#Essais

Jésuites hongrois sous le pouvoir communiste

Ferenc Szabó

A peine voilée par une législation qui, en principe, autorisait l'exercice de la liberté religieuse, la pratique du pouvoir socialiste hongrois installé par les Soviétiques après la Seconde Guerre mondiale allait faire preuve d'une intolérance rigoureuse à l'égard de la religion: confiscation des biens, arrestations, procès, assignations à résidence, emprisonnements ou travaux forcés. Il s'agissait pour les communistes d'entraver les activités de l'Eglise et de hâter la disparition du phénomène religieux. Ces événements marquèrent l'Europe centrale dans sa chair. Dès 1950, un décret interdit les instituts religieux. Bon nombre de jeunes jésuites hongrois allaient progressivement trouver refuge à l'étranger pour y recevoir leur formation religieuse, avant de travailler dans les différentes régions du monde. Mais qu'advint-il de ceux qui étaient restés en Hongrie? Leur persécution fut sévère, féroce même. Dans leur vérité toute simple, les souvenirs et témoignages recueillis ici par Ferenc Szabô offrent des récits de vies poignants. Comment les jésuites ont-ils, au milieu de cette tourmente, vécu leur vocation? Dans la foi en Jésus-Christ, l'amour de l'Eglise, le service de leurs contemporains, sans rancune à l'égard de leurs persécuteurs et, même parfois, avec humour.

Par Ferenc Szabó
Chez Editions Lessius

0 Réactions |

Genre

Religion

trad. Thierry Monfils
09/11/2012 400 pages 26,50 €
Scannez le code barre 9782872992225
9782872992225
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Jésuites hongrois sous le pouvoir communiste par Ferenc Szabó

Commenter ce livre