Recherche

Yves Viollier

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Romans de terroir

Le marié de la Saint-Jean

1977. Le mariage de Zhida se prépare à la Gallifrère, la belle ferme de ses futurs beaux-parents, près de Luçon. Zhida, jeune Chinois du Cambodge, Français " banane " comme il dit – jaune à l'extérieur – a dû partir, seul, pour la France à l'âge de huit ans avec son petit frère, et aller en pension à Romilly. Son père, tout juste arrivé de Hong Kong, et son oncle, qui a pu échapper aux Khmers rouges et émigrer en France, seront là pour son mariage. Au coeur des trois nuits étouffantes de plein été qui précèdent la fête, Zhida revit l'histoire de sa merveilleuse rencontre avec la rousse Gabrielle, qui l'a choisi sur les bancs du lycée. S'invitent aussi dans ses souvenirs l'enfance, que l'exil a rendue douloureuse, l'adolescence et la jeunesse précaires. Et c'est à sa mère, la grande absente, disparue dans les ténèbres de la barbarie, que ses pensées reviennent, elle dont le sourire fragile va l'accompagner jusqu'à l'autel.

04/2017

ActuaLitté

Romans de terroir

La nuit d'après

Les chênes ne meurent pas, au paradis. Elle a tout de suite aimé les mains de Joseph dans les siennes. C'était il y a soixante-treize ans lors d'un bal de noces dans la campagne vendéenne. Désormais les mains de Joseph ne la caresseront plus. On vient de l'enterrer, presque centenaire en ce jour de mai 2016. Au fil des heures d'une longue nuit défilent pour Eglantine tous les souvenirs liés à Joseph ; d'abord paysan, il fut tour à tour tonnelier, charpentier, menuisier puis ébéniste ; un artisan respecté qui avait l'amour du bois, de l'ouvrage bien fait... Ils ont traversé plus d'un demi-siècle d'histoire, auprès de leurs enfants, partageant tout, des plus beaux instants aux blessures indélébiles. A cette vie à fois modeste et accomplie qu'ils ont forgée à quatre mains, Joseph et Eglantine ont donné sens, amour. Un roman universel et bouleversant. Une histoire de transmission.

04/2018

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Délivre-moi

Depuis toujours, Clotilde Marceau, photographe, est en proie à de violentes images de guerre. Fantasmes ou réalité ? Alors qu'elle croit avoir tourné la page de ses cauchemars, la découverte au Mans d'un charnier des guerres de Vendée la renvoie à ses propres fantômes. Qui est cette femme, Sétima, qui hante ses rêves. A la croisée des destins, Clotilde plonge dans cette enquête intérieure dans l'espoir de mettre fin aux visions qui la tourmentent et enfin vivre sa vie, libérée.

05/2012

ActuaLitté

Littérature française (poches)

La mère

" Le bon Dieu me demande sans doute le sacrifice d'une vie extraordinaire." Ces paroles de sainte Bernadette, Reine les a prononcées le jour où elle a renoncé à entrer dans les ordres pour se consacrer à sa famille. Malgré treize enfants, le dur labeur de la ferme, le combat quotidien contre la pauvreté et surtout un mari tyrannique, jamais elle n'a regretté son choix. Née en Vendée en 1910, émigrée en Charente, Reine a vécu avec modestie et courage. Elle avait peut-être l'étoffe d'une sainte, mais elle va trouver une autre manière de gagner son paradis...

11/2009

ActuaLitté

Romans de terroir

Les Pêches de vigne

Lorsqu'en 1919, Antoine Gendreau revient chez lui, tout son univers a basculé : son épouse Edmée est morte de la grippe espagnole, le bétail est décimé, la ferme périclite. Lui, le fils aîné, décide alors, pour ses parents et ses frères, de prendre la seule décision capable de les sauver : quitter leur Vendée natale pour émigrer, non loin, en Charente. Là où le ciel est plus doux, la terre plus riche. Pour ces paysans si attachés à leur pays, cela représente un terrible déracinement... Et il leur faudra tout reconstruire, vivre d'autres amours, réaliser des rêves aussi, faire fructifier la terre pour, un jour peut-être, cultiver leur vigne et distiller leur propre cognac…

04/2016

ActuaLitté

Romans de terroir

La chanson de Molly Malone

" On peut passer des heures a contempler les sables et les marais, et vivre avec eux, jour après jour, profiter des changements de la lumière sur leur chair nue. Tout d'un coup on se rend compte qu'on ne les connaît pas du tout et qu'on ne les- connaîtra jamais. C'est comme prétendre toucher et embrasser ensemble l'espace et le temps. C'est ce que pense Olivier Gallagaire. C'est pourquoi il revient au Gois pour s'en imprégner et, peut-être, y découvrir les secrets qui le concernent. Il n'est pas sûr. Il hésite.. Toute sa vie il a fait comme ces voiliers posés devant lui sur le sable, il a louvoyé. Il veut croire qu'un jour, comme la mer se retire, les voiles du mystère auquel il se heurte finiront par s'écarter devant lui et qu'il verra sa vérité toute nue. Il espère seulement qu'il ne sera pas trop tard. "Au début des années 1930, l'amour a chassé ses parents de leur Irlande natale. Et c'est en France, au cœur du marais breton, que naîtra Olivier Gallagaire. Quatre fois le destin frappera le personnage exceptionnel de ce roman profond et tragique. Mais le destin est étrange, le dernier coup porté sera un coup de grâce au plus beau sens du terme.

10/2006

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté