Recherche

Anthologie de l'épouvante

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Leonard de Vinci

Fantastique visionnaire, inventeur de génie, les expressions manquent pour cerner la personnalité de Leonard de Vinci. Le 500e anniversaire de sa disparition est l'occasion de se replonger dans la vie, l'œuvre et l'héritage du peintre florentin, qui a multiplié les activités, de l'architecture à la botanique, en passant par la musique, la poésie ou encore la philosophie.

ActuaLitté

Dossier

Prêt de livre en bibliothèque : l'avenir de l'ebook au sein de l'Europe

Prêt de livre en bibliothèque : l'avenir de l'ebook au sein de l'Europe

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Guy de Maupassant

Sombrant dans la folie alors qu’il n’avait qu’une quarantaine d’années, Guy de Maupassant meurt à 43 ans, ne lègue au patrimoine littéraire français qu’une décennie d’œuvres. Mais quelles œuvres ! En quelques pages, Maupassant parvient à mêler ce pessimisme caractéristique, un réalisme prégnant et une dose de fantastique qui fera sa marque. 

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Antoine de Saint-Exupéry

Livres, actualités : tout sur Antoine de Saint-Exupéry

ActuaLitté

Dossier

Le Salon international du Livre rare et de l'autographe

Le Salon international du Livre rare et de l'autographe est organisé chaque année par le SLAM, Syndicat de la Librairie Ancienne et Moderne, sous la verrière du Grand Palais, à Paris. L'événement attire environ 160 exposants, libraires, galeries d’estampes et de dessins de 12 pays différents, dont une soixantaine de libraires venus de l'étranger.

ActuaLitté

Dossier

Le Grand Prix de l'Académie française

Prix annuel, créé en 1914, le Grand Prix de l'Académie française vient récompenser l’auteur du roman que l’Académie a jugé le meilleur de l’année. Doté de 10.000 € depuis 2016, il est habituellement décerné à la fin du mois d'octobre, au cœur de la rentrée littéraire.

Extraits

ActuaLitté

12 ans et +

Anthologie de l'épouvante

Dans le genre fantastique, l'irréel, surgi dans le quotidien, fait naître l'angoisse. Dans celui de l'épouvante, la frontière entre les deux mondes est si ténue que la mort la franchit. En lisant les quatorze nouvelles qui composent ce recueil, on voit intervenir des fantômes (chez Alexandre Dumas ou Selma Lagerlöf), des défunts revenus d'entre les morts (chez Maupassant ou Edith Wharton), des animaux et végétaux redoutables (chez Bram Stoker, Saki, Mildred Johnson), un portrait maléfique (Edgar Poe), une musique surnaturelle censée repousser l'au-delà (Lovecraft). Bref, partout rôde la Canarde. C'est alors la terreur qui s'empare des personnages… comme du lecteur. «La maison du lac », de Charles Nodier ; « Le portrait ovale », d'Edgar Poe ; « Le chat, l'huissier et le squelette », d'Alexandre Dumas ; « La diligence fantôme », d'Amelia B. Edwards ; « Frritt-Flacc », de Jules Verne ; « Le tic », de Guy de Maupassant ; « La squaw », de Bram Stoker ; « Le violoniste », de Selma Lagerlöf ; « Sredni Vashtar », de Saki ; « La musique d'Erich Zann », de Lovecraft ; « Mademoiselle Mary Pask », d'Edith Wharton ; « Le papillon de la mort », de Maurice Renard ; « Le cactus », de Mildred Johnson

10/2021

ActuaLitté

Science-fiction

Trains de cauchemar. Anthologie d'épouvante et d'insolite ferroviaires

Etre assis dans un train qui fonce à travers la nuit constitue une expérience poétique à laquelle les individus les moins romanesques et les moins imaginatifs ne peuvent rester insensibles. Et il suffit parfois de peu de chose pour que cette poésie se teinte d'inquiétude, et même, en certaines circonstances, tourne au malaise ou à l'angoisse. Car dès son apparition, le chemin de fer suscita l'inquiétude.
Avec les premiers accidents et les premières catastrophes, cette inquiétude se changea en appréhension et en peur. Aux déraillements, collisions, écrasements s'ajoutèrent bientôt les vols, assassinats, viols et autres agressions commis dans l'univers clos des wagons. Les faits divers sanglants se multiplièrent à la "une" des journaux et hantèrent l'imagination des voyageurs, donnant naissance à une angoisse particulière, propre au chemin de fer.
Cette matière ne pouvait manquer d'inspirer les auteurs : Guy de Maupassant, Marcel Schwob, Jean Lorrain, Maurice Level et Paul Hervieu sont ainsi au sommaire de cette anthologie de 26 textes, aux côtés de ces "petits maîtres" injustement oubliés de la littérature fantastique que sont notamment Rémy Saint-Maurice, Michel Jules Verne ou Alfred de Sauvenière. Des témoignages authentiques des premières catastrophes de l'histoire ferroviaire viennent compléter ce volume.
Une anthologie à lire la nuit... En train, de préférence ! Table des matières : "Introduction" , Philippe Gontier, p. 9. Trains de terreur et de mort Le Train 17 (extrait), Jules Claretie, p. 33. "Le Tunnel" , Maurice Rollinat, p. 55. "Notes d'un voyageur" (extrait), Guy de Maupassant, p. 57. "La Peur" (extrait), Guy de Maupassant, p. 59. "Le Chemin de fer à crans" , Paul Hervieu, p. 63. La Bête humaine (extraits), Emile Zola, p.
79. "La Main gantée" , Jean Lorrain, p. 107. "L'Un d'eux" , Jean Lorrain, p. 116. "L'Express 13" , Rémy Saint-Maurice, p. 123. "Un drame dans la nuit" , Paul-Hubert, p. 135. "Un train emballé" , Georges Rouvray, p. 147. "Le Rapide de 10 h. 50" , Maurice Level, p. 155. "Un arrêt dans la nuit" , Pierre Vernon, p. 163. "Le Rapide de 7 h. 20" , Pierre Vernou, p. 169. "Le Crime de la rue Pergolèse" , Maurice Level, p.
178. Trains de l'au-delà "L'Inexpliqué" , Alfred de Sauvenière, p. 189. "Le Train 081" , Marcel Schwob, p. 199. "L'Homme voilé" , Marcel Schwob, p. 205. "Le Rail sanglant" , Maurice Renard, p. 213. Trains de l'avenir "Un express de l'avenir" , Michel Jules Verne, p. 223. "L'"Express-Times"" , Louis Mullem, p. 231. "Le Tunnel de Gibraltar" , Jean Jaubert, p. 239. Documents "Catastrophe du chemin de fer de Versailles (rive gauche)" , Hippolyte de Chavannes de La Giraudière, p.
263. "Dangers que courent les voyageurs en chemin de fer" , Anonyme, p. 273. "Les Agressions en cours de route" , Pierre Giffard, p. 285. "Le premier passager mort sur les rails" , Philippe Gindre, p. 297.

01/2012

ActuaLitté

Romans de terroir

Ouessant. L'île de l'épouvante

Auteur régionaliste prolixe, renommé dans l'Entre-deux-Guerres, un peu oublié maintenant, Léon Riotor (1865-1946) publia ce roman en 1931. Roman de terroir typiquement breton, cet ouvrage est également l'occasion de se plonger dans la vie de la Bretagne besogneuse du pre­mier tiers du siècle dernier. Mais c'est aussi à une découverte, à une visite très documentée et particulière de l'île d'Oues­sant de l'Entre-deux-guerres que nous convie cet ouvrage qu'il faut absolument redécouvrir. Une curiosité régionaliste à ne pas manquer.

11/2017

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Dans l'épouvante. Histoires extraordinaires

"Le Pays des fées", "La Jeune fille blanche", "La Fin de John Hamilton Llewellyn", "La Fiancée du Tophar", "La Mamaloi"... : autant de titres, autant d'horreur et de terreur libérées dans ce recueil de onze nouvelles de nuit et de ténèbres. Dans une veine expressionniste, Hanns Heinz Ewers (1871-1943) a élaboré une littérature de l'étrange à la lisière du fantastique et de l'épouvante. Mystérieuse, macabre, érotique, grotesque, mystique, son oeuvre est toute empreinte de l'esprit fin de siècle.

09/2017

ActuaLitté

BD jeunesse

Passepeur Tome 2 : Impasse de l'Epouvante

Benjamin, Clovis et Aglaé ont décidé de passer la nuit dans le manoir hanté de Passepeur. Les trois cousins sont convaincus qu'il ne pourra rien leur arriver : ils n'ont plus l'âge, pensent-ils, de croire aux spectres et aux autres revenants. C'était sans compter la présence dans les lieux de Paul Tergeist, un fantôme bien décidé à apprendre à Gus, son trouillard de fils, à faire peur aux visiteurs !

10/2021

ActuaLitté

Non classé

Peut-être, n° 6, 2015. Revue poétique et philosophique

Ce sixième numéro de Peut-être s'ouvre avec le souvenir de Daniel Vigée, qui s'est éteint au début du mois de novembre 2013. Il aurait eu soixante et un an à la fin de novembre 2014. Tous ceux qui ont côtoyé Daniel, tous ceux qui l'ont connu à travers les poèmes de Claude Vigée, partagent une grande tristesse et s'associent pleinement au deuil de sa famille, et tout particulièrement de son épouse Jola et de ses enfants, Nathalie (et son époux) et Raphaël. Nous reproduisons la brève allocution que Claude avait dictée à Nathalie pour la cérémonie de Bischwiller ainsi que le discours de Claude Heymann, Rabbin de la communauté de Haguenau. Nous associons Evy à son fils dans notre souvenir. Les essais de Claude Vigée ici repris, partiellement pour "L'annonce d'un matin d'hiver" , et dans son intégralité pour "Esclaves et étrangers : Flaubert et Chateaubriand à Jérusalem" , permettent de bien mettre en relief la complémentarité de ces lieux, l'Alsace et Jérusalem, dans l'existence et dans l'oeuvre de Claude ainsi que dans la vie de sa famille. Blandine Chapuis dédie à Evy son étude fouillée, très sensible et pertinente, sur l'oeuvre de Claude Vigée : "La poésie comme promesse d'avenir" . Il est aussi beaucoup question de cette oeuvre qui nous rassemble dans le dossier qu'Oleg Poliakow a réuni pour nous autour d'une réflexion sur le verset de la Genèse concernant la création de l'homme (Genèse 2, 7) associée à cette belle expression du philosophe Paul Ricoeur : "L'homme, c'est la Joie du Oui dans la tristesse du fini". Nous traversons une période de commémorations multiples. L'année 2014 marquait le centenaire de la naissance de Dylan Thomas, que célèbre Jean Migrenne, mais inaugurait également une double perspective historique, le centenaire du début de la Grande Guerre s'associant avec le soixante-dixième anniversaire de la Libération. Nelly Carnet s'est entretenue avec Nelly Leviandier-Coulon, résistante. Je poursuis mon travail de réflexion sur les poètes de la Grande Guerre. Pierre Brunel nous parle de Rimbaud et établit un lien particulier avec l'oeuvre de Claude Vigée. Le cahier de création s'ouvre avec des poèmes inédits de Claude. Marc Sagnol nous initie par ses traductions à l'oeuvre d'Alexandre Guelman, poète russe, et d'Inna Fridkina. Je propose, en version bilingue, des poèmes très célèbres de Wilfred Owen, Charles Hamilton Sorley, Isaac Rosenberg, Ivor Gurney et Robert Graves. On retrouvera ensuite, ou on découvrira, Gabrielle Althen, Beryl Cathelineau-Villatte, Marc Kauffmann, Pénélope Sacks-Galey et Marc Sagnol. Jean-Luc Hohl-Muller nous donne à lire un essai sur la langue alsacienne, sous forme de nouvelle, "Les écureuils" . Lydie et Guy Baranton, fille et fils du peintre dont nous présentons l'oeuvre, Roger Baranton, évoquent pour nous leur père et sa joie de peindre, qui transcenda pour lui toute autre difficulté d'existence. Il se situe dans cette école de Paris d'après la Seconde Guerre mondiale.

12/2014

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté