Recherche

Ventana

Extraits

ActuaLitté

Couple, famille

Trop nourri, mal nourri. L'enfant consommateur et vulnérable

Nous mangeons n'importe quoi, n'importe quand, n'importe où, n'importe comment. De moins en moins moments de partage et de communion familiale, les repas se prennent sur le pouce, au fast-food ou les yeux rivés sur l'écran de télévision alors que, entre deux dessins animés, s'entrechoquent des messages publicitaires ventant telle boisson sucrée, telle confiserie hypercalorique. Un sportif croque une barre de céréales " énergétique ", engageant des enfants de plus en plus désœuvrés et inactifs à en " consommer à tout moment de la journée ". Les sitcoms favoris des lycéens mettent en scène des bandes de jeunes, beaux, minces et bronzés, vivant d'amour et de sodas. Partout où ces modes de vie et de consommation venus d'outre-Atlantique ont été introduits, on assiste à une explosion des obésités et, en particulier, des obésités de l'enfant. Pour aider les parents dont les enfants souffrent, mais aussi et surtout pour prévenir ces obésités et leur inévitable cortège de pathologies physiques et psychiques, le Dr Doyard nous aide à comprendre. Comment en sommes-nous arrivés là ? Comment notre lien à la nourriture a-t-il évolué et pourquoi ? Comment protéger nos enfants dans un système consumériste dont ils sont une cible privilégiée ? Aux Etats-Unis, un enfant sur quatre est obèse. Si nous ne réagissons pas, ce chiffre atteindra bientôt la France. Pourtant, l'évolution n'est pas inéluctable. Il ne tient qu'à nous, en réapprenant le sens de la nourriture et, à travers lui, celui de nos traditions et de nos symboles, d'inverser la tendance.

02/2000

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté