. C'est après une extraordinaire odyssée à travers l'Allemagne nazie, souffrant de la faim et du froid, qu'il rejoindra la Belgique, puis la France.

07/2022

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté