Recherche

Bourguiba

Extraits

ActuaLitté

Histoire internationale

Bourguiba

Sans Habib Bourguiba, la Tunisie ne serait pas, à l'orée de 2019, la seule démocratie du monde arabe. Oriental occidentalisé, musulman nourri des Lumières, il a conduit son pays à l'indépendance et l'a ouvert sur le monde moderne. Il croyait à l'éducation de tous et à l'émancipation de la femme musulmane. A peine parvenu au pouvoir en 1956, il interdit la polygamie, la répudiation et les mariages prononcés sans le consentement de l'épouse. Ce " code du statut personnel " , imposé à une société imprégnée des valeurs du Coran, est d'une audace folle pour l'époque, et le reste aujourd'hui. Au fil des années cependant, cet élan réformiste a cédé la place à un autoritarisme confus aggravé par la maladie. Telles sont les ombres et les lumières du " siècle de Bourguiba " qui s'étend de 1903, date officielle de sa naissance, à 2000, l'année où il s'éteint, treize ans après avoir été écarté du pouvoir par Ben Ali. Basée sur les archives françaises et tunisiennes ainsi que sur de nombreux entretiens avec ceux qui l'ont côtoyé, cette biographie témoigne de la place unique que le Combattant suprême occupe dans l'histoire du colonialisme et du post-colonialisme. Portrait d'un homme, de ses mérites et de ses défaillances, elle retrace l'histoire d'une nation en devenir dont il fut le grand architecte. Journaliste et essayiste, Bertrand Le Gendre a été rédacteur en chef au Monde et professeur associé à l'université Panthéon-Assas Paris-II. Il est notamment l'auteur de 1962, l'année prodigieuse (Denoël, 2012), Flaubert (Perrin, 2013), De Gaulle et Mauriac : le dialogue oublié (Fayard, 2015).

02/2019

ActuaLitté

Histoire internationale

Bourguiba. Pouvoir et contre-pouvoir

Ancien ministre de Bourguiba, Farhat Dachraoui fait son portrait et évoque son œuvre, durant son "règne" de trois décennies. Image du Président de la première République Tunisienne, exerçant, tel un monarque de droit divin, un pouvoir absolu de despote éclairé, auréolé de son titre de "Combattant Suprême" du mouvement de libération nationale.

05/2013

ActuaLitté

Histoire internationale

Bourguiba le retour. Edition bilingue français-arabe

Bourguiba a été un homme de réflexion, mais il a été surtout un homme d'action, preuve, le premier journal qu'il a publié porte ce nom : l'Action. Certes, Bourguiba n'a pas été seul à mener cette lutte, bien d'autres l'accompagnaient, l'histoire l'a suffisamment montré, mais il a incarné de la manière la plus illustre et la plus éclatante les hommes et les femmes de sa génération. De ce point de vue, l'oeuvre de Bourguiba se défend d'elle même ; elle est bien inscrite dans la durée et son message a été bien reçu, même s'il a fallu des éclaireurs pour le rappeler. L'empreinte de son oeuvre est là, sensible et visible dans le statut de la femme tunisienne, dans le modèle de société que nous avons construit, dans l'Etat tunisien et les valeurs de son régime républicain, dans son Islam qui a fini par avoir raison de tous les fanatismes. L'édifice a bien résisté malgré les convulsions et secousses des dernières années. Des historiens et intellectuels d'horizons divers se sont réunis pour revisiter cette histoire si lointaine et si présente et pour prendre la distance nécessaire au discernement et à la lecture objective.

05/2015

ActuaLitté

Histoire internationale

Bourguiba et Nouira. Volume 2, Souvenirs et mémoires

Préfacé par Chédli Klibi pour l'édition arabe et par Jean Lacouture pour l'édition française, cet ouvrage traite des parcours en solitaire et en commun du président Habib Bourguiba et du leader Hédi Nouira. En sa double qualité de chercheur et de témoin vivant, l'auteur a tenu à rester objectif et à faire connaître des pans vivants de l'histoire contemporaine de la Tunisie. Dans ce second volume, l'auteur nous fait part, à travers son témoignage saisissant, de détails insolites et inédits sur la période de 1970 à 1980, qui avait réuni Habib Bourguiba et Hédi Nouira et durant laquelle la Tunisie avait connu une évolution et une stabilité relatives, en comparaison avec les crises et les aspects négatifs ayant suivi immédiatement ou ultérieurement l'ère du Premier ministre Hédi Nouira. L'ouvrage comporte, en outre, les secrets de l'accaparement du pouvoir le 7 novembre 1987, date du reniement et de la nuisance envers Bourguiba, qu'on avait alors relégué dans l'oubli et dont on a effacé le souvenir et éteint les traces, allant jusqu'à engager des poursuites contre toute personne qui tenterait de raviver sa mémoire et de rappeler ses engagements et son héroïsme.

10/2014

ActuaLitté

Histoire internationale

Bourguiba et Nouira. Volume 1, Souvenirs et mémoires

Préfacé par Chédli Klibi pour l'édition arabe et par Jean Lacouture pour l'édition française, cet ouvrage traite des parcours en solitaire et en commun du président Habib Bourguiba et du leader Hédi Nouira. En sa double qualité de chercheur et de témoin vivant, l'auteur a tenu à rester objectif et à faire connaître des pans vivants de l'histoire contemporaine de la Tunisie. Dans ce premier volume, l'auteur nous propose d'abord un panorama global de l'histoire de la Tunisie jusqu'à l'occupation française en 1881, et nous livre, ensuite, une lecture attentive, à travers son regard objectif, des différentes péripéties du mouvement de libération nationale guidé par Habib Bourguiba et un concert d'éminents leaders, parmi lesquels figurait Hédi Nouira, mouvement couronné par l'indépendance en 1956.

10/2014

ActuaLitté

Histoire internationale

Le déficit démocratique sous Bourguiba et Ben Ali

Cet ouvrage est un recueil d'articles de presse écrits par l'auteur dans différents journaux tunisiens. Ces articles portent sur la situation politique tunisienne et sur le déficit démocratique de la Tunisie de l'après-indépendance, tant sous le régime de Bourguiba que sous celui de Ben Ali, deux régimes autoritaires successifs affirmés. La démocratie a été souhaitée, notamment avec insistance depuis les années 1970, par les démocrates, la classe moyenne, les élites, les étudiants et les militants politiques. Elle avait des chances d'accompagner la modernité tunisienne, l'effort de scolarisation, de développement, l'élargissement d'une classe moyenne. Mais elle a été malmenée par deux pouvoirs successifs, portés par la personnalisation du pouvoir.

01/2015

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté