Recherche

Corentine

Extraits

ActuaLitté

BD tout public

Sangoma. Les Damnés de Cape Town

La rencontre de la plume affutée de Caryl Férey et du dessin réaliste de Corentin Rouge. En Afrique du Sud, une vingtaine d'années après l'Apartheid, les cicatrices laissées par l'ancien système peinent à se refermer. Le racisme n'est plus institutionalisé mais les inégalités toujours présentes et la population divisée entre les propriétaires blancs et les ouvriers noirs. Dans ce contexte, Sam est retrouvé mort sur les terres de la ferme des Pienaar, ses employeurs. Le lieutenant Shepperd - esprit léger, avisé autant que séducteur et tête brûlée - est chargé de saisir les enjeux qui auront mené au drame. L'enquête s'alourdit bientôt d'éléments disparates : conflits et secrets familiaux, recours à la sorcellerie, disparition d'un bambin dans le voisinage... Tandis que Shane Shepperd lutte tant bien que mal contre les silences et les mensonges de ses interlocuteurs, en toile de fond, le parlement est le théâtre d'oppositions rongeant la nation sud-africaine... La réforme agraire visant à redistribuer les terres usurpées du temps de l'apartheid provoque les débats et souligne les tensions des partis radicaux. Bientôt, les deux camps en appelleront à la violence. Enquête policière sur fond de climat social brulant, Sangoma, les damnés de Cape Town, est un récit sous tension où la violence d'un crime souligne les angoisses d'un pays captif de son passé. Treize ans après Zulu, Caryl Férey retourne en Afrique du Sud pour sa première bande dessinée aux éditions Glénat. Accompagné de Corentin Rouge, ils créent ensemble un polar palpitant aux dialogues ciselés et à l'action explosive...

11/2021

ActuaLitté

Cinéma & audiovisuel

The crown le vrai du faux

Netflix a investi 140 millions d'euros pour une seule saison de The Crown, c'est la plus chère de l'histoire devant même Game of Thrones. Depuis le succès de la série historique Rome diffusée sur HBO, les moyens des séries ont décuplé et le public ne s'y trompe pas.Peter Morgan, le créateur de la série, est l'un des plus éminents spécialistes de la monarchie britanique, mais comme il le dit lui-même il est plutôt du côté roman dans l'histoire. Dans The Crown, il y a beaucoup de choses qui sont du côté de l'imaginaire.Par exemple, Churchill n'a jamais prononcé de discours pendant le grand smog de Londres en 1952 ; la prise de conscience collective a, par contre, bien existé.Comment faire la part du vrai et du faux ? Comment distinguer la fiction de la réalité ?Ce livre décrypte épisode par épisode les 3 saisons déjà diffusées en confrontant les éléments historiques - images et coupures de presse à l'appui. Sélectionné dans la liste des 30 livres pour un “avent” goût de Noël

10/2020

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Corentine

1919. Le train de Paris s'arrête dans un jet de vapeur. Tailleur chic, voilette, Corentine tient sa revanche. C'est la première fois qu'elle revient en Bretagne, dans ces Montagnes noires qui l'ont vue naître et, dès l'enfance, trimer aux champs. Vendue à sept ans à un maquignon, placée à douze chez des bourgeois de la capitale, la petite paysanne illettrée en a fait, du chemin - d'humiliation en humiliation, de chambre de bonne en usine d'armement. Viendrait l'amour. Viendrait la Marne. Un destin de combat auquel sa petite-fille, cent ans plus tard, rend ici un hommage poignant.

06/2020

ActuaLitté

Littérature

Et toujours les forêts

Corentin, personne n'en voulait. Ni son père envolé, ni les commères dont les rumeurs abreuvent le village, ni surtout sa mère, qui rêve de s'en débarrasser. Traîné de foyer en foyer, son enfance est une errance. Jusqu'au jour où sa mère l'abandonne à Augustine, l'une des vieilles du hameau. Au creux de la vallée des Forêts, ce territoire hostile où habite l'aïeule, une vie recommence. A la grande ville où le propulsent ses études, Corentin plonge sans retenue dans les lumières et la fête permanente. Autour de lui, le monde brûle. La chaleur n'en finit pas d'assécher la terre. Les ruisseaux de son enfance ont tari depuis longtemps ; les arbres perdent leurs feuilles au mois de juin. Quelque chose se prépare. La nuit où tout implose, Corentin survit miraculeusement, caché au fond des catacombes. Revenu à la surface dans un univers dévasté, il est seul. Humains ou bêtes : il ne reste rien. Guidé par l'espoir insensé de retrouver la vieille Augustine, Corentin prend le long chemin des Forêts. Une quête éperdue, arrachée à ses entrailles, avec pour obsession la renaissance d'un monde désert, et la certitude que rien ne s'arrête jamais complètement.

01/2020

ActuaLitté

BD tout public

J.R.R. Tolkien et la bataille de la Somme. Dans un trou sous la terre

1er juillet 1916, 7h26, à La Boisselle, petit village picard. Une colonne de terre projetée s'élève soudain à 1200 mètres de hauteur sous l'effet de 27 tonnes d'explosifs. C'est le signal de départ de la bataille de la Somme. C'est là, qu'un jeune officier anglais de 29 ans, diplômé d'Oxford, prénommé J.R.R Tolkien (et que le monde entier ne conne pas encore) se trouve plongé ou coeur de l'une des batailles les plus meurtrières de l'histoire. Alors qu'il a les pieds enlisés dans la boue des tranchées et que les tirs ennemis fusent de partout, fauchant des milliers de jeunes hommes, Tolkien garde en mémoire des images, des ambiances, des sentiments qui, mélangés à ses influences littéraires et son goût des langues, forgeront les bases de sa Terre du milieu. Un portrait méconnu du jeune officier Tolkien et de la naissance de sa mythologie.

09/2019

ActuaLitté

Non classé

Les vieillards de Brighton

Au début des années 1950, en Angleterre, un petit garçon, fils d'un diplomate français en poste à Londres, se retrouve placé dans un asile de vieillards, au bord de la mer, à Brighton. C'est à partir de ce fait vrai que, dans son deuxième roman, Gonzague Saint Bris révèle le secret de son enfance et revient sur ses pas, à Brighton, où les vieillards, dans cet hospice, se retiraient de la vie. Entre ses soldats de plomb et ces vieux personnages au visage de cire, l'enfant prend de l'âge à grande vitesse. Autour d'Arthur, l'enfant, se dessine toute une galerie de portraits : le grand Will, écrivain maudit qui le prend en affection, Lady Beckford, grande dame au caractère altier qui lui inculque le flegme britannique, le Brigadier Général, ancien officier des Indes et espion de L'Intelligence Service, Faïence Folie, la pute au grand coeur, Somerset, le loup de mer pervers et sadique, Oscar, le cuisinier gay et l'abbé Corentin, l'ecclésiastique qui a pour cultes Dieu et les chemins de fer... A travers ce tableau, c'est toute une Angleterre évanouie qui ressuscite, de Shakespeare à Jack l'Eventreur en passant par Churchill et l'impératrice Victoria. Dans ce manoir gothique, face à la mer, hanté par la dégénérescence des derniers jours, nous assistons à la déambulation hypnotique d'un enfant qui lutte pour survivre, qui combat contre l'absurdité de sa situation mais qui finalement va s'attacher à ces vieillards dont il est devenu si proche, vieux compagnons qui projettent sur lui leurs espoirs fracassés et leur amertume morbide. Au sortir de cette expérience, l'enfant devra remonter à l'envers le cours de sa vie, marqué à jamais par l'empreinte du temps.

05/2002

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté