Recherche

Lento

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Lento

" Lento ne connaît pas la faim. Le cordon ombilical est toujours là. Une complète satiété. Voir le monde sans éprouver ni la faim ni le sentiment d'abandon est un privilège. Le temps de voir. Il ne veut pas être la pomme de Newton. Il imagine que sa mère se lève et s'en va nue dans la ville et qu'il voit le monde à l'envers, mais aussitôt il réalise que cette position serait dangereuse et que l'attraction terrestre le ferait naître par une brusque plongée vers l'asphalte. " Un conte cruel et tendre sur la différence, la solitude d'un être d'une sensibilité hors norme évoluant dans une société malade qui assassine les anges.

08/2014

ActuaLitté

Littérature française

Lent séisme

"Rien n'empêche le ruissellement du temps sur nos épaules. Rien n'empêche le passé de nous revenir à la figure avec le vent". Victime d'une tragédie familiale avant même sa naissance, Gustave s'en remet à l'écriture pour affronter son traumatisme, quitte à déchaîner des tremblements de terre intérieurs. Quitte à lézarder la ville dans laquelle il a grandi et qui appelle son retour. C'est elle qui est à l'épicentre de son écriture, dans toute sa diversité. Il faudrait être pluriel pour la circonscrire pleinement. Quelque part, Gustave l'est. On peut dire qu'il entend des voix. A moins qu'il ne soit habité par elles ? Des voix comme autant de personnages tenant le registre d'une ligne sismique, et intime, à l'oeuvre. Quel genre de ville et d'être sauront éclore une fois le tremblement de terre advenu ? Dans ce premier roman polyphonique, Juliette Cortese se joue des genres établis et laisse libre cours à l'expression du choeur battant en chacun de nous. En approchant toute la richesse de la psyché humaine, en sillonnant les ondes qui forment le faisceau des individualités de chacun, Lent séisme consacre la métamorphose de l'écriture contemporaine en territoires de fantaisie.

05/2021

ActuaLitté

Littérature étrangère

Lent retour

"Ce livre inaugure une autre façon de regarder. La description des paysages - de l'Alaska au début, de New York ensuite - devient elle-même un "vécu" nouveau. Sorger, géologue, passe les dernières heures d'un long séjour dans le Grand Nord et entame le voyage de retour vers l'Europe. Or, la moindre sensation s'exorbite, tout ce qui l'environne prend une dimension nouvelle, la "sensation vraie", d'habitude fugitive, devient monumentale et universelle, ce voyage de retour est une exploration de l'être. A cette dimension nouvelle répond un mode d'expression nouveau, une sorte de "chant du monde". Handke crée dans ce livre une langue autre, une autre manière de poser les mots, une parole claire, ample et précise, mais jamais dite encore, car elle veut provoquer une autre perception du monde qui nous entoure", Georges-Arthur Goldschmidt.

02/1982

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Lent dehors

Un prof de musique, Henri-John, père de deux grandes filles, est plaqué par sa femme, Edith, écrivain à succès. Pour lutter contre la solitude, le stress qui monte, il part pour les Etats-Unis. Il loge chez son beau-frère, Oli, dans une vaste maison à véranda au bord de l'océan. Ce séjour face au ciel et à la mer sera l'occasion d'un monumental bilan. Djian, pendant plus de trois cents pages, ne cesse de revenir sur son passé dans une France de Meudon inventée par Céline, avec moutards et tractions avant, grisaille et pauvreté, pavillons de banlieue et fins de mois difficiles. Heureusement, il y a l'Amérique, son bonheur matinal, ses breaks rutilants, ses grandes étendues liquides, ses maisons de bois aux couleurs lie-de-vin, ses joggers fluo, ses dunes ouvertes sur des paysages d'avant l'homme, ses forêts aux sourdes pulsions, ses freeways qui montent vers la nuit avec tant de douceur. L'Amérique de Djian est lisse, lavée, pimpante. Ce pays-là, sous la plume de Djian, a des couleurs de cerf-volant qui vibre en plein bleu du ciel. Et là, on retrouve le Djian foldingue d'écriture, de sensations : ce regard nettoyé, un peu cru, primitif, qui a fait sa réputation et qui l'a fait aimer, en France, par plus d'un million de lecteurs. Jacques-Pierre Amette.

01/1993

ActuaLitté

Théâtre

Sandre / Valse lente

Sandre - Sa langue tangue dans un flot maladroit. La confusion est là, mais la parole peu à peu se dénude. Elle nous raconte l'amour, les promesses faites et trahies, son mari qui ne l'aime plus. Elle cherche sa place, seule au milieu de ces autres qui n'ont pas l'air de voir ou sentir sa détresse. Elle cherche mais ne trouve pas. Alors, elle nous oblige à chercher avec elle, à reconstituer le puzzle... Valse lente [à trois temps binaires] - Une nuit d'amour, la dernière. Il n'y en aura pas d'autres. Le cri d'un homme qui tente désespérément de retenir l'aube. Puis le silence. Pour toujours.

11/2014

ActuaLitté

Littérature française

La vie lente

Dans la France d'après les attentats de 2015, Mounir, parisien homosexuel de 40 ans d'origine marocaine, vit dans une situation précaire. Il vient d'emménager dans un appartement rue de Turenne. Madame Marty, une vieille dame de 80 ans, survit difficilement au-dessus de chez lui dans un minuscule studio. L'amitié entre ces deux exclus de la République s'intensifie jusqu'au jour où elle vire au cauchemar. Les affrontements et les déchirements s'enchaînent. Excédée, madame Marty appelle la police pour arrêter Mounir. Antoine, le commissaire qui interroge je jeune homme, le soupçonne de liens avec les djihadistes. Mais Antoine existe-t-il vraiment ? Où passe la frontière entre le vrai et l'imaginaire ?

03/2019

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté