Recherche

Le bal des marâtres

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

De Michel Glardon à Jean Richard : histoire des Éditions d'en bas

En raison de la crise sanitaire du Covid-19 et à la suite de la fermeture des librairies, sans oublier l’annulation des salons du livre, les Éditions d’en bas ont choisi la riposte. La maison, qui célèbre ses 45 ans, a souhaité partager son histoire, à travers des podcasts et des vidéos de leurs auteurs. Mais également faire découvrir des livres plus anciens à travers toutes ces années de publications.

ActuaLitté

Dossier

Albums, romans : une sélection de 20 livres jeunesse pour Noël 2020

La crise sanitaire a contraint les librairies à fermer leurs portes depuis fin octobre dernier. Mais l’envie de lire est toujours là, car les livres sont le meilleur moyen de s’évader, d’apprendre, de se cultiver, de réfléchir, de rire aussi, à tous les âges et en famille.

ActuaLitté

Dossier

Profession : agent littéraire, un métier mal connu

L’agent littéraire est une personne chargée de représenter les écrivains et leurs œuvres écrites auprès des éditeurs, des producteurs de théâtre et des producteurs audiovisuels. Il accompagne ses auteurs sur un plan juridique, financier et artistique, et veille sur leurs intérêts.  

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Leonard de Vinci

Fantastique visionnaire, inventeur de génie, les expressions manquent pour cerner la personnalité de Leonard de Vinci. Le 500e anniversaire de sa disparition est l'occasion de se replonger dans la vie, l'œuvre et l'héritage du peintre florentin, qui a multiplié les activités, de l'architecture à la botanique, en passant par la musique, la poésie ou encore la philosophie.

ActuaLitté

Dossier

Le catalogue des nouveautés éditeurs de la rentrée

Les éditeurs planchent depuis des mois, les auteurs ont réécrit leurs livres... et voici le grand moment : la présentation des nouveautés aux libraires. Alors, quoi de bon à se mettre sous la dent ?

ActuaLitté

Dossier

La librairie et le Label Lir : les raisons de la colère

Une étude réalisée conjointement par le ministère de la Culture et de la Communication, le Syndicat de la librairie française et le Syndicat national de l’édition, le rapport de la mission « Livre 2010 » et celui d’Antoine Gallimard, remis au cours de l’année 2007, ont souligné la fragilité de la situation économique des librairies indépendantes et préconisé de faire du maintien et du développement de ces entreprises une des priorités de la politique du livre. 

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Le bal des marâtres

Chacune de ces six nouvelles offre le portrait d'une mère. Six mères cruelles, abusives, violentes, menteuses, fourbes. Six récits stupéfiants de confiance trahie, de manipulation, de destruction. Parfois de pure méchanceté. Des marâtres. Pas des mamans. Heureusement punies, le plus souvent, par où elles ont péché. Il fallait beaucoup de culot pour oser parler de ces mères abusives. Et tout le talent de Bernard Nuss pour y parvenir avec justesse.

02/2019

ActuaLitté

Littérature française

Lettre à la marâtre. Suivi de Lettre à toutes les victimes de marâtres

...Il est à la mode d'écrire sur son père, sa mère, leur mort, la maladie qui la précède éventuellement. Ecrire les derniers mois, les derniers jours et conclure par un pardon pour solde de tout compte. En ce qui me concerne, le pardon me semble impossible tant que je ne pourrai cesser de lécher mes plaies d'une langue répétitive et appliquée, comme le chien auquel mon père nous a comparés, mon frère et moi. Sans doute vaut-il mieux les gratter furieusement, les ouvrir jusqu'à l'os pour laisser s'échapper leurs humeurs putrides, et alors, seulement, espérer leur assèchement, leur devenir en cicatrices enfin non douloureuses, pouvoir laisser la souffrance sortir de soi, l'évacuer, cesser les tentatives de l'étouffer sous les petits coups de langue de la fiction ainsi que je l'ai fait jusqu'à présent. Ne plus être une momie enserrée dans les bandelettes mortifères mais vivre, libre. Et écrire...

01/2022

ActuaLitté

Littérature française

Marâtre

Elle a trente-deux ans, un caractère de chat de gouttière. Elle, c'est Mathilde, avant de rencontrer Eugène, divorcé, quarante- cinq ans, père de deux enfants. Vincent, quinze ans, et Chloé, bientôt onze, sont coriaces, ils ont dégommé plus d'une marâtre, mais Mathilde est tenace. Avec les deux adolescents, elle connaîtra les claquements de portes, la jalousie, la rivalité, l'ambivalence des sentiments, la paix armée, les petites victoires remportées à l'arraché. Ce roman porte un regard caustique et d'une grande justesse sur une situation devenue un phénomène de société : plus d'un million d'enfants en France vivent sous le même toit avec un parent et un beau-parent.

05/2012

ActuaLitté

Littérature étrangère

Marâtre patrie

Lorsque la guerre civile qui déchire son pays l'oblige à partir pour l'exil en 1948, Mihalis Ganas a quatre ans. Et dix ans à son retour, en 1954. Et trente-six en 1980 quand il raconte cette enfance bouleversée, qui l'a marqué à jamais, dans Maratre patrie. Nous le suivons en Albanie, puis en Hongrie, puis dans le village perdu d'Epire ou il vivra jusqu'à l'âge d'homme. La mauvaise mère, ce n'est pas la Hongrie plutôt accueillante, mais la mère patrie, la Grèce des années 50, qui inflige à ses enfants la misère économique et la répression politique. Pour décrire ces années terribles, dire le désordre de la mémoire avec ses souvenirs fulgurants et fragmentaires, dire surtout la fureur du monde qu'un enfant découvre et ne comprend pas, Ganas - qui par ailleurs est l'un des plus grands poètes grecs de son temps - invente une langue inouïe, rugueuse et raffinée, proche de celle des paysans de son enfance et en même temps de celle des poètes. Voilà pourquoi, dans Maratre patrie, qu'on a pu qualifier de "récit-poème" , on prend la réalité en pleine figure.

03/2017

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Eloge de la marâtre

Traduit de l'Espagnol par Albert Bensoussan Don Rigoberto découvre le plaisir des sens entre les bras de doña Lucrecia, sa seconde épouse. Mais il a un rival en la personne de son propre fils, Alfonsito, qui, avec une blonde, enfantine et désarmante perversité, séduit sa marâtre. " Depuis cette nuit, elle avait la certitude que les rencontres clandestines avec l'enfant, d'une façon obscure et tortueuse, difficile à expliquer, enrichissaient sa relation matrimoniale, la rendaient piquante et inédite. Mais quelle sorte de morale est-ce là, Lucrecia ? se demandait-elle, effrayée. Comment est-ce possible que tu sois devenue ainsi, à ton âge, du jour au lendemain ? Elle ne pouvait le comprendre, mais ne s'efforçait pas non plus d'y parvenir. Elle préférait s'abandonner à cette situation contradictoire, où ses actes défiaient et transgressaient ses principes, à la suite de cette intense exaltation périlleuse qui était devenue pour elle la félicité. Un matin, en ouvrant les yeux, cette phrase lui vint aux lèvres : " J'ai conquis la souveraineté ". Elle se sentit heureuse et émancipée, mais elle n'aurait pu préciser de quoi ".

09/1992

ActuaLitté

Littérature française

Le bal des vaincus

Sohan, un Algérien comme une multitude d'autres (ou comme un autre), s'apprête à marquer les esprits comme nul autre. Sa vie, prise en tenaille entre un gouvernement ripou inattentif à son peuple, des êtres en perdition ne parvenant plus à garder espoir, l'environnement parfaitement insalubre de son quartier, dont l'état de santé de sa fille témoigne directement, ne lui laisse plus le choix : il va se rendre à Alger pour participer à la marche pacifiste du 12 février 2011. A ses côtés Mounji, un ami de fortune comme d'infortune, et pour s'y rendre et lui prêter main forte, une ribambelle de personnages hauts en couleur flanqués d'un tacot, le Condor, prêt à se disloquer à chaque virage. D'aventure en anicroche, de barrage filtrant en sniper, de CRS en baltaguia, ils sont prêts à atteindre la place du let-Mai coûte que coûte, et quel que soit le sort que réservera la milice algérienne face à l'acte que Sohan s'apprête à r e faire entendre.

09/2019

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté