Recherche

Auschwitz

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

BD tout public

Auschwitz

Quelque part, en ex-Yougoslavie... Le vieux Kazik et sa femme se souviennent d'Auschwitz... Quand en mars 1944, ils découvrent que la barbarie revêt forme humaine : celle du bourreau nazi. Première bande dessinée réaliste sur la Shoah, ce récit bouleversant, directement inspiré des témoignages de survivants du camp d'Auschwitz-Birkenau, raconte le quotidien du camp d'extermination. L'auteur ne cherche pas à résumer la " Solution finale " ni à développer de thèse historique, mais souhaite sensibiliser les nouvelles générations au devoir de mémoire. Pour ne jamais oublier les millions de victimes du nazisme.

03/2015

ActuaLitté

Histoire internationale

Auschwitz

Auschwitz est devenu le symbole tant des camps de concentration que de la « solution finale », et plus largement de la violence et de la répression nazies. Il occupe aujourd'hui une place centrale tant d'un point de vue mémoriel qu'historique. Pourtant, hormis l'ouvrage d'Annette Wieviorka, Auschwitz, 60 ans après (R. Laffont, 2005), il n'existe pas d'étude véritable consacrée au sujet en français. Au demeurant, ce paradigme qu'est Auschwitz est paradoxal. Le site est marqué par le gigantisme, qu'illustrent en premier lieu les chiffres : 1,3 million de personnes acheminées là depuis toute l'Europe et 1,1 million de morts. Mais ce gigantisme est multiple et dépasse le seul bilan meurtrier : gigantisme au sein du système concentrationnaire, qui en fait le plus grand des camps de concentration ; du centre de mise à mort, qui en fait le lieu d'assassinat le plus important de la « solution finale » ; du complexe économico-industriel articulé autour des camps et de la ville d'Auschwitz qui en fait un lieu de production particulier, où se mêlent prisonniers du camps, travailleurs forcés tels que des STO français, prisonniers de guerres britanniques ou simples employés et ouvriers allemands. Il s'agit d'un lieu unique, à nul autre pareil, où se sont mêlées et entrecroisées des politiques qui, en général, ne se rencontraient jamais en un même lieu. Car Auschwitz est ensemble complexe, protéiforme, où se croisent des politiques diverses qui n'ont en commun qu'un lieu, qui n'est pas limité au camp de concentration d'Auschwitz, mais est constitué de l'espace de la ville d'Oswiecim-Auschwitz et de ses alentours, où coexistent différents camps, centres de mise à mort et industries. Il s'agit à la fois de brosser l'histoire du complexe d'Auschwitz – en mettant en lumière les éléments et évènements les plus importants – tout en réinsérant celle-ci dans l'histoire plus large des différentes politiques nazies, et parallèlement de procéder à une déconstruction de l'espace connu sous le nom d'Auschwitz, qui a été en perpétuelles construction et évolution durant cinq années.

01/2015

ActuaLitté

Histoire de France

Les Auschwitz

Trois anciens déportés de Buchenwald, Auschwitz et Ravensbrück, évoquent leurs souvenirs concentrationnaires et portent un regard sur notre société actuelle. Jacqueline Fleury, Georges Snyders et Walter Spitzer se racontent et font le récit de ces petites choses qui leur permirent de survivre : le chant, le dessin, les amis.

04/2012

ActuaLitté

Histoire internationale

Auschwitz. 1940-1945

Vite construit en 1940 en adaptant et en agrandissant une caserne de l'armée polonaise, Auschwitz est transformé en moins de deux ans en camp de concentration et en centre de mise à mort principalement destiné aux Juifs d'Europe, mais aussi aux Tsiganes, aux prisonniers de guerre soviétiques sur lesquels ont été expérimentés les premiers gazages et aux déportés jugés trop faibles pour travailler. Après des recherches dans les archives du Musée d'Auschwitz, à l'aide de témoignages et en dialoguant avec les études des historiens les plus qualifiés, Frediano Sessi reconstitue la vie quotidienne dans ce complexe de terreur sans pareil comprenant le camp principal (Auschwitz I), Birkenau (Auschwitz II) et Buna-Monowitz (Auschwitz III). Cette étude, à la fois détaillée et accessible à tous les publics, répond aux exigences fixées par Primo Levi : chaque homme est tenu de savoir qu'Auschwitz a existé et ce qui y a été perpétré, car si comprendre est impossible, connaître est nécessaire.

03/2014

ActuaLitté

Littérature étrangère

Auschwitz, ville tranquille

Témoin essentiel de la barbarie nazie, Primo Levi n'a cessé de raconter Auschwitz tout en cherchant à comprendre les ressorts d'une inhumanité dont ses deux livres majeurs, Si c'est un homme et La Trêve, ont rendu compte avec une lucidité inégalée. L'expérience du camp qui hante et nourrit son oeuvre s'y exprime de manière diverse. Ainsi, les dix nouvelles qui composent ce recueil, rassemblées pour la première fois, et complétées par deux poèmes, illustrent la variété des formes littéraires que revêt l'oeuvre de Primo Levi. L'approche scientifique du monde à laquelle l'incitait sa formation de chimiste se confronte à des domaines tels que la science-fiction, le fantastique, ou à son goût pour la poésie, peut-être l'un des seuls moyens d'exprimer "l'ineffable". Préfacés par René de Ceccaty, ces récits convoquent la voix ô combien subtile et nécessaire d'un homme de vérité et invitent à redécouvrir toutes les facettes d'un des grands écrivains du XXe siècle.

01/2022

ActuaLitté

Romans historiques

La violoniste d'Auschwitz

Basé sur une histoire vraie, celle d'Alma Rosé, violoniste de renom internée à Auschwitz en 1943. A Auschwitz, chaque jour est un combat pour survivre. Alma a le matricule 50381, un nombre tatoué à l'encre bleue sur sa peau. Comme des milliers d'autres, elle est enfermée et séparée de ceux qu'elle aime. Cette réalité ne pourrait pas être plus lointaine de la vie d'avant pour Alma. Star de l'Orchestre Philarmonique de Vienne, ses performances de violoniste ont envoûté les amateurs de musique classique. Nièce de Gustav Mahler, fille d'un violoniste célèbre, elle a même fondé en 1932 un orchestre de femmes. Mais quand les Nazis ont envahi l'Europe, personne n'a pu la sauver... Dans son malheur, sa chance va être d'être reconnue par l'une des chefs nazis du camp, qui va lui imposer de monter et diriger un orchestre de femmes pour le bon plaisir des SS. Au début, Alma refuse, mais elle réalise rapidement le pouvoir offert par sa position : elle peut sauver des jeunes filles d'une mort certaine. C'est ainsi qu'Alma va rencontrer Miklos, un pianiste talentueux. Au milieu du désespoir, ils vont connaître la joie des répétitions, des notes, et des concerts qu'ils donnent côte à côte - tout en priant que le cauchemar cesse un jour. Mais à Auschwitz, l'air est contaminé par la mort, et la tragédie est la seule certitude...

11/2021

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté