Recherche

Roullet Hervé

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Religion

L'amour, le secret des chrétiens

Christianisme, religion de l'amour… Mais que signifie l'amour chrétien ? Ce livre donne une large place à celles et ceux qui, à travers le temps, ont prouvé par leur vie que foi et amour sont inséparables. Partant du témoignage de deux femmes, Catherine de Sienne et Jeanne d'Arc, il rejoint ensuite le "Docteur de l'amour", François de Sales, et sa grande famille spirituelle : Jeanne de Chantal, Marguerite-Marie Alacoque, Thérèse Chappuis, Jean Bosco, Louis Brisson, Léonie Aviat, Jean-Edouard Lamy, jusqu'à Gemma Galgani. L'amour, toujours accueil et don, se répand sous différentes formes : amour pour la création, amour dans le mariage, amour universel. Malgré des vents contraires et impétueux, l'Eglise trouve son espérance aux sources de l'amour : la Parole de Vie. Elle voit poindre à l'horizon les premières lueurs du royaume des Cieux où régnera l'amour sans partage.

01/2012

ActuaLitté

Religion

Joseph de Cupertino. Giuseppe da Copertino. Giuseppe Maria Desa (1603-1663). Illettré, thaumaturge et théologien. Le saint qui s'envole devant le pape

La vie de Joseph de Cupertino est l'une des plus extraordinaires de l'hagiographie. Son procès de canonisation a été suivi par le pape Benoît XIV, célèbre pour sa modération et son érudition, ce qui suffit à garantir que l'Eglise a résolu toutes les questions relatives à ce cas aussi insolite. Les débuts de la vie de Joseph sont difficiles. Son père est si peu habile en affaires, que sa femme, pour se protéger du juge, doit se cacher dans une étable pour accoucher. Atteint d'une étrange maladie, Joseph est guéri par l'intercession de la Vierge. Il décide alors de consacrer sa vie à Dieu. A dix-sept ans, comme deux de ses oncles sont franciscains conventuels, il se présente dans leur ordre, mais il est refusé pour insuffisance intellectuelle. Les capucins l'acceptent ensuite comme frère convers ; cependant, s'il ne manque pas de piété, il est si maladroit et inapte aux études qu'ils doivent le congédier. Joseph devient quand même frère mineur conventuel, et il est ordonné prêtre, grâce à un concours de faits tout aussi incroyables que providentiels. Lors d'un voyage, ses charismes inquiètent un prélat qui le dénonce à l'inquisition, de sorte qu'il doit se présenter devant le Saint-Office de Naples. Plus tard, à Rome, son supérieur a la fâcheuse idée de le présenter au pape. Lorsque Joseph se prosterne devant lui, il entre en extase et s'envole jusqu'au plafond de la salle d'audience ! Quand Joseph a 36 ans, il est envoyé au couvent d'Assise où sa renommée de sainteté se répand. Après différentes affectations, le pape Alexandre VII le fait finalement conduire au couvent d'Osimo, où il vit ses six dernières années. Le récit de la vie de Joseph est passionnant, car sa sainteté évidente est ornée de charismes aussi nombreux que rares : outre ses lévitations, extases, vols et bilocations, il a le don de connaissance des coeurs et le don de prophétie. On lui attribue aussi un nombre important de miracles et de guérisons. L'ouvrage contient également un certain nombre de ses écrits, qui complètent le portrait humain et spirituel du grand saint italien.

01/2021

ActuaLitté

Religion

Lazare et ses soeurs Marthe et Marie

Chacun connaît les épisodes célèbres où les évangélistes racontent l'onction de Jésus par une femme pécheresse, la résurrection de Lazare, l'entretien entre Jésus, Marthe et Marie à Béthanie, ou encore l'apparition du Christ à Marie de Magdala au matin de la résurrection. Ces faits ont quelque chose en commun : ils mettent en scène trois personnes de la même famille, amies de Jésus : Lazare et ses deux soeurs Marthe et Marie. Que d'homélies, que de commentaires ont été faits à leur sujet ! Que de lieux communs aussi, où l'on enferme Marthe dans le rôle de la femme active et Marie dans celui de la contemplative... ! Jésus a ressuscité Lazare peu avant sa Passion, et ses ennemis lui en ont tenu grief car, devant un tel miracle, bien des gens se sont mis à croire en Jésus et à le suivre. C'est à l'occasion de la résurrection de Lazare que Jésus déclare : "celui qui croit en moi ne mourra jamais" et, comme il questionne Marthe, elle répond par une belle profession de foi : "Oui, Seigneur, je crois que tu es le Christ, le Fils de Dieu, qui vient dans le monde." Marie est celle qui, tenant un flacon rempli d'un parfum précieux, le verse à deux reprises sur les pieds et la tête de Jésus. C'est elle aussi qui est assise à ses pieds pour l'écouter. Il lui dit alors qu'elle a choisi la meilleure part. C'est elle encore qui bénéficie de la première apparition du Christ ressuscité et devient l'apôtre des apôtres, en leur annonçant ce qu'elle a vu et entendu. Comme les Juifs veulent tuer Lazare, témoin fort gênant, et que Marthe, Marie et leurs amis sont en danger, ils doivent quitter leur terre natale. Des traditions multiséculaires les suivent en Provence. On peut en étudier le bien-fondé, en parcourant les récits, l'histoire des reliques, et en visitant les monuments perpétuant leur culte : Saint-Maximin, la Sainte-Baume, Autun, Vézelay, Tarascon, et même l'église parisienne de la Madeleine...

01/2020

ActuaLitté

Religion

Sainte Mâtie

Voici la première biographie de sainte Mâtie. Elle attendait sagement depuis des siècles... Mâtie suscite en effet un réel attrait, et l'on éprouve une sorte de sympathie spontanée et communicative pour cette jeune fille. En effet, même si elle a vécu aux temps anciens, elle est toute proche par sa présence simple et familière. Elle est même si proche, qu'à Troyes, ville qui a le bonheur d'avoir pour patronne la petite aide-boulangère, on a mis son image sur les sachets de pain ! Il faut dire qu'elle distribuait du pain aux pauvres, parfois un peu à la sauvette, il est vrai... On était heureux de se rendre au four à pain, sûr d'y trouver la rayonnante Mâtie. Si vous n'aviez pas tout à fait l'argent, vous ne repartiez pas, pour autant les mains vides... Sa vie n'est pas un roman à l'eau de rose, bien que des charbons ardents, jetés dans son tablier, se soient transformés en roses... Son existence est attestée par une homélie de saint Prudence, datée de 840 et, en 980, l'évêque Milon a retrouvé son corps intact. Depuis, à des époques variées, des miracles se sont produits auprès de sa châsse, par son intercession. Aujourd'hui, Mâtie, la sainte printanière du 7 mai, préside à ses petites fêtes dans une ambiance simple et familiale. Les jeunes filles ont eu bien raison de la choisir aussi pour patronne. Mâtie vit une sainteté accessible à tous, cette sainteté "de la porte d'à côté" dont parle le pape François qui, saluant le "génie féminin", évoque ces "femmes inconnues ou oubliées qui ont soutenu et transformé des familles et des communautés par la puissance de leur témoignage." Par sa vie, Mâtie nous dit quelque chose d'important et d'actuel. Pas d'ascèse inaccessible, mais seulement le sens de l'accueil, l'attention aux démunis, tout ce qui ouvre sûrement les portes du Royaume des cieux.

01/2019

ActuaLitté

Religion

Joséphine Bakhita. L'esclave devenue sainte

Quelle trajectoire extraordinaire que celle de Joséphine Bakhita, l'esclave soudanaise devenue sainte, gloire de l'Afrique et patronne des opprimés ! Enlevée par des négriers à l'âge de neuf ans, vendue plusieurs fois à des maîtres cruels, battue et torturée, elle est providentiellement tirée de l'esclavage par un consul italien qui l'achète et l'emmène en Italie. Bakhita y rencontre le Dieu d'Amour, son seul Maître et Seigneur, reçoit le baptême et entend l'appel du Christ à lui consacrer sa vie. Entrée chez les soeurs canossiennes, elle suit pas à pas, pendant près d'un demi-siècle, une "petite voie" spirituelle étonnamment proche de celle de sa contemporaine, Thérèse de Lisieux... Cette biographie complète de Joséphine Bakhita nous fait découvrir une sainte inoubliable, qui a vécu avec héroïsme et une simplicité désarmante l'amour du prochain et le pardon des ennemis.

11/2015

ActuaLitté

Religion

Les martyrs d'Otrante. Entre histoire et prophétie

Les saints martyrs d'Otrante, c'est le nom donné communément à Antonio Primaldo et à ses compagnons, des habitants de la ville d'Otrante, tués par les Ottomans en août 1480. Ce livre donne, pour la première fois en langue française, le récit complet de ces évènements si importants dans l'histoire de l'Eglise. Plutôt que de renier leur foi, des personnes ont librement choisi de mourir, exécutés par les envahisseurs ayant investi la ville d'Otrante. Les faits sont bien documentés, grâce aux témoignages de contemporains et d'historiens. Le 5 octobre 1980, le pape Jean-Paul II se rend à Otrante, et donne une vigoureuse impulsion à la cause de canonisation des martyrs otrantais. Le 11 février 2013, Benoît XVI reconnaît officiellement un miracle survenu grâce à l'intercession des martyrs et, quelques instants plus tard, devant les cardinaux assemblés, il annonce qu'il renonce à son pontificat. Le 12 mai 2013, le pape François célèbre la première canonisation de son pontificat : il s'agit des 813 martyrs d'Otrante. Il faudrait un singulier aveuglement pour ne pas voir en cette canonisation une signification à la fois historique et prophétique. La canonisation simultanée de plus de huit cents personnes est un évènement rarissime dans l'histoire de l'Eglise. Pour les Ottomans, Otrante devait être une tête de pont, pour partir à l'assaut de l'Italie, de Rome et de l'Europe, étape suivante, après la chute de l'empire d'Orient en 1453 ; mais une poignée de gens déterminés a modifié le cours des évènements. Aujourd'hui, le combat vital, engagé pour maintenir le droit de penser et de croire, trouve dans l'histoire des martyrs d'Otrante une lumineuse justification.

01/2019

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté