Recherche

Jacques Maisondieu

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Poésie

Votre image reste gravée dans mes yeux

"Par l'aubépine blanche, Par le bel oiseau bleu, Donnez-nous, Donnez-nous, La force d'espérer Et celle d'aimer" Imprégné d'un spleen propre aux poètes, l'auteur partage les émotions d'une nuit, les sensations fugaces qui remontent à la surface de la pénombre. C'est dans ces moments qu'il libère sa plume et couche sur le papier l'essentiel. Peines et joies se côtoient alors dans un recueil qui nous dit : aimez ! Jacques Maisondieu naît une nuit de décembre 1940. Séparé de sa famille, il grandit à Paris et trouve dans la Seine une amante réconfortante. Après des études de droit et de sciences politiques, il travaille dans la banque internationale et découvre l'Europe par toutes les saisons. Inspiré par son histoire, la nature et ses voyages, il est l'auteur d'un premier recueil de poésie aux Editions Amalthée intitulé Bouquet d'amertume.

07/2019

ActuaLitté

Poésie

Bouquet d'amertume

Rêve, douceur, beauté, amour, Cauchemar, horreur, terreur, haine, Qui es-tu la nuit, choisis et dis, espoir ou désespoir ? "Je suis tes yeux, je suis ta bouche, A travers toi, j'écoute et sens, Ton corps est mien, ton âme m'appartient. Je suis qui tu es, miroir de tes journées : Bonheur et tristesse, ivresse, tendresse, détresse, Tu me fais qui je suis, Comme toi, je ris et frémis". Mais alors si tu es moi la nuit, Dis-moi qui je suis : "La Nuit" . Jacques Maisondieu naît une journée de décembre 1940. Séparé de sa famille, il grandit à Paris et trouve dans la Seine une amante réconfortante. Après des études de Droit et de Sciences Politiques, il travaille dans la banque internationale et découvre l'Europe par toutes les saisons. Inspiré par son histoire, la nature et ses voyages, il nous livre ici son premier recueil de poèmes.

04/2018

ActuaLitté

Littérature française

Jacques

Je n'ai pas changé d'avis, je ne me suis pas réconcilié avec la société, et le mariage est toujours, selon moi, une des plus barbares institutions qu'elle ait ébauchées. Je ne doute pas qu'il ne soit aboli, si l'espèce humaine fait quelque progrès vers la justice et la raison ; un lien plus humain et non moins sacré remplacera celui-là, et saura assurer l'existence des enfants qui naîtront d'un homme et d'une femme, sans enchaîner à jamais la liberté de l'un et de l'autre. Mais les hommes sont trop grossiers et les femmes trop lâches pour demander une loi plus noble que la loi de fer qui les régit : à des êtres sans conscience et sans vertu, il faut de lourdes chaînes.

01/2021

ActuaLitté

Psychologie, psychanalyse

Les femmes, les hommes, l'alcool

Pourquoi les femmes et les hommes se sentent-ils souvent obligés d'avoir un verre à la main lorsqu'ils se rencontrent ? Pourquoi le nombre de femmes qui boivent trop est-il en augmentation ? La dépendance à l'alcool est-elle vraiment la cause de l'alcoolisme ? Et que veut dire une société qui, d'une main, combat l'alcoolisme tandis que, de l'autre, elle encourage l'ivresse ?. Le psychiatre Jean Maisondieu montre que de plus en plus d'hommes et de femmes sont contraints de se brouiller artificiellement l'esprit, de s'enivrer encore et encore pour aller vers l'autre, aimer l'autre. Ils y sont contraints parce que la peur de l'amour caractérise notre société, qui privilégie la maîtrise de soi, la raison et le pouvoir sur l'autre, plutôt que les sentiments, l'abandon. Bref, ces femmes et ces hommes boivent trop pour l'unique raison qu'ils auraient voulu aimer et qu'ils en ont eu peur

03/2008

ActuaLitté

Sciences historiques

Jacques Cartier

Fils de Saint-Malo, Jacques Cartier reste dans l'imaginaire collectif "le découvreur du Canada". En 1534, ce capitaine courageux entre dans le golfe du Saint-Laurent. Il sera le premier à remonter "le plus grand fleuve qu'on ait jamais vu", ouvrant ainsi la route intérieure du continent nord-américain. Soutenu par François 1er, cet explorateur avisé espérait découvrir un passage vers Cathay et les routes de l'Asie. Il suscite des vocations d'aventuriers des océans et, grâce à lui, la puissance continentale française apprend à regarder au-delà de l'horizon. Un rêve qui prendra forme au siècle suivant avec la colonie de la "Nouvelle-France", fondée par Champlain sur ses traces.

04/2021

ActuaLitté

Littérature française

Jean-Jacques

" Etre fan est un trou dans la tête que l'on comble de la lumière d'un autre. " Enfant des Stones et de Bowie, elle n'aurait pas dû s'enticher d'un chanteur de variété française. Envers et contre tous, Goldman est resté l'idole de son adolescence, le frère, l'oncle, l'ami venu animer sa vie intérieure. Comme tous les fans, elle s'est sentie incomprise, possessive, torturée. A bientôt quarante-quatre ans, l'âge où l'on s'accepte, l'âge où grandir n'est en théorie plus un concept, Carine H. , scénariste parisienne fraîchement établie dans la cité phocéenne, s'est donné pour mission de rencontrer Jean-Jacques Goldman - son dieu intime - et de filmer cette quête. Car Marseille, ville rugueuse de son exil tardif, abrite, dit-on, son chanteur préféré. Et c'est pour elle providentiel. De la Corniche au palais Longchamp, une traque burlesque, tendre et poétique qui, à défaut du vrai Jean-Jacques, mais à grand renfort de mauvais sosies et avec la perspicacité d'un Philip Marlowe, va conduire une femme à aller au bout de ses rêves. Et qui sait si cette amoureuse du cinéma, qui voit dans chaque scène de sa vie un peu de James Ivory ou de Billy Wilder, ne finira pas par apprivoiser sa propre histoire... A propos de l'autrice Diplômée d'HEC, Carine Hazan a d'abord travaillé dans la publicité avant de devenir scénariste. Elle est aussi réalisatrice de courts métrages et autrice pour la jeunesse. Son dernier album, La Petite Vague bleue, a paru chez Gallimard en 2020.

01/2021

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté