Recherche

effervescence

Extraits

ActuaLitté

Littérature érotique et sentim

La baie des baleines

" Me penchant vers elle, je pris entre mes mains le beau visage épuisé de Liza McCullen et l'embrassai. Dieu seul sait pourquoi. Contre toute attente, elle me rendit ce baiser. " Si Liza McCullen n'échappe pas à son passé douloureux, elle trouve néanmoins une consolation dans les paisibles plages de Silver Bay et la communauté soudée de cette petite station balnéaire. Elle s'engage en faveur d'une cause qui lui tient à coeur et vit avec sa fille, Hannah, la vie au grand air dont elle a toujours rêvé. Quand Mike Dormer débarque au Silver Bay, c'est l'effervescence dans la baie des baleines. Cet Anglais charmant, aux tenues sophistiquées et au regard troublant, ne laisse pas Liza indifférente. Mais ses projets immobiliers ne risquent-ils pas de se heurter à l'hostilité des villageois ? Liza, quant à elle, a juré il y a bien longtemps qu'on ne la prendrait plus au jeu de l'amour...

09/2021

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Toute la lumière que nous ne pouvons voir

Toute la lumière que nous ne pouvons voir possède la puissance et le souffle des chefs-d'oeuvre. Magnifiquement écrit, captivant de bout en bout, il nous entraîne, du Paris de l'Occupation à l'effervescence de la Libération, dans le sillage de deux héros dont l'existence est bouleversée par la guerre : Marie-Laure, une jeune aveugle, réfugiée avec son père à Saint-Malo, et Werner, un orphelin, véritable génie des transmissions électromagnétiques, dont les talents sont exploités par la Wehrmacht pour briser la Résistance. Cette fresque envoûtante, bien plus qu'un roman sur la guerre, est une réflexion profonde sur le destin et la condition humaine. La preuve que même les heures les plus sombres ne pourront jamais détruire la beauté du monde.

09/2016

ActuaLitté

12 ans et +

Riverdale : The Maple Murders

A Riverdale, c'est l'effervescence. Une ancienne tradition de la ville est soudainement rétablie : la fête de Riverdale. Après avoir eu une longue histoire, cet événement semble n'avoir pourtant laissé aucune trace. Ce mystère n'échappe pas à Archie, Betty, Veronica et Jughead, et la découverte d'un cadavre dans un tonneau de sirop d'érable dès le premier soir des festivités confirme leurs soupçons. Ce n'est que le premier drame de la fête. Car lorsque le concours Erable Royal, ouvert à tous les adolescents de Riverdale, bat son plein, des "accidents" ne cessent de survenir. Même les membres du groupe d'amis sont frappés Quelqu'un essaie d'abolir la fête une fois pour toutes, mais qui ? Et, surtout, pourquoi ?

10/2019

ActuaLitté

BD tout public

Les vieux fourneaux Tome 4 : La magicienne

Sus à la Magicienne ! Les Vieux Fourneaux reviennent plus jeunes que jamais ! Après une tournée d'été du théâtre du "Loup en slip", Sophie et Antoine rentrent au bercail... pour découvrir leur charmant village en pleine effervescence ! Le projet d'extension de l'entreprise Garan-Servier, qui relancerait l'économie de la région, est menacé... par une mystérieuse "magicienne dentelée" occupant le terrain. Branle-bas de combat pour les zadistes ! Cela dit, c'est un coup de bol pour les vieux fourneaux, qui peuvent enfin partir à la recherche de leur trésor oublié... Quant à Sophie, elle apprend une délicate vérité au sujet de son père... Confidence pour confidence, révélera-t-elle enfin l'identité du père de sa fille, Juliette ?

11/2017

ActuaLitté

Littérature étrangère

Deacon King Kong

C'est officiel : le vieux Sportcoat a pété les plombs comme ça, en plein jour et devant tout le monde. Personne ne sait pourquoi ce diacre râleur, adepte du "King Kong", le tord-boyaux local, a tenté de descendre sans sommation le pire dealer du quartier. Mais il faut dire que la fin des années 1960 est une époque d'effervescence à New York, et que le développement du trafic de stupéfiants n'est pas la moindre des causes d'agitation. Afro-Américains, latinos, mafieux locaux, paroissiens de l'église des Five Ends, flics du secteur : tout le quartier est affecté par ce nouveau fléau aux conséquences imprévisibles. James McBride, lauréat du National Book Award pour L'Oiseau du Bon Dieu, nous entraîne dans la cité de son enfance à Brooklyn, qu'il peint avec humour, tendresse et fantaisie.

05/2021

ActuaLitté

Policiers

Agatha Raisin enquête Tome 29 : Sonnent les cloches !

Thirk Magna, village idyllique des Cotswolds, est réputé pour son église médiévale et son ensemble de cloches qui font la fierté de la communauté. Alors que le groupe de carillonneurs se prépare à la visite du bel évêque Peter Salver Hinkley, tout le village est en effervescence. Agatha Raisin en profite pour persuader un des sonneurs de cloches de l'embaucher afin d'enquêter sur l'ex-fiancée de Peter : Jennifer Toynboy, héritière locale, disparue depuis des années sans qu'on ait retrouvé son corps. Mais voilà que les cadavres commencent à pleuvoir : un policier municipal est découvert au fond de la crypte, une sonneuse de cloche est assassinée près de l'église, et le journaliste Terry Fletcher est retrouvé mort dans le salon d'Agatha, avec qui il a entretenu une brève liaison. Pourquoi cette longue série de meurtres inexpliqués ? Et si tout était lié à la visite de l'évêque ?

09/2021

ActuaLitté

Littérature française

Les étoiles les plus filantes

En juin 1958, une équipe de tournage française débarque à Rio de Janeiro. Dans les quartiers pauvres se répand la nouvelle d'un drôle de casting : on recherche de jeunes comédiens amateurs noirs. A sa réécriture du mythe d'Orphée et Eurydice, Aurèle Marquant a l'intention de donner pour cadre une favela vibrante de tragédie et de joie. Le réalisateur a reconnu son Eurydice en Gipsy Dusk, danseuse américaine métisse rencontrée a? Paris. Breno, footballeur brésilien au chômage, sera Orphée ; Eva, comédienne martiniquaise, et Norma, Carioca pauvre mais ambitieuse, seront les deux autres visages féminins. Déjà les décors se montent, les acteurs s'apprivoisent et les premières scènes sont tournées sur des airs chantés à la guitare. Cette effervescence artistique ne passe pas inaperçue : deux agents locaux de la CIA flairent un coup à jouer avec la bossa nova, tandis que le film aiguise les intérêts du Brésil, mais aussi de la France de Malraux, soucieuse de se placer dans la compétition internationale que constitue le festival de Cannes.

08/2021

ActuaLitté

Santé, diététique, beauté

La toxémie véritable cause de la maladie. Aux sources de l'hygiénisme et de la santé naturelle

Premier ouvrage abordant la cause profonde des maladies : la présence de toxines dans les cellules empêche la bonne santé et l'état naturel de l'être humain. Ces toxines favorisent l'apparition de maladies sous forme aigüe puis Chronique. C'est un ouvrage à la fois technique, biologique et philosophique puisqu'il propose une approche extérieure à La médecine à une période où on allait vers l'effervescence du tout chimique.

08/2021

ActuaLitté

Littérature française

Les étoiles les plus filantes

En juin 1958, une équipe de tournage française débarque à Rio de Janeiro. Dans les quartiers pauvres se répand la nouvelle d'un drôle de casting : on recherche de jeunes comédiens amateurs noirs. A sa réécriture du mythe d'Orphée et Eurydice, Aurèle Marquant a l'intention de donner pour cadre une favela vibrante de tragédie et de joie. Le réalisateur a reconnu son Eurydice en Gipsy Dusk, danseuse américaine métisse rencontrée a? Paris. Breno, footballeur brésilien au chômage, sera Orphée ; Eva, comédienne martiniquaise, et Norma, Carioca pauvre mais ambitieuse, seront les deux autres visages féminins. Déjà les décors se montent, les acteurs s'apprivoisent et les premières scènes sont tournées sur des airs chantés à la guitare. Cette effervescence artistique ne passe pas inaperçue : deux agents locaux de la CIA flairent un coup à jouer avec la bossa nova, tandis que le film aiguise les intérêts du Brésil, mais aussi de la France de Malraux, soucieuse de se placer dans la compétition internationale que constitue le festival de Cannes.

08/2021

ActuaLitté

Littérature

Over the rainbow

Celle qui raconte cette histoire, c'est sa fille, Constance. Le père, c'est Jacques, jeune professeur d'italien passionné, qui aime l'opéra, la littérature et les antiquaires. Ce qu'il trouve en fuyant Nice en 1968 pour se mêler à l'effervescence parisienne, c'est la force d'être enfin lui-même, de se laisser aller à son désir pour les hommes. Il est parmi les premiers à mourir du sida au début des années 1990, elle est l'une des premières enfants à vivre en partie avec un couple d'hommes.

Over the Rainbow est le roman d'un amour lointain mais toujours fiévreux, l'amour d'une fille grandie qui saisit de quel bois elle est faite : du bois de la liberté, celui d'être soi contre vents et marées.

01/2021

ActuaLitté

Littérature

Broadway

Prix Joseph 2020 " Du paddle à Biarritz. Si je devais établir une liste de mes vacances idéales, le paddle à Biarritz avec un couple d'amis n'apparaîtrait pas sur la feuille, ni au dos, ni dans le cahier tout entier. Le soir où il avait lancé cette idée, tout le monde était emballé, c'était l'idée du siècle, du paddle à Biarritz, youhou, champagne. Moi-même j'arborais un sourire franc pour ne pas détonner dans l'effervescence ambiante, un sourire de photo de mariage, sans même savoir ce que signifiait le mot paddle, quoique pressentant qu'il avait de bonnes raisons de ne pas faire partie de mon vocabulaire. En rentrant, j'avais tapé paddle sur Google images, et mes appréhensions s'étaient vus confirmées : on me proposait d'aller ramer debout sur une planche en caleçon de bain avec des gens, et je me suis aussitôt vu, le dos courbé sur un paddle qui n'avançait pas, voire reculait, transpirant et rougeaud, le visage grimaçant de douleur et d'effort, tentant de rattraper à vingt mètres devant moi Denis et

08/2020

ActuaLitté

Littérature française

Piccola

A la fin des années 1980, arrivant de sa Hollande natale à Rome, Suzanne, jeune étudiante en lettres et théologie, veut tenter sa chance dans le cinéma. Pour survivre, elle se résout à une relation vénale avec un riche psychiatre sicilien, et, dans le cadre idyllique des luxueuses villas de la région de Taormine, sous un soleil écrasant, elle entre pas à pas dans une confrontation faite de séduction, d'intimidation, de jalousie et de pure violence. Aux yeux de son vieil amant, elle n'est qu'une enfant, la piccola... Dans la capitale italienne bouillonnante d'effervescence culturelle, elle poursuit ses aventures et rencontre deux grandes figures de la littérature et du cinéma. Avec le premier, célèbre écrivain, elle s'engage dans ce qu'elle croit être une simple amitié, alors qu'il exige d'elle toujours davantage. Mais c'est auprès du second, réalisateur de génie, qu'elle entend vivre l'accomplissement de la passion au travers d'un trouble jeu amoureux. Traduit de l'italien par René de Ceccatty, le témoignage sincère et audacieux d'une jeune femme en quête d'elle-même, obsédée par la recherche toujours inaboutie d'une figure paternelle adorée, luttant contre la violence d'une société dominée par les préjugés masculins.

09/2020

ActuaLitté

Littérature française

La tannerie

Jeanne, ses études terminées, a quitté sa Bretagne natale pour vivre à Paris. Elle a trouvé un emploi temporaire d'"accueillante" à la Tannerie, une nouvelle institution culturelle, installée dans une usine désaffectée de Pantin. D'abord déboussolée par le gigantisme et l'activité trépidante du lieu, timide et ignorante des codes de la jeunesse parisienne, elle prend peu à peu de l'assurance et se lie à quelques-uns de ses collègues, comme la délurée Marianne ou le charismatique Julien, responsable du service accueil. Elle les accompagne dans leurs déambulations nocturnes, participe à des fêtes. Leur groupe se mêle au mouvement Nuit debout. Ils se retrouvent dans des manifestations, parfois violentes - mais sans véritablement s'impliquer, en spectateurs. Bientôt, deux ans ont passé. Dans l'effervescence de la Tannerie, en pleine expansion, chacun tente de se placer pour obtenir enfin un vrai contrat ou décrocher une promotion. Jeanne va devoir saisir sa chance. La Tannerie - tel un microcosme de notre société - forme une monde à part entière, avec ses techniciens, ses employés de bureau, ses artistes. Mais derrière la bienveillance affichée et le progressisme des intentions, la précarité et la violence dominent. Avec ce roman, qui frappe autant par la finesse de ses descriptions que par sa force critique, Celia Levi fait le portrait d'une époque et d'une génération en proie aux ambitions factices et à l'imposture des discours.

08/2020

ActuaLitté

BD jeunesse

Astérix Tome 38 : La fille de Vercingétorix

Effervescence et chamboulements en perspective ! La fille du célèbre chef gaulois Vercingétorix, traquée par les Romains, trouve refuge dans le village des irréductibles gaulois, seul endroit dans la Gaule occupée à pouvoir assurer sa protection. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la présence de cette ado pas comme les autres va provoquer moults bouleversements intergénérationnels... Escortée par deux chefs arvernes, une mystérieuse adolescente vient d'arriver au village. César et ses légionnaires la recherchent, et pour cause : au village, on murmure que le père de la visiteuse ne serait autre que... le grand Vercingétorix lui-même, jadis vaincu à Alésia ! Astérix et Obélix, les héros créés par René Goscinny et Albert Uderzo, reviennent dans une nouvelle aventure, La fille de Vercingétorix, toujours imaginée par le fameux tandem Jean-Yves Ferri et Didier Conrad.

10/2019

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Le monde infernal de Branwell Brontë

Branwell est le frère maudit mais préféré des quatre enfants Brontë. Possiblement épileptique, il ne fut pas envoyé à l'école, mais reçut de son père une éducation brillante dont ses soeurs tirèrent profit encore davantage que lui, réduisant à bien peu de choses sa position de favori et de garçon. Parvenu à l'âge adulte, il a depuis belle lurette brûlé toutes ses cartouches, son génie créatif s'est envolé tandis que celui de ses soeurs est en pleine effervescence. Branwell, c'est le beau et inoubliable Heathcliff des Hauts de Hurlevent - Du Maurier évoque d'ailleurs la possibilité qu'il ait participé à l'écriture de ce livre. Il est le prince et à la fois le grand sacrifié des Brontë, la part d'ombre de cette famille. Du Maurier explore diverses pistes et hypothèses pour décrypter ce personnage qui vit en vase clos, s'aidant d'alcool et d'opium pour tenter de trouver sa place au sein du monde et de sa propre famille, sa complicité avec ses soeurs se déplaçant de l'une à l'autre au fil de leurs avancées dans l'existence.

05/2018

ActuaLitté

12 ans et +

Heureusement que le chien, lui, est un type bien

Dans cet immeuble aux parois très fines, la délicieuse odeur de la sauce tomate maison se répand dans les étages presque aussi vite que les petits secrets des uns ou des autres. Massimo, 14 ans, vit au rez-de-chaussée avec ses parents, sa petite soeur Margo' et leur chien Rocky. Les vacances viennent de commencer, le soleil brille, la mer est chaude... Pourtant Massimo vit un enfer. Tout ça à cause de Vito, la brute du collège, qui l'a affublé du surnom ridicule de Minimo après un malheureux incident a la piscine. Autour de lui gravitent des amis, voisins et parents, qui nous livrent leurs joies ou leurs chagrins, petits ou grands, de ceux qui tissent nos quotidiens. Il y a Celeste, qui ne ressemble décidément pas à la jeune femme que ses parents voudraient qu'elle soit. Vito qui, sous ses airs de gros dur, cache de douloureux secrets. Stefania, qui ne pense qu'à une chose : maigrir. Ou encore Margot, qui observe cette effervescence du haut de ses 11 ans. Pour elle, évidemment, Rocky est la personne la plus normale de tout l'immeuble... ! A tour de rôle, les personnages de cette joyeuse galerie prennent la parole pour nous plonger dans une comédie italienne aussi sensible qu'hilarante.

05/2018

ActuaLitté

Philosophie

Au café existentialiste. La liberté, l'être & le cocktail à l'abricot

Paris, 1932. Trois amis se réunissent dans un célèbre café de Montparnasse. Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir écoutent Raymond Aron, de retour de Berlin, parler d'une forme de pensée radicalement neuve qu'il a découverte : la phénoménologie. En guise d'explication, Aron pointe son verre du doigt et dit à Sartre : " Tu vois, tu peux parler de ce cocktail, et c'est de la philosophie ! " Intrigué et inspiré, Sartre élabore une théorie philosophique fondée sur l'existence vécue, dont le quartier de Saint-Germain-des-Prés va devenir l'emblème. Des cafés aux clubs de jazz, des cénacles intellectuels aux nuits blanches de Boris Vian chantées par Juliette Gréco, l'existentialisme va faire vibrer Paris et se diffuser dans le monde entier, de l'après-guerre aux mouvements étudiants de 1968. Avec l'érudition et l'humour qui ont fait l'immense succès de Comment vivre ?, Sarah Bakewell fait revivre un courant fondateur de l'histoire de la pensée du XXe siècle et nous plonge dans l'atmosphère effervescente du Paris existentialiste. " Une merveilleuse et intelligible combinaison de biographie, philosophie, histoire, analyse culturelle et réflexion personnelle. " The Independent

01/2018

ActuaLitté

Policiers

Les cahiers noirs de l'aliéniste Tome 1 : Dans le quartier des agités

Juillet 1889. Paris est en pleine effervescence en cette année d'Exposition universelle. Tout droit débarqué de Montréal, le jeune médecin Georges Villeneuve se réjouit à la perspective d'assister au Congrès international de médecine mentale qui doit réunir les plus grands aliénistes du moment. Mais l'heure n'est ni aux (l'âneries le long de la Seine, ni aux longs discours protocolaires. A peine arrivé à l'asile Sainte-Anne, il est témoin de l'admission d'un homme en proie à une grave crise d'absinthisme. Dans sa poche, on trouve une natte coupée. S'agirait-il du fétichiste recherché activement par la police, celui qui s'en prend aux jeunes filles comme aux femmes de mauvaise vie ? Avant que la police ne vienne réclamer le suspect, le directeur de l'asile, l'illustre docteur Magnan, charge Villeneuve d'enquêter pour établir l'identité du patient... Un roman policier truculent, qui plonge le lecteur dans l'histoire passionnante des premiers pas de la psychiatrie moderne et de la défense des malades mentaux.

09/2017

ActuaLitté

12 ans et +

Marie et Bronia. Le pacte des soeurs

A la mort de leur mère, Bronia et Marie sont dévastées. Bronia prend sa petite soeur sous son aile et les deux soeurs grandissent habitées par le même rêve : étudier pour devenir "quelqu'un" . Mais en tant que femmes, les portes des universités polonaises leurs sont fermées. Elles vont alors faire un pacte : Bronia part la première faire des études de médecine à Paris, et, une fois installée, elle fera venir Marie pour que celle-ci puisse étudier à son tour. L'effervescence des années étudiantes, les premières amours et les kilomètres n'affaibliront en rien le lien inébranlable qui les unit. Ensemble, elles traverseront toutes les épreuves et parviendront jusqu'au bout de leurs rêves et même au-delà de ce qu'elles avaient espéré. L'une deviendra Marie Curie, l'autre l'une des premières gynécologues femme au monde. A partir de 13 ans

08/2017

ActuaLitté

Littérature française

La nuit des enfants qui dansent

Ils se rencontrent à la frontière autrichienne. Zâl va en équilibre sur un fil tendu, tête dans les étoiles et bras en balancier, Andras l'observe, pris au piège des souvenirs de sa vie d'avant dans une Hongrie quittée vingt ans plus tôt. L'un apprivoise l'espace avec sa tribu d'oiseaux, l'autre s'alourdit de trop de mémoire. Ensemble, ils partent pour Budapest où se retrouve la jeunesse d'Europe pour le grand festival d'été sur les iles du Danube, alors que dans l'ombre des gares campent des migrants en déshérence. Un voyage initiatique au coeur de l'Europe toujours hantée par les drames du XXe siècle. Depuis Le Pont de Ran-Mositar (prix France Télévisions 2005), de son écriture puissante et poétique, Franck Pavloff ne cesse de confronter les territoires de l'exil et l'effervescence d'un monde où les enfants qui dansent repoussent les ténèbres de leurs aînés.

08/2017

ActuaLitté

Littérature française

Oscar de Profundis

La fin du monde est proche. Une pluie glacée s'abat sur les hordes de sans-abri à qui les nantis ont abandonné le centre-ville de Montréal. En cette nuit du 14 au 15 novembre, règne pourtant une effervescence inhabituelle : Oscar de Profundis revient dans sa ville natale pour deux concerts exceptionnels. La rock star s'est fait longtemps prier. Traumatisé enfant, Oscar a fui Montréal des années auparavant. Dans un Etat mondial qui baragouine le sino-américain, il n'a gardé de ses origines que le culte de la langue française dont il révère les écrivains - le De profundis clamavi de Baudelaire est tatoué sur son dos - et truffe de citations ses chansons. S'appliquant, grâce à son immense fortune, à vivre en marge de l'apocalypse, il accumule dans ses nombreuses résidences les vestiges - livres, disques, films ou même sépultures - d'une civilisation engloutie. L'emploi du temps de son court séjour a été verrouillé. Une immense villa du XIXe siècle accueille la star et sa suite. Tout contact avec l'extérieur est proscrit, d'autant que s'est déclarée la maladie noire, qui a déjà débarrassé plusieurs métropoles de ses miséreux. Dehors, des bandes rivales, sachant leurs jours comptés, mettent la ville à sac. L'une d'entre elles pourtant, menée par la grande Cate, aisément repérable grâce à l'épervier qui ne la quitte jamais, se résout à une ultime révolte. Quand l'état d'urgence est proclamé et les aéroports bouclés, assignant à résidence la rock star, Cate et les siens passent à l'action. Catherine Mavrikakis, sondant avec son acuité coutumière les arcanes d'un monde voué à sa perte, livre ici une envoûtante fable apocalyptique, où les dérives hallucinées d'Oscar, reclus et sous l'emprise de drogues, répondent aux atermoiements des gueux désespérés. Mais le pire n'est pas toujours sûr : après bien des péripéties, le seul libraire de la ville s'en sortira, sauvé par Scott Fitzgerald et Hermann Hesse.

08/2016

ActuaLitté

science fiction / fantastique grand format

Memoires Du Grand Automne - 1 - Le Deni Du Maitre-Seve

Dans l'Arbre-Mère d'Alkü, c'est l'effervescence. La saison des naissances est sur le point de commencer, et cette cueillette s'annonce exceptionnelle : dans son bourgeon, l'un des bébés à naître semble disposer d'un pouvoir hors du commun ! Le Maître-sève Nikodemus Saule ne le sait pas encore, mais cet évènement va marquer le début du Grand Automne... -- Avec cette réflexion sur le cycle de la vie, et un univers de fantasy poétique et mature, Stéphane Arnier signe là un premier roman éloigné des ambiances guerrières propres au genre. Il a remporté pour ce livre le Premier Prix du concours " Osez la publication ! " organisé par Librinova et DraftQuest en Juillet 2015.

09/2015

ActuaLitté

litterature francaise romans historiques

Rome, 1215 ; le comte, le pape et le prêcheur

L’effervescence règne à Rome en cette période de concile. C’est un grand pape qui l’a convoqué, et des questions cruciales doivent y être débattues. Comment imposer l’autorité de Rome face aux revendications politiques des royaumes du monde ? Comment stopper net les progrès de l’hérésie cathare ? Comment organiser la prochaine croisade ? Les enjeux sont de taille pour toute la chrétienté ! Les regards croisés du comte Pedro de Castille, du chancelier du roi de France, frère Guérin, et du chancelier pontifical Tommaso, nous plongent dans l’intimité des héros de ces temps troublés : parmi eux, Domingo Guzmán, le futur saint Dominique, et Innocent III, le plus romain des pontifes, ne sont pas des moindres. Entre morts suspectes, complots malveillants, rituels mystérieux et polices secrètes, c’est dans les coulisses du pouvoir absolu qu’il nous est ici permis d’entrer.
Mêlant roman historique et enquête policière, sentiments et tragédie, Sonia Pelletier-Gautier a réussi un page turner captivant pour le plus grand plaisir du lecteur.
Professeur d’histoire et de géographie, Sonia Pelletier-Gautier est l’auteur de plusieurs romans historiques, dont une trilogie sur l’Inquisition qui a obtenu le grand prix de l’Académie des sciences, lettres et arts d’Alsace.

ActuaLitté

histoire du moyen age au 19ème siecle

Le luxe, les lumières et la révolution

De sa réhabilitation par Voltaire dans son scandaleux poème du Mondain à son utilisation dans les pamphlets prérévolutionaires, le luxe est l’un des sujets les plus brûlants, les plus débattus du siècle des Lumières. D’innombrables auteurs, petits ou grands, se sont interrogés sur cet objet futile et sulfureux qui leur permet de parler de tout: des arts et des sciences, des femmes et de la confusion sociale, du bonheur et des inégalités, du progrès ou du déclin de l’esprit humain. Alors que la monarchie a cessé d’édicter des lois somptuaires, alors que le discours de l’Église est marginalisé, des écrivains s’érigent en juges, en avocats et en législateurs de la « culture des apparences ». Ce faisant, ils s’adressent à l’opinion publique et proclament haut et fort les nouveaux pouvoirs de l’écriture: l’affrontement autour du luxe met en jeu les compétences et la légitimité des hommes de lettres à fixer des valeurs communes, en concurrence directe avec le pouvoir royal. Au cœur de cette effervescence polémique, nous croisons les figures attachantes de ces petits polygraphes, ces « Rousseau des ruisseaux » qui tentent de prendre place dans la République des lettres ; nous faisons connaissance du « serial publicateur » que fut le chevalier du Coudray ; nous apprenons comment écrire un livre sur le luxe, à la manière d’un Rabelleau ; nous suivons la lutte entre Butel-Dumont et ses contradicteurs pour changer le sens du mot, et inventer des adjectifs et des étymologies transformées en autant de munitions dans cette guerre de libelles et de pamphlets. À la fin des années 1780, les fastes de la monarchie ont cessé d’éblouir et le luxe de Marie-Antoinette, « l’Autrichienne » est devenu, sous la plume acérée des pamphlétaires, une arme politique redoutable, car ce débat foisonnant a aussi contribué au changement de culture politique qui mène à la Révolution.

ActuaLitté

Non classé

Hors la nuit

Vous traînez dans la gare. Nulle envie d'acheter un billet. Vous goûtez simplement l'atmosphère de ruche effervescente. Les gens montent et descendent des trains, se croisent dans le hall sans manifester la moindre émotion. Ils se déversent en grondant au-dehors, dans l'avenue obscurcie par l'orage naissant, ou dans les tunnels d'accès au métro. Ils glissent sans s'arrêter le long des murs, vers le soir et la nuit. C'est la vie, la vie et son organisation, c'est la façon dont les choses se sont mises en place, à l'infini, c'est la vie et son indicible menace, son malheur toujours sur le point d'arriver... Hors la nuit, premier roman de Sylvain Kermici, nous immerge dans un esprit qui s'égare, gangrené par l'obsession ; et s'attache à décrire avec minutie le lent basculement d'un homme dans la démence. Mais c'est aussi le récit d'un amour hors norme, d'un désir absolu et désespéré d'union, qui ne pourra jamais trouver d'apaisement. Jamais dans ce monde-ci, où règnent la confusion et la nuit.

ActuaLitté

litterature allemande

Aldo Manuzio, le Michel-Ange du livre ; l'art de l'imprimerie à Venise

Verena von der Heyden-Rynsch nous présente dans ce très bel essai un personnage essentiel de l’histoire des idées en Europe: l'imprimeur-libraire-éditeur vénitien de la Renaissance, Aldo Manuzio. Trop peu connu aujourd’hui, ce dernier a été l’un des fondateurs de la diffusion de la pensée humaniste en Europe, à travers le rôle qu’il a joué dans le développement de l’imprimerie moderne. L'essayiste allemande répare cette injustice en retraçant la vie d’Aldo Manuzio, mais également en restituant l’effervescence de toute une époque. Manuzio, entre 1494 et 1515, a publié plus de cent cinquante ouvrages en grec, latin, italien ou même en hébreu, avec son plus proche collaborateur Griffo de Bologna. Il est notamment à l’origine de plusieurs fontes qui ont révolutionné l’art d'imprimerie ainsi que l’inventeur des caractères en italique. Verena von der Heyden-Rynsch sait raconter la vie d’un homme dans son époque en captant l’essentiel d’une aventure intellectuelle et humaine. Grâce à sa plume, elle fait surgir sous nos yeux la Venise de la Renaissance, et parvient à dépeindre avec talent un métier qui n’a cessé d’évoluer depuis. Manuzio a été un précurseur dans bien des domaines et reste un personnage fascinant à redécouvrir aujourd’hui.

ActuaLitté

litterature francaise romans nouvelles correspondance

Une Soiree Au Caire

"Ce soir-là, au Caire, Dina reçoit. Une petite société cosmopolite se presse dans l’ancienne maison de son beau-père, Georges bey Batrakani, qui fut le roi du tarbouche. L’Égypte, en pleine effervescence sociale et religieuse, a beaucoup changé depuis les années 1960. La plupart des membres de la famille Batrakani, dispersés aux quatre coins du monde, n’y sont jamais revenus, préférant vivre avec leurs souvenirs. Ce n’est pas le cas de Charles, le narrateur, qui, après une longue période d’amnésie volontaire, séjourne régulièrement au Caire. « Notre monde a disparu, constate-t-il, et je continue pourtant à guetter les battements de son cœur et ses sourires. » Mais pourquoi revient-il en Égypte une deuxième fois cette année, « avec un faux passeport »? Il est confronté à Dina, qui le subjuguait naguère ; à Negm El-Wardani, le séducteur à la hussarde ; à Josselin, l’égyptologue français en chasse de vestiges et de mécènes ; à Yassa, le chauffeur copte, qui a toujours un mot pour adoucir les malheurs de l’existence… Au milieu de la soirée, apparaît une jeune femme, Amira, et un voile se déchire. Le présent aurait-il autant de force que le paradis perdu? "

ActuaLitté

ergonomie

De l'ergonomie à la psychodynamique du travail

Au cœur du débat qui s’amplifie en France sur l’équilibre personnel et la santé au travail, les textes réunis dans ce recueil sont d’une actualité saisissante, tant les descriptions y sont minutieuses et les propos clairs sur les épreuves traversées collectivement au travail. Ils portent notamment sur la pénibilité du travail, l’intensification des contraintes organisationnelles, et leurs effets sur la vie extraprofessionnelle, mais aussi sur les questions essentielles que ces réalités posent en psychologie du travail: les rapports entre individu et collectif et leurs développements au moyen des pratiques d'intervention en milieu professionnel. Ergonome de formation, Dominique Dessors, décédée brutalement en 2007, a été l’inspiratrice, à travers ses enquêtes cliniques, de l’effervescence intellectuelle et sociale qui, au tournant des années 1980 et 1990, s’est manifestée autour de la psychopathologie du travail et de la psychodynamique. Avec la participation de Damien Cru, Marie-Pierre Guiho-Bailly, Pascale Molinier

ActuaLitté

litterature allemande

Aldo Manuzio, le Michel-Ange du livre ; l'art de l'imprimerie à Venise

Verena von der Heyden-Rynsch nous présente dans ce très bel essai un personnage essentiel de l’histoire des idées en Europe: l'imprimeur-libraire-éditeur vénitien de la Renaissance, Aldo Manuzio. Trop peu connu aujourd’hui, ce dernier a été l’un des fondateurs de la diffusion de la pensée humaniste en Europe, à travers le rôle qu’il a joué dans le développement de l’imprimerie moderne. L'essayiste allemande répare cette injustice en retraçant la vie d’Aldo Manuzio, mais également en restituant l’effervescence de toute une époque. Manuzio, entre 1494 et 1515, a publié plus de cent cinquante ouvrages en grec, latin, italien ou même en hébreu, avec son plus proche collaborateur Griffo de Bologna. Il est notamment à l’origine de plusieurs fontes qui ont révolutionné l’art d'imprimerie ainsi que l’inventeur des caractères en italique. Verena von der Heyden-Rynsch sait raconter la vie d’un homme dans son époque en captant l’essentiel d’une aventure intellectuelle et humaine. Grâce à sa plume, elle fait surgir sous nos yeux la Venise de la Renaissance, et parvient à dépeindre avec talent un métier qui n’a cessé d’évoluer depuis. Manuzio a été un précurseur dans bien des domaines et reste un personnage fascinant à redécouvrir aujourd’hui.

ActuaLitté

litterature francaise romans nouvelles correspondance

Une femme aimée

Défendre cette femme... Effacer les clichés qui la défigurent. Briser le masque que le mépris a scellé sur son visage. Aimer cette femme dont tant d’hommes n’ont su que convoiter le corps et envier le pouvoir. C’est cette passion qui anime le cinéaste russe Oleg Erdmann, désireux de sonder le mystère de la Grande Catherine. Qui était-elle? Une cruelle Messaline russo-allemande aux penchants nymphomanes? Une tsarine clamant son « âme républicaine »? La séductrice des philosophes, familière de Voltaire et Diderot, Cagliostro et Casanova? Derrière ce portrait, Erdmann découvre le drame intime de Catherine – depuis son premier amour brisé par les intérêts dynastiques jusqu’au voyage secret qui devait la mener au-delà de la comédie atroce de l’Histoire. L’art de ce grand roman transcende la biographie. L’effervescence du XVIIIe siècle européen se trouve confrontée à la violente vitalité de la Russie moderne. La quête d’Erdmann révèle ainsi la véritable liberté d’être et d’aimer.

01/2013