Recherche

Gipi

Extraits

ActuaLitté

BD tout public

La terre des fils

Dans un futur incertain, un père et ses deux fils comptent parmi les survivants d'un cataclysme dont on ignore les causes. C'est la fin de la civilisation. Il n'y a plus de société. Chaque rencontre avec les autres est dangereuse. Le père et ses deux fils, comme les quelques autres personnages rencontrés, la Sorcière, Anguillo, les jumeaux Grossetête, les Fidèles, adeptes fous furieux du dieu Trokool, vivent dans un monde néfaste et noir. L'air est saturé de mouches, l'eau empoisonnée. L'existence du père et de ses deux fils est réduite au combat quotidien pour survivre. Le père écrit chaque soir sur un cahier noir. Qu'écrit-il ? Quel est son secret ? Nous l'ignorons, ses fils aussi. Ils aimeraient bien apprendre à lire, ils aimeraient bien savoir comment on vivait "avant". Mais le père, lui, refuse d'en entendre parler…

03/2017

ActuaLitté

BD tout public

Bons baisers de la province

Traîner dans la rue. Faire partie de la bande. Pendant des années, nous n'avons pas cherché autre chose. Je ne me souviens ni des parents ni des jeux vidéo ni des programmes télé. Il y avait la rue, avec ses lois inconnues et ses figures menaçantes. Et il y avait nous qui étions encore innocents, jusqu'à preuve du contraire. Mais surtout il y avait la rue. Elle changeait de couleur une fois les lampadaires allumés. Elle devenait un miroir, après la pluie...

08/2014

ActuaLitté

BD tout public

S.

Dessinateur prodigieux et écrivain subtil, Gipi est l'une des figures majeures de la bande dessinée contemporaine. Avec S., un récit bouleversant, tout à la fois personnel et universel, Gipi emporte son lecteur dans un maelström d'émotions fortes.

05/2014

ActuaLitté

BD tout public

Ma vie mal dessinée

Avec S, Gipi avait signé, déjà, un très beau récit basé sur le souvenir de son père récemment disparu. Il poursuit cette veine autobiographique avec Ma vie mal dessinée, en creusant plus profondément encore dans la chair et dans l'âme de l'auteur. S'adressant directement à ses lecteurs, Gipi nous fait tout partager : ses peurs, ses maladies, ses souffrances, ses inhibitions, ses descentes aux enfers, mais aussi ses amitiés, ses réflexions, ses bonheurs. Un livre fort, rebelle, fou et gracieux, où l'humour et la dérision ne sont pas en reste. Une écriture magnifique, tant graphique que littéraire, qui font de Ma Vie mal dessinée un livre exceptionnel.

01/2009

ActuaLitté

BD tout public

Notes pour une histoire de guerre

C'est la guerre. Saint-André, Saint-Martin, Saint-Julien, villages aux noms de saints. Les attaques ont lieu la nuit. Il y a un village à l'heure du dîner, le matin il n'y en a plus. Quand ils en bombardent un, ça donne l'impression qu'ils ont vraiment fait du mal à quelqu'un, pas à un village, à une personne vivante. Saint-Julien est épargné. Pas pour longtemps. Christian, Julien et Stéphane, dit P'tit Kalibre, sont des adolescents de dix-sept ans. Ils forment une bande, à voler, pour survivre. P'tit Kalibre est le chef, il est méchant, il n'a peur de rien, il marche quand il faudrait courir. Ils vont faire la connaissance du caïd du coin, Félix, un mercenaire, un trafiquant, un violent qui les prend bientôt sous son aile, enfin surtout P'tit Kalibre et son regard de killer. C'est la guerre, et P'tit Kalibre, Julien et Christian font leur guerre à eux, revolver au poing, couteau entre les dents, leur business c'est d'encaisser les dettes chez les récalcitrants, pour le compte de Félix... C'est Julien qui raconte tout ça, devant la caméra, quelques années plus tard, anecdote après anecdote, comme des notes pour une histoire de guerre...

01/2018

ActuaLitté

BD tout public

Vois comme ton ombre s'allonge

Sur une plage, un homme se sent mal. On appelle les secours, il est conduit dans une clinique spécialisée. On suspecte une schizophrénie subite, avec des attitudes obsessionnelles compulsives à orientation monothématique... L'homme, Silvano Landi, est un écrivain qui n'écrit plus. Un inventeur d'histoires qui vivait en écoutant des histoires et en en racontant à son tour. Un créateur de mondes qui n'est plus capable à présent que de dessiner sur une feuille la stylisation de deux obsessions : un arbre mort et une station-service. De les dessiner des centaines, des milliers de fois : un arbre mort et une station-service. Dessinateur prodigieux et écrivain subtil, Gipi impose avec force son style, en une histoire envoûtante, celle d'une vie réduite en mille fragments.

01/2014

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté