Recherche

Editions Transhumances

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Le Syndicat national de l'édition (SNE)

Créé en 1874, le syndicat rassemblant les éditeurs de livres français devient le Syndicat national de l'édition à la sortie de la Seconde Guerre mondiale, en 1947, et réunit rapidement plusieurs centaines de maisons d'édition. La structure permet d'organiser l'action collective, notamment auprès des pouvoirs publics, mais aussi de mettre en œuvre des campagnes de promotion du livre et de la lecture au niveau national.

ActuaLitté

Dossier

Le Bureau International de l'Édition Française (BIEF)

Le Bureau International de l'Édition Française (BIEF) est une association créée en 1873 par le Cercle de la librairie pour être au service des éditeurs en facilitant leur développement à l'international, l'exportation des titres, mais aussi les achats de droits de traduction. Aujourd'hui, cette mission est sensiblement la même.

ActuaLitté

Dossier

De Michel Glardon à Jean Richard : histoire des Éditions d'en bas

En raison de la crise sanitaire du Covid-19 et à la suite de la fermeture des librairies, sans oublier l’annulation des salons du livre, les Éditions d’en bas ont choisi la riposte. La maison, qui célèbre ses 45 ans, a souhaité partager son histoire, à travers des podcasts et des vidéos de leurs auteurs. Mais également faire découvrir des livres plus anciens à travers toutes ces années de publications.

ActuaLitté

Dossier

Foire du Livre de Francfort 2021 : une édition hybride

Reléguée sur internet en 2020 par la pandémie de coronavirus, la Foire du Livre de Francfort, un des événements majeurs du secteur de l'édition, espère bien accueillir les professionnels, du 20 au 24 octobre prochain. Une édition hybride est annoncée, avec une partie des événements en ligne.

ActuaLitté

Dossier

Ventes, production, cessions... Les chiffres de l'édition 2018-2019

L'édition française fait le bilan de l'année 2018, en demie-teinte : la baisse du chiffre d'affaires s'élève à 4,38 %, pour un total de 2 670,1 millions €. Si l'alarme n'est pas encore donnée, l'édition reste toutefois vigilante vis-à-vis d'une importance moindre accordée à la lecture face aux autres loisirs. La mauvaise année 2018 s'explique aussi, cela dit, par des mouvements sociaux importants, qui n'ont pas facilité les ventes, par un effet de comparaison défavorable avec 2017, année de réforme scolaire, et par une rentrée littéraire décevante pour les lecteurs.

ActuaLitté

Dossier

Procès Internet Archive : l'édition contre le prêt numérique contrôlé

En juin 2020, quatre groupes d'édition, Hachette, HarperCollins, Wiley et Penguin Random House, portent plainte contre la plateforme patrimoniale Internet Archive, l'accusant de « violation massive du copyright ». En cause, la bibliothèque d'urgence mise en place par le site à l'occasion de la pandémie du coronavirus.

Extraits

ActuaLitté

Romans de terroir

La dernière transhumance [EDITION EN GROS CARACTERES

Ils sont moutonniers. Ils connaissent parfaitement leur métier, ils sont adroits et intuitifs. Un jour, ils abandonnent leur montagne et leur pays pour tenter leur chance en Amérique, dans ces immenses plaines de la Californie. Félicien, Elisée, Barthé sont trois hommes de la montagne, rudes au travail, attachés à leurs troupeaux, pleinement heureux lorsqu'il faut monter les bêtes aux alpages. Tous trois sont aussi malmenés par leurs familles, rejetés ou régulièrement humiliés. La solution n'est-elle pas de s'exiler en Californie ? On dit que là-bas les moutonniers gardent des troupeaux immenses et que les terres sont presque infinies, on dit aussi que les dollars se gagnent facilement et gonflent les poches. De quoi voir de nouveaux horizons et prendre une revanche ? Pour des hommes robustes rien ne paraît impossible.

02/2018

ActuaLitté

Photographie

TransHumance. Avec 1 DVD

"D'une rive à l'autre, loin des cris de haine et loin des bruits de bottes, sur les traces de ceux qui ont fui la torture et la misère, Les centaures auront tracé comme une douce caresse sur les cicatrices de l'exil. Confiants nous les avons suivis en imaginant tout ce que nous pourrions construire dans cette nouvelle migration vers l'avenir. Marcher, réunir, le Manifeste nous a invités à dessiner les symboles et l'immense chaîne universelle. Les animaglyphes resteront à jamais tracés dans les paysages des plaines et des villes comme autant de pierres vivantes de cette utopie en marche. "Chimères, monstres incomplets, hybrides, énergumènes, impurs et imparfaits", nous nous sommes recréés en nous reliant : nous sommes les Homo Centaurus en TransHumances à l'arrivée nous chanterons ensemble !".

07/2013

ActuaLitté

Récits de voyage

Ma transhumance. Carnets de routo

"Une métamorphose de mon être, soit la vraie expérience de la transhumance. Le fait d'épuiser ma marche, et de demeurer pourtant au coeur du mouvement, me transforme en profondeur. Mes pensées se perdent moins, je surplombe moins les choses. Je me focalise sur le troupeau qui avance devant moi. Je suis porté par sa puissance." De juin à octobre, randonner dans les Alpes du Sud signifie marcher en altitude en compagnie des moutons, aujourd'hui encore plus de trois cent mille bêtes se retrouvent chaque année dans les alpages d'estive. Ce moutonnement des troupeaux accompagne le marcheur comme une respiration vivante de la montagne. Antoine de Baecque est parti sur les traces du parcours millénaire des bêtes et des hommes, cette transhumance traditionnelle disparue dans les années 1950. Il a cheminé sur les anciens sentiers de la transhumance par des voies oubliées serpentant au milieu d'un paysage que le passage des moutons a façonné. Il a inauguré la Routo, cet itinéraire de randonnée bientôt homologué GR qui chemine sur plusieurs centaines de kilomètres à travers les Alpes, entre la plaine de la Crau en Provence jusqu'au Piémont italien. Ce récit voyageur d'un parcours montagnard, d'une quête de la mémoire millénaire d'une transhumance accompagnant la mémoire intime du marcheur, raisonne comme un hommage au lien entre hommes et bêtes, au bonheur de reprendre le cours d'une vie vécue dans et par la nature.

03/2019

ActuaLitté

Non classé

Traversées de mémoires - Transhumances en territoires éparpillés

Le présent ouvrage, "Traversées de mémoires" , est le récit d'une vie, un trajet vers la liberté d'être et d'advenir, il vise à comprendre les conditions conduisant à la construction de l'être et de ses pratiques relationnelles dans la vision qui se repère de la transhumance. A partir d'une recherche ancrée à la première personne, située dans un paradigme d'errance, il souhaite mettre en lumière le chemin qui l'a conduit d'un mal-être au désir d'être et d'advenir, qui l'entraîne toujours plus loin. En apportant une dimension autre, une oeuvre en soi, il se questionne au sujet de son itinérance migratoire, tant d'un point de vue géographique que d'un point de vue intérieur, dans une volonté de se rapprocher de soi et composer avec l'absence, devant l'immobilité blanche. Au travers d'un récit de vie permettant la reconstruction de l'identité et par la photographie mémorielle se profilant à l'image d'une quête, avec son âme de nomade infatigable, l'auteur conduit une réflexion, en arpentant les hautes terres nomades, unissant les lieux et les non-lieux dans un même univers, sans que les sutures paraissent. L'auteur partage avec eux, de longues marches dans des déserts brûlants avec parfois en récompense la découverte de paysages à la sublime beauté. Il questionne cette zone grise intangible où un autre univers s'y illustre, par l'image qui jalonne l'oeuvre au sein des suites remémoratives, en sillonnant, de campements en bergeries, le sentier des bergers transhumants et en convoitant l'innocence du regard du chasseur primitif sur leur parcours migratoire et leur sédentarisation... La transhumance autorise à partir, revenir, repartir et revenir encore...

11/2019

ActuaLitté

Récits de voyage

Tafsout, Chronique d'une transhumance berbère, Maroc

J’ai toujours été admiratif de l’obstination avec laquelle les civilisations s’accrochent à un fragment de planète. Il y a celles qui ont l’eau, la fertilité des sols, un climat tempéré, et puis il y a les autres, qui luttent pour exister dans des contrées extrêmes, trop sèches ou trop sombres, trop froides ou trop chaudes... La tribu des Aït Atta en fait partie. La transhumance rythme les saisons et rappelle aux hommes les liens qui les unissent avec la nature. Chaque nouveau départ de transhumance est une renaissance pour les Aït Atta, comme le printemps, tafsout en berbère, l’est pour la nature. Leur caravane suit un parcours qui ne fait pas seulement voyager dans l’espace mais aussi dans le temps et dans l’histoire de l’homme. La montagne fait office d’école à toute la famille. Le grand-père Lahcen a parcouru indéfiniment la montagne avec le troupeau familial, reprenant les chemins tracés par ses ancêtres. Les différents moments de vie partagés avec ces hommes et ces femmes m’ont permis de découvrir leur quotidien et d'apprécier leur immense générosité et leur hospitalité. Ces semi-nomades détiennent à eux seuls une vérité issue de l’équilibre qu’ils entretiennent avec la terre. C’est cette vérité que j’essaie de vivre, de connaître et de sentir. De ces rencontres, j’ai appris à laisser le superflu et à m’attacher à l’essentiel pour aller plus loin. Si la vie du grand-père a pu être tracée loin des villes et du monde moderne, celle de Mohend, le petit-fils sera sûrement différente. Saïd Marghadi.

04/2012

ActuaLitté

Poésie

Transhumance vers l'infini. Poèmes et illustrations

Du premier cri jusqu'au dernier soupir, la vie est un éternel voyage vers cette infinitude jamais atteinte, cette unité d'amour, ce pays inconnu où l'on arrive jamais.

04/2004

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté