Recherche

Michalon

Extraits

ActuaLitté

Non classé

Ta vie en éclats

Aussi loin que remontent ses souvenirs, Plana a toujours vu sa mère vivre à cent à l'heure. Ainsi s'égrènent les scènes, prémices de la folie à venir mais qui, sous le regard d'une fille qui n'a jamais cessé d'aimer cette mère excentrique, donnent la mesure de toute sa fantaisie et sa liberté. Des amours contrariées, la perte de son travail, l'ennui, la dépression qui affleure, l'alcool et les médicaments auront peu à peu raison de cette femme intelligente et sensible, véritable héroïne romanesque. À la suite d'une crise de folie, elle est internée. Suivront des années entre la rue, les foyers et l'hôpital, de Paris à Évreux, jusqu'à l'arrêt cardiaque qui l'emportera en 2015.
D'une mère originale à une mère marginale, il n'y a qu'un pas, que Plana a décidé de ne pas franchir. Elle livre un récit intime et drôle, qui traduit toute la complexité des sentiments éprouvés � honte, culpabilité, tendresse, pardon � et sonne avant tout comme une vibrante déclaration d'amour.

05/2017

ActuaLitté

histoire faits de societe, temoignages contemporains, actualite

La loi des seigneurs

L'art de la guerre appliqué à un petit village breton !
Ce document, basé sur les éléments d'un dossier judiciaire et médiatique complexe, rapporte la quotidienneté violente parfois pathétique, d'une affaire qui a amené l'un des géants de la bande dessinée, Albert Uderzo, à connaître une situation qu'aucun druide n'aurait pu prédire. Ce que Jules César n'avait pas réussi, des acteurs industriels, protégés par de larges réseaux d'influence, l'ont fait: le village d'Astérix n'appartient plus à ses créateurs.

ActuaLitté

sociologie faits de societe, temoignages contemporains, actualite, biographies

96 heures ; un commissaire en garde à vue

En Octobre 2011, des policiers lyonnais et grenoblois, dont le commissaire de police Christophe Gavat, alors chef de la P.J. de Grenoble, sont placés en garde à vue pendant quatre jours et mis en examen pour " association de malfaiteurs ", " trafic de stupéfiants ", " détournement de scellés " et " vol en réunion " ; dans le cadre de " L'affaire Neyret ". L'Inspection générale des services (IGS) suspecte les policiers d'avoir détourné de la drogue, sur ordre de leur supérieur le commissaire divisionnaire Michel Neyret , numéro deux de la Police Judiciaire de Lyon, afin de rétribuer des indicateurs.

Pendant ces 96 heures, il fait le bilan de ses 25 ans de carrière.

Un monologue intérieur, sur le boulot de flic où se mêlent anecdotes et réflexions sur le quotidien : il faut côtoyer sans cesse la mort, celle des victimes, celle du collègue qui se suicide et celle du voyou qu'on a dû descendre. Il raconte la vie de famille réduite à peau de chagrin, la règle de l'oubli immédiat et nécessaire, les rencontres étonnantes, le mépris de certains, l'admiration d'autres. Il explique les violences subies en permanence, les missions ingrates, les tentations, la ligne jaune à ne pas franchir, les injustices quand le flic devient bouc émissaire, la complexité du système judiciaire, les vices de procédure, les enquêtes, le rôle des informateurs, les planques, les filatures, les rapports.

04/2013

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté