Recherche

Maurice Genevoix

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Critique littéraire

Au-devant de Maurice Genevoix

Ce livre relate la courte et intense rencontre, sur les berges d'un étang du Loiret, entre un lecteur passionné et Maurice Genevoix, l'écrivain qu'il admire. Par le jeu d'un dialogue imaginaire, elle restitue la parenté qui s'établit entre un auteur et chacun de ses lecteurs. Elle se nourrit aussi d'un ensemble d'éclairages sur les convictions profondes d'un écrivain autant amoureux de la vie que de la culture.

09/2019

ActuaLitté

Critique littéraire

Maurice Genevoix. Survivant de 14

Maurice Genevoix (1890-1980) est reconnu comme le plus grand témoin de la Grande Guerre, mais également comme un inégalable écrivain naturaliste. Rentré mutilé du front, il fut aussi un "sur-vivant". Son oeil, sa vitalité, son honnêteté intellectuelle et son aisance stylistique ont fait de lui l'une des très grandes plumes du XXe siècle. Son oeuvre est ancrée au côtoiement de la mort dans les tranchées de 1914, au souvenir de tous ceux qui sont tombés au front, autant qu'elle est vouée à célébrer la vie. Servi par une sensibilité intelligente et singulière, Genevoix perce les cuirasses du monde : son regard s'émerveille et nous émerveille, et ses pages disent l'indicible. En chacun de ses livres, il y a comme un surcroît de lumière, une poésie sensible qui déposent les réalités les plus intimes sous nos yeux. La lumière intérieure de Maurice Genevoix et celle qui éclaire notre monde ne font qu'une. Il y a en lui une conscience subtile de la vie dont nous avons tous besoin. Jacques Tassin nous livre dans cet ouvrage des clefs pour mieux comprendre l'ouvre d'un écrivain d'exception.

01/2014

ActuaLitté

Disques et K7 Littérature

Maurice Genevoix. L'harmonie retrouvée, 2 CD audio

On écoute cet amoureux de la vie et de la nature raconter avec coeur la Grande Guerre, expérience fondatrice de sa jeunesse. Si elle le surprend durant les études, et lui impose brutalement les tranchées boueuses, les assauts meurtriers, l'enfer des balles et ses tueries, elle lui apporte aussi une vocation : l'écriture. Académicien et écrivain prolifique, Maurice Genevoix nous livre â travers ces entretiens réalisés au fil des ans un témoignage authentique et subtil de tout ce qu'il a vécu et observé.

06/2014

ActuaLitté

Critique littéraire

Maurice Genevoix. Biographie. Suivi de Notes des temps humiliés

Pas un jour de la vie de Maurice Genevoix ne s'écoula sans qu'il ne pense à ceux de 14, ses frères d'armes qui avaient combattu à ses côtés sur le front, et dont le sacrifice absolu lui inspira l'un de nos plus grands chefs-d'oeuvre sur la Grande Guerre. Les années passant, le souvenir de 14-18 ne s'estompa pas, l'ancien poilu restant fidèle à ses " jeunes fantômes "... Car comment oublier les Eparges de 1915, ces jours et ces nuits d'épouvante ? Et pourtant, sa vie témoigne jusqu'à la fin d'une joie rare, d'une capacité intacte à s'émerveiller devant le monde. L'académicien qui aurait aimé être peintre dessine abondamment la nature ; il s'en fait l'âpre défenseur dès les années 1950, militant avant beaucoup pour l'écologie. Mais il est aussi un acteur dynamique de la vie culturelle française. Cette biographie nourrie d'archives révélées pour la première fois est complétée par son journal tenu durant les années noires de l'Occupation, Notes des temps humiliés, inédit à ce jour.

10/2019

ActuaLitté

Histoire de France

L'homme dans la guerre. Maurice Genevoix face à Ernst Jünger

Ils se battirent l'un contre l'autre, à la tranchée de Calonne, et furent blessés le même jour. Ces deux hommes, si jeunes, vécurent le même conflit, l'un germanophile, l'autre francophile, l'un et l'autre amoureux des lettres et du pays ennemi ; ils montrèrent une inconcevable ardeur au combat, tuèrent de leurs mains, et virent mourir. Ils devinrent deux immenses écrivains sous les bombes et dans l'horreur, par l'horreur ; ils racontent les mêmes choses, les mêmes lieux et la même sanie, et pourtant ne disent pas la même guerre. Le Français, Maurice Genevoix, parle de chaque homme qui tombe, l'Allemand, Ernst Jünger évoque les soldats, l'armée, la nation. Pourquoi cette guerre ? Leur lecture croisée, cent ans après, donne un éclairage extraordinaire sur le premier conflit mondial. Interrogeant pour la première fois les deux plus grands écrivains du conflit, Bernard Maris s'approche d'un double mystère : celui de l'acharnement des combats, et de la singularité de nos deux nations, la française et l'allemande. Il nous porte, avec Genevoix et Jünger, à la hauteur de cette Guerre dite "Grande" ; et ils portent la mémoire des soldats jusqu'à la pitié sans laquelle, depuis Homère, la guerre ne peut exister.

10/2013

ActuaLitté

Critique littéraire

Pour Genevoix

"J'ai écrit ce livre sur Maurice Genevoix pour que l'on se souvienne du temps où les mots étaient du côté des choses."

11/2011

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté