Recherche

Nimrod

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Les jambes d'Alice

Aux portes de N'Djamena, capitale du Tchad en proie à la guerre civile, la population se déplace pour trouver la sécurité des campagnes. Au cœur de ce tumulte, un jeune professeur de français croise l'une de ses élèves - objet de ses fantasmes les plus inavouables. Devant lui, si près de lui dans cette ambiance hors du temps, la démarche inoubliable d'Alice l'attire jusqu'au vertige. Ensemble ils vivront quelques jours aux confins de la sensualité. Mais le désir est fragile et les limites du territoire amoureux s'inscrivent là où commence la réalité.

01/2001

ActuaLitté

Littérature française

Gens de brume

Ce livre conte les âges de la vie, quand tout n'est finalement devenu qu'histoires d'amour. Des rivages d'un fleuve africain où vivent les gens de brume jusqu'aux berges bleues du Gard, la beauté a façonné la prose de Nimrod, peuplé sa poésie d'exils des sens et de mémoires fragiles Poète, essayiste, romancier, Nimrod est né au Tchad. Sa prose est publiée aux éditions Actes Sud, sa poésie aux éditions Obsidiane et Bruno Doucey. Sa très belle anthologie personnelle vient de paraître dans la collection Poésie/Gallimard.

10/2017

ActuaLitté

Littérature française

La traversée de Montparnasse

"Tu vois, mon cher Kouassi, a repris Pierre, c'est un spectacle délicieux que nous offre Zouna livrée à ton corps. L'autre jour, je me demandais si ta connaissance des sciences européennes, de la littérature et de la philosophie ne t'avait pas aveuglé en fin de compte. Ce n'est pas parce que je t'aime, et Fanny aussi, ainsi que Jules et Laurent, que cela te rend pareil à nous. Dis-moi, crois-tu être devenu un Blanc ? ". Un dandy ivoirien, orphelin adopté par un puissant personnage de son pays, déborde de finesse d'esprit, d'amitié, et d'élans poétiques entre la canopée africaine et la canopée parisienne. Autour du protagoniste narrateur qui avance masqué, une poignée de Français, amis trentenaires du monde de l'édition, de moeurs et de culture raffinées, d'extrême élégance existentielle. Tout est si harmonieux, sensuel, léger, rare, sentimental même... Comment prévoir le dérapage de l'un d'eux, laissant planer une menace bien réelle, en plein Quartier latin, au coeur de Paris ?

02/2020

ActuaLitté

Littérature française

Le temps liquide

Comment ne pas être ému par Le voyage de Clermont-Ferrand, en point d'orgue du recueil, rencontre dans un train où se joue ce vertige d'identités jusqu'au deuil du fils aimé ? Et au mot du jeune Oumar qui passe au "tu" comme un fils nouveau ou ressuscité ? Juste avant le cauchemar où l'auteur voit son squelette sortir de sa propre peau, comme dans une vanité quotidienne. La veine autobiographique palpite dans ces récits, et dans le dernier, avec le nom même de Nimrod... Le premier récit, à Venise où "Jamais bain d'iode n'abolira le hasard", annonce la navigation de nos destinées, avec ou sans dés, qui remuent et stagnent, courent entre l'extrême beauté et l'extrême laideur, même quand les anges donnent rendez-vous aux carrefours dans l'impudeur inqualifiable de l'harmonium et que l'horizon des Sahéliens "résonne avec la poussière"... Les tesselles de cette mosaïque des quatre éléments sont placées avec tellement d'humour, aussi, et de bonheur. La vraie profondeur, c'est ce que l'écrivain monte et montre à la surface. Au fil du temps, au fil de l'eau, au fil de l'écriture et de la vie.

03/2021

ActuaLitté

Littérature française

Un balcon sur l'Algérois

Ce livre est le roman d'une fulgurance amoureuse entre un étudiant tchadien et sa directrice de mémoire, une universitaire française libérée, renommée et très habituée à choisir ses hommes, quitte à les conquérir. Dans le Paris des années soixante-dix entre la Sorbonne, Montparnasse et le boulevard Saint-Germain, le jeune lettré devient donc l'amant d'une femme à qui rien ne peut être refusé. Ivre de cette échappée sensuelle dans une ville habitée d'élégance, il va pourtant devoir mettre fin à l'aventure, savoir se libérer au prix d'une douleur infinie de l'étreinte de cette Belle des Lettres issue de la grande bourgeoisie et coutumière du pouvoir. Dans une langue ciselée, subtile et singulière, jouant avec l'autofiction sans jamais s'y soumettre, Nimrod écrit l'éphémère de deux ares diamétralement opposés. Et c'est avec un humour non dissimulé et une touche affirmée d'autodérision que le narrateur de ce livre laisse entrevoir l'attirance toute prédatrice de certaines Blanches pour son corps noir.

04/2013

ActuaLitté

Littérature française

L'Or des rivières

Revenant au pays comme chaque année pour visiter sa mère. Nimrod emprunte aux premières lueurs de l'aube les ruelles ocre de son quartier d'antan. Par-delà les années la vieille dame n'a pas bougé, et pour son fils exilé, voyageur lettré de passage en ce monde dont elle préserve l'intemporelle réalité, un sentiment soudain se précise : "C'est ma mère qui invente ce pays. Comme j'ai mis longtemps pour formuler cette idée. Elle est si simple pourtant. Dépouillé depuis toujours de la moindre de mes richesses, surtout lorsque j'ai eu dix-neuf ans - qui est l'âge de la guerre civile -, le pays ne cesse de me piller. Ma mère incarne ce dénuement. Aux poètes tchadiens - présents et à venir - je dédie cette par-celle de nudité que même la fraîcheur matinale dé-daigne désormais. Il faut beaucoup d'imagination pour lui trouver un attribut maternel. C'est mon rôle à moi qui suis poète. Ma mère invente le Tchad." A partir de ce subtil hommage, Nimrod déploie, dans une succession de tableaux, des récits dans lesquels il réenchante les bonheurs passés, évoque les rares moments de partage avec son père, grand absent de sa vie, et revient aux origines de son tempérament contemplatif, comme si dans l'enfance il percevait déjà l'inévitable départ et dès lors s'efforçait de préserver en lui un refuge aux dimensions de l'univers : la poésie est fille de mémoire.

04/2010

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté