#Essais

Prisonniers des glaces 1594-1597. Les trois expéditions de Willem Barentsz, l'hivernage forcé en Nouvelle-Zemble & la découverte du Spitzberg

Guerrit De Veer

Willem Barentsz fit trois tentatives infructueuses, en 1594,1595 et 1596, pour trouver le passage du nord-est vers la Chine, qui ne sera finalement franchi que trois siècles plus tard. Lors de la troisième, Barentsz et ses compagnons découvrirent le Spitzberg et l'île aux Ours (Bjornoya), avant d'être pris par les glaces à la pointe septentrionale de la Nouvelle-Zemble (Novaya Zemlya), par les 76°N. Les marins durent hiverner neuf mois dans une cabane qu'ils bâtirent (retrouvée en 1871), se nourrissant de renards et luttant chaque jour contre les ours affamés, le scorbut et le froid extrême. Ils quittèrent leur logis de fortune le 14 juin 1597 et regagnèrent le monde civilisé après avoir parcouru en chaloupe plus de 2800 km de mer glacée. Barentsz mourut en route et seuls douze survivants arrivèrent à Amsterdam, le 1er novembre 1597. L'un d'eux, Gerrit de Veer, écrivit le récit de leur périple qui connut à l'époque un immense succès dans toute l'Europe avant de retomber dans l'oubli ; le voici enfin restitué avec la riche iconographie de l'époque.

Par Guerrit De Veer
Chez Editions Chandeigne

0 Réactions |

Genre

Récits de voyage

16/05/2018 256 pages 13,80 €
Scannez le code barre 9782367321578
9782367321578
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Prisonniers des glaces 1594-1597. Les trois expéditions de Willem Barentsz, l'hivernage forcé en Nouvelle-Zemble & la découverte du Spitzberg par Guerrit De Veer

Commenter ce livre