#Auteurs

L’Écrivain veut son afterwork

EcrivainLaSerie – Tom Connan ne fait pas dans la dentelle lorsqu’il s’agit de se moquer de son propre métier : écrivain. Mais d’ailleurs, en est-ce vraiment un ? À défaut de nous donner une réponse claire, l’auteur-comédien semble avoir besoin de moments de décompression.

Le 19/06/2024 à 10:30 par Louella Boulland

0 Réactions | 139 Partages

Publié le :

19/06/2024 à 10:30

Louella Boulland

139

Partages

Partager cet article sur Linkedin Partager cet article par mail Imprimer cet article
ActuaLitté

Dans ce quatrième épisode intitulé « J’ai pris froid », Tom Connan continue de faire tourner son éditeur en bourrique, et donne l’impression de privilégier ses sorties au détriment de son roman, dont l’écriture n’avance toujours pas.

Mais il y a bien une chose avec laquelle il n’est pas question de transiger : les soirées dites afterwork, en l’occurrence au Social Club, une boîte de nuit pourtant fermée depuis… 2016. Mais, en est-il vraiment conscient ?

Si l’écriture n’est pas tout à fait un métier, elle requiert un important travail, un travail éminemment solitaire qui suppose une forme d’auto-enfermement, difficile à supporter – pour certains auteurs, à tout le moins.

Deux semaines après le lancement de la rentrée littéraire des éditions Albin Michel, chez qui Tom
Connan sort prochainement son prochain roman, Capital Rose, retrouvez le quatrième épisode de la série L’Écrivain sur ActuaLitté.

Crédits photo : Tom Connan

DOSSIER - “L'Écrivain” : joies et déboires d'un métier peu commun

 
 
 
 
 
 
 
 

DOSSIER - “L'Écrivain” : joies et déboires d'un métier peu commun

Commenter cet article

 

Capital rose

Tom Connan

Paru le 21/08/2024

224 pages

Albin Michel

19,90 €

Plus d'articles sur le même thème

ActuaLitté

One Night in Miami : Malcolm X, Muhammad Ali, Jim Brown et Sam Cooke réunis

Regina King a réalisé pour Amazon Prime Video One Night in Miami, une adaptation de la pièce de théâtre de Kemp Powers. Le film propose une rencontre fictive entre Malcolm X, Muhammad Ali, Jim Brown et Sam Cooke, tous en lutte contre la ségrégation.

21/01/2021, 16:43