Recherche

Vera

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Vera

Au retour de Rome, quand j'ai aperçu la silhouette d'Augusto dans l'immense hall de la gare Victoria où il était venu m'accueillir, j'ai eu honte. Le train nous avait ramenés. Je ne peux le dire qu'ainsi. Au sens propre. Ce n'était plus nous qui nous emportions. Qui nous lancions vers l'avant comme à l'aller, les cheveux au vent, penchés par la fenêtre, la poussière me battant le visage, venue, on aurait dit, du sol de l'Éden. Le train nous ramenait. Tels des corps que l'on détachait de la terre offerte. On nous reconduisait dans le pays où nous vivions. Mais c'était quoi la vie ? Et c'était où ? Londres, 1930 : Vera vit à Little Italy avec ses parents, Ada et Augusto, immigrés italiens. Rapidement la jeune fille se laisse enrôler dans une organisation à la gloire de Mussolini. Elle croit naïvement que l'idéologie fasciste lui forgera une identité. Mais l'arrivée de la guerre chamboule ses espérances. Écartelée entre sa langue maternelle et celle de son pays d'adoption, Vera se laissera emporter par d'autres dérives. Puis elle croira enfin venu le temps de construire le récit de sa vie et de l'Histoire. De trouver sa vérité, elle dont le prénom signifie "vraie", et de la transmettre. Peuplé de personnages décrits à l'encre noire, ce roman bouleversant nous parle d'identité et de racines. Et de l'espoir, parfois déçu, de les dépasser.

08/2014

ActuaLitté

Littérature étrangère

Vera

Sonny est un jeune Irlandais de seize ans. Bien sûr, il veut échapper au destin sans horizon qui l'attend. Lorsqu'il croise le regard de Vera, sa beauté lui donne immédiatement le vertige. Elle vit dans les quartiers chics de Dublin, dans un monde étranger à Sonny. Elle ne dit jamais son âge. Elle parle peu. Mais elle sait l'écouter comme personne ne l'a jamais fait. Vera et Sonny vont vivre une histoire. Intense, dévastatrice et sublime. On sait dès les premiers gestes de tendresse que l'état de grâce ne peut durer, mais on est emporté par la puissance émotionnelle de ce roman, magnifique chant d'amour.

08/2017

ActuaLitté

Littérature étrangère

Vera

Quelques mois après la mort mystérieuse de Vera, Everard Wemys se remarie avec Lucy, de vingt ans sa cadette. Mais le souvenir omniprésent de Vera, les doutes relatifs à sa mort (accident, suicide, voire crime ?) font planer sur le couple, qui s'est installé à la campagne, dans la grande maison où eut lieu le drame, une ombre noire que ni l'un ni l'autre ne parviendront à chasser. Après avoir lu Vera, Bertrand Russell, alors beau-frère d'Elizabeth von Arnim, avoua : "J'ai donné à mes enfants un conseil de prudence : n'épousez jamais une romancière."

08/2012

ActuaLitté

BD tout public

Vera Cruz

C'est à Norogachic, au coeur de la Sierra Tarahumara, là où, naguère encore, quelques indiens faméliques célébraient les anciens rites des rois de l'Atlantide, que le destin d'Alvaro croise celui de Vera Cruz.

07/2017

ActuaLitté

Littérature française

Vera Kaplan

Quelques années après la mort de sa mère, un homme reçoit à Tel Aviv une lettre d'Allemagne adressée à la défunte. L'expéditeur, un notaire de Wiesbaden, se réjouit d'avoir retrouvé la fille de sa cliente, Vera Kaplan, qui vient de mettre fin à ses jours. Il lui fait parvenir son testament, celui d'une femme seule rongée par ses démons et épuisée de vivre. Et joint également un document terrifiant : le récit des années de guerre de cette jeune Juive berlinoise qui, pour sauver ses parents, puis simplement pour rester en vie, en est venue à commettre l'impensable : dénoncer ses frères, par centaines. Dans ce récit inspiré du destin de Stella Goldschlag, Laurent Sagalovitsch s'empare sans complaisance du destin d'une réprouvée pour en faire le portrait d'une victime devenue monstre, chez qui la pulsion de vie s'est montrée plus forte que la conscience.

08/2016

ActuaLitté

Lecture 6-9 ans

Nicky & Vera

"J'ai toujours cherché à célébrer les aventuriers, les explorateurs, les inventeurs et les rêveurs. Mais je n'avais pas prêté assez d'attention aux héros discrets et silencieux. Je rends hommage aujourd'hui à Nicholas Winton, un homme qui, voyant la tournure que prenait le monde en 1939, a tenté, à son échelle, d'agir autour de lui, sans jamais prétendre être un sauveur". - Peter Sís Hiver 1938, un jeune Anglais annule ses vacances et se rend à Prague pour aider les centaines de milliers de réfugiés qui s'entassent dans la ville face à la menace nazie. De sa chambre d'hôtel, Nicholas Winton, dit Nicky, collecta des fonds, trouva des familles d'accueil en Angleterre, organisa des voyages et obtint des visas et, quand cela était nécessaire, soudoya des fonctionnaires et falsifia des documents. Alors que l'ombre nazie s'abattait sur l'Europe, il sauva près de 700 enfants. Il ne parla de cela à personne, pas même à son épouse. Ce n'est que cinquante ans plus tard qu'une découverte fortuite mit en lumière ses actions, et que certains des enfants qu'il a sauvés purent le retrouver... Peter Sís tisse son histoire et celle de Vera Gissing, qui avait 11 ans à l'époque. Ce magnifique album, porté par des illustrations majestueuses, lumineuses et poétiques, nous parle de réaction, d'action et de courage. Il nous raconte l'importance, toujours cruellement d'actualité, de se soutenir, d'aider les personnes dans le besoin, de venir en aide aux réfugiés livrés à la folie du monde, en commençant par ouvrir son coeur et mettre son esprit au service de notre humanité.

05/2022

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté